Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Schème relationel : la confiance

No description
by

Maude Bourassa

on 22 October 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Schème relationel : la confiance

Schème relationnel : la confiance
Présentation théorique
Tout d'abord, la confiance est : «la soeur jumelle de la sécurité, mais ce ne sont pas des jumelles identiques». (Gendreau, 2001)


Illustration clinique du schème de la confiance
Mise en situation :


Conclusion : Comment développer le schème de la confiance?
Moyens qui favorisent le développement du schème de la confiance
Illustration clinique (suite)
Suite à cet événement, la relation entre Olivier et vous se dégrade peu à peu. Il commence à vous intimider en ciblant vos faiblesses et votre confiance en vous-même, votre assurance et votre confiance en vos compétences sont ébranlées.
Références bibliographiques
Illustration clinique (suite)
Présentation théorique (suite)
Présentation théorique (suite)
Du point de vue de la relation

L'éducateur et le jeune doivent pouvoir se fier au milieu d'intervention.
Ils doivent pouvoir se fier à leur propre relation et à eux-mêmes.
Une relation de confiance permet l'évolution, l'enrichissement du vécu éducatif partagé et sa généralisation.(Gendreau, 2001)
Du point de vue de l'éducateur
Dans une relation basée sur la confiance, l'éducateur dégage une confiance en lui-même.
L'éducateur utilise les moyens disponibles pour son intervention.
Il a confiance que le jeune possède les capacités nécessaires d'adaptation.
Il se voit comme une source de référence pour le jeune. (Gendreau, 2001)
Du point de vue du jeune
Une relation basée sur la confiance est, pour le jeune, de pouvoir se fier au milieu d'intervention qui lui fournira l'aide pour évoluer.
De se fier à la capacité de l'éducateur de pouvoir l'aider.
De pouvoir se fier qu'il a lui-même les capacités d'évoluer et de faire face aux défis qu'il vivra. (Gendreau, 2001)
Pourriez-vous identifier les moments où vous avez ressenti de la confiance envers vous-mêmes et/ou envers les clients dans le cadre de vos expériences personnelles et/ou professionnelles?
Présentation théorique (suite)
La confiance est besoin de base à combler puisqu'elle se situe dans les besoins de se sentir en sécurité (pyramide de Maslow).
Le manque de confiance entraîne de l'insécurité face à soi-même et à l'environnement..
Le manque de confiance chez l'intervenant se traduit par une centration sur soi-même (il tente toujours de justifier la justesse de son point de vue afin d'avoir de la reconnaissance).
Le manque de confiance chez le jeune se traduit par une remise en question continuelle. (Gendreau, 2001)
Présentation théorique (suite)
Risques objectifs
Replis sur soi
Refus de coopérer

Risques subjectifs
Généraliser à tout le monde d'être incapable d'évoluer ou d'aider l'autre.
L'intervenant peut vivre de l'intimidation venant des jeunes qui voient en lui ses faiblesses.
Difficulté à s'affirmer.
Avez-vous déjà vécu une situation où vous avez vécu un manque de confiance en vous-même ou en l'environnement extérieur ou avez-vous déjà vu quelqu'un vivre un manque de confiance en lui-même ou en les autres?
Présentation théorique (suite)
Vous êtes responsable du jeune Olivier qui a 16 ans et il a eu une vie difficile et est maintenant délinquant. Il vous confie qu'il a commis un délit. Il a volé une voiture la semaine dernière pendant une fin de semaine où il était hors de la résidence. Il ne s'est pas fait prendre et vous considérez que la personne qui s'est fait voler sa voiture se doit de pouvoir la retrouver. Vous avez essayé de convaincre Olivier de se dénoncer puisque c'est un délit
grave, mais il refuse. Vous vous sentez mal avec cette confidence et vous prenez
la décision de le dénoncer par vous-même. Lorsque le jeune s'est fait arrêter,
il vous lance un regard décriant le fait qu'il a perdu confiance en vous. Vous
sentez qu'il se sent trahis et il ne s'ouvre plus autant a vous.
Qu'auriez-vous pu faire pour éviter une telle situation?
Quels sont les indices qui auraient pu vous permettre de savoir que la situation dégénérerait ainsi?
Illustration clinique (suite)
Exemples de situations où il y a un risque pour la confiance des intervenants ou des clients
Aux Résidences Monchénou

Ce sont des personnes qui vivent un retard au niveau mental et des handicaps au niveau physique. Le but des intervenants est de leur éviter de vivre des échecs face à eux-mêmes (éviter qu'ils ne se lavent mal, qu'ils oublient quelque chose, etc.) .
La Maison des jeunes de Rock Forest
Les jeunes qui fréquentent la maison des jeunes font des confidences aux intervenants et il est important, pour préserver leur relation, que ces confidences ne soient pas divulguées.
Ces jeunes ont également un caractère fort qui pourrait briser la confiance de l'intervenant.
Illustration clinique (suite)
Dans votre milieu de stage, quels sont les risques pouvant nuire à la confiance de l'intervenant ainsi que du client?
Apprentissage par essais/erreurs, par l'expérience
Connaissance de son milieu et de ses outils de travail et assurance en ses moyens d'intervention
Être honnête, sans être transparent
Apprendre à être certain de ses compétences par soi-même, ne pas avoir besoin de reconnaissance extérieure. (Gendreau, 2001).
Gendreau, G. (2001). Jeunes en difficulté et intervention psychoéducative. Longueuil : Béliveau éditeur.
(Gendreau, 2001)
Full transcript