Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

L'ESSOR DE LA POPULATION EUROPÉENNE DE L'ANTIQUITÉ AU XIXe SIÈCLE

No description
by

nicolas tucny

on 15 September 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of L'ESSOR DE LA POPULATION EUROPÉENNE DE L'ANTIQUITÉ AU XIXe SIÈCLE

I. UNE CROISSANCE DE LA POPULATION LENTE
ET IRRÉGULIÈRE JUSQU'AU XVIIIe SIÈCLE
UN FRAGILE ESSOR
DANS L'ANTIQUITÉ
P. BRUEGHEL, "Le Combat de Carnaval et de Carême", 1559
EUROPE
125 millions d'habitants
EUROPE
33 millions d'habitants
II. LES CAUSES DE
CETTE LENTE CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE
A. L'omniprésence de la mort
FAMINES, GUERRES, ÉPIDÉMIES :
UNE MORTALITÉ TRÈS ÉLEVÉE
III. À PARTIR DU XVIIIe SIÈCLE, LA POPULATION EUROPÉENNE AUGMENTE FORTEMENT
La Peste Noire (1347-1352) : 25 à 50% de la population d'Europe disparaît.
À L'ÉPOQUE DE LOUIS XIV
Éspérance de vie : 25 ans
À L'ÉPOQUE DE LOUIS XIV
Forte natalité : 40 ‰
CIVILISATION GRECQUE
Ve siècle avant J.-C.
EUROPE
43 millions d'habitants
DÉBUT DE L'ÈRE CHRÉTIENNE
UNE LENTE
PROGRESSION
DU MOYEN-ÂGE AU XIXE SIÈCLE
Fin du XIXe SIÈCLE
CHUTE DE L'EMPIRE ROMAIN
vers l'an 500
EUROPE
40 millions d'habitants
EUROPE
400 millions d'habitants
Début du XVIIIe, vers 1700
MANQUE D'HYGIÈNE
ET MÉDECINE PEU EFFICACE
Pratique d'une trépanation (XIIIe siècle)
* Hausse de l'espérance de vie
Importante baisse de la mortalité infantile
Paysan d'Ancien Régime (gravure anonyme, XVIIIe siècle)
DES PROGRÈS AGRICOLES
Louis PASTEUR essayant son vaccin contre la rage en 1885
HYGIÈNISME ET VACCINATION
Billet d'un "passeur" de migrants italiens en France, 1893
LA FRANCE, TERRE DE MIGRATION
AU XIXe SIÈCLE
NOCRET,
"L'Assemblée des dieux",
1670 : un portrait de la famille de Louis XIV
“Rive de Giers le dix janvier 1893 bon pour francs 256. Reçu de Messieurs Richarme et Cie la somme de deux cent cinquante-six francs, montant des frais de voyage de Vettraino Luigi Antoine, Vettraino Luigi Rocca, Vettraino Luigi et Merucci Giusseppe quatre porteurs de bouteilles, venus avec moi de Cassino (Italie) courant janvier 1892.” Dont quittance Giuseppe Vettraino
Le peuplement de la Terre
(Chine, Inde et Europe concentrent 3/4 de la population mondiale de l'Antiquité au XIXe siècle)
"Danse macabre" (Couvent des Innocents, XVe siècle, Paris)
L'EMPREINTE EUROPÉENNE SUR LE MONDE
Conclusion
HISTOIRE - 2nde
Thème 1 - LA PLACE DES EUROPÉENS* DANS LE PEUPLEMENT* DE LA TERRE
L'essor de la population européenne de l'Antiquité au XIXe siècle

1347-1348
1492
1750 1900
1600
1er siècle
- 500
PESTE NOIRE
25 millions de morts
en Europe
DÉCOUVERTE DE L'AMÉRIQUE
et début de son peuplement
par les Européens
100 MILLIONS D'EUROPÉENS
TRANSITION DÉMOGRAPHIQUE EN EUROPE
33 MILLIONS D'EUROPÉENS
43 MILLIONS D'EUROPÉENS
420 MILLIONS D'EUROPÉENS
200 MILLIONS D'EUROPÉENS
REPÈRES CHRONOLOGIQUES
Pour compléter : manuel BELIN p. 16 et 18
1800
Une question de vie et de mort...
celle des Européens dans le peuplement de la Terre
* Européens : habitants de l'Europe (de l'Atlantique à l'Oural).
* Peuplement : répartition, évolution et mouvement d'une population dans un espace.
A. Une stabilité dans le temps
B. Une stabilité dans l'espace
Du 1er au XVIIIe siècle :
* La population européenne x 3,5 seulement (pop. mondiale x 3)
* De 40 millions à 140 millions d'Européens (1 milliard d'humains en 1800)
* 3 grands foyers : Europe, Chine, Inde
Taux de natalité élevé : 6 enfants par femmes en moyenne
MAIS
Taux de mortalité élevé : 40 à 50 ‰ + Taux de mortalité infantile élevé : 20 ‰

= ACCROISSEMENT NATUREL FAIBLE
différence entre le taux de natalité (nb de naissances) et le taux de mortalité (nb de décès)
Espérance de vie : moins de 40 ans !
* Médecine peu efficace
* Hygiène peu développée
* Productions agricoles à faibles rendements
C. ... aggravées par des crises démographiques
Crise démographique :
période durant laquelle le nombre de morts est supérieur
à la normale entraînant une diminution de la population.
ex. La Peste noire (1348-1352)
- transmise du rat à l'homme, venue d'Asie
- 25 millions de morts (1/3 population européenne)
- crise économique et morale (punition divine ?)
La Peste à Tournai en 1349, manuscrit, Bruxelles, Bibliothèque royale.
* Epidémies (Peste, Variole, Typhus)
* Aléas climatiques
- Baisse des récoltes --> augmentation des prix
- Les pauvres se nourrissent moins bien
- Augmentation de la mortalité
* Guerres
ex. : La Guerre de Cent Ans
(1337-1453)
B. Des causes multiples...
A. Les facteurs de la croissance
démographique européenne
XIXe siècle :
Europe : 1er foyer de peuplement
1/4 de la population mondiale
État fort

Sécurité
* À partir du XIIIe siècle
Besoin de terres

Défrichements
Hausse des surfaces cultivées
Augmentation de la production agricole
Meilleur alimentation
Fécondité plus forte
Mortalité plus faible
Progrès techniques
* À partir du XVIIIe siècle
Développement
de l'élevage
Engrais, Traction
Progrès médicaux
Hygiène
Moins d'épidémies
CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE FORTE
+
B. La transition démographique
Transition démographique :
passage d'un régime démographique traditionnel (très fortes natalité et mortalité ; donc accroissement naturel faible) à un régime démographique moderne (très faibles natalité et mortalité et donc accroissement naturel faible).
* XVIIIe siècle : entrée des pays européens dans la transition démographique

* XIXe siècle : transition achevée en France

* XXe siècle : transition achevée dans le reste de l'Europe
IV. AU XIXe SIÈCLE, DES MILLIONS D'ÉMIGRÉS EUROPÉENS QUITENT L'EUROPE ET "EUROPÉANNISENT" LE MONDE
Naufragés libyens sur le cotes italiennes, 2012
Immigrants européens à bord du paquebot à vapeur
"SS Empress of Britain" vers le Canada, 1910
?
* Esprit d'aventure et rêve de fortune
Chercheurs d'or en Californie, 1848
Planisphère de Cantino (1502)
1ère carte du voyage de C. COLOMB en Amérique
* La transition démographique
Fuir les pogroms anti-juifs
"Ici... Là-bas"
,
publicité britannique pour l'émigration, 1848
1914
401 millions d'Européens
S'exiler après l'échec
des révolutions du XIXe siècle
Idées utopistes
(minorités protestantes)
* Une longue tradition d'émigration
La Grande Famine en Irlande (1848-1849) :
1 million de morts, 2 millions d'émigrants
* Des migrations encouragées
* La soif de l'or
"La République universelle démocratique et sociale"
(F. SORRIEU, 1848)
Couple amish,
portrait daguérreotype (milieu du XIXe siècle)
A. Les causes du départ
* Surpeuplement et misère
Crises économiques, chômage, famines
* L'exil politique ou religieux
60 millions
d'Européens
(1815 -1930)
* Pays de départ et d'arrivée
* Des migrations facilitées
Affiche publicitaire de la compagnie maritime
"White Star Line"
(Titanic, 1912)
* Les principaux flux migratoires
Européens arrivant dans le port de New-York
Quartier de "Little Italy" (New-York),
immigrants italiens à Mulberry Street (1903)
* 1ère destination : les États-Unis
(environ 30 millions d'immigrants)
* L'amélioration
du transport maritime
Débarquement de migrants et bâtiment principal de Ellis Island
(New-York), milieu du XIXe siècle
* Les zones de transit
B. Les itinéraires migratoires
* Une installation difficile
* Des destinées contrastées
Andrew CARNEGIE, photographié en 1913
Arrivé d'Écosse pauvre à 13 ans, est devenu "l'homme le plus riche du monde" à 60 ans.
Un "tenement" (= taudis) où vivent des immigrés européens à New-York.
(photographie de J. RIIS, 1889)
Combat entre deux gangs à New-York, les
"Dead Rabbits"
(Irlandais) et les
"Bowery Boys"
(nés en Amérique)
Bayard Street, 1857
De riches américains, eux-memes anciens immigrés,
s'opposent à l'arrivée de nouveaux migrants
(caricature de J. KEPPLER, 1893)
* Xénophobie et rejet des immigrés
* Précarité et promiscuité
* Des réussites exceptionnelles
* Des activités criminelles et violentes
C. Du rêve à la réalité
La stagnation de la population française
* xénophobie :

peur ou hostilité à l'égard des étrangers
qui se traduit par un rejet ou des actes de violences.
* Migration
: déplacement temporaire ou définitif d'un individu dans l'espace.
Du point de vue du pays de départ, la migration est une
émigration
(une sortie) alors que du point de vue du pays d'arrivée, il s'agit d'une
immigration
(une entrée).
exemple : Les migrants européens partis s'installer en Amérique au XIXe siècle sont à la fois des
émigrés
pour les Européens et des
immigrés
pour les Américains.
* Le regroupement
par communautés
5 des 49 victimes d'un pogrom anti-juif
dans la ville de Khishinev (Russie), 1903
* Pogrom
: action violente contre une communauté juive (mot d'origine russe).
CinéClub
À REGARDER ICI !
Affiche du film
"The immigrant"
(C. CHAPLIN, 1917)
?
Migrants européens débarquant à Ellis Island, New York, Fin du XIXe siècle
Migrants syriens débarquant au port du Pirée, Athènes. Mars 2016
?
L'EUROPE,
TERRE D'IMMIGRATION
AU XXI e SIÈCLE
L'EUROPE,
TERRE D'ÉMIGRATION
AU XIXe SIÈCLE
1800
187 millions d'Européens

Britanniques (11 millions)

Italiens (10 millions)
Full transcript