Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Psychoéducation

No description
by

Judith Lecompte

on 6 November 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Psychoéducation

PSE 2036 - Introduction à la pratique psychoéducative
Psychoéducation
Notre définition :

Champs
d'application
Développement cognitif, social, psychomoteur et affectif. Relation d'aide, aide le client à adapter son comportement pour surmonter ses difficultés.
Forme de relation qui permet d'outiller, d'intervenir et d'accompagner dans diverses situations.
Prévention.
Approche d'aide psychologique et éducative qui a pour but d'aider les gens à surmonter leurs difficultés en utilisant diverses stratégies.
Adaptation de l'individu dans son environnement, créer un plan d'intervention pour apporter des changements positifs.
Centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD)
(personnes en perte d'autonomie)
CLSC
(enfants, adolescents, santé mentale, habiletés parentales, etc.)
Centres de réadaptation
(Centre Normand - dépendances; CR La Maison - TSA, déficiences physiques, troubles d'apprentissage, traumatismes crâniens, etc.; Clair Foyer - déficiences intellectuelles)
Centres jeunesses
(enfants, adolescents - négligence, abus physiques et sexuels, troubles de comportements)
Centres hospitaliers
(psychiatrie)
Commissions scolaires
(comportement, langage, classes adaptées)
Premières nations
Organismes communautaires
(itinérance, centres de femmes, maisons de la famille, CRJ, CRC, Pont, Intrépides, Pillier, etc.)
Centres de la petite enfance
(CPE)
Maisons d'hébergement et de répis
Pratique privée
Petite histoire de la
psychoéducation
Gestion des services sociaux (charité) par l'Église (grande noirceur)
Influence de la conception française de l'éducation spécialisée
Création de Boscoville, Centre d'Orientation et Val-du-Lac (création modèle de Gendreau)
Programme de formation "Psychopédagogie de l'enfance inadaptée"
Révolution tranquille
Réforme des services sociaux et de santé
Création des programmes d'éducation spécialisée dans les Cégeps et des programmes universitaires (Bacc et maîtrise)
Loi Protection de la jeunesse
Loi sur la réforme du Code des professions
Dév. services milieux naturels et communautaires
Maîtrise obligatoire (Loi 21)
Les schèmes
relationnels

Considération
Sécurité
Confiance
Disponibilité
Congruence
Empathie
Fondements théoriques
SAVOIR-ÊTRE
Carl Rogers
Jean Piaget
Érik Érikson
David Rapaport
Bruno Bettleheim
Redl et Wineman
Robert White
Perspective humaniste
Vision optimiste de la personne, regard positif inconditionnel
Prendre la personne tel quelle est (forces-limites)
Capacités de la personne (autoactualisation) : potentiel de changement et d'évolution
Thérapie non-directive (autodécouverte) : augmenter la conscience de soi
Soi réél, soi idéal et concept de soi.
Perspective cognitivo-constructiviste : comment la pensé se construit
Interaction de l'individu avec son environnement
Concepts d'adaptation et d'équilibration (assimilation, accomodation)
Stades de développement : (1) intelligence sensori-motrice; (2) intelligence symbolique - stades pré-opératoire, opérations concrètes et opérations formelles
Huit crises du développement psychosocial :

Confiance - Méfiance
Autonomie - Honte ou doute
Initiative - Culpabilité
Travail - Infériorité
Identité - Confusion des rôles
Intimité - Isolement
Générativité - Stagnation
Intégrité personnelle - Désespoir
Moi actif (autonomie, maîtrise de la personnalité)
Concept d'alimentation
Thérapie par le milieu : introduit l'idée de vécu éducatif partagé
Engagement total du personnel
Connaissances sur la délinquance
Approche par la vie quotidienne
Techniques d'intervention (manipulation du comportement)
Programme d'activité
Concept d'efficience : sentiment d'efficacité et de compétence.
Processus de rééducation
(Guindon)

TROIS SAVOIRS
Savoir-être
Savoir-faire
Savoirs
Attitude(s), habiletés sociales, schèmes relationnels,apprendre à se connaître, limites/forces, introspection.
Compétences, capacités professionnelles,mise en pratique, opérations professionnelles, techniques d'intervention.
Théorie, connaissances acquises, expériences.
Estime que l'on porte à quelqu'un, plus précisément l'attribution d'une valeur d'être à un individu. Prendre la personne dans sa totalité, avec ses qualités et ses défauts. Avoir un respect inconditionnel pour l'autre, tel qu'il est, et ce, peu importe ses comportements. La considération constitue le moteur de toute relation.
État d'équilibre qui se construit avec un ensemble d'attitudes (
SAVOIR-ÊTRE
) chez l'éducateur ayant déjà expérimenté lui-même des situations d'interaction et approfondit la conscience de ses propres vulnérabilités. Cet état permet d'affronter, sans se sentir paralysé par la présence possible de sentiment intérieur de peur et d'angoisse, la situation qui se présente. Cette sécurité permet de conserver son intégrité et d'avoir l'énergie nécessaire pour maîtriser ses moyens d'action.
Capacité du psychoéducateur de croire en son
SAVOIR-FAIRE
pour être capable de le transmettre lors de son intervention. Confiance qu'il a dans ce qu'il fait pour pouvoir transmettre le modèle de confiance au jeune. Afin de pouvoir développer ce sentiment de confiance, le jeune doit d'abord développer un sentiment de sécurité envers le psychoéducateur.
Ensemble des attitudes d'un éducateur qui est capable d'un certain dépassement de ses aises, de son bien-être immédiat pour répondre d'abord aux besoins de l'autre en mettant les conditions nécessaires en place. Ouverture à tous, sans se laisser accaparé par une seule personne.
Se prendre pour qui l'on est, être authentique. Avoir une attitude d'honêteté, un souci d'être vrai. Ne pas prétendre être capable d'accomplir une tâche si on ne peut pas réellement la faire. S'accepter soi-même et les autres tels que nous sommes. Se faire confiance dans les domaines où l'on a des acquis. Authenticité et cohérence.
Comprendre ce que l'autre vit de façon objective, sans se laisser envahir par les émotions vécues par celui-ci. Être capable de se mettre à la place de l'autre, de distinguer ses propres sentiments face à la situation et de les dissocier de ceux ressentis par la personne, afin d'arriver à une hypothèse des besoins de l'autre la plus juste possible.
1. Acclimatation :
développe la compétence (forces/faiblesses); contact avec autruit = égocentrique; construction de l'identité; contrôle du corps; pensée magique; vit dans le moment présent.

2. Contrôle :
apprend à vivre en groupe et à se conformer au groupe; apparence de conformisme; collaboration avec les pairs; conception du passé, présent et futur sous forme d'image; différenciation de l'adulte.

3. Production :
représentation du temps en une série d'événements; conçoit les limites du temps; se conforme et comprend les règles (avec ambivalence); réversibilité; efficience; se définit par rapport aux autres (intérêts, figure compétente).

4. Personnalité :
Entrevoit l'avenir (conséquences actes, vie future); affirmation de sa personnalité; autonomie; diminution défense.
SAVOIR-FAIRE
8. Communication
1. Observation
2. Évaluation
Pré-intervention
3. Planification
4. Organisation
5. Animation
Structure d'ensemble (composantes)
6. Utilisation
7. Évaluation
Post-situationnelle
Collecte de données
(faits, pas d'interprétation);
Consulter le dossier de la personne;
Observer l'entourage et le milieu;
Décrire la situation
Récupérer les données recueillies dans l'observation pour faire des
liens
et des
hypothèses
.
Élaborer le
plan d'intervention
qui contient :
les
objectifs
(généraux, intermédiaires et spécifiques);
les
moyens d'intervention
(outils, techniques);
les m
odes d'évaluation
.
Concrétiser la planification : agencer, aménager, arranger, assembler, grouper, ordonner structurer les
composantes
du réel pour favorises l'atteinte des objectifs.
Mettre en pratique
le plan d'intervention et l'organisation établis au préalable. Vise à mettre l'individu en déséquilibre.
Passer à l'action
, utiliser son
savoir-être
dans l'intervention.
Permettre une prise de conscience du sujet sur ses forces, défis, avancées, etc., et ce, afin de lui donner confiance en ses moyens et capacités.
Deux types d'évaluation :

Évaluation formative
- Analyser ce qui a été réalisé durant l'intervention pour voir le résultat, pour s'améliorer soi-même.
Évaluation sommative
- évaluer ce que l'on a fait, observer si notre objectif a été atteint.
On ne peut pas ne pas communiquer

Non verbal, verbal, attitudes, savoir-être
Omniprésente tout au long du processus

Deux types :
Fonctionnelle
- avec les collègues de travail et autres professionnels
Formative
- avec la clientèle, pour la rééducation
Écrite (
savoir-écrire
) et orale (
savoir-dire
)
1.
Sujet(s)
: qui?, point focal de l'intervention, être global, âge, nombre de personnes, intérêts, sexe,
caractéristiques (capacités, difficultés, troubles, histoire personnelle, etc.).

2.
Éducateur
: savoir-être (forces et faiblesses,
attitudes, valeurs et préjugés, schèmes relationnels), savoir-faire, savoir.

3.
Parents
: présents depuis le début favoriser la collaboration.

4.
Objectifs
: réalistes, correspondent au capacité de la personne, favorisent les réussites, généraux et spécifiques (intermédiaires).

5.
Programme
: adapté à la personne, même sens objectifs, individuel, de groupe, général.
6.
Système de responsabilités
: qui fait quoi, éducateurs, individu (groupe), autres professionnels, parents.

7.
Moyens de mise en relation
: médium, moyens, techniques d'intervention.

8.
Code et procédures
: règlements, étapes à suivre, valeurs, lois, code de vie.

9.
Temps
: objectif (réel), subjectif (perçu), temps réel-vécu.

10.
Espace
: objectif (réel - lieu), subjectif (perçu - comportement, organisation, sentiment sécurité).

11.
Système d'évaluation et de reconnaissance
: évaluation des objectifs (sommative), de la réalisation (formative - bons coups et modifications à apporter).
Communication
Émetteur-message-bruit-récepteur-feedback (dynamique)
Forme du message
est souvent source de conflits et de malentendus (affecte le
contenu
)
Double-sens (parfois) dans la communication
Non-verbale
(posture, mouvement et toucher; regard; expressions du visage)
Intonnations, inflexions de la voix et rythme
Verbale
(contrôle, affiliation)

Les facteurs d'influence de la compréhension du message sont nombreux (exemples) :
enchevêtrement de facteurs qui influences l'intervention éducative.
Adaptation
et inadaptation

Défi éducatif
: sujet normal, connaissance générale (développement normal).
Défi psychoéducatif
: sujet diff. d'adaptation, connaître spécifique la personne

PAD
: potentiel adaptatif (forces, acquis, difficultés, schèmes, a développé et pourrait développé)
PEX
: potentiel expérientiel (contexte, offre du milieu, éléments du milieu sur lesquels on peut agir, intervenir).
Écart
: déséquilibre inhibant - pas de défi (écart non significatif), déséquilibre dynamique - défi (écart significatif), équilibre dynamique - défi (écart significatif), équilibre statique - pas de défi (écart non-significatif).
Full transcript