Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Le cycle cellulaire

La mitose et la duplication de l'ADN permettent de maintenir constant le nombre de chromosomes.
by

Jacques florimont

on 17 September 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Le cycle cellulaire

1°) Chromosomes et ADN
Les chromosomes sont des éléments permanents des cellules. En interphase, les chromosomes,constitués d'ADN sont dans un état décondensé; c’est la
chromatine
.
Au début de la mitose, la molécule d'ADN s'enroule de façon très compacte autour de protéines, l’ensemble prenant l’aspect caractéristique d'un chromosome.
Au début de la mitose, chaque chromosome possède deux
chromatides
identiques réunies au niveau du centromère. Chaque chromatide contient une molécule d'ADN dans un état très condensé.
Chapitre 1:

Reproduction conforme et réplication de l’ADN.

4°) Le cycle cellulaire : un processus sous contrôle.
On appelle cycle cellulaire l'ensemble de l’
interphase
(phases G1, S et G2 qui séparent deux divisions successives) et de la
mitose
.
Les cycles cellulaires se succèdent selon une chronologie parfaitement
régulée
.
Différents signaux déterminent le passage d'une étape à la suivante.
Le processus de
cancérisation
résulte de défaillances de ces contrôles et d'une multiplication anarchique des cellules.
3°) La répartition des chromosomes au cours de la mitose
Au début de la division cellulaire, chaque chromosome est constitue de deux chromatides, c'est-a-dire de deux molécules d'ADN identiques.
Les étapes successives de la mitose assurent une répartition parfaitement équitable du matériel génétique, chaque cellule-fille héritant d'une chromatide de chaque chromosome. A l’issue de la mitose, chaque cellule-fille possède donc une
copie intégrale de l’information génétique.
La mitose est une
reproduction conforme
qui conserve le caryotype.
2°) La réplication de I'ADN au cours de l’interphase
Au cours de la
phase S (synthèse de l’ADN)
de I’interphase, la quantité d'ADN double: chaque molécule d'ADN est répliquée en deux molécules filles, selon un
mécanisme semi-conservatif
.
Chacun des deux brins de l'ADN sert de matrice : l'ADN-polymérase forme deux nouveaux brins en incorporant des nucléotides par complémentarité avec les deux brins d'origine.
En absence d'erreur, les deux molécules d'ADN sont identiques, elles possèdent la même séquence de nucléotides (même programme génétique).
Le passage d’une phase du cycle cellulaire à la suivante n’est pas automatique. Il existe des points de contrôle au niveau desquels la cellule vérifie s’il est possible de passer à la phase suivante.
Nucléotides libres
2 Molécules d’ADN filles identiques
C-G
G-C
T-A
A-T
C-G
G-C
T-A
A-T
C-G
G-C
T-A
A-T
C-G
G-C
T-A
A-T
Brin néoformé
Enzymes : ADN polymérase
G-
T-
C-
Molécule d’ADN en cours de synthèse
Molécule d’ADN en cours de synthèse
Brin matrice
Une molécule d’ADN
A -
C-G
G-C
T-A
A-T
C-G
G-C
T-A
A-T
C-G
G-C
T-A
A-T
A-T
C-G
G-C
G-C
T A
Le mécanisme de la duplication d’une molécule d’ADN
C-G
Sens de progression de l’enzyme
ADN polymérase : enzyme
Brin d’ADN néoformé
Brin d’ADN mère
Schéma d’interprétation d’un Œil de réplication
Molécule d’ADN non dupliquée
Molécule d’ADN non dupliquée
Œil de réplication, molécule en cours de duplication
Noyau
Molécule d’ADN non dupliquée
Un œil de réplication
Schéma d’interprétation : Programme génétique en cours de duplication, observation en microscopie électronique (X 100 000)
Un œil de réplication
Full transcript