Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Commerce maritime et traite négrière au XVIIIème siècle

bourgeoisie marchande, négoce international, traite négrière
by

Rémi Chocry

on 17 May 2017

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Commerce maritime et traite négrière au XVIIIème siècle

METHODE :
Commencer votre texte par cette phrase :

"Les échanges commerciaux du XVIIIe siècle ont enrichi les Etats Européens car.....
Montrez d'abord l'essor du commerce
[doc 2, 3, 4]
puis les acteurs de ce commerce
[doc 1, 3, 4]
Enfin, expliquez les conséquences de ce commerce sur les Etats (rivalités et guerres) et les modes de vie européens (nouvelles façons de consommer)
[doc 3 à 5]
Chapitre 1 : Bourgeoisie marchande, négoces internationaux, et traite négrière et esclavage au XVIIIe siècle.
Comment le commerce, la traite négrière, et l’esclavage enrichissent-ils l’Europe au XVIIIe siècle ?
1. Comment les échanges commerciaux ont-ils enrichi les Etats Européens au XVIIIè siècle ?
a) Les échanges commerciaux au XVIIIe siècle p. 18-19
J'extrais des informations des documents
2 ) doc 1 et 3. Quel est le rôle de la Compagnie des Indes ?
1) doc 2. Comment évolue le commerce britannique au XVIIIe siècle ?
3) doc 3 et 4. Pourquoi le commerce est-il si profitable à la France ?
4) doc 3, 4, 5. Pourquoi les activités commerciales européennes ont-elles influencé les modes de vie des élites ?
Je rédige un texte de façon claire et argumentée
CONSIGNE :
Pour répondre à la question clé, rédigez un texte d'environ 10 lignes.
Utilisez les mots suivants : marchands, compagnies de commerce, produits des colonies, enrichissement, importation, exportation.
a bis) : un grand port de la façade atlantique : Bordeaux p. 20-21
Travail a la maison.
Extraits du film Amistad (Spielberg) 1997
Vocabulaire à connaître
Colonie
: Territoire conquis, dominé et exploité par un Etat étranger (la métropole)
Commerce triangulaire
: commerce d'esclaves qui s'effectue entre trois régions, (L'Europe, l'Afrique et les Amériques)
Comptoir
: établissement de commerce et escale maritime
Route commerciale
: route terrestre ou maritime empruntée par les marchands
a) La traite négrière atlantique : de l'Afrique à l'Amérique
Départ d'Isa de Nantes à bord de la Marie Caroline
Une BD pour comprendre
Bonjour,
Je m'appelle Isa (Isabeau en vrai) Je suis une jeune femme d'une noble famille nantaise, mais je rêve de vivre une grande aventure aux Amériques. Je vis en 1781. Avec mes amis Hoel et Mary, nous avons embarqué à Nantes à bord d'un navire négrier, la Marie-Caroline, et faisons route vers le comptoir de Juda au Dahomey sur la Côte de l'or en Afrique Occidentale. Nous ne savions pas ce qu'il allait nous arriver et ce que nous allions découvrir lors de notre voyage !

Le capitaine Tanquarel a nous accepté à bord et nous venons compléter un équipage de 34 marins. Je suis tonnelière, c'est à dire que je m'assure de la bonne conservation des vivres dans le bateau.
2. Traites négrières et économie de plantation, une autre source d’enrichissement.
L'auteur de la BD, François Bourgeon s'est inspiré pour son histoire, d'un vrai bateau négrier qui s'appellait
La Marie Séraphique
qui s'est rendu à de nombreuses reprises en Afrique puis aux colonies françaises des Caraïbes notamment Saint Domingue. Il a été construit pour la traite à la demande d'un riche
négociant
nantais et
armateur
Jacques Barthélémy Gruel.
Se fournir en esclave : première étape du voyage
1) La capture, comment devenait-on esclave ?
Le trajet jusqu'à la côte était long et dangereux.
Arrivés sur les côtes dans les comptoirs européens, les esclaves patientent dans des conditions terribles dans des
barracons
avant d'être revendus aux négriers européens.
Doc.1 Devenir esclave

« Lors d’une enquête en Sierra Leone, en 1850, on interrogea 142 esclaves. 34% dirent qu’ils avaient été pris à la guerre, 30% qu’ils avaient été kidnappés, 7% qu’ils avaient été vendus par des membres de leur famille ou par des supérieurs. Par ailleurs, 7% avaient été vendus pour solder des dettes et 11% condamnés au cours de procès »
D’après O. Pétré-Grenouilleau, Les traites négrières, Gallimard, 2004, Paris
Doc.2 Le témoignage d’un esclave

Olaudah Equiano, originaire du Bénin, avait 11 ans le jour de sa capture:
"Le jour où tous nos parents étaient allés à leurs travaux comme d’habitude, tandis que j’étais resté seul avec ma sœur pour garder la maison, deux hommes et une femme franchirent nos murs (…) nous saisirent à tous les deux (…) nous fermèrent la bouche. Ils nous ligotèrent et nous transportèrent aussi loin que possible."
D’après O. Equiano,
La véridique histoire de Olaudah Equiano, Africain, esclave aux Caraïbes, homme libre, par lui-même
, Londres 1789.

Les trajets à pieds pouvaient être longs, parfois plus de 6 mois pour des distances immenses (+ de 600 km). Ce fut le cas pour quelques esclaves qui embarquèrent dans la Marie Séraphique.
2) Pourquoi certains ne verront pas l’Amérique ?
Doc 3. Les causes des morts avant l'embarquement.

10% des captifs sont tués lors des captures,
25% meurent lors des marches vers les côtes.
10 % meurent dans les barracons , du fait de l’entassement et des mauvais traitements

Pourcentage donné pour l’Angola, par O. Pétré-Grenouilleau,
Les traites négrières
,

essai d’histoire globale
, Gallimard, p383.

Cela fait deux mois que nous sommes partis de Nantes et après avoir longés les côtes africaines le bateau fait une nouvelle escale. J'ai compris cette fois-ci que celle-là allait durer davantage. Ils venaient chercher le "précieux bois d'ébenne" qui serait vendu à prix d'or en Amérique.
Arrivé au comptoir de Juda, le capitaine est allé payer les taxes de coutumes pour ancrer le navire, puis les marins se sont chargés de sortir les marchandises que nous avions emmenées de Nantes : des sabres, des fusils, de l'alcool, des étoffes de laine et de la soie venue d'Inde.
Tout le monde semblait prêt pour la négociation. Le capitaine a pris contact avec les négriers africains et ce fut un âpre marchandage.....

L'échange ou le troc avant le départ.
Doc. 4 Exemples des marchandises échangées contre un esclave.

4 fusils boucaniers
Ou 30 bassins de cuivres
Ou 9 onces de gros corail
Ou une caisse de tambour
Ou 100 livres de cire jaune
Ou cent pintes d’eau de vie
Ou 4 écharpes de soie
Ou 30 barres de fer (…)
Ou 4 pièces de toile indienne (…)

D’après Savary des Bruslons,
Dictionnaire du commerce
, 1723
Pendant ce temps en Afrique de l'ouest :

Comme beaucoup de civilisations, les sociétés africaines pratiquent l'esclavage. Les européens en demandent et les marchands africains tout comme l'élite guerrière vont profiter de ce commerce.
3) Contre quoi les europées échangeaient-ils des esclaves ? Comment nomme-t-on ce système d'échange ?
Les marchandises échangées contre les esclaves sont nombreuses et diverses : textiles, armes blanches, armes à feu, vin alcool, métaux, article de fantaisie, de parure et des cauris etc… "les pacotilles". Ils font du troc.
Marchandises de traite.
Ces tissus imprimés en Inde (Indiennes) et ces cauris (Coquillage venus des Maldives) étaient vendus aux Africains, rois ou dignitaire impliqués dans la traite

4) A qui les marchandises européennes sont-elles destinées ?
"Le passage du milieu" : un voyage sans retour
Après 3 mois à Ouidah, nous prenons la direction de l'Amérique, aujourd'hui pour plus de deux mois de mer. Les provisions sont à bord et les captifs sont emmenés à bord grâce à des chaloupes. Il faut faire très attention parce c'est lors du chargement que les révoltes sont les plus nombreuses. Certains prèfèrent même se jeter à l'eau par peur du navire et des hommes blancs qu'ils pensent cannibales.
Je suis intriguée par la profondeur des cales de la Marie Caroline. Le capitaine m'a dit qu'il peut contenir jusqu'à 340 esclaves, mais j'ai tout de même du mal à le croire.
La traversée fut terrible. Après 2 mois de mer, nos provisions s'épuisaient. Le scorbut (maladie liée au manque de vitamines) commencer à dévorer l'équipage et les esclaves qui supportaient de plus en plus mal la chaleur et les odeurs écoeurantes des cales. Leurs chaînes les faisaient souffrir énormément.
La peur
Certains captifs préfèrent se jeter à la mer. Ils imaginaient que les Blancs étaient anthropophages.
Une fois à bord :
Les "nègres" sont chargés pour la nuit au dessus des cales de provisions dans l'entrepont du navire dont le plafond est très bas (1.44 pour la Marie Séraphique). Cela oblige les hommes à se coucher les uns à côté des autres. Ils sont rangés en cuillère. Ils ne disposent que d'un espace de 40 cm de large et la plupart préfèrent s'allonger sur le côté plutôt que sur le dos. Les hommes sont enferrés au cou, aux chevilles par deux. Tous les esclaves ont les mains attachées.

Doc 1.Témoignage de voyageurs
Les hommes séparés des femmes.

Une partie de l'entrepont pour les hommes et l'autre pour les femmes. Le voyage durait en effet de 2 à 3 mois (en moyenne 66.4 jours)

Doc 2 Entrave en fer.
Utilisée pour la traite des Noirs, elle porte la marque DAC (Da Costa), fabriquant des chaînes et instruments de traite à Nantes au XVIIIe siècle. Celle-ci fut retrouvée sur la Marie Séraphique.

Cliché Ville de Nantes-Musée du Château des Ducs de Bretagne.

Doc 2. Le plan de la Marie Séraphique
La journée sur le pont
les esclaves dansent et sont "rafraichis" pour éviter qu'ils soient trop abîmés à l'arrivée.
Doc 3. Témoignage de voyageurs
Les révoltes d'esclaves.
Il y avait une insurrection pour 8 voyage en moyenne.
En 1742, les prisonnier du Mary se soulevèrent. Seuls le capitaine et le second survècurent.
Mourir à bord

Sur les 1500 expéditions, il n’y a eu que 2 traversées sans mort. Une traversée peut compter jusqu’à 200 morts…. Au XVIIIe siècle, 10 % des esclaves meurent sur les navires.
Les révoltes, les naufrages, l’insuffisance d’eau, de nourriture, d’hygiène, les épidémies, le scorbut etc… expliquent ce chiffre.


La vente et la vie des esclaves aux Caraïbes
Enfin arrivée de l'autre côté, dans la colonie française du Cap français (Saint Domingue) !
Je pose les pieds sur la terre ferme après 3 mois de mer. J'ai entendu au détour d'une conversation que nombre d'esclaves étaient morts durant la traversée. Le capitaine était fou de rage.
Pour les survivants, ils sont mis en quarantaine, mieux nourris , lavés, reposés.Ils sont « rafraîchis »:
Le chirurgien s’efforce de masquer les lésions cutanées, les blessures et j'ai compris à l'issue, ils sont vendus par lots à la suite d’enchères.
Je trouve cela immonde, mais que puis-je y faire ?

b) La vie des esclaves dans les plantations. pages 24-25
Le Code noir

Dans les colonies françaises, le traitement des esclaves est codifié par le Code noir de 1685. Ce texte de lois considère l’esclave tantôt comme un objet (article 44) tantôt comme un humain (articles 22 et 25).

Article 2.
Tous les esclaves qui seront dans nos iles seront baptisés [...].

Art. 22 et 25.
Seront tenus les maitres de fournir à chaque esclave âgé de 10 ans et au-dessus pour leur nourriture deux pots et demi [...] de farine de manioc par semaine [...] [et] par an deux habits de toile [...].

Article 27.
Les esclaves infirmes par vieillesse, maladie, ou autrement [...] seront nourris et entretenus par leur maître.
Article 28.
Déclarons les esclaves ne pourront rien avoir qui ne soit à leur maître.

Art. 33.
L’esclave qui aura frappé son maitre, sa maitresse ou le mari de sa maitresse ou leurs enfants [...] sera puni de mort [...].
Art. 38.
L’esclave fugitif qui aura été en fuite pendant un mois [...] aura les oreilles coupées et sera marqué d’une fleur de lys (symbole du pouvoir royal) sur une épaule. Et s'il récidive un autre mois à compter [...] du jour de la dénonciation, il aura le jarret (jambe), et il sera marqué d'une fleur de Lys sur l'autre épaule, et la troisième fois, il sera puni de mort.
Art. 42.
Les maîtres pourront, seulement lorsqu'ils croiront que leurs esclaves l'auront mérité, les faire enchaîner et les faire battre de verges ou de cordes. Mais nous leur défendons de leur donner la torture et de les mutiler, sous peine de leur confisquer les esclaves et d'agir contre eux.
Art. 44. Déclarons les esclaves être des meubles.
Édit du roi Louis XIV, 1685.
Activité sur les documents pages 24-25
CONSIGNE : Je rédige un récit histotique.
Isa doit écrire une lettre pour dire à sa famille qu'elle est bien arrivée dans les Caraïbes.
Depuis deux mois sur place, elle a observé la vie et le travail des esclaves dans les plantations.
Elle essaye de raconter la vie des esclaves dans les plantations mais elle peine à écrire et vous demande de l'aide.
La vente aux enchères des esclaves.

Ils sont généralement vendus par groupe, mais il arrive parfois que les familles soient séparées. Les jeunes hommes et les jeunes femmes sont les plus recherchés.

Nègres à vendre.
Une cargaison d’hommes et de femmes vigoureux, en bonne santé et à servir immédiatement vient d’arriver de la Côte d’Ivoire à bord du Two Brothers. Les conditions [ de paiement] sont les suivantes: une moitié en liquide ou en nature, l’autre moitié étant payable le 1er janvier prochain, avec contrat d’engagement si nécessaire. La vente sera ouverte chaque jour à 10 heures dans l’entrepôt de Mr Bourdeaux, N° 48 sur le port.
19 mai 1784. John Mitchell.

Un exemple de vente aux enchères (traduction d'une affiche annonçant une vente, 1784)
Le Code Noir dans les colonies françaises.
Les esclaves sont-ils des meubles ou des humains ?
Le code noir édité par Louis XVI en 1685 est la loi qui organise la vie des esclaves dans les colonies françaises. C'est une sorte de protection juridique minimale des esclaves mais qui donne le droit au maître de vie ou de mort sur ces derniers.
1) Que sont les esclaves d’après le Code noir ?
2) Que doivent cependant respecter les maîtres ?
3) Quel pouvoir ont-ils sur les esclaves ?
Le travail harrassant et la violence quotidienne des esclaves dans les plantations
.
Les esclaves procèdent à la coupe de la canne à sucre et au transport vers les moulins où la canne est broyée. Le propriétaire blanc donne ses ordres à un contremaître, peut-être lui aussi esclave, chargé d'organiser le travail.
L'espérance de vie des esclaves ne dépasse pas une dizaine d'années après l'arrivée dans une plantation.
Marronnage, révoltes et tentatives d'évasions.
Dans la deuxième moitié du XVIII e siècle, les révoltes d'esclaves se multiplient. Il fuient, se cache dans les lieux très isolés. Il s'arment parfois et attaquent les propriétaires blancs, mais la réaction des maîtres et des autorités est souvent très violentes. La plus célèbre révolte d'esclaves à Saint Domingue s'est déroulée en 1791. Elle a été commandée par un ancien esclave du nom de Toussaint Louverture. Les esclaves ont renversé leurs anciens maîtres blancs et ont pris le pouvoir.
Ils peuvent devenir libres, c'est l'affranchissement. Cas exceptionnel par la volonté du maître en d'un service exceptionnel rendu.
Il arrive exceptionnellement qu’une minorité d’esclaves soient affranchis* au moment de la mort du maître ou à cause d’une action exemplaire.
Par exemple, dans cette lettre, Antoine a défendu son maître . Guy Menoire de Beaujeau citoyen de Bordeaux lors d’une révolte d’esclaves le 8 novembre 1789 en Martinique.
Ils sont appelés des « noirs libres ».
Une lettre d'affranchissement
Le retour de la Marie Caroline vers Nantes
Et voilà le grand départ, mais sans nous ! Adieu chère Marie Caroline.
Après 3 semaines passées au Cap français, le capitaine Tanquarel et son équipage ont réussi à vendre tous les esclaves à des riches propriétaires blancs de plantation. Ils étaient satisfaits car c'étaient un commerce très lucratif, même si une grande partie de cet argent revenait à l'armateur nantais, monsieur Gruel.
Le bateau ne revenait pas à vide pour autant. Les cales étaient pleines à raz bord de produits tropicaux, comme le rhum, café, le tabac, et surtout le sucre ou plutôt devrais-je dire le "roi sucre" qui dans le royaume se revendait à prix d'or, car il était considéré comme un produit de grand luxe.
Dans deux mois, la Marie Caroline va boucler son tour de l'Atlantique pour revenir à bon port avant un énième nouveau départ.
Comment les échanges commerciaux ont-ils enrichi les Etats européens au XVIIIe siècle ?
Vocabulaire à connaître
Traites négrières :
le commerce des esclaves noirs d'Afrique.
La traite atlantique :
le commerce des esclaves entre l'Afrique et l'Amérique.
Pour conclure.

CORRECTION.
Elles sont destinées aux chefs africains pour renforcer leur pouvoir et leur prestige. Ces chefs profitaient largement du commerce de la traite.
1) La capture, comment devenait-on esclave ?
Les esclaves sont en réalité des membres des tribus rivales, des prisonniers de guerre. Souvent les marchands africains font des RAZZIAS, c'est à dire une attaque rapide par surprise pour capturer de jeunes africains.

3) Contre quoi les européens échangeaient-ils des esclaves ?
4) A qui les marchandises européennes sont-elles destinées ? Comment nomme-t-on ce système d'échange ?
2) Pourquoi certains ne verront pas l’Amérique ?
En moyenne 10% des esclaves sont tués lors des captures ou des razzias. De plus le temps de marche (parfois en pirogue) pour rejoindre le côte peut durer plusieurs mois dans des conditions de voyage très dures (mauvais traitements, entrave de fer, nourriture insuffisante). 25% meurent durant le trajet. Enfin, arrivées au comptoir, ils doivent patienter dans des barracons dans des conditions insalubres le temps des négiciations. Sur la totalité des esclaves capturés, 45% meurent avant le bateau.

1) Comment le navire est-il organisé ? Pourquoi ? Expliquer en 3/4 lignes.
2) Pour quelles raisons les négriers européens font-ils danser les esclaves sur le pont ?
3) Pour quelles raisons les esclaves sont-ils attachés dans les cales ?
CORRECTION.
1) Comment le navire est-il organisé ? Pourquoi ? Expliquer en 3/4 lignes.
2) Pour quelles raisons les négriers européens font-ils danser les esclaves sur le pont ?
3) Pour quelles raisons les esclaves sont-ils attachés dans les cales ?
1) Le navire est organisé pour le transport d'esclaves africains. L'entrepont est divisé en 2 parties qui acceuillent respectivement les femmes et les jeunes enfants d'un côté et les hommes de l'autre. Au centre, les esclaves malades sont isolés. Dans les cales, il y la nourriture destinée à l'équipage et celle destinée aux captifs (des fèves, des céréales principalement) et l'eau douce).

2) Les négriers font danser les esclaves sur le pont pour entretenir leur condition physique afin de les vendre mieux à l'arrivée. Ils sont régulièrement lavés et leurs ongles sont coupés.

3) Tous les esclaves sont entravés, surtout les hommes pour éviter toute insurrection sur le navire. De plus, les chaînes sont les symboles de l'esclave et sa soumission.
Vous pouvez :
Expliquer comment ils sont vendus à l'arrivée.
Décrire l'organisation de la plantation.
Raconter les conditions de vie et de travail des esclaves.
Décrire les lois qui encadrent la vie des esclaves.
Pourquoi certains veulent fuir et que risquent-t-ils ?
Question clé : Quelles étaient les conditions de vie des esclaves dans les plantations ?
La trace écrite pour cette sous partie est personnelle.
En guise de correction, je vais les évaluer et la meilleure fera office de correction.
CORRECTION
2)
La route maritime atlantique vers le continent américain devient lieu d'un commerce intensif.

L'Atlantique mène aussi vers l'Afrique puis l'Océan indien et l'Asie.
Une autre emprunte le Pacifique de l'Asie jusqu'aux Amériques.

3) Les pays qui se partagent le continent américain et les Caraïbes sont l'Espagne, le Portugal, l'Angleterre, la France, et les Provinces-Unies. Ces pays (métropoles) possédent des colonies américaines qui forment de vastes empires coloniaux.

4) Les produits échangés sont le sucre, le café, le coton, le rhum, le tabac, les fourrures, la morue, les tissus et armes européennes, les esclaves (considérés comme marchandises à l'époque), et les épices d'Orient, le thé, la porcelaine et les soieries.

1) La période ou la traite négrière a été la plus importante est le XVIIIe siècle.
Comment résumer en 3 phrases le commerce triangualaire ?
Le commerce triangulaire est au coeur des échanges commerciaux qui enrichissent le continent européen. C'est un système relie 3 continents. Les Européens déportent des esclaves africains vers les Amériques et en retour de nouveaux produits sont exportés vers l'Europe où ils modifient les habitudes alimentaires.
Ce commerce repose autant sur l'achat et la vente de produits que sur celles de femmes et d'hommes africains.
Conclusion de la leçon.
Les victimes, « negro » (noirs en portugais) de la traire atlantique étaient déportées loin de leur lieu de naissance. Entre 11 et 12 M d’Africains ont été ainsi arrachés de force.

Armateur
: Personne qui finance l'équipement d'un navire marchand
4) Comment la plantation est-elle organisée ? Quelles sont les conditions de vie et de travail des esclaves ?
5) Que risquent les esclaves en fuyant ? ou en se révoltant ?
Au XVIII e siècle, Les Etats européens renforcent leur
emprise coloniale
en Afrique, en Amérique et dans l'Océan Indien. Ainsi
maîtriser les océans
permet aux Etats Européens d'affirmer leur puissance commerciale et de s'enrichir.
Le XVIII e siècle est
l'apogée de la bourgoisie marchande européenne
qui va profiter du commerce triangulaire. L'
importance des plantations
d'Amérique qui fournissent l'Europe en sucre et en produits des colonies explique la
traite atlantique bien que des voix s'élèvent contre l'esclavage à la fin du siècle.
Cette maitrise du monde et ce commerce influencent les modes et de vie et les goûts des européens. L'exostisme est à la mode.
Quelles critiques naissent à la fin du XVIIIe siècle dans une partie de l'opinion publique européenne ?
D'hier à aujourd'hui, un enjeu mémoriel
Concours "La Flamme de l'égalité"
http://www.education.gouv.fr/cid94279/la-flamme-de-l-egalite.html#Qui_peut participer ?
Le Mémorial ACTe, "centre caraibéen d'expressions et de mémoire de la traite et de l'esclavage, a été inauguré le 10 mai 2015 par François Hollande en Guadeloupe.
Le Mémorial, un lieu d'exposition
.
Sculpture représentant des bustes d'esclaves, exposée au musée.
1) Les courbes témoignent de l’intensification du commerce britanique qui double tout au long du XVIIIe siècle où, à aucun moment, les exportations n’ont dépassé les importations.
2)
La Compagnie des Indes est une compagnie de commerce de négociants Français à qui le roi de France accorde le privilège de l'exclusif (monopole) et sa protection. Elle est spécialisée dans le commerce colonial pour ramener des produits de luxe et des épices (étoffes, soiries, thé etc...) qui sont alors revendus en Europe.
La gravure montre l’importance de la
compagnie des Indes comme
acteur économique
de par le nombre de navires en escale à Pondichéry.
L’ensemble de l’activité commerciale est en effet tourné vers la mer et que les entrepôts occupent une grande surface littorale.
La Compagnie des Indes orientales est un
acteur majeur de l'enrichissement du Royaume et des négociants français.
3)
Le commerce est doublement profitable au Royaume de France car il permet à certains négociants d'amasser d'immenses fortunes. Ce sont les principaux acteurs de commerce. Ainsi, le négoce permet de financer le royaume de France qui est souvent déficit. Le roi prélève aussi des taxes sur les marchandises importées.

4) Les activités commerciales modifient la société européenne. En effet, une nouvelle bourgoisie s'est enrichie. La consommation d'une boisson nouvelle, le chocolat, est réservée aux élites (bourgeoisie et noblesse) qui veulent se distinguer. Ainsi, de nouvelles modes liées au commerce maritime apparaissent chez les bourgeois.
Ce n'est pas par hasard que la scène familiale est peinte. Les bourgeois s'enrichissent et ils en sont fiers car c'est une marque de prestige.



Doc. 1, 3, 4 et 5
Doc 2 et 5
Doc 2, 4 et 5

ex : Construction de batîments prestigieux en témoigne la taille de l'Hôtel Nairac et le style rectiligne qui est typique de l'architecture bourgeoise.

La trace écrite pour cette sous partie est personnelle.
En guise de correction, je vais en évaluer certaines et la meilleure fera office de correction.
5) Le document est une gravure du XIXe siècle
qui permet de visualiser l’
organisation de l’économie de plantation.
La
maison du maître
en arrière-plan surplombe
l’ensemble. Elle est vaste et éloignée du lieu de travail
pour marquer également la distance sociale.
Les esclaves sont regroupés dans des
cases collectives
ou familiales regroupant en moyenne 7 personnes. Le
terme de « case » renvoie à leurs origines africaines.
Les cases ont leur petit lopin de terre que cultivent
les esclaves, avec même quelques têtes de bétails. Ils
consomment leur production et parfois la vendent.
Le reste de l’image montre
quatre lieux de travail
. Les
champs de cannes à sucre
sont travaillés par des esclaves du jardin réveillés avant le lever du soleil. Ils n’ont que deux heures de pause dans la journée et travaillent jusqu’à la nuit. Pendant la récolte, d’autres esclaves travaillent au
moulin
qui broie les cannes. Les
pâturages
servent justement au bétail qui actionne le moulin. Ce sont les esclaves qui vont cueillir l’herbe pour les bêtes.
Enf n, la
sucrerie
produit le sucre à partir des cannes.

J’identifie le point de vue particulier des documents

Un
récit historique
est un récit qui raconte et explique en donnant des connaissances sur le sujet.
Il doit utiliser le vocabulaire de l’histoire et rester objectif, contrairement à un récit littéraire ou à une autobiographie.
Vous pouvez donc, après avoir répondu aux questions, souligner le vocabulaire spécifique que vous réutiliserez dans votre récit.
Exemples
: plantation, Code noir, marronnage, sucrerie, maîtres, esclaves…
Vous pouvez organiser sur le brouillon vos informations en plusieurs catégories :
- les acteurs-actrices ;
- l’espace ;
- le contexte (ce qui fait la particularité d’une période) ;
- les activités des acteurs-actrices ;
- ce que l’on peut en déduire des conditions d’un-e esclave.

Dans votre récit, n’oubliez pas d’utiliser des petits mots (
connecteurs logiques
) qui mettent les phrases en relation les unes avec les autres.
Exemples :
car, en outre, ainsi

Introduction
La découverte de l’Amérique à la fin du XVème siècle marque les débuts de l’expansion européenne dans le monde. Durant les 2 siècles suivants, les Etats européens rivaux se taillent des empires coloniaux dans le nouveau monde et développe le commerce maritime mondial en Afrique et en Asie.

armer

:

équiper un navire du matériel nécessaire pour prendre la mer.
Au XVIIIe siècle, le
commerce maritime de Bordeaux quintuple ses activités grâce aux colonies et à l’action de négociants
armant de nombreux navires entre 1715 et 1787. Le vin est le produit principal qui est exporté de Bordeaux.
Cette activité est source d'enrichissement. L'activités navale est intense sur la Garonne.
Les activités portuaires et marchandes nécessitent des
aménagments comme les quais pour faciliter le déchargement
. Des batîments sont également construits pour le
négoce
(l'hôtel des douanes).
Les

négociants embellissent la ville.

ex des hôtels particuliers (Bonnafé en a 23) aux façades classiques, de jardins ou de places.
Faire les questions en bas à droite de la page 16 dans cet ordre précis : 2-3-4-1
Doc. 1, 3, 4 et 5
Doc 2 et 5
Doc 2, 4 et 5
Les
négociants et marchands bordelais s'enrichissent
et forme une
nouvelle élite
. C'est la naissance de la
bourgeoisie urbaine
dont le patrimoine foncier (Hôtel Nairac) témoigne de la richesse.
En Afrique, les esclaves sont
capturés ou achetés par des négriers africains
(Golfe de Guinée), parfois assez loin de la côte. Ils sont ensuite
acheminés jusqu’au comptoir par des peuples noirs
dominants et des européens dans de longs voyages à pied ou en pirogue. Les esclaves les plus recherchés sont les jeunes adultes masculins mais il y a aussi des femmes et des enfants.
Avant d’embarquer, ils patientent dans des
barracons
, dans des conditions de vie épouvantables. 25% meurent avant d’embarquer. Les autres sont
échangés
(troc) ou vendus contre des produtis manufacturés (armes, étoffes, alcool) et
pacotilles
etc…

La
traversée
de l’Atlantique dure de
un à trois mois
et fait de nombreux morts parmi les esclaves (10% au XVIIIème siècle). Les conditions de vie des esclaves lors du
« passage du milieu »
pour les Amériques sont des plus difficiles
entassés comme des cuillères dans les cales
. La faim, la peur, les maladies et les mauvais traitements affaiblissaient considérablement les captifs qui ont parfois réussi à se soulever contre l’équipage négrier. (La révolte du Mary en 1742).
A leurs arrivés, les esclaves sont mis en
quarantaine
puis
vendus aux enchères aux colons propriétaires
. les familles sont souvent séparées. Les victimes sont considérés par les maîtres comme des "
meubles
". Leur travail dans les
plantations de canne à sucre
et leur vie dans les cases sont difficiles. Les mauvais traitements sont quotidiens.
Le Code Noir édité par Louis XIV en 1685
, dans les colonies françaises règlemente et organise leurs vies. Mal nourris, mal logés, ils sont victimes en cas de désobéissance ou de fuite de
châtiments corporels
. Ils peuvent être affranchis.
b) Routes commerciales et empires coloniaux au XVIII e siècle.
Full transcript