Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Enjeux éthiques

No description
by

Audrey Gonin

on 19 August 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Enjeux éthiques

Enjeux éthiques
des activités de conseil
à la grossesse


Plan de la présentation
Origine du projet de recherche

Objet et méthodologie

Le phénomène des centres anti-choix au Québec

Discussion des enjeux éthiques liés au conseil des activités de conseil à la grossesse


Objet et méthodologie
Objet de recherche : les centres offrant des services aux femmes qui s'interrogent sur la poursuite de leur grossesse
Le phénomène des centres anti-choix au Québec
1) Résultats de l'analyse comparée du discours

2) Que sait-on des pratiques développées dans les centres anti-choix ?
Les activités de conseil à la grossesse: quels enjeux éthiques ?
Origine de la recherche
La Fédération du Québec pour le planning des naissances constatait l'émergence de centres qui interviennent auprès des femmes enceintes et qui sont reliés au mouvement dit "pro-vie"


Recherche en 2010 avec l'ACLC: Le point sur les services d'avortement au Québec
En 2010 : 28 centres

Prise de d’information auprès de 9 centres : constats
1) Résultats de l'analyse comparée du discours
Aucun site des centres anti-choix n'énonce ses liens avec le mouvement "pro-vie" - à l'exception du centre
Birthright
de Drummondville, via son nom

Le langage utilisé est très similaire
2) Que sait-on des pratiques développées dans les centres anti-choix ?
L'emploi de la désinformation dans le maniement des émotions
Audrey Gonin, UQAM
Sophie de Cordes, FQPN
Véronique Pronovost, UQAM/FQPN

La clarté du positionnement des intervenant.e.s
Deux caractéristiques d'une communication de type manipulatoire, selon P. Charaudeau (2012) :

"le manipulateur ne révèle pas son projet de réalisation, et le maquille sous un autre projet qui est présenté comme favorable au manipulé" (p.35)

"le manipulateur (...) tire parti d'une certaine position de légitimité qui lui est donné par la situation, et joue sur une crédibilité qu'il aurait acquise par ailleurs." (p.36)

"On gagne toujours à déclarer libre la personne dont on souhaite infléchir le comportement" (Joule et Beauvois, 2002, p.160)
Orientations ministérielles :


"1er principe : La liberté et la responsabilité des femmes et des hommes dans l'exercice des choix qui ont trait à leur capacité de procréer"
(MSSS, 1995, p.17)

"les soutenir dans leur démarche et dans l'exercice de ces choix
" (p.19)



L'information
une dimension importante pour opérer des choix

l'exactitude et l'impartialité sont de mise
L'autodétermination et l'agentivité des femmes
Bibliographie
Ambroise, B. (2009) « Socialité, assujettissement et subjectivité : La construction performative de soi selon Judith Butler ». Dans M. Jouan et S. Laugier (Eds.),
Comment penser l’autonomie. Entre compétences et dépendances
(p.109-127). Paris : Presses Universitaires de France

Boix, C. (2012). « De la notion de manipulation ». Dans J. Carlos de Hoyos et M.-H. Pérennec (Eds),
Langue et manipulation
(p. 17-25). Saint-Étienne : Publications de l’Université de Saint-Étienne.

Butler, J. (2007).
Le Récit de soi
. Paris : Presses Universitaires de France.

Charaudeau, P. (2012). « Le discours de manipulation entre persuasion et influence sociale ». Dans J. Carlos de Hoyos et M.-H. Pérennec (Eds),
Langue et manipulation
(p. 27-43). Saint-Étienne : Publications de l’Université de Saint-Étienne.

Conseil du statut de la femme (2013).
Le droit à l'avortement, 25 ans de reconnaissance officielle.
Québec : Conseil du statut de la femme. En ligne : http://www.csf.gouv.qc.ca/modules/fichierspublications/fichier-35-1696.pdf, consulté le 24 janvier 2014.

Joule, R. et J.-L. Beauvois (2002).
Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens.
Grenoble : Presses universitaires de Grenoble.

Ministère de la santé et des services sociaux (1995). Orientations ministérielles en matière de planification des naissances. Québec : MSSS. En ligne : http://www.santecom.qc.ca/Bibliothequevirtuelle/santecom/35567000023322.pdf, consulté le 24 janvier 2014.

Sen, A. (2010).
L’idée de justice.
Paris : Flammarion.
Quelles sont les discours et les pratiques développées dans ces différents centres ?

Comment distinguer
pro-choix / anti-choix ?
Anti-choix : « Ceux qui se sont baptisés les pro-vie, et que les pro-choix appellent les anti-choix, s’opposent à l’avortement et à la liberté des femmes de choisir par elles-mêmes. » (Conseil du statut de la femme, p.13)
?
Un centre affilé à l'Alliance Ressources Grossesse
(http://www.femmesenceintes.org/ARG-NosCentres/default.html)
Méthodologie : Nous nous sommes basées sur leur liste de centres affiliés et de centres « offrant une aide similaire » (ARG)
Comparaison du discours de 10 sites web

A) Centres anti-choix (référencés par l'ARG)
- ACCUEIL GROSSESSE BIRTHRIGHT
- OPTIONS CENTRE CONSEILS GROSSESSE Trois-Rivières
- OPTIONS CENTRE CONSEILS GROSSESSE Granby
- CENTRE CONSEIL GROSSESSE Montréal
- LA ROSELIÈRE

B) Centres pro-choix (reliés à la FQPN)
- GROSSESSE-SECOURS
- SOS GROSSESSE Estrie
- SOS GROSSESSE Québec
- À LA SOURCE Sept-iles
- CENTRE DE SANTÉ DES FEMMES Montréal
Collecte et organisation des informations disponibles sur les centres anti-choix
- sur Internet
- enquêtes de journalistes
- documents internes au réseau anti-choix

Réalisation d'entrevues au sein de centres pro et anti-choix
- entrevues individuelles ou de groupe sur les pratiques développées dans les centres (public, philosophie d'action, modes d'intervention...)
Les termes « service(s), femme(s), décision, aide, information(s) » sont caractéristiques, de part et d'autre. Dans l'ensemble, il y a une grande similitude entre les lexiques.

Les idées de « libre choix », de « respect du choix » et de « choix éclairé » se retrouvent aussi bien dans le discours de centres pro-choix qu'anti-choix





ex:
« Nous sommes là pour t’aider et t’accompagner dans le respect de tes choix. (…) Nos objectifs en tant qu'organisme sont (...) donner l'information exacte et précise concernant toutes les options d'une grossesse afin de présenter un choix éclairé. »

(Options centre conseils grossesse Granby, membre de l'ARG)

Par notre écoute personnalisée fondée sur le non-jugement et le libre choix, nous offrons à la femme (ou au couple) un temps d'arrêt et des outils favorisant la prise de décision personnelle face à une grossesse imprévue ou encore le mieux-être dans le cheminement post-avortement.

(La Roselière, référencé par l'ARG)
un mimétisme pro-choix, et la création
d'une image "professionnelle"
Les termes caractéristiques du corpus ont été identifiés à l'aide du logiciel
Antconc
.
A = nombre d'occurrences dans le corpus de la forme indiquée en colonne C
B =
keyness
, i.e. résultat du test statistique
(log-likelihood
) qui détermine à quel point le mot est spécifique au corpus analysé
La complexité de la question du choix : qu'est-ce que "s'autodéterminer" ?
le fait d'identifier sa volonté, puis de la faire valoir, est un processus "fragile"

la possibilité d'un choix dépend des conditions dans lesquelles on se trouve
a. La culpabilisation
Les éléments discursifs

Le langage employé

Et si c'était un génie?

Les aspects physiques et matériels

Les figurines et les vidéos

Les lieux physiques
Le langage employé :

Donner le statut de mère.

Humanisation de l'embryon ou du foetus.
Ex : parler de "l'enfant"
.

Criminalisation de l'avortement :
"Un avortement c'est de tuer un bébé dans ton ventre." (Duchaine, 2010)
b. La création d'un sentiment de sécurité
L'enchantement de la maternité

Le soutien matériel direct
c. Quand la désinformation engendre la peur
Le discours sur les pratiques

Les répercussions/conséquences supposées de l'avortement

Qu'est-ce qu'un avortement?
Comment se pratique un avortement?
La désinformation sur les "conséquences" physiques et psychologiques
Difficulté à mener une grossesse à terme / infertilité
Grossesses à risque
Cancer(s)
Décès

Les regrets
L'adoption de comportements agressifs
Le syndrome post-avortement

Ces éléments sont issus de nos données de recherche et des enquêtes de Duchaine (2010) et Dions-Viens (2010)
La création d'une nouvelle pathologie
un élément important pour situer son interlocuteur

peut-on parler de manipulation ?
?
recension des écrits
Phénomène bien documenté, aux États-Unis

2 problèmes :
"agenda caché"
transmission d'informations erronées
Full transcript