Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Roland Barthes - Rhétorique de l'image

No description
by

leonore dupanloup

on 16 March 2011

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Roland Barthes - Rhétorique de l'image

Roland Barthes
La rhétorique de l'image Introduction : qu'est-ce que la rhétorique de l'image Question de départ : est-ce que la représentation analogique, propre aux images, peut-être envisagée, analysée, comme un véritable système de signes (comme le langage) ? Le sens commun dit non.
Alors comment le sens vient-il à l'image ? Analyse d'une publicité : dans la pub, il y a forcément un message véhiculé intentionnellement, par des signifiés très clairs (car on veut éviter les ambiguïtés) Les 3 messages Description des différents types de signes, en termes structuralistes (signifiants/signifiés) Le message linguistique (les mots) > Légende en bas (en français)
> Logo de la marque (inséré dans le naturel de la scène, sur les produits)

Le message linguistique est double :
Dénotation : le nom de l'entreprise
Connotation : la sonorité italienne Le message iconique (symbolique, connoté, culturel) Plusieurs signes discontinus 1er signe
Signifiant : filet entrouvert, qui déborde de commissions
Signifié : retour du marché qui implique l'idée de fraîcheur des produits, de préparation ménagère
Savoir mobilisé : implanté dans les usages, la culture : faire soi- même son marché, aspect authentique, opposé à la production/consommation de masse 2ème signe
Signifiants : tomate, poivron, couleurs jaune-vert-rouge
Signifié : l'Italie, l'italianité
Savoir mobilisé : propre à la culture française (ou du moins non-italienne), stéréotypes linguistiques 3ème signe
Signifiant : rassemblement d'objets différents
Signifié : service culinaire total = Panzani fournit tout + le contenu de la boîte concentre tous les produits naturels qui l'entourent
Savoir mobilisé : association d'idée 4ème signe
Signifiant : esthétique, composition de l'image
Signifié : la nature morte
Savoir : culture, référence picturale + un "méta-signe" global
Signifiant : place de l'image dans une revue, présence du logo de la marque
Signifié : il s'agit d'une publicité Le message iconique non-codé (littéral, dénoté) Signifiants : les objets photographiés
Signifiés : les objets réels utilisés pour la photo
Savoir : attaché à la perception
> rapport tautologique, répétition. Pas d'équivalence, comme dans un vrai système de signes, mais quasi-identité : message non-codé Ensuite, Barthes revient sur chaque type de message, mais plus pour les décrire : il cherche à comprendre "la structure de l'image dans son ensemble, c'est-à-dire le rapport final des trois messages entre eux" Le message linguistique Il semble qu'il y ait toujours un message linguistique dans les communications de masse, telle la publicité.
Seule sa présence compte, ni sa place ni sa longueur ne semblent pertinentes.

Rapport du texte à l'image
"L'image double-t-elle certaines informations du texte (relais) ou le texte ajoute-t-il une information inédite à l'image (ancrage) ?"
Les deux fonctions "ancrage" et "relais" peuvent coexister Ancrage : fonction la plus fréquente du message linguistique L'image est polysémique (plusieurs sens, signifiés, possibles. Le message linguistique sert d'ancrage lorsqu'il permet de fixer le sens à donner aux images. Elucidation sélective.
Au niveau du message littéral : le texte répond à "qu'est-ce que c'est", description dénotée de l'image. Décrit les éléments de la scène : pâtes, sauces, parmesan (légende) + Panzani (logo : des pâtes, oui mais...)
Au niveau du message symbolique : le texte oriente l'interprétation, élimine les sens connotés indésirables. Relais : plus rare dans l'image fixe, mais très important au cinéma Rapport complémentaire entre le texte et l'image : le texte apporte un sens qui n'est pas livré par les images. L'image dénotée Ce qui reste de l'image quand on a enlevé tous les signes de connotation. N'existe que virtuellement, car tout individu dispose d'un savoir supérieur qui fait que les connotations sont forcément présentes.
L'image dénotée naturalise, rend plus vrai le message connoté, symbolique.
Pouvoir de vérité de la photo : "l'avoir-été-là", "cela c'est passé ainsi" L'image connotée : rhétorique de l'image Fonctionne comme un système de signes normal
Particularité : code culturel propre à chacun, les interprétations, les signifiants peuvent varier en fonction des savoirs investis dans l'image
Difficulté : les signifiés véhiculés par l'image ne sont pas nommés dans le langage courant. Il faut donc recourir aux néologismes (italianité : "l'essence condensée de tout ce qui peut être italien") D'où viennent les signifiants de connotation ("connotateurs") ? De l'idéologie. L'ensemble des connotateurs constitue une rhétorique. La rhétorique est la face signifiante de l'idéologie
Dans le domaine de la rhétorique de l'image, les connotateurs sont obtenus par métonymie entre le signifiant (la tomate) et le signifié (l'italianité). Conclusion La dénotation n'est que syntagme : associe des éléments
La connotation n'est que système : donne du sens aux éléments Ouverture Application pour la sémiologie générale : le sens = système comme culture et syntagme comme nature ?
Full transcript