Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Programmes de français au collège

No description
by

A M

on 17 August 2017

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Programmes de français au collège

Le programme de français au collège (Cycles 3 et 4)

Identifier quelques compétences enseignées dans le cadre du cours de français : Lire, Dire, Ecrire
Programmes de FRANCAIS
Cycles 3 et 4 - COLLEGE

A. Motycka - Professeur de français, Formatrice Lettres et Numérique
@a_motycka
alexia.motycka@ac-toulouse.fr

Programmes Cycles 3 et 4
Au cycle 3, les élèves ont développé des
capacités à lire, comprendre et interpréter des documents de natures diverses,
particulièrement des textes littéraires. Ils ont enrichi leurs
compétences de communication et d’expression, écrites et orales
, dans des situations de plus en plus complexes, structurant leurs
connaissances
et élaborant
une pensée propre
. Ils sont entrés dans une
étude de la langue explicite et réflexive, au service de la compréhension et de l’expression.

L’enseignement du français en cycle 4 constitue une étape supplémentaire et importante dans la
construction d’une pensée autonome
appuyée sur un
usage correct et précis de la langue française
, le développement de
l'esprit critique et de qualités de jugement
qui sont nécessaires au lycée.

Modalités et supports pour apprendre à LIRE -ECRIRE -DIRE

Définition des termes

(Programmes du collège
et Socle commun de connaissances
et de compétences)



1/ Quelles que soient les disciplines






• L’organisation des
cycles
: le niveau 6e constitue la fin du cycle 3. Cycle 4 = 3 niveaux : 5e, 4e et 3e
• La présentation du
programme par compétences
•Les
croisements interdisciplinaires
/ les EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires)
• Le principe d’
apprentissages différenciés

L’esprit et la façon de travailler
: projets, travaux de groupe, collaboration entre élèves…

En

préambule, les programmes insistent sur :

- le
numérique
, pour des « élèves désormais usagers des médias et d‘Internet » ;
- le souci de formation de
citoyens

responsables
, de développement du
jugement
, de l’
engagement
et de la
coopération
;
- le développement de la
créativité
(Parcours artistique).




2/ En français






Les programmes présentent des
attendus de fin de cycles.


6e réaffirmée comme année de transition pour la langue
 Les programmes visent l’
acquisition d’une culture commune et la formation du citoyen
 On insiste sur l’
oral et l’écriture comme entrées majeures
,
L'
oral
est mis en avant (compte-rendu, débat, récit oral, exposé, savoir défendre un point de vue, théâtralisation)
 À l’écrit, on cherche à développer la
pratique de documents écrits personnels
Les programmes mettent d'abord en avant les
compétences travaillées
.

Chaque partie (Compétences langagières - Compétences linguistiques - Culture littéraire et artistique) est présentée dans un tableau avec :

- les
attendus de fin de cycle
;
- les
connaissances et compétences
, avec des exemples de situations et d‘activités pour l’élève ;
- des
repères de progressivité
.
La langue
 L’objectif est que les élèves apprennent ce qui leur est utile pour mieux s’exprimer.
 Plus de repères annuels / description de ce qui doit être acquis en fin de cycle.
Logique spiralaire (reprise des notions vues l’année précédente en les approfondissant)  accentuée.
L’approche de la langue est plus systémique: on s’attache surtout à repérer les constantes et on regarde moins les différences et exceptions.
On insiste sur les activités de manipulation, l’automatisation des procédures, les travaux à partir des productions écrites et orales des élèves, les travaux de groupe.
On réaffirme des séances spécifiques : grammaire au service des textes mais aussi grammaire au service de l’orthographe et de la réflexion sur la langue.
Les textes
Ils sont abordés à travers des « questionnements » présentés dans un tableau dans la 3e partie (culture).
En 2008, les recommandations de textes étaient développées dans la partie « Lecture ».
En 2016, pour le cycle 4, la culture littéraire est organisée par niveau, à l’intérieur de 4 thèmes communs à tout le cycle :
 Se chercher, se construire
 Vivre en société
 Regarder le monde
 Agir sur le monde
Questionnement complémentaire
Puis chaque thème est décliné en 3 sous-thèmes (1 en 5e, 1 en 4e, 1 en 3e).
- L'approche par
questionnements
met moins en valeur l’étude des genres que les programmes de 2008.
- Moins de progression chronologique
.
- Il n’y a plus d’exemple d’oeuvre dans le nouveau programme. Les professeurs ont
plus de liberté
pour traiter des oeuvres différentes, tant qu’elles correspondent aux questionnements.
- Forte recommandation de
littérature jeunesse
(3 oeuvres) en 6e seulement.
Au cycle 4, l’enseignant a
plus de liberté pédagogique
et peut choisir de rester sur des textes patrimoniaux ou d’intégrer davantage de littérature jeunesse.
On constate une
ouverture sur le documentaire
pour les cycles 3 et 4.
Extrait des nouveaux programmes (volet 3 - français)
LIRE ?

les langages pour penser et communiquer
: comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit
les méthodes et outils pour apprendre
: apprentissage de la langue scolaire, de la compréhension des consignes, du lexique, du maniement des usuels, de la prise de notes. Acquérir des stratégies d’écoute, de lecture, d’expression.
la formation de la personne et du citoyen
: vocabulaire des émotions et du jugement, développement de la sensibilité et de la pensée, concernant notamment les questions socialement vives et l'actualité.
les représentations du monde et l'activité humaine
: acquisition d'une culture littéraire vivante et organisée, enseigner à reconnaître les aspects symboliques des textes, à les comprendre dans leur contexte historique et la pluralité de leurs réceptions, à les interpréter et à formuler sur eux un jugement personnel argumenté.
L'enseignement du français permet de construire plusieurs compétences
(Cycle 4 - Volet 2)
Les activités d'écriture sont
permanentes et articulées aux activités de lecture et d'expression orale.
Dès le début du cycle, on encourage la
pratique d’écriture de documents personnels
(carnets de bords, cahiers de lecture cursive et d'écriture d'invention, répertoires de mots, écrits intermédiaires divers...). L'environnement numérique de travail permet de capitaliser et d'échanger des textes individuels et collectifs. On prend l
'habitude de faire alterner des écrits courts et des travaux de longue durée
qui peuvent donner lieu à publication et diffusion au sein de la classe et de l'établissement.
Un élève de 5ème doit pouvoir écrire seul un texte correct de 500 à 1000 signes après reprises et corrections. En 4ème et 3ème, on se fixe l'objectif de 2000 à 3000 signes selon les écrits. Des écrits collectifs de longue durée peuvent aller à des volumes plus importants.
Complexité des phrases, précision du vocabulaire, cohérence textuelle augmentent tout au long du cycle.
Exemples d'activités ou de questionnements permettant de travailler les domaines LIRE - DIRE - ECRIRE à partir de la lecture d'un extrait des Misérables (en 4e).



Liste non exhaustive...

LIRE - ECRIRE
Associez trois adjectifs à JVJ justifiez ces choix en commentant des exemples du texte. Faites la même chose pour l'évêque Myriel.
Que ressentez-vous après avoir lu ce texte ? Comment expliquez-vous ces impressions de lecture ?
Lecture partielle du texte (jusqu'aux paroles de Myriel) : imaginez la réponse de l'évêque et la suite de ce début d'extrait.
Après avoir lu le texte, rédigez une page du journal intime de JVJ dans laquelle il évoque cet épisode. Il rappellera les faits et insistera sur les émotions qu'il a ressenties.
Imaginez l'adaptation cinématographique de ce passage. Justifiez vos choix (décor, musique, placements de la caméra...).
Rédigez une lettre à JVJ ou à l'évêque pour lui dire ce que vous avez pensé de sa réaction ou de son comportement.

LIRE - DIRE
Vous êtes l'évêque Myriel et vous rencontrez Javert à qui vous expliquez ce qu'il s'est passé avec JVJ. Javert décide d'aller arrêter JVJ : que lui dites-vous pour l'en dissuader ?
En groupe : on vous demande d'enregistrer une lecture audio de ce passage. Quelle proposition faites-vous ? Pourquoi ?
Spécificités des programmes du collège
Spécificités des programmes du collège
Les points saillants des programmes
Les points saillants des programmes
 Une attention particulière est portée aux
élèves dys
 On cherche à établir le
lien
entre les cultures de l’Antiquité, l’histoire des arts, l’éducation aux médias et à l’information, et la formation civique et morale
 On retrouve des
activités plus spécifiques dédiées à la langue
(grammaire, orthographe, lexique) mais aussi des recommandations de décloisonnement (
activités décrochées et activités intégrées en même temps
).
On ne parle plus de
séquence
mais on peut continuer à l'utiliser.
Restituer une lecture cursive...
43. théâtre : proposer un décor pour chaque acte et justifier / mise en scène à deux
44. poésie : constituer une anthologie / recueil illustré avec justification
45. roman policier : articles de presse autour de l'intrigue
47. procès d’un ou plusieurs personnages
49. photos ou diapos commentées illustrant des passages du livre
50. roman-photo / bande dessinée
1. Abécédaire
4. mots croisés, mots mêlés
5. affiche pour le CDI
7. page publicitaire pour un magazine / le journal du collège
8. la une d’un journal (événement marquant de l’histoire)
9. article critique /article de catalogue d’éditeur
11. réécriture de la fin
12. présentation de l’auteur et place du livre dans son œuvre
13. questionnaire à soumettre aux autres élèves
15. interview de l’auteur / d’un personnage
18. journal intime d’un personnage
19. fiche d’identité d’un ou plusieurs personnages
23. « Je me souviens » : 5 à 10 souvenirs du personnage principal
24. lettre à l’auteur / lettre à un personnage / lettre d’un personnage à l’auteur / lettre d’un personnage à un autre (pour informer, expliquer, se justifier)
29. lettre à un ami pour lui recommander la lecture de ce livre / lettre ouverte de l’auteur, d’un personnage, d’un lecteur
32. écriture dans les « blancs » du texte (ce qui est ellipsé ou juste évoqué)
33. un livret : 1° et 4° de couverture et un résumé ou une lettre à l’intérieur
35. bande-annonce (choix d’extraits et justification)
40. exposé oral : résumé du début et appréciation avec justification /lecture préparée d’extraits significatifs et justification du choix
Programmes 2016 - Cycle 4 - Volet 3
Une organisation des programmes en
3 volets
:

Volet 1 :
les spécificités du cycle
ex : cycle des apprentissages premiers (cycle 1)
cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2)
cycle de consolidation (cycle 3)
cycle des approfondissements (cycle 4)

Volet 2 :
Contributions essentielles des différents enseignements au socle commun

Volet 3 :
les enseignements -
Compétences / connaissances
à acquérir pour chaque discipline
ex : Français

Volet 3 du français - Cycle 3
1. Préambule
2. Tableau des compétences travaillées
3.
Langage oral
(préambule - tableau : attendus de fin de cycle / connaissances et compétences associées - exemples de situations, d’activités et d’outils pour l’élève)
Lecture et compréhension de l’écrit
(préambule - tableau)
Ecriture
(préambule - tableau)
Étude de la langue (grammaire, orthographe, lexique)
(préambule - tableau)
Culture littéraire et artistique
(tableau des questionnements)
Croisements entre les enseignements
1. Préambule
2. Tableau des compétences travaillées
3.
Compétences langagières, orales et écrites
LANGAGE ORAL
(préambule - tableau)
ÉCRITURE
(préambule - tableau)
LECTURE ET COMPRÉHENSION DE L'ÉCRIT ET DE L'IMAGE
(préambule - tableau)
Compétences linguistiques : étude de la langue (grammaire, orthographe, lexique)
(préambule - tableau)
Culture littéraire et artistique
(tableau des questionnements)
Croisements entre les enseignements (EPI)

Volet 3 du français - Cycle 4
 Se chercher, se construire
 Vivre en société
 Regarder le monde
 Agir sur le monde
Questionnement complémentaire
Cycles 3 et 4
Lecture littéraire
Elle se définit comme une
lecture attentive et réfléchie
,
cherchant
à éclairer le sens des textes
et à construire chez l’élève des
compétences d’analyse et d’interprétation.



Lecture cursive
La lecture cursive est
une lecture personnelle de l’élève, en dehors du temps scolaire mais le plus souvent en rapport avec le travail conduit en classe.

Pour cette raison, elle gagne à être recommandée par le professeur qui cherche à développer le goût de lire, en proposant un choix commenté d’œuvres accessibles.
Lecture d'image
L’image, fixe ou mobile,
[...] contribue efficacement à la
constitution de [la culture de l'élève] et de son imaginaire
; elle favorise
l’expression des émotions et du jugement personnel
; elle peut en outre
consolider l’apprentissage de méthodes d’analyse
.


Lecture littéraire
Elle permet de s’ appuyer sur une
approche intuitive, sur les réactions spontanées de la classe, pour aller vers une interprétation raisonnée.

En approfondissant ce qui a pu être acquis au cours de l’enseignement primaire,
on développe l’aptitude des élèves à s’interroger sur les effets produits par les textes, sur leur sens, leur construction et leur écriture.


Les diverses démarches d’analyse critique ainsi qu’un nécessaire
vocabulaire technique, qui doit rester limité, ne constituent pas des objets d’étude en eux-mêmes
;
ils sont au service de la compréhension et de la réflexion sur le sens.
Lecture cursive
La
littérature de jeunesse
occupe une place naturelle dans ce choix d’œuvres. Qu’elle revienne sur le passé ou qu’elle ouvre sur le monde d’aujourd’hui, elle contribue à l’acquisition d’une culture personnelle.
Elle permet d’instaurer un dialogue avec les œuvres patrimoniales et elle facilite parfois l’accès à la lecture des œuvres classiques
. Le professeur choisit
des textes de qualité

adaptés à ses élèves et à son projet pédagogique.
Lecture d'image
Dans une démarche comparable à la lecture des textes,
l’image est analysée en tant que langage
.
Il importe de faire percevoir aux élèves, confrontés chaque jour à une abondance d’images variées, que celles-ci sont des
représentations porteuses de sens et que souvent leur visée peut être explicitée
.
Face à l’image, comme face au texte,
les élèves doivent apprendre à s’interroger sur ce qu’ils voient et à observer l’image avant d’en parler.
On pourra alors les amener à
passer d’une approche intuitive à une interprétation raisonnée

en les initiant progressivement à quelques notions d’analyse.
Extrait des programmes du lycée


La
lecture analytique (lecture littéraire)
vise la construction progressive et précise de la signification d'un texte, quelle qu'en soit l'ampleur ; elle consiste donc en un travail d'interprétation que le professeur conduit avec ses élèves, à partir de leurs réactions et de leurs propositions.

La
lecture cursive
,
forme courante de la lecture, peut être pratiquée hors de la classe ou en classe. Elle est prescrite par le professeur et fait l'objet d'une exploitation dans le cadre de la séquence d'enseignement.

Les élèves sont en outre incités à mener, hors de la classe, de
nombreuses lectures personnelles
dont le cours de français vise à leur donner l'habitude et le goût.
Vers le plaisir
de lire !
"Il me paraît important, avant toute « mise en lecture » des élèves que
l’enseignant insiste sur le bénéfice personnel

que chacun peut retirer de la lecture en général, de la lecture du texte du jour en particulier (« ce texte va vous apprendre des choses nouvelles, va vous faire une surprise, va vous faire rire, va vous faire peur...), et indique avec précision sa finalité (« Voilà c’est un nouveau texte de Corentin, à quoi peut-on s’attendre ? Est-ce qu’on va avoir le même plaisir ? », « Voilà c’est un texte qui va nous donner le renseignement qui nous manquait hier »)".


Tauveron Catherine, nov 2014 www.education.gouv.fr/csp/




Les supports
Oeuvre intégrale / OI adaptée / Groupement de textes

Un rappel de ce qu'est le socle...


La maîtrise de la langue française joue un rôle crucial dans la
réussite scolaire et l’insertion professionnelle et sociale des enfants et des jeunes
; son apprentissage par chacun doit être encouragé très tôt et renforcé tout au long de la scolarité, en fonction des besoins identifiés.
La maîtrise de la langue française : un plan d'action global (août 2015)
Pourquoi faire de la grammaire ?
La grammaire
au service
des
compétences langagières de lecture et d'écriture
nécessaires pour s’approprier le
sens des textes
et mener des analyses littéraires étayées. Ces compétences interviennent également dans la
production d’écrits.
La grammaire
au service
de l'
orthographe
.
La grammaire
au service
de
la réflexion sur la langue.
Il s’agit de faire percevoir [aux élèves] que la langue est un système organisé et de les faire réfléchir sur les normes, la pertinence et l’acceptabilité de telle ou telle forme.

Extrait des programmes Cycle 4
Enseigner l'oral
S'appuyer sur les ressources Eduscol
http://eduscol.education.fr/cid101008/francais-cycle-langage-oral.html#lien1

Un site académique très riche
https://www.ac-caen.fr/politique-educative/soutien-et-accompagnement-aux-projets-des-equipes/linnovation-pedagogique-cardie/enseigner-loral-a-lecole/
Qu'est-ce que la maîtrise de la langue ?
Oral
Ecriture
Étude de la langue (grammaire, orthographe, lexique)

Programmes et attendus
de fin de cycles 3 et 4
Lexique
Diversifier les approches

Ex :
lexique de la peur en 4e
PEUR
Quelques exemples pour travailler le lexique
Ressources Eduscol
Si les compétences transversales appartenant aux autres domaines du Socle n'ont pas été présentées dans ce diaporama, elles font néanmoins l'objet d'un enseignement en cours de français. Les écrits de travail, la planification et l'organisation du travail de l'élève sont entre autres des composantes du Domaine 2 qui sont au coeur des séances menées en classe. Par ailleurs, la formation de la personne et du citoyen (Domaine 3) ainsi que les représentations du monde et de l'activité (Domaine 5) sont abordées à l'occasion d'études de textes ou de projets menés en cours de français.
Lire
Maîtrise de la langue
Oral
Socle
Rappels théoriques : Elisabeth Nonnon
Note de synthèse [L'enseignement de l'oral et les interactions verbales en classe : champs de référence et problématiques - Aperçu des ressources en langue française]. In: Revue française de pédagogie, volume 129, 1999. L'école pour tous : conditions pédagogiques, institutionnelles et sociales. pp. 87-131.
Full transcript