Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Qu'est-ce que le fanatisme?

No description
by

Rim eponge

on 5 October 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Qu'est-ce que le fanatisme?

L'illusion, l'intolérance et l'enthousiasme...
Qu'est-ce que le fanatisme?
Passion religieuse ou politique de celui qui croit détenir la vérité absolue. Ce mot vient du latin "famum" qui signifie "temple", et s'appliquait aux prêtres affectés au service du temple, en particulier des prêtres dans les transes de l'inspiration divine.
Du point de vue philosophique
Ce terme a été traité par Voltaire, qui soutient que la philosophie est le seul remède au fanatisme : « Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre, ce que la rage est à la colère. Celui qui a des extases, des visions, qui prend des songes pour des réalités, et ses imaginations pour des prophéties, est un enthousiaste ; celui qui soutient sa folie par le meurtre, est un fanatique. »
On pourrait aussi citer Churchill, pour qui « Un fanatique est quelqu'un qui ne veut pas changer d'avis et qui ne veut pas changer de sujet. » Pour Victor Hugo :« Rien n'égale la puissance de surdité volontaire des fanatismes. »
Enfin, le plus grand exemple de fanatisme est, selon Voltaire, « celui des bourgeois de Paris qui coururent assassiner, égorger, jeter par les fenêtres, mettre en pièces, la nuit de la Saint-Barthélémy, leurs concitoyens qui n'allaient point à la messe.

Le fanatisme religieux
Le fanatisme, au départ religieux, désigne une adhésion passionnée et inconditionnelle à une cause, un enthousiasme durable et presque monomaniaque pour un sujet quelconque, ou un attachement opiniâtre, aveugle et parfois violent.

Le fanatisme pourtant n'est pas exactement une opinion religieuse ou une foi, il se définit comme excès de cette opinion, volonté immodéré de la répandre par la force dans le monde.

N'abusons de rien, sauf de la modération.
Le fanatisme s'oppose à la liberté d'expression, au principe du contradictoire, au débat, au pluralisme démocratique. Il mène ainsi à l'intolérance. Sur ce, La modération doit être le premier soin de l'homme.
Full transcript