Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les colonnes de Buren

No description
by

Héloïse Le Bouvier

on 21 May 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les colonnes de Buren

Les colonnes de Buren Cet artiste français est né le 25 mars 1938 à Boulogne-Billancourt (Haut-de-Seine). Surtout connu pour ses sculptures et peintures, il sera aussi l'architecte des colonnes qui portent son nom. L'artiste continue d'ailleurs d'exercer son métier. Sa carrière Les colonnes de Buren, dont le titre exact est "Les Deux Plateaux", sont situées dans la cour d’honneur du Palais Royal qui servait de parking aux fonctionnaires du Conseil d’État. Le Palais-Royal se trouve non loin du palais du Louvre dans le premier arrondissement de Paris et est considéré comme un haut lieu de l’histoire de France. Contruit sous la demande de Richelieu en 1628, il a servi de résidence à Louis XIV durant son enfance et abrite aujourd'hui le Conseil d'État, le Conseil constitutionnel et le ministère de la Culture.
Les colonnes de Buren restent les derniers grands travaux du Palais Royal puisqu'elles représentent un investissement d'un million d'euros pour un aménagement sur 3000m2. Daniel Buren fut à la hauteur de l'ampleur des travaux même si, comme beaucoup d'oeuvres contemporaines, "Les Deux Plateaux" ont sucité de nombreuses polémiques. Sommaire Après la Tour Eiffel et le Centre Georges Pompidou, une nouvelle oeuvre contemporaine est construite à Paris, sur la demande d'un Président, en 1986 : Les colonnes de Buren.
Cette réalisation est commandité par François Mitterrand et confiée à l'artiste Daniel Buren par le ministère de la Culture de l'époque. Daniel Buren Formé à l'Ecole des métiers d'Art, il créera, avec l'aide de trois autres artistes, un nouveau mouvement artistique : le mouvement BMPT (du nom des initiales de ses quatres créateurs : Daniel Buren, Olivier Mosset, Michel Parmentier et Niele Toroni).
Le groupe BMPT veut faire "table rase sur les notions de création et de peinture " et "pratique un geste répétitif dénué de tout fondement artistique, ne voulant donner à voir que ce qu'il présente."
Daniel Buren raye verticalement et uniformément ses toiles en gardant le même intervalle entre les lignes dans le but de garder une lisibilité parfaite.
Il défent d'ailleurs ce mouvement en affirmant : "Je n'expose pas des bandes rayées, mais des bandes rayées dans un certain contexte". Les colonnes sont faites de marbre de Carrare et de marbre noir des Pyrénées qui sont considérés comme les matériaux les plus nobles de la sculpture (puisqu'elles sont utilisés par exemple par Michel-Ange dans la chapelle Sixtine,ou par Rodin). Elles ont été installées "in-situ" (oeuvre mise en place dans un lieu, ou site en en modifiant la perception) dans la cour d'honneur du Palais Royal. "Les Deux Plateaux » comprennent 260 colonnes octogonales rayées noir et blanc (bandes mesurant toujours 8,7cm de largeur). Celles-ci prennent racine en sous-sol, sous le grillage et émergent à l'air libre. De hauteurs différentes, les colonnes créent un rythme qui contraste avec le classicisme de la colonnade de la cour d'honneur. Or elles sont toutes alignées en rappel à l'architecture antique du lieu et forment un damier. De l'eau devait circuler autour des colonnes souterraines éclairées de jeux de lumières mais rien ne fonctionne plus depuis huit ans .
Après leur construction, les colonnes furent mal entretenus par l'Etat, sucitant la colère de leur architecte Daniel Buren qui ira jusqu'à demander la déconstruction de son oeuvre. Leur rénovation sera mise en place en 2009 et coûtera 5.8 millions d'euros. *L'idée L'idée Histoire de l'oeuvre L'oeuvre *Daniel Buren *Sa carrière *L'Histoire de l'oeuvre *L'oeuvre ...
Full transcript