Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La femme du XVII siècle

No description
by

Thaynara Vieira

on 26 October 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La femme du XVII siècle

L a condition des femmes au XVIIème siècle et la représentation féminine à l'intérieur des contes
Le Plan
Le contexte historique de la France
La condition des femmes
La femme dans les œuvres
Conclusion
Le contexte historique de la France
La condition de la population

Les femmes au XVIIe
Molière et L'école des femmes
La première femme selon la religion

La représentation féminine à l'intérieur des contes

Conclusion
Références bibliographiques
La culture française rayonne en Europe dans tous les domaines.
Le français est confirmé comme la langue des grands écrivains.
Les scientifiques français tiennent une place très importante en Europe.
Les artistes et les intellectuels français sont alors au cœur des réseaux culturels européens.
C'est la raison pour laquelle le XVIIe siècle est appelé en France le Grand Siècle.

La condition de la population
Population entre 17 et 20 millions de personnes.
Le nombre d’enfants par famille était élevé : en moyenne de 20 à 22.
La mortalité infantile a tué 50% d'entre eux.

“Comme le cimetière était dans le centre-ville, la mort était le centre de la vie” (GOUBERT, P. 1966, page 42)

La population a été fortement pénalisé par deux guerres: la guerre de Trente Ans et la guerre de la Fronde.
L'enfermement
Physique
Moral
Intellectuel
La femme est inférieure à l'homme.
C'est l'homme qui exerce autorité .
Le mari est considéré comme une sorte de monarque.
La soumission féminine
L'émancipation des femmes
L'émancipation des femmes dans les milieux aristocratiques et intellectuels.
Les précieuses dans les salons parisiens redéfinissent les rapports sociaux entre les sexes. Elles sont à l'avant garde de la protestation féministe.
Elles n'exercent pas de pouvoir politique, mais elles valorisent l'amour contre la brutalité masculine et la contrainte tyrannique du mariage.
L'école des femmes de Molière
Dialogue entre Arnolphe et Crysalde
Épouser une sotte, est pour n'être point sot:
Je crois, en bon chrétien, votre moitié fort sage;
Mais une femme habile est un mauvais présage. (...)
Non, non, je ne veux point d'un esprit qui soit haut,
Et femme qui compose, en sait plus qu'il ne faut.
Je prétends que la mienne, en clartés peu sublime,
Même ne sache pas ce que c'est qu'une rime; (Molière,1996, p.10)
Votre sexe n'est là que pour la dépendance:
Du côté de la barbe est la toute-puissance.
Bien qu'on soit deux moitiés de la société,
Ces deux moitiés pourtant n'ont point d'égalité;
L'une est moitié suprême, et l'autre subalterne;
L'une en tout est soumise à l'autre, qui gouverne;
Et ce que le soldat, dans son devoir instruit,
Montre d'obéissance au chef qui le conduit
Arnolphe parle à Agnès, acte III, scène II
Au commencement...
(Genèse. Chap. 2 et 3)
Symboliquement, Eve est la première femme de l'humanité. Dieu la tire de la côte d'Adam.
Elle est tentée par le serpent, puis chassée du Jardin d'Eden avec Adam.
Eve: Curieuse, désobéissante, égoïste, impatiente, naïve.
Mère Bûcheronne
L'épouse de l'Ogre
Généreuses, gentilles et jamais rancunières.
Gardent la maison et s'occupent des enfants.
Beaucoup d'enfants, tous importants.

Soumises aux décisions du mari.
La mère
Chaperon Rouge
La Grand-mère
Manipulée naïvement
Manipulée naïvement
Inconséquente
N'est pas astucieuse ou perspicace.
Incapable d'être en contrôle de la famille
Le Petit Chaperon Rouge
Le Petit Poucet
La Barbe-Bleue
La mère
La Cadette
Les voisines et bonnes amies
Soumise à l'homme inconnu
Sans questionnement
"Dame de qualité"
Curiosité
La condamne à mort
Sauve sa vie
Futiles
Peureuses
L'Enchanteur
Isène la Belle
Traître
Adelis
Traitée comme un objet
"Le prince fut d'abord charmé de la vue d'un si aimable objet"
Reçoit toute la responsabilité
Infidèle
Dangereuse
Dévouée à son mari
Le serpent
Références Bibliographiques
GOUBERT, P., Louis XIV et vingt millions de Français, Colletion Pluriel, édition Fayard, 1966.
FIELD, Clive D., « Adam and Eve: Gender in the Free Church Constituency », Journal of Ecclesiastical History, 44, 1993.
HAASE-DUBOSC, Danielle. « Intellectuelles, femmes d'esprit et femmes savantes au XVIIe siècle », Clio. Histoire‚ femmes et sociétés [En ligne], 13 | 2001, mis en ligne le 19 juin 2006, consulté le 16 octobre 2013. URL : http://clio.revues.org/133 ; DOI : 10.4000/clio.133
ANTOINE, Adam. Histoire de la littérature française au xviie siècle, Paris, Domat, vol III, 1957.
MOLIÈRE, L’école des femmes, Œuvres complètes, éd. Georges Couton, Paris, Gallimard, 1979.
DE LA FORCE, Melle, "L'Enchanteur", Il était une fois les fées. COntes du XVIIe et XVIII siècles, Textes réunis et présentés par Raymonde Robert, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1984.
LA FONTAINE, Jean de. Comment l'esprit vient aux filles et autres contes Libertins, Texte établi et annoté par Jean-Pierre Collinet, Paris, Éditions Gallimard, "Folio", 1991.
PERRAULT, Charles. "Le Petit Chaperon Rouge", "La Barbe Bleue", "Le Petit Poucet, Contes, Paris, Le Livre de Poche, Classiques, 2006.
<http://www.academie-en-ligne.fr/Ressources/7/FR10/AL7FR10TEPA0111-Sequence-04.pdf> Accès le 16 octobre 2013


<http://www.lafontaine.net/lesContes/afficheConte.php?id=51> Accès le 14 octobre 2013
En conclusion, les femmes ont parcouru un long chemin pour arriver à ce qu'elles sont aujourd'hui et ont servi de source d'inspiration pour de nombreux types d'arts. Ainsi, l'histoire laisse plusieurs marques importantes, comme la littérature, qui influent notre société encore aujourd'hui.
Le Psautier
Isabeau / Isabelle
L'abbesse
esprit de Lucifer
petit tison d'enfer
fille du diable
Méchante
Audacieuse
Désobéissante
Désobéissante
Figure de l'église
Tombée dans la tentation
Par préciput à notre belle on laisse
Le jeune fils; le pasteur à l'abbesse;
Fragile
Fragile
Universidade de Brasília - IL - TEL
Literatura Francesa Panorama - 141224 - Junia Barreto
Thaynara Henrique Vieira Lourenço - 11/0152417
Full transcript