Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Conférence 15 janvier

No description
by

Charles Abécassis

on 19 April 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Conférence 15 janvier

Découverte de la Permaculture
Des pionniers à contre-courant
Masanobu Fukuoka
Père de l'agriculture naturelle dans les années 70,
du "non-agir", de l'observation patiente.
Version taoiste du rapport à la nature.
Bill Molisson et David Holmgren
Créateurs et vulgarisateurs du concept de permaculture, plus adapté au monde occidental. Des exemples aborigènes et d'autres peuples premiers pour définir les bases d'une société humaine durable...
Publication en commun de leur livre fondateur "Perma-Culture 1" en 1978.
Emilia Hazelip
Importatrice du concept en France, elle a crée "sa" méthode de jardinage, l'agriculture synergétique : buttes perennes, paillage, association de plantes, ...
BON MAIS QU'EST-CE QUE C'EST A LA FIN!!!
Allez, on débroussaille déjà avec une définition ...
Et pour terminer, la définition de Wikipedia :

« 
La permaculture est une
approche systémique
qui a pour but
la conception, la planification
et la réalisation de sociétés humaines :

écologiquement soutenables,
socialement équitables
et économiquement viables.

Elle se base sur une éthique, dont découlent des principes et des techniques permettant une intégration des activités humaines avec les écosystèmes. 
»
 
Déjà, ce que ce n'est pas :
jardiner sur des buttes
ne rien faire et ça pousse tout seul
des plantations dans de la paille
un truc à voir avec des poules??
Une Approche SYSTEMIQUE, GLOBALE, HOLISTIQUE
Changeons nos lunettes!
La permaculture s'intéresse à cette partie non évaluée que sont les
interactions
entre les différents éléments composant un système.
Car ce qui
relie
les différents éléments est fondamental : prédation mais aussi symbiose, complémentarité, équilibres, etc....
Il peut y avoir
des inter-relations négatives et
des inter-relations positives.

Un des buts de la permaculture est de privilégier la synergie entre les différents composants d'un système.
Un système, ce n'est pas seulement un jardin,
ou une ferme...
C'est un concept global
UNE ETHIQUE ET DES VALEURS FORTES
Les principes de Bill Mollison
L'emplacement relatif
Chaque élément doit remplir plusieurs fonctions
Chaque fonction est assurée par plusieurs éléments
Prévoir l'efficacité énergétique
Prévoir l'efficacité énergétique
Utilisation des ressources naturelles
Circulation d'énergie
Privilégier les effets de bordures
Utilisation et accélération des écosystèmes naturels
Le problème EST la solution
Travailler AVEC la Nature et non contre elle
- Une vision, des principes, des techniques -
* Aide à la mise en place ou amélioration de votre potager : diagnostic, design, plan et calendrier de culture

* Suivi saisonnier et personnalisé de votre potager

* Aménagement écologique, vivrier et soutenable de vos espaces verts, urbains

* Ateliers pratiques, formations en agroécologie, permaculture

* ...
prise2terre@wordpress.com
« Tous reconnaissons que notre travail est modeste, mais la somme de nos modestes travaux est extraordinaire. » (Bill Mollison)
Système conventionnel
Processus exclusif,
interactions faibles et unidirectionnelles
efficacité "relative" car non calculée au niveau systémique (énergie grise)
Pertes globales : d'énergie, de temps, de sens
Système issu d'une conception permaculturelle
Processus inclusif
Interactions fortes, diversifiées et à plusieurs niveaux
Gage d'autonomie, résilience, économie, efficacité
=> Nécessité d'une étude approfondie au préalable : le design, conception
- Une Éthique
- Un Mode de Pensée Systèmique
- Une Science de Conception
- Un Mouvement International
Définition de Steve Read
La Permaculture, C’est la création, l’installation et l’entretien de communautés humaines durables qui prennent soin de la terre, qui prennent soin des Êtres Humains et qui grâce à l’application éthique de techniques et stratégies de construction, business, agriculture/potager, commerce, etc,..., crée de l’abondance et de l’harmonie.

Une méthode de conception et des outils, basés sur une éthique de respect, de bienveillance et de partage, pour co-construire des écosystèmes soutenables.
Patrick Blanc, ou quand la nature fait le mur
Aux Jardins de Jinjean, Saverdun (Ariège)
Le Jardin des Cairns
Design permaculturel

par Antoine Talin

La démarche permaculturelle
Démarche de réflexion
et d'aménagement
en vue d'un avenir
durable
Ethique
Santé
& bien-être

Finance
& économie

Foncier &
gouvernance

Soins à la nature
et à la terre

Habitat
Outils
& technologie

Enseignement
& culture

principes
Méthode OBREDIM
Observation
Bordures
Ressources
Évaluation
Design
Implémentation
Maintenance
Approche d'ingénierie applicant l'éthique et les principes de la permaculture pour planifier la mise en place d'un écosytème durable.
Energie
Argent
Eau
Nouriture
Chaleur
Eaux grises
Cendre
Charbon
Excréments
Epluchures
et restes
Pelouse
Branches
Bois
Potager
Aromatiques
Compost
Verger
Toit
Serre
Eolienne
Panneaux
solaires
Poulailler
Haie
Etang
Lit planté
Chemin
Forêt sauvage
Paturage
0
1
2
3
4
Ruche
Champs céréales
Méthaniseur
5
Mur
Réserve d'eau
Observation

Une fiche d'
Observations
peut contenir des données sur les points suivants:

Accès au terrain.
Les plantes déjà installées (ceci peut particulièrement
aider à identifier indirectement la qualité du sol, l'humidité, etc.)
N'importe quel signe de vie sauvage.
Le climat, l'ensoleillement et l'orientations du vent.
Ressources en eau et potentiels points de collecte d'eau.
Ombrages provoqués par des arbres ou bâtiments.
Zones rocheuses, rocaille, terrain lisse, etc.
Zones humides, sèches, marécageuses.
Pollution, routes, etc.
Les projets similaires.
Bordures

Les
Bordures
font référence aux limites, qu'elles soient physiques ou non. Les limites peuvent être matérielles (rivière, mûr, arbres, structures, pentes, etc.), ou plus générales (financières, opinions, voisinages, temps disponible, les lois en vigueur, etc.).
Ressources

Les Ressources incluent l'espace disponible sur le terrain, les plantes disponibles, les points d'eau, le sol, le matériel disponible, les personnes pouvant s'impliquer, le financement, etc.
Évaluation

L'Évaluation des trois premières étapes (OBR) va permettre de préparer les trois suivantes. C'est une phase sensible durant laquelle il faut faire le bilan de ce que l'on a entre les mains. C'est notamment le temps de dessiner ce que l'on a observé.
Design

Le Design est un processus de conception, créatif et intense durant lequel il faut déployer sa capacité à voir les relations synergétiques potentielles futures. C'est le temps de dessiner l'aménagement, de présenter et de discuter des différentes idées d'aménagement.
Implémentation

L'Implémentation est la phase durant laquelle la mise en forme et la construction du design se réalisent.
Maintenance

La Maintenance est nécessaire pour garder le site dans un équilibre de santé, en apportant des ajustements mineurs, lorsque nécessaires. De bons designs dissiperont le besoin d'ajustements majeurs.



Zones et Secteurs
Zones
Les Secteurs
Bill Mollison
L'observation de la forêt
David Holmgren
La vision et les principes
Initialement en 1970, la permaculture est un ensemble de techniques visant à produire des espaces comestibles. C'est un système de conception, mais à la différence des autres son approche est holistique.

Plus tard, en 1980, cette philosophie évoluera vers un processus de création de sociétés humaines durables.
1. Emplacement relatif
2. Multiplicité des fonctions
de chaque élément
3. Multiplicité des supports
de chaque fonction importante
4. Efficience énergétique
5. Utilisation des ressources biologiques
6. Cycle de l'énergie
7. Systèmes intensifs à petite échelle
8. Accélération de la succession
et de l'évolution
9. Diversité
10. Utilisation de l'effet de bordure
11. Attitude positive
1. Autorégulation et rétroactions - décourager les activités inappropriées.
2. Intercepter et stocker l’énergie.
3. Utiliser et répondre créativement au changement, en positivant, au bon moment après observation.
4. Concevoir en passant des motifs généraux (structure) aux détails.
5. Intégrer plutôt que séparer, aux bons endroits, en relation.
6. Observer et interagir.
7. Obtenir un résultat.
8. Ne pas produire de déchets, les transformer en ressources.
9. Utiliser et valoriser la diversité pour réduire la vulnérabilité.
10. Utiliser et valoriser les ressources et les services -
faire la meilleure utilisation de l’abondance de la nature pour réduire notre comportement
consommateur et notre dépendance vis-à-vis des ressources non renouvelables.
11. Utiliser les bordures et valoriser le marginal.
12. Utiliser des solutions petites et lentes.
Ne vous méprenez pas avec cette caricature de Bill Mollison dans le rôle du prophète Moïse.
La Permaculture n'a pas d'autres dogmes que :
"Il n'y a pas de dogme en permaculture"
La Permaculture met à notre disposition :
Une éthique triple
une vingtaine de Principes Globaux
Un millier de Stratégies liées aux différents contextes locaux
Et pour chacune de ces stratégies, un millier de techniques
"Même si les problèmes de ce monde sont incroyablement complexes, les solutions demeurent ironiquement très simples".
Bill Mollison
La permaculture intègre et utilise d'une manière particulière toutes les idées, les stratégies, les techniques, les pratiques et les savoirs de tous les peuples et de tous les temps, pourvu qu'ils soient pertinents, c'est-à-dire qu'ils fassent une grande différence en termes d'efficacité, d'éthique et de soutenabilité.

La permaculture prétend ainsi être un des chemins les plus courts et les plus faciles vers une Vie heureuse, pérenne et diverse de la planète et de tou-te-s ses habitant-e-s.
Sepp Holzer
Permaculteur auto-didacte
autrichien qui pratique depuis plus de 30 ans sans avoir appris
Permaculture, les mots clés
Conception consciente

Paysages
mimant les modèles et relations
observées dans la
nature

Production
abondante
, pour
satisfaire
les
besoins
locaux


Idées, aptitudes et modes de vie
redécouvertes et développés


Accroissant
le capital
naturel
pour les
générations futures

Des solutions qui sont...
écologiquement soutenables,
socialement équitables
économiquement viables
une intégration des activités
humaines avec les écosystèmes.
La permaculture coopère avec la nature
au lieu de rivaliser avec elle
Une éthique
Un mode de pensée systémique
Une science de la conception
Un mouvement international
...Avec les
interactions et les liens

entre les différents composants d'un système
Parfois la permaculture nous aide à nous poser des questions
d'une autre façon...
« et si la pollinisation et le bien-être des abeilles étaient plus importants que récolter le miel pour la consommation humaine ? »
Il y a plus d'énergie et une plus grande diversité de la vie sur la bordure de deux systèmes naturels différents qui se chevauchent.
Sur ces frontières, on peut accéder
aux ressources des deux systèmes.
Principe de planification de l'énergie
Utiliser les ressources de la nature (plantes, animaux, micro-organismes) qui sont favorables à la conception du système afin de réduire au minimum l'énergie provenant de l'extérieur.
(aha ! Quelque chose avec des poules!)
Dans un système naturel,
il n'y a pas de déchets ou de pollution.
Le résultat d'un processus naturel
devient la ressource d’un autre.
Recyclez et réutilisez l'ensemble des ressources,
autant de fois que possible.
(la version « nature », même chose que la diapo précédente mais quelle différence !) : Dans un système naturel, il n'y a pas de déchets ni de pollution.
Le résultat d'un processus naturel devient la ressource d’un autre.
Recycler et réutiliser l'ensemble des ressources, autant de fois que possible.
Une Approche globale
Zone 0
= Habitat

Zone 1
= Haute surveillance : Potager à cueillir (salades radis etc.), aromatiques, tisanes, etc.

Zone 2
= Moyenne surveillance : Volailles et petit animaux, Potager de récolte (potiron, PDT)

Zone 3
= Basse surveillance : Grande culture, pâturages

Zone 4
= Semi-sauvage : Bois de chauffage,
bois d’œuvre, fourrage

Zone 5
= Sauvage : où l’on ne va jamais !(zone d’ensemencement des zones 1234 en espèces sauvages, observation des modèles naturels, espace de régénération des espèces sauvages)
Vents dominants d’été et d’hiver
Pente et topographie
Circulation de l’eau (zone de résurgence, d’érosion, lignes et points clés)
Courbe du soleil (été hiver) zone d’ombre et de plein soleil
Chemins et voies d’accès privés ou publics
Types de sol sur la parcelle (et leur texture, chimie, profondeur et potentiel végétal)
Pollution venant de l’extérieur ou sur le lieu même
Zone naturelle intouchable (NATURA 2000)
Passage d’animaux sauvages
Nuisances sonores ou visuelles

Design en Permaculture
(selon Franck Nathié)
Le design dans le contexte de la permaculture est à différencier de l’utilisation que font les Français de ce mot qui en général est utilisé pour la conception de forme et d’esthétique.

Dans le contexte permaculturel, ce mot veut dire : conception, réalisation, maintenance et réévaluation en un seul mot !

Un design permacole est donc une « conception, réalisation, maintenance et réévaluation » basée sur des principes éthiques qui a pour but de combler les besoins des êtres qui vont « habiter » le design !

Comme dans les designs de Dame Nature,
Un design n’est par essence JAMAIS TERMINE !

Cela commence par l’observation et la mise en application d’outils de conception pour augmenter de façon optimale les ressources d’un lieu, comme c’est le cas dans les écosystèmes naturels.

Le permaculteur est un concepteur d’écosystèmes qui cherche à optimiser, à amplifier l'énergie et la biodiversité d’un lieu pour augmenter son potentiel de vie et sa
résilience globale.

Design en Permaculture
(selon Franck Nathié)
VOBREDIMOR
Vision
et direction du projet «où on va et pourquoi»
Observation
des paramètres en compte
«voir la réalité que l’on peut percevoir»
Besoins
des êtres et du biotope
«pour que çà marche il faut quoi?»
Ressources
des êtres et du biotope
«pour que çà marche, il y a quoi?»
Évaluation
du potentiel: «ressources moins besoins =? Quoi »
Design conception
: dessin plan, maquette
«tempête de cerveaux, créativité»
Implantation
«planning & réalisation»
Maintenance
«programmer le moindre effort»
Observation
des retours (feed back de nos erreurs)
Réévaluation
de la direction du projet (et c’est reparti......)

Ajouter le «C» de
Célébration
entre chaque lettre car si l’on attend la fin du design pour faire la fête, le temps risque d’être long et triste !

Design en Permaculture
(selon Franck Nathié)
Les Outils de Conception :
Les méthodes de projet : OBREDIM, VOBREMIMOR,...
Géoportail (www.geoportail.gouv.fr)
cartes, cadastre, topographie, vues du ciel,...
SunEarthTools (www.sunearthtools.com/fr/)
Trajet du soleil, ombres portées,..
Les mesures des précipitations et des vents dominants
Bio-indications (végétales, animales, humaines)
Carte du zonage
Cartes de secteurs d’influence de l’écosystème
Full transcript