Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Leptis Magna une ville romaine qui témoigne de mélange de cu

No description
by

camila romero

on 7 November 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Leptis Magna une ville romaine qui témoigne de mélange de cu

Les origines de la fondation de la ville
La ville de Leptis Magna située en Lybie, est une cité romaine bien preserveé malgré son age d’énviron presque 3000 ans. En 303 elle devient la capitale de la Tripolitaine. Aujourd´hui elle est considerée comme patrimoine mondial de l’UNESCO. On peut dire qu’elle est ‘’un reve de Rome en Afrique".
L'organisation urbaine de la ville
Un parcours de la ville
Voici quelques monuments que les citoyens fréquentaient...
Merci beaucoup!
Leptis Magna
Une ville romaine qui témoigne de mélange de cultures et de Romanisation
La ville de Leptis Magna
Arc de Septime Sévère
Arc de Septime Sévère : Son édification fut faite pour remercier l’empereur de sa générosité. C’est un arc à quatre faces dans lequel on a des sculptures représentées
Thermes d'Hadrien
Thermes d’Hadrien : comporte une piscine (natatio), 4 vestiaires (apodyteria) ensuite des bains ; froid (frigidarium), tiède (tepidarium), chaud et humide (caldarium), encore 5 bassins et finalement 4 bains de sudation sèche (laconica) ceci aussi avec des toilettes publiques et collectives (forica).
María Isabel Montes
Michelle Murra
Camila Romero
Groupe
Leptis Magna connait son apogée lors du règne impérial de Septime Sévère en 193 av JC qui romanise véritablement la ville et organise une urbanisation sévérienne. Le port de la ville fut très important pour le commerce maritime dans la Mer Méditerranée il fut commencé sous le règne de Néron et terminé sous Septime Sévère. On trouve de plus une aire urbanisée occupée par les monuments, les temples, les théâtres, les forums et le port.
Nymphée et rue à colonnades : Bâtiment de forme semi circulaire a plusieurs étages qui a au milieu une fontaine et la rue a colonnades est une rue qui conduisait la nymphée au port et qui possédait 125 colonnes
Forum sévérien : Fait en forme de quadrilatère de 6000m carrées. Il possédait même un podium ou se dressait un temple
Forum sévérien
Nymphee et rue a colonnades
La Basilique sévérienne : Se trouve l’entrée principale de la basilique. C’est un bâtiment étroit et haut. Il possédait deux étages et une claire-voie pour laisser passer la lumière.
La Basilique Severienne
Forum Vetus et ancienne basilique : Dans ses podium se trouvent trois temples, celui de Liber Pater, le temple de Rome et d’Auguste et le temple dédié à Hercule. De plus il y avait une tribune destinée aux harangues. Le forum était possédait encore deux temples plus petits, l’un dédié à la Mère des Dieux, et un bâtiment public avec un portique avant. Enfin, un portique, au nord, et une basilique, au sud pour finaliser la forme de quadrilatère. Ce lieu était utilisée pour les habitants pour y aller parler.
Forum Vetus et ancienne basilique

Le Marche/ Macellum: Il est établit sur une terrasse. Au centre il y a deux pavillons circulaires (tholoï) symétriques qui sont sur une plateforme à trois gradins. Entre les colonnes des portiques, se trouvaient des tables de vente. Les gens se reunissait pour côtoyaient

Le marche
La Chalcidicum : Pourrait avoir été une « galerie marchande ». Le nom, chalcidicum, vient de sa dédicace, à Vénus de Chalcis. Ce monument a était finace par un riche. Il y a deux differents endroits, un pour des boutiques d’artisans d’art (bijoutiers, soyeux, verriers, fabricants de tapis), l’autre ayant peut être servi à la vente des bêtes sauvages importées d’Afrique Noire (des statues d’éléphant en marbre blanc y ont été trouvées).
La chalcidium
Le Theatre
Le Théâtre : C’est un théâtre de construction classique financé grâce aux subsides d’un riche. Il possede des sièges qui sont placés en rangées semi-circulaires. De chaque côté de la scène, sont mises les statues d’Hercule et de Dionysos, les dieux protecteurs de cette ville. A l’arrière, un portique a un petit temple.
L’Hippodrome : il pouvait accueillir près de 23 000 personnes. Il possédait même un petit temple.
L'Hippodrome
L’Amphithéâtre : C’est, en effet, une arène elliptique qui pouvait accueillir 15 000 spectateurs. Il y avait aussi tout atour de l’arène des salles pour enfermer les bêtes.
L'Amphitheatre
Thermes de la Chasse : Financee par un riche propriétaire de l’epoque. Elles ont gardee un très bon état de conservation. On peut encore voir des fresques. L’une représente un combat entre gladiateurs et léopards. D’autres fresques évoquent les bords du Nil.
Thermes de la chasse
Les aspects montrant la romanisation de Leptis Magna

La ville de Leptis Magna témoigne d’une romanisation puisqu’elle reçoit des influences de l’organisation romaine. En effet, le phénomène urbain fut développé par les romains la ville fut construite à l’image de Rome.
Voici quelques facteurs montrant cette influence...
L'architecture
En effet, la construction de monuments et des centres culturels et de divertissement fait partie du phénomène urbain le plus important moteur de la romanisation. On trouve donc ce style de l’ordre dorique l’ordre ionique, et du corinthien.
Intégration de traditions et activités romaines
On trouve par exemple, dans l’amphithéâtre les combats de gladiateurs et les pratiques sportives.
Influence religieuse
Avec la construction de temples, des lieux de culte, comme la Basilique Sévérienne, il y a donc une influence religieuse puisqu’ils adoptent leurs divinités et deviennent polythéistes.
Influences artistiques et vie quotidienne
Il y a l’intégration de la sculpture l’utilisation du marbre et du bronze, la musique avec la lyre et la flûte et la peinture murale et la mosaïque romaine. S’ajoutant à la vie quotidienne romaine viennent les thermes, pour se laver le corps.
Leptis Magna transformées en colonie latine
Leptis Magna en colonies latines c’est-à-dire que les institutions de la ville seront changées pour prendre le modèle romain et s’intégrer comme territoire romain mais elle pourra conserver ses origines comme communauté pérégrine et elle pourra se diriger elle-même mais aura accès à la citoyenneté romaine avec certains ces privilèges, c’est le municipe du droit latin.
Acquisition de la langue romaine: la Latin
En effet, il existe différents latins mais pour le cas des habitants de Leptis Magna c’étaient des latins pérégrins c’est-à-dire des étrangers ayant la citoyenneté romaine. Il y a eut une mise en parallèle entre l’écriture punique et l’écriture latine avec les inscriptions mises dans les monuments en latins et à côté en punique.
Adoption de la structure politique
Il y a eut un passage des institutions puniques aux institutions romaines avec la magistrature qui étaient l’autorité politique et les représentants du peuple face à l’empereur. En effet, seuls les patriciens ou les riches pouvaient accéder à la position de magistrat. Il y a eut aussi l’ajoute du duumvirat c’est-à-dire le gouvernement dirigé par deux magistrats romains. On trouve aussi le forum qui avait des fonctions politiques ou religieuses, c’était où les politiciens réunissaient le peuple et où les sénateurs tenaient leurs assemblées.
Une ville qui garde les traces de sa culture d'origine
Les leptitains ne se perdent pas leur culture d’origine, punique et grecque. En effet, la ville était devenue une colonie latine donc qui reçoit des influences romaines mais sa domination reste à elle. En gardant tous ses habitants Africains, il n’y a pas eut une mélange de sang ce qui permet de mieux grader leurs origines, traditions et identités propres.
Un autre facteur qui montre les origines africaines est que même après l’acquisition du latin comme langue, le punique reste sans être oublier par exemple, pour les monuments construits on trouve les titres écrits en grande lettres en latin et traduits en taille plus modeste en punique, donc il y a la conservation de l’écriture punique utilisée pour les traduction partout.
La conservation des origines religieuses
Les leptitains conservent leurs divinités à eux par exemple leur Dieu sacré qui était Saturne garde son culte et occupe une place centrale dans le temple. Un autre exemple est la déesse libyenne Isis, la reine des dieux, qui étaient la déesse de la maternité, la fécondité et la nature.
Full transcript