Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

DENTISTERIE OPÉRATOIRE

No description
by

Christine Lam

on 1 October 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of DENTISTERIE OPÉRATOIRE

DENTISTERIE OPÉRATOIRE
D.O.: Restaurer les tissus dentaires qui ont perdu leur fonction et leur apparence.
COURS 1: Intro + Dépistage des caries

Classification des lésions carieuses:
Généralités:
Composition: Alliage (Ag, Sn, Cu, Zn) + 50% Hg
Si peu Hg: amalgame sec
Si trop Hg: surplus de matrice + mauvaises propriétés
COURS 3: Manipulation clinique de l'amalgame + L'amalgame dentaire
Facteurs qui influencent la nécessité d'appliquer un matériau de base:
- Diagnostic du DMD
- Profondeur de la cavité
- Matériau obturateur utilisé
- Degré de destruction de la dent
COURS 4: PROTECTIONS ET TRAITEMENTSPULPAIRES
Généralités:
Apparition en 1970s

Avant: tx préventif seulement / Mtn: tx curatif sur des lésions carieuses débutantes et non actives

Simple, indolore, rapide et persistante

Peut réduire l'incidence de carie de 17-54%

Effectués CONJOINTEMENT AVEC L'APP TOPIQUE DE FLUORURE (prévention de carie de surfaces lisses) => ils forment alors un ensemble de mesures préventives
COURS 11: SPF
TENONS DENTINAIRES:
COURS 12: AUTRES TYPES DE RESTAURATIONS
Histoire:
- 1910: testing sur dents dévitalisées @ USA
- 1970: testing sur taches de tétracycline
- 1980: introduction du blanchiement dans cabinet dentaire avec agent PEROXYDE D'HYDROGÈNE
COURS 13: BLANCHIEMENT
Objectifs:
Arrêter le processus pathologique
Restaurer la forme anatomique
Restaurer la fonction
Améliorer l'esthétique
Dépistage des caries et des obturations défectueuses
1) Poser des questions:
Sensibilité/douleur?
Aliments/soie coincés?

2) Examen clinique:
Assécher
Outils: miroir, explo, soie non cirée

* À observer:
Changement de couleur
Changement de structure
Perte de translucidité
Cavité
Sensibilité/douleur
Tissus rouges
Fistules/joints
3) Examen radiologique

* À observer:
Localisation de la carie
Sa profondeur
Carie interprox
État des restaurations
Récidive de carie sous les restaurations
(suite) Dépistage
4) Appareils de détection de carie:

* 2 limites importantes:
Seulement pour dents non restaurées
Résultats pas tjrs fiables
Faux-positifs:
Présence de salive
Obturation
Pâte à prophylaxie
Émail déminéralisé ou fluorescent
Approche du traitement:
1) Modèle chirurgical traditionnel (BEFORE)
Ø prévention => souvent dent nécrosée
Carie = lésion qui DOIT être traitée chirurgicalement
2) Modèle médical (AFTER)
Mesures prophylactiques individualisées (prévention)
Carie = maladie infectieuse
Objectifs:
Diminuer le potentiel cariogène de la flore bactérienne par le BROSSAGE DES DENTS
Augmenter la résistance des dents par l'application de FLUOR
Planification du traitement
EXAMEN ET DÉPISTAGE (HD)
Évaluation du risque carieux:
- Biofilm - Salive
- Régime cariogène - Facteurs de protection
DIAGNOSTIC (DMD)
Nature et degré des lésions
CARIES ACTIVES:
Modifications des habitudes
Préservations des structures dentaires
(ex: SPF, contrôle du biofilm, ...)
Phase prophylactique:
CARIES INACTIVES:
Risque de futures caries?
Oui:
Phase prophylactique
Non:
Phase de soutien
Réévaluation du risque carieux résiduel:
Phase restauratrice:
Tx le plus conservateur possible
Agents bioactifs
Phase de soutien:
Maintenance
Renforcement positif
Préparation de la cavité:
Importance de la conservation tissulaire:

- Augmenter la résistance de la dent:
+ la cavité est profonde, + la dent risque d'être fracturée

- Considération pulpaire:
garder au moins 2mm de dentine pour protéger les odontoblastes

- Cycle des soins en DO:
le remplacement des obt diminue la durée de vie de la dent à chq fois
(suite) Préparation de la cavité:
Objectifs:

- Enlever la carie
- Délimiter le contour de la cavité de façon conservatrice
- Protéger la pulpe
- Tailler la cavité pour éviter les fractures
- Satisfaire la fonction esthétique
Étapes:

1- Forme de contour (périmètre définitif)
2- Forme de convenance (accéssibilité avec nos inst.)
3- Forme de résistance (amalgame: 1,5-2mm MINIMUM d'épaisseur)
4- Forme de rétention (pour amalgame seulement)
5- Ablation des tissus carieux et/ou anciens matériaux
6- Finition des parois
7- Toilette de la cavité
COURS 2: Les cavités
Selon le site et la taille:

1e chiffre = site:
1: puits, sillons, surfaces lisses
2: point de contact
3: tiers cervical
** Selon la classification de Black: **

I: puits et fissures / MPCI
II: surfaces lisses prox / Post
III: '' sans l'incisif / Ant
IV: '' avec l'incisif / Ant
V: 1/3 gingival / B-L des MPCI
VI: bout incisif et pointes ds cusides / MPCI
2e chiffre = taille:
1: minimale
2: modérée
3: large
4: extensive
4 principales étapes:
1- Trituration
2- Insertion et compactage
3- Sculpture
4- Brunissage final
1) Trituration: 12sec
BUT: Mouiller l'alliage avec le Hg
TRITURATION INADÉQUATE:

Sous-trituration:
- - résistance à la compression
- + expansion de prise

Sur-trituration:
- amalgame sec
- - temps de prise
- - expansion de prise
2) Insertion et compactage: 4min/portion
BUTS: - Adapter le matériau à la cavité
- Condenser le mélange
- Élimer le max de Hg
TECHNIQUE:
Insérer par petites quantités (1mm) à la fois
Compacter horizontalement en dirigeant le fouloir vers les parois, angle et matrice
Augmenter graduellement la grosseur des fouloirs
Surplomber à l'angle externe en glissant le fouloir vers l'extérieur
Pré-brunissage 1MIN: sceller les angles externes
3) Sculpture: 5-10min
BUTS:
Redonner la morphologie qui assure les fonctions mécaniques et physiologiques de la dent
Délimiter le pourtour de la cavité
TECHNIQUE:
S'appuyer sur l'angle ext pour éviter de créer un joint
Sculpture initiale: éliminer l'excès à l'angle ext avec discoĩde + créer les versants avec cléoĩde
Enlever la matrice (5-6MIN) obliquement en dégageant la crête marginale avant
Sculpter l'interprox avec G38 (excès) et explo/burin (embrasure)
Ajuster la hauteur avec gros discoĩde
* Mauvaises sculptures:
sillons profonds
sillon non centré
surplus à l'angle ext
joint à l'angle ext
Angles aigus => fractures marginales, car couche mince d'amalgame
4) Brunissage final: 15-20 min
BUT: Rendre lisse avec les brunissoirs
EFFETS:
Diminue les rugosités
Meilleures propriétés physiques
Meilleure comportement clinique
TECHNIQUE:
Frotter avec une pression suffisante
Utiliser l'explo à l'inter
Enlever les surplus avec discoĩde au besoin
Vérifier l'inter avec la soie dentaire
Instruments manuels en DO
Classification selon leur fonction:
Tranchant
Non tranchant
Tranchant: (HD)
Ciseaux à or
Limes
Discoide-cléoide
G38
Burin
Non tranchant: (HD)
Fouloirs
Spatules
Brunissoirs
Applicateurs
Autres (porte-amalgame, ...)
DMD:
mm que HD
Curettes à caries
Ciseaux
** Si besoin d'une autre capsule, il faut la triturer avant la 4e minute!
Amalgame:
INDICATIONS:
Cl I, II, V et VI @ post
Dents avec grande force occlusale
Risque carieux élevé, car l'acidité affecte les composites
CONTRE-INDICATIONS:
Surfaces apparentes (ant)
Mauvais forme de résistance et de rétention (due à une trop grande destruction)
Favoriser le composite si possible pour permettre la conservation tissulaire
Dents primaires
Femmes enceintes ou qui allaitent
Maladies rénales
Allergies à l'amalgame
Conseils post-opératoire:
Ø mastiquer dessus 24h
Ø aliments durs 24h
Réaction totale: 1 sem
Caractéristiques:
Dureté: résiste bien à l'usure
Bonne résistance à la compression (épaisseur idéale: 1,5mm)
Mauvais résistance à la traction
Chgmts dimensionnels (contraction et expansion)
Conductivité thermique (utiliser une base si cavité profonde)
Conductivité électrique (utiliser désensibilisant ou vernis pour éviter choc galvanique)
FORMES DU Hg:

Les composés inorganiques: les - toxiques, car l'organisme l'absorbe -

Les composés organiques: les + toxiques, car + absorption par l'organisme

Le Hg élémentaire: toxique à l'état libre
VOIES D'ABSORPTION POSSIBLE DU Hg:
Inhalation
Absorption cutanée
Ingestion
* Polissage plus nécessaire grâce au brunissage!!
* Polir direction émail > amalgame
* Ø chauffer l'amalgame
* Ø polir le pt de contact
Instruments pour polir:
Fraises rondes
Cupule + poudres abrasives
Pointes abrasives
Disques sablés
Bandes métalliques
Déf.: Matériaux esthétiques utilisés pour obturer mécaniquement des puits et fissures susceptibles de subir une attaque carieuse
INDICATIONS:
Risque carieux modéré OU selon le protocole d'intervention de l'ICDAS

Morphologie de la dent: puits et fissures profonds et irréguliers

Âge:
- Jeunes: dès éruption complète et isolation du champ opératoire possible

- Âgés: SPF effectués conjointement avec des RPR
Conditions particulières:
- Maladie => mauvaise qualité de nettoyage
- Chgmts d'habitudes alimentaires
- Chgmts de vie
- Stress

*** O #6-7 permanentes surtout
B mol inf + L mol sup + #5 primaires
CONTRE-INDICATIONS:
Puits et fissures naturellement larges et faciles à nettoyer
Risque carieux bas
Impossible d'isoler le champ opératoire
Dent en éruption ou partiellement éruptée n'exposant pas tous les puits et fissures (car courte durée de rétention)
Lésions interprox visibles à la Rx
Activités carieuses:
- Perte de translucidité
- Émail mou ou perte de structure
- Atteinte de la dentine
* La coloration brune au fond des sillons n'est pas un indicateur de lésion active!
CARACTÉRISTIQUES:
- Bonne tension et résistance
- Longévité
- Esthétique ET cosmétique, car dent nettoyée avant l'application
MATÉRIAUX DISPONIBLES:
LES MATÉRIAUX SONT CLASSÉS SELON 3 TYPES DE PROPRIÉTÉS:
1) La méthode de polymérisation:

Photopolymérisable:
- Best choice!

- Lumière bleu

- Temps de travail contrôlé

- Matériaux dispo:
résines chargées/non (best!), résines fluides, ionomères de verre

- Noms commerciaux:
Delton: chargé + contient du F
Dyract: libère du F
Clinpro: transparent
Embrace: tolère une légère contamination de salive
Autopolymérisable:
- Moins utilisé

- Nécessite un mélange de 2 composés

- Catalyseur chimique

- Temps de travail: 60-90s

- Formation de bulles => surface rugueuse
(contrairement aux polymérisables, le contrôle de la polymérisation permet de crever les bulles)
2) Types de résine: (BIS-GMA ou UDMA)

Chargée:
- + résistant aux forces O

- Texture peu fluide => pénètre - bien dans les puits étroits

- Souvent opaque


Non-chargée:
- - résistante aux forces O

- Longévité inférieure au chargée

- Souvent claire => détection difficile
3) Couleur du matériau:

- Transparent, teinté ou opaque

- Certains changent de couleur lors de la polym

- Les transparentes sont difficiles à détecter, mais + esthétiques
ÉTAPES DE LA MISE EN PLACE:
1) Isolation du champ opératoire:
**Étape clé pour assurer la durabilité des SPF!!**

Digue:
- Plus efficace
- Possible de travailler seul

Alternatives:
- Rouleaux de coton, DryTip, succions (Sweflex, BlueBoa,...), etc
(nécessite une assistante!)
2) Préparation de la dent:
Nettoyage:
- Jet de bicarbonate de soude (recommandé de mordançer 2x)
- Micro-abrasion (mordançage nécessaire)
- Laser (Ø mordançage)
- Brosse à dents et explo (good! pcq Ø résidus!)
- Cupule + pierre ponce diluée (déconseillé, car si mauvais rinçage, il y aura résidus au fond des puits)
(déconseillé d'utiliser pâte avec glycérine et fluor, car ils empêchent le mordançage)
Rincer
Sécher
3) Mordançage:
**Avec acide phosphorique 30-40%, alors éviter tout contact avec tissus mous!!**
Gel:
- Appliquer avec seringue
- Laisser agir 20-30sec
- Avantages: manipulation facile + rapide

Liquide:
- Appliquer avec boulette d'ouate ou brossette jetable
- Laisser agir 1min, car évaporation
- Avantages: mordançage en profondeur
4) Rinçage + séchage:
Rincer 15-60sec
Sécher 15-20sec
Éviter contamination de salive!
5) Application du scellant:


IMMÉDIATEMENT après le séchage
Utiliser pinceau / embout fourni / canule /...
Percer les bulles si nécessaire!
Si contamination, remordancer 10sec!
6) Polymérisation:
20-30sec par endroit
Polymériser par section si surface large
Essuyer l'excédent

7) Vérification:
Évaluer la qualité de la surface
Combler les manques au besoin
Vérifier l'occlusion avec ruban à articuler
Ajuster l'occlusion avec fraises au besoin
Passer soie dentaire
Poursuivre avec app topique de fluorure
CONSIDÉRATIONS CLINIQUES:
Effectuer SPF sur la surface dentaire elle-mm

Éviter l'améloplastie (agrandir les sillons pour s'assurer l'absence de carie et pour que le scellant adhère mieux)

Le SPF doit faire partie d'un ENSEMBLE DE MESURES PRÉVENTIVES telles que l'app topique de fluorure, renforcement des habitudes d'hyg bucc et alimentaires

Précéder l'app topique de fluorure si nécessaire
AUTRES APPLICATIONS DE SCELLANTS:
RPR:
Extension des scellants de puits et fissures

Scellant de surface radiculaire:
Indiqué pour l'hypersensibilité dentinaire.
Efficace pour protéger contre la carie radiculaire.
CONCLUSION:
Les SPF arrêtent la progression de la carie débutante

Résine fluide: pénètre mieux les puits profonds et peut être appliquée sous la résine chargée

Réparation des scellants: ajouter la portion manquante sans enlever celle encore en place

Cause princpale de la mauvaise rétention des SPF: contamination de la salive

Le ProphyJet et l'air abrasion causent l'usure prématurée des scellants
Libération de F:
- Très fluide => bonne pénétration

- Favorise la reminéralisation

- Déconseillé, car peu résistant à l'usure, sauf @ Cl V sur racines dénudées
Déf:
Fils ou vis fixés DANS la dentine et utilisés comme forme de rétention sans ajouter de force additionnelle à la dent.
Indications:
Cavités avec reconstruction des cuspides
Restauration d'amalgame ou composite en vue de la fabrication d'une couronne
* À ne pas confondre avec un pivot sur Rx!
* Moins utilisé, car bonne résine adhésive disponible
AMALGAME ADHÉSIF OU ''COLLÉ''
Déf:
Technique utilisant les résines adhésives pour coller un amalgame traditionnel pour établir un lien mécanique entre eux.
Avantages:
Meilleures rétention, scellement et résistance
Conclusion:
- + résistance à la fracture si conjointement avec les tenons dentinaires dans le cas de gros amalgames

- + temps, + $, tech délicate => ne vaut pas la peine... sauf si pour grosses restaurations impliquant la reconstruction des cuspides
AURIFICATION (ÉCHEC):
Déposer de l'or liquide dans la cavité
* Or: meilleur matériau pour la cavité buccale => reste intacte à vie!
FACETTES:
Déf:
Restauration esthétique recouvrant le B (+I) des ant.
AVEC BOUT INCISIF:

- Indiqué:
- Allongement de la dent

- Contre-indiqué:
- Uniquement pour changer de couleur
- Si on ne change ni la forme ni la longueur

- Avantages:
- Augmente la résistance mécanique de la facette
- Meilleure esthétique

- Inconvénients:
- Augmentation de fractures
- Plus de perte de structures dentaires naturelles

(suite) FACETTES:
Indications:
- Défaut d'émail (hypoplasie, fêlure, malformation...)
- Nécessite AU MOINS 3 teintes de changement
- Décoloration insoumis au blanchiment
- Allongement de la couronne
- Malposition
- Diastème
- Dent peu restaurée
- Dent soumise à peu de forces
Contre-indications:
- Occlusion bout à bout
- Fracture importante => couronne!
- Problèmes parodontites
Notation au dossier:
- Dessiner obturation
- Écrire ''facette'' et date dans carré
Types de facette:

Déf:
Restauration esthétique consistant à superposer des résines ayant différentes propriétés; résines à particules fines ou hybrides + micro-particules

Avantages:
- Un seul r-v
- Économique
- Possibilité de retouche

Inconvénients:
- Longévité inférieure
- Moins esthétique => se tache rapidement
2) Facette en résine composite selon la tech INDIRECTE:
Déf: Rest. esthétique consistant à fabriquer une facette en r.c. en LABO
1) Facette en résine composite selon la tech DIRECTE:
Technique:
- Facette faite directement en bouche, mais Ø mordançage
et Ø adhésif => guide pour la fabrication
- Enlever facette + empreinte
- En labo: facette faite de résines à micro-particules
- Cimentation avec adhésif

Avantages:
- Moins de contraction de polym, car facette faite de plusieurs couches minces
- + esthétique que directe
- Ø finition à la chaise
3) Facette en porcelaine ''Veneers'':
Déf: Rest esthétique effectuée en labo ou avec appareils CAD/CAM (ex: CÉREC)
Nouveauté: ''Lumineers'':
- Porcelaine Cerinate très mince cimenté sur une dent mordancée SEULEMENT (peu ou pas d'ablation d'émail)
- Procédure réversible
- Pour corrections mineures (malposition, couleur, forme)
- Ne peut masquer grande décoloration
- Hygiène difficile, car nécessite un ENFILEUR

Avantage: Longévité sup à la facette en r.c.

Inconvénients:
- Nécessite travail de labo
- Surcontour => prob parodontaux

Propriétés de la porcelaine:
Mauvaise résistance à la traction et flexion
Bonne résistance à la compression
Très dure: peut user les dents antagonistes
+ esthétique, mais $$$
Appareil CEREC (CEramic REConstruction)
Reconstruction à partir d'une empreinte numérique photo-optique
Résine composite ou en céramique
$$$
Rapide: un seul r-v
Autres matériaux de facette:
Céramique
Zircon
Alumine
** CONSEILS POST-OPÉRATOIRES **
Masser gencive après la mise en bouche
Soins d'hygiène:
- Brossage + soie
- Ø adjuvant nécessaire
Éviter force latérales ou de flexion
Plaque occlusale pour bruxisme
Éviter grande force masticatoire
1 sem plus tard: vérifier...
- santé gingivale
- occlusion
- excès de ciment
Entretien des facettes:
- Polir avec dentifrice + cupule
- App de fluor NEUTRE (l'acide peut décolorer)
- Éviter ProphyJet (peut cause porosités)
- Éviter ls ultrasons (peut dégrader le ciment)
Pronostic des facettes:
- Durabilité: 7-12 ans
- Succès: 85-97%
INCRUSTATIONS:
Déf: Rest. des post fabriquées en labo (indirecte) à partir de la cavité elle-mm.
Formes:
- Inlay: sans recouvrement des cuspides
- Onlay: avec recouvrement des cuspides

1- Incrustation en résine composite (indirecte)
- 2 R-V
- Mm technique que facette indirecte
- + esthétique
Types d'incrustation:
2- Incrustation en procelaine
Avantages:
Cavité conservatrice
Grande résistance à l'usure
Biocompatible
+ esthétique
Désavantages:
Cavité limitée au supra-gingival
$$$
Contrôle difficile du champ opératoire
Indications:
Renforcement souhaitable et où esthétique en jeu

Contre-indication:
Impossible de contrôler champ opératoire
Petite cavité qu'on peut simplement faire une obturation en r.c., car + conservateur!!
3- Incrustation métallique en or
Avantages:
Or: meilleur matériau pour la bouche
Bonnes propriétés physiques
Ø corrosion, Ø ternissement
Indestructible
Désavantages:
Technique complexe
$$$
Produits de blanchiement disponibles:
- Produits en vente libre
- Produits professionnels en cabinet dentaire
- Produits professionnels à domicile (ambulatoire)
** Blanchiement avec PRESCRIPTION MÉDICALE À DOMICILE: approche la + douce, + efficace, + durable et préférable au blanchiement direct en cabinet privé. **
Politique de Santé Canada
Produits avec du peroxyde d'hydrogène ou de carbamide = cosmétiques et soumis à la politique de Santé Canada

Produits 3% P.H. et 10% P.C. = OK en vente libre

Mention d'étiquettage: utiliser 14jrs MAX sauf sous surveillance d'un DMD
Classification des techniques de blanchiement
- Blanchiement externe
- Blanchiement interne
** Pouvoirs des dentifrices blanchissants**:
- Produits abrasifs (efectifs sur taches extrinsèques)
- Peroxydes
BLANCHIEMENT EXTERNE (OU VITAL)
Déf: Application d'agents chimiques sur la surface dentaire.
- Peut être fait par micro-abrasion ou laser
- Tx pro: cabinet ou domicile sous supervision (ambulatoire)
- Tx avec produits OTC: Ø prescription, surveillance
Indications:
Taches dans émail
Coloration jaune due au vieillissement ***
Taches de fluorose (uniformiser)
Taches de tétracycline (+ fonçé = tx + long)
Critères de sélection du patient:
Hyg bucc adéquat
Parodonte sain
Ø restaurations @ ant (sinon les remplacer)
Contre-indications:
Caries

Rest. défec.: car infiltration du péroxyde dans la pulpe => refaire amalgame / sceller composite / refaire un ton + pâle

Gros fumeurs: éviter tout simplement de fumer

Hypersensibilité dentinaire: traiter avant

Femmes enceintes ou qui allaitent: éviter blanchiement

Enfants: seulement si taches importantes

Prob ATM: Gouttière

Bruxisme: prévoir gouttière de remplacement

Récession: Ø effet sur les racines!!!
Gel de blanchiement:
Agents actifs:
- Peroxyde de carbamide:
+ doux => - effets secondaires
OU
- Peroxyde d'hydrogène:
résultats rapides, car + concentré/puissant


Autres agents:
- Carbopol: agent épaississant
augmente la durée d'action du peroxyde
- Saveurs, glycérine, etc.
** Mécanisme d'action**:
Processus d'oxdation:
les grosses molécules de pigments dans l'émail et dentine sont brisées en plus petites molécules de pigments => moins visibles
(* Ø perte d'émail!)
Peroxyde de carbamide:
Disponible pour le blanchiement à domicile:
AVEC prescription (10-36%)
Peroxyde d'hydrogène:
Disponible pour le blanchiement à domicile:
AVEC prescription (10-36%)
SANS prescription (ex: Crest Whitestrips)
** ProSynergix**: Tx ambulatoire combinant peroxyde d'hydrogène ET de carbamide
Facteurs pouvant affecter le blanchiement externe:
- Propreté de la surface dentaire
- Concentration du peroxyde (+ => rapide (et non + blanc!))
- Température (+ => rapide)
- pH moyen: 6,38
- Scellement de l'agent: gouttière + avantageuse
- Durée/Fréquence: + longtemps => + blanc
Effets du blanchiement:
A) Sur la flore buccale:
- Modification de la flore bactérienne
- Possibilité d'infection au Candida albican
B) Sur la pulpe (sensibilité):
- Ø dommage irréversible avec blanchiement ambulatoire
- Sensibilité provisoire au chaud/froid (24-48h)
- Approche préventive de la sensibilité:
- Dentifrice avec nitrate
- Novamin
C) Sur les muq et tissus mous:
- Irritation gingival (très fréquent!!)
- Irritation de la gorge
** Précautions pour diminuer les risques d'irritation gingivale:
- Attention quantité de gel
- Gouttière ajustée
- Enlever surplus de gel qui déborde
D) Sur l'ATM:
RARE
E) Sur l'émail:
- Ø dissolution importante de l'émail
- Légère réduction de minéraux, mais
reminéralisation après cessation du tx
F) Sur le mordançage et l'adhésion:
- Diminuer le temps de mordançage
- Attendre 2sem avant toutes restaurations en r.c. pour laisserle peroxyde s'évaporer (le peroxyde empêche la polymérisation)
G) Matériaux de restauration:
Ø effet important lorsque pH 5 à 7 du peroxyde
Techniques:
A) Blanchiement pro externe à domicile (ambulatoire):
1- 1e R-V:
Examen + Diagnostic
Explication du tx
Remise et signature du formulaire de consentement
Polissage
Enregistrement de la teinte initiale
Empreintes
Fabrication des gouttières en labo
** Avantages d'une gouttières **:
- Diminution d'ingestion du gel
- Meilleur ajustement => + efficacité
2- 2e R-V:
Ré-explication du tx
Démonstration de l'application
Remise des instructions écrites
Remise des gouttières et des seringues
** L'informer qu'il faut BROSSER LES DENTS après chq application!!

** Commencer par arcade du MAXILLAIRE pour le motiver!

** Travailler sur une arcade à la fois
3- Dernier R-V (7jrs plus tard):
Information auprès du patient
Remise de 2 seringues supplémentaires
Enregistrement de la teinte finale
B) Blanchiement pro externe en cabinet (''PowerBleach'')
Technique:
Prép du gel 15min avant
Polissage avec pierre ponce
Protection de la gencive (digue)
Application (mordançage facultatif)
Laser ou chaleur
Rinçage et séchage
* La chaleur déshydrate l'émail, mais lorsque réhydraté, on remarque changement de couleur => c'est pk il y des tx de blanchiement ambulatoires
C) Autres techniques:
Micro-abrasion:
efficace pour taches superficielles, hypcalcification, fluorose légère...

Laser: $$$
À diode
BLANCHIEMENT INTERNE (OU NON-VITAL)
(BLANCHIEMENT DE DENTS DÉVITALISÉES)
Indications:
- Taches de la dentine coronaire
- Coloration causée par:
- décomposition du sang dans la pulple
- tx d'endodontie
- tétracycline
Contre-indications:
- Grosses restaurations (car peu d'émail et dentine)
- Tx d'endo défectueux
- Grosses décolorations dues aux amalgames
Meilleure adhésion
Teinte définitive
Effets:
- Résorption radiculaires
- Succès à 90%, mais récidive 50% des cas
Techniques:
A) Tech faite à la maison par le patient:
Produit (peroxyde de carbamide) dans gouttière + Technique ''In and Out''

B) Tech faite en cabinet par le dentiste:
Produit (peroxyde d'hydrogène) appliqué directement sur ET dans la dent + activation par la lumière

C) Blanchiement interne: (''WalkingBleach'')
Tx pro en cabinet consistant à appliquer des agents chimiques dans la puple des dents dévitalisées avec scellement de la cavité
*** INFO UTILES ***:
- Si sensibilité:
porter - longtemps
vérifier quantité de gel
utiliser dentifrice désensibilisant

- Si sensation de brûlure:
vérifier ajustement de la gouttière

- Couleur inégale: normal!

- Couleur inégale après tx:
refaire aux endroits nécessaire

- Durée du tx:
normale: 1-6 sem
fumeurs: 1-3 mois
tétracycline: 2-6 mois

- Durabilité: 1-3 ans

- Retouches possibles: 1-2 jrs par sem de tx

- $$: 400-450

- NEW: Enlève la plaque
Diminue les bactéries cariogènes
Augmente le pH
** Ces matériaux sont seulement applicables sur les parois pulpaires!!

** Meilleure protection pulpaire:
minimum 2mm de dentine
Protections pulpaires:
- Chimique: acides, toxines,...
- Thermique: chaud/froid, choc galvanique
- Mécanique: exposition pulpaire
CLASSIFICATION DES PROTECTIONS PULPAIRES:
Fond:
- Dentine restante: 0,5-2mm (cavité modérée)
- Protection chimique

Base:
- Dentine restante: -0,5mm (cavité profonde)
- Protection thermique

Désensibilisant:
- Dentine restante: +2mm (cavité peu profonde)
- Applicable sur toutes les parois
- Sceller les tubuli dentinaires
- Prévenir l'infiltration
- TJRS en mettre sous un amalgame!

Vernis:
- Peu utilisé, car très volatil
MATÉRIAUX UTILISÉS COMME BASE/FOND:
A) Hydroxyde de calcium (CaOH):
Dycal (fond):
- Amalgame et composite
- Coiffage direct et indirect
- Stimulation de dentine réactionnelle
- Protection chimique

B) Oxyde de zinc et eugénol (OZE):
Cavitec (F), Zonalin (B), IRM (obt. temp.):
- Coiffage indirect
- Amalgame seulement
- Ø composite, car empêche la polym.
- Action sédative
C) Ionomère de verre:
Vitrebond (utilisé en clinique!):
- F et B
- Amalgame et composite
- Photopolymérisable
- Libère du F
- Protection thermique
D) Désensibilisant:
MicroPrime, HurriSeal, Gluma:
- Libère du F
- Amalgame et composite
- Protection chimique et thermique
- Scelle les tubuli dentinaires
- Appliquer après fond ou base!

E) Vernis:
Copalite:
- Amalgame seulement
- Protection chimique
- Scelle les tubuli
TRAITEMENTS PULPAIRES:
1- COIFFAGE DIRECT:
Déf:
Intervention consistant à protéger la pulpe dénudée accidentellement avec une subs capable de guérir et cicatriser la chambre pulpaire.
Conditions:
- Exposition pulpaire MINUSCULE
- Ø contamination
- Ø saignement
Tx:
- Appliquer CaOH (Dycal)
- Obturer avec une obt. temp.
OU
- Obturer avec composite
- Vérifier la vitalité
2- COIFFAGE INDIRECT:
Déf:
Intervention consistant à placer une subs sur une mince couche de dentine cariée restante ne pouvant pas être enlevée complètement, car il risque de causer une exposition pulpaire.
Conditions:
- Dent vivante
- Ø douleur spontanée
- Ø lésion apicale
Tx:
- Appliquer CaOH (Dycal) pour stimuler dentine réactionnelle
- Obturer avec composite
- Vérifier la vitalité
OU
-Appliquer OZE (Zonalin) pour favoriser la dessication de la carie
- Obturer avec amalgame
- Vérifier la vitalité
!!
!!
!!
Full transcript