Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

L'école Néoclassique

No description
by

Abdellah Naji

on 27 March 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of L'école Néoclassique

Introduction
Les principes de l'école néoclassique
Les fondateurs
les apports et les limites
Conclusion
Plan
Indroduction
Présentée par : Ichrak NAJI
L'école Néoclassique
l'école néoclassique
Approche empirique

Les principaux auteurs
conceptualisent des
théories à partir de
multiples expériences
réalisées au sein
des activités de
conseil de management

Approche normative

L’école néoclassique a
hérité du mouvement
classique le goût des
principes concis tirés de
l’expérience vécue
L’organisation doit relever d’une démarche scientifique.

Elle doit prendre en compte la dimension humaine.

A l’intersection entre ces deux axes de l’organisation, se définit le management, ainsi que ses diverses pratiques.

Maximisation du profil.
Décentralisation.
L’éventail de subordination.
Direction par objectif.
Le contrôle, l’autocontrôle, et le principe d’exception.
La compétitivité et la motivation
principes
Directeur général de
CEGOS (cabinet de
management)

Directeur général
de General Motors
pour plus de 30 ans

Conseiller en
management

O.Gélinier

A.P.Sloan

P.F.Drucker

4 principes
Divisions autonomes et jugées d'après la rentabilité du capital investi
Certaines fonctions et certains contrôles doivent être centralisés
La Direction Générale ne doit pas s'occuper d'exploitation mais de politique générale.
L'organigramme doit permettre de représenter d’une manière consultative chaque division
SLOAN ALFRED


Né à new haven en 1875
Un bachelor of science en électricité du Massachussets Institut of Technologie en 1895
Travaillé 45 ans au service de General Motors (1923 – 1956)
Écrit un seul ouvrage: my years with General Motors
Décédé en 1966

L' école néoclassique

Drucker Peter
La mission du manager
Fixer les objectifs à atteindre
Organiser le travail
Motiver et communicer
Evaluer(les standards, les normes, les ratio)
former


Né à Vienne en 1909
Diplômé en droit public et en droit international(doctorat)
Travaillé comme journaliste et économiste
Travaillé consultant et enseignant
Écrit 35 ouvrages
Décédé le 11novembre 2005.

Peter Ferdinand Drucker

La direction doit définir la politique générale de l’entreprise
Il prône la délégation des pouvoirs
L’efficacité de la structure dépend de sa clarté et de la minimisation des niveaux d’autorité
Gélinier Octave
la direction participatif par objectif


Né en France en 1916
Diplômé en sciences physiques, chimiques et biologiques
Études complémentaires en économie, en politique et en droit privé
Présidé CEGOS (cabinet en management) pendant plus de 40 ans
Écrit plusieurs ouvrages: fonctions et taches de la direction générale (1953), Morale de l’entreprise et destin de la nation (1965)
Décédé en 2004

Octave Gélinier

les limites
La croissance des marchés, les apports technologiques constants, vont
rendre plus difficile la tâche des gestionnaires (environnement hétérogène).
L'empirisme et le bon sens ne suffisent pas toujours à gérer correctement l'entreprise.
Les apports
l’enrichissement des tâches, les systèmes d’appréciation des performances et les entretiens de progrès, critères d’exigence des postes dans le cadre de la gestion des compétences, management participatif, par objectifs, autocontrôle, responsabilisation...
Conclusion
L'école néoclassique a obtenu de bons résultats sur le plan de l'efficacité individuelle (équipe, motivation).
elle a plusieurs limites nécessitant une naissance d'une autre école de pensée économique
Full transcript