Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Le 20e siècle et Jacques Prévert

No description
by

Julie St-Amand

on 22 January 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Le 20e siècle et Jacques Prévert

Le 20e siècle
Contexte politique
Le XXe siècle est une des périodes les plus sanglantes de l'Histoire:
1914-1918
: Première Guerre mondiale

8 millions de morts sur les champs de bataille
10 millions de victimes des conséquences de la guerre
1929
: Krach boursier de New York

1,5 million de chômeurs à 12 millions

Cet épisode plonge l'économie américaine dans une grande récession.
1939-1945
:
Deuxième Guerre mondiale
Répercussions culturelles de la Guerre
1920
: Essor du cinéma
Contexte culturel
Les artistes réagissent différemment à la guerre, ce qui crée deux courants littéraires principaux.
Le surréalisme (début du 20e)
Courant amorcé par Tristan Tzara, qui invente le dadaïsme visant à se révolter contre la guerre et en misant sur la destruction.


Reproche adressé aux symbolistes du XIXe siècle d’avoir rêvé la vie plutôt que de l’avoir vécue et d’avoir dénigré les innovations technologiques:

Opposition aux conventions sociales contraignant la création
Révolution de l'art par la liberté de la pensée
Absence de censure - influence de la psychanalyse
Aucune préoccupation esthétique ou morale


Thèmes et procédés privilégiés:

Femme muse (distante, belle, irréelle)
Légitimité de tous les désirs,
Phénomènes paranormaux, imaginaire
Rencontres inattendues, coïncidences
Folie (déconnexion de la réalité et amour)
Écriture automatique et cadavre exquis (inventé par Prévert), juxtapositions étranges d’images
Les auteurs surréalistes
Louis Aragon
Raymond Queneau
André Breton
Paul Éluard
L'existentialisme (moitié du 20e)
Les artistes surréalistes
Dali
Matisse
Duchamp
Magritte
Picasso
Pollock
Warhol
Réaction aux conséquences de la Deuxième Guerre mondiale

« Mort de Dieu » (Nietzsche): la solitude de l'homme
Angoisse de la liberté et de la mort
L'homme naît libre de toute convention.
L'homme est responsable de ses actes et des conséquences.
L'homme est la somme de ses actions.
Aucune allusion à l'imaginaire


« La liberté de l'un s'arrête là où celle de l'autre commence. »
-Sartre
Les auteurs existentialistes
La danse
Jean-Paul Sartre
Simone de Beauvoir
No. 33
La persistance de la mémoire
Jacques Prévert
Son père est critique d'art et sa mère est une grande lectrice. Ils initient tous deux leur fils à l'art.

Ses parents n'étaient pas pratiquants, donc ils n'ont pas amené Jacques à la messe, mais plutôt au cinéma, ce qui a contribué à développer son intérêt pour le septième art. Il s'est également vite dissocié de la religion catholique et de ses dogmes.

Il obtient son certificat d'études à 15 ans et quitte pour travailler puisque l'école l'ennuie.

En 1918, il part faire son service militaire
, notamment à Istanbul, mais il reviendra vite.

En 1925, il se joint aux surréalistes, mais il demeure plutôt indépendant.

Les thèmes qu'il privilégie sont l'amour, la dénonciation de la violence et de la religion, la tristesse et la liberté.
Son oeuvre
1946
: Paroles
Histoires
1951
: Spectacles
1963
: Histoires et d'autres histoires
1966
: Fatras
Adolf Hitler
Dès un jeune âge, il éprouve un mépris envers les masses et juge que le peuple juif est la source de tous les problèmes de la nation allemande.
1934
: La Nuit des longs couteaux
Hitler donne l'ordre d'arrêter et de tuer ses
opposants politiques. Il devient le chancelier du
3e Reich et impose des mesures antisémites.
1944
:
Hitler donne l'ordre de créer des camps de concentration visant à éliminer les Juifs, les handicapés et les personnages souffrant de déficiences.

Il échappe à une tentative d'assassinat.
1945
: Il se suicide dans son bunker en compagnie de sa femme, Eva Braun.
1919
: Il fonde les premiers faisceaux de combat (extrême-droite).
1922
: La marche fasciste sur Rome force le Roi à donner le pouvoir militaire à Mussolini. Il sera fortement soutenu par la bourgeoisie, qui voit en lui une solution à la crise qui touche l'Italie.
1924
: Son pouvoir devient dictatorial.
1930
: Il s'engage dans la guerre aux côtés d'Adolf Hitler et l'Allemagne nazie.
Joseph Staline
Benito Mussolini
1930
: Il instaure une dictature appuyée par l'État et la police.
Les terres sont collectivisées, ce qui entraîne une famine touchant 30 millions de paysans, et il crée
les goulags (camps de travail).
Il élimine près de 20 millions de gens qui s'opposent à lui, mais malgré cela, la population lui voue un culte grâce à la propagande.
L'U.R.S.S. attaqué par l'Allemagne, il fait appel au patriotisme pour protéger ses contrées.
1947
: Staline fonde un regroupement de tous les partis staliniens, s'assurant ainsi d'un pouvoir totalitaire.
Fontaine
Recueils de poèmes
Films
L'absurde
Philosophie selon laquelle la vie n'a aucun but puisqu'elle mène inévitablement à la mort:

Refus de toute logique
Déconstruction de l'intrigue et du langage
Caractère machinal de l'existence
Absence de discours profonds
Écriture toujours consciente
Réhabiliter le premier degré
Refus des théories
La vie et la mort
L'amour
Les grands hommes rapetissés
Révolution = re-évolution
1929-1930
De nouveaux régimes totalitaires s’installent, ce qui laisse présager des désastres à venir, mais la société ne veut pas y croire.
Italie
U.R.S.S.
Allemagne
Avancées sociales
La psychanalyse
Sigmund Freud
Les demoiselles d'Avignon
Le cubisme
Le dadaïsme
Le fauvisme
Ceci n'est pas une pipe
1935
: Le Crime de monsieur Lange
1937
: Drôle de drame
1942
: Les Visiteurs du soir
1943
: Les Enfants du paradis
1945
: Les Portes de la nuit
1980
: Le Roi et l'Oiseau
Le Pop Art
L'art abstrait
Marilyn
L'OuLiPo
L'Ouvroir de Littérature Potentielle
Guillaume Apollinaire
Karl Jaspers (philosophe)
Les auteurs de l'absurde
Eugène Ionesco
Samuel Beckett
La France, pour oublier les horreurs de la guerre, entre dans une période plus festive, qu’on nomme les années folles ou Belle-Époque (années 20).

Chansons, music-hall, comédies, opéra, cinéma

Malgré cela, la population s’interroge sur le bien-fondé de l’existence à la suite de ces guerres.
Ce regroupement est une idée de Raymond Queneau qui tient à ce qu'on ne le considère pas comme un mouvement littéraire.
Buts de l'OuLiPo:

Briser les contraintes littéraires institutionnelles
Trouver des méthodes ludiques (personnelles) afin d'ouvrir les possibilités
Exemples de textes oulipiens:

Calligrammes (Apollinaire)
Écriture automatique
Écriture phonétique
Lipogrammes (Pérec)
Sigmund Freud s'est intéressé aux processus psychiques dont le fonctionnement de l'inconscient, des rêves et des pulsions (Ça, Moi, Surmoi).
Marilyn Monroe
1929
: Invention de la bande dessinée
Ce conflit armé est causé par l'insatisfaction du règlement de la Première Guerre.
Guerre à l'échelle planétaire (61 pays impliqués), opposant deux camps: Axe (Allemagne nazie, Italie fasciste et Empire du Japon) et Alliés

* France *

Guerre intestine (opposition de deux camps): pro-Pétain et pro-de Gaulle

Le maréchal Pétain signe un armistice (politique de collaboration) avec Hitler, tandis que Charles de Gaulle sollicite les Français à la résistance.

1944: Débarquement de Normandie des forces alliées

50 millions de morts, dont une majorité de civils (guerre la plus mortelle de l'histoire de l'humanité)

États-Unis et U.R.S.S. vainqueurs

1945: Bombe atomique américaine sur Hiroshima et Nagasaki (225 000 morts)
La publicité et la propagande
La publicité joue un rôle important dans la société de consommation qui s'installe de plus en plus, et en particulier pour la promotion de la guerre.

Lorsque la publicité vise à forcer la population à adopter certaines idées politiques, il s'agit de propagande.

Lors de la Deuxième Guerre mondiale, Hitler est appuyé par un spécialiste de la manipulation des masses, Joseph Goebbels, qui travaille avec lui de sorte que ses discours modifient la perception des Allemands afin qu'ils adhèrent à ses principes.
Il faut faire croire:

1. que notre camp ne veut pas la guerre
2. que l’adversaire en est responsable
3. qu’il est moralement condamnable
4. que la guerre a de nobles buts
5. que l’ennemi commet des atrocités délibérées (pas nous)
6. que nous subissons bien plus de pertes qu'eux
7. que Dieu est avec nous
8. que le monde de l’art et de la culture approuve notre combat
9. que l’ennemi utilise des armes illicites (pas nous)
10. que ceux qui doutent des neuf premiers points sont soit des traitres, soit des victimes des mensonges adverses.
Les jeux de mots que fait Prévert sont toujours conscients.
Un mot qui peut être défini de plusieurs manières était savamment choisi, justement pour provoquer un effet.
Il faut également noter qu’
il n’y a jamais de « je » dans ses poèmes. Il s’intéresse plus aux faits qu’à émettre son opinion, ce qui rend ses textes universels.
Prévert s’intéresse à la clarté du style. Il utilise certaines figures de style, mais elles ne sont pas évasives.
Il s’intéresse aux différents sens d’un même mot, mais bien souvent à son sens propre, souvent évacué dans le cadre de la poésie.
Prévert ne se conforme aux idées reçues. Il n’aime pas qu’on définisse l’amour d’une unique façon ou qu’on perçoive la religion comme étant uniquement salvatrice.
Il tente toujours de redéfinir ces concepts, et ce, afin de briser l’horizon d’attente, mais aussi pour ouvrir les yeux des gens.
À l’idée des vivants, on y accole la beauté, la liberté et la joie. Les morts, eux, rappellent les décisions des hommes qui mènent la guerre.
Prévert aime beaucoup osciller entre ces deux idées, et il n’est pas rare qu’après avoir décrit la joie de vivre, il enchaîne avec les désastres causés par les humains et met l’accent sur toutes ces conséquences : la blessure, le sang, la douleur, la destruction.
Prévert s’intéresse à toutes les formes d’amour
: fou, platonique, spontané, fraternel. Bien souvent, il le traite à l’intérieur de
petites histoires qu’on pourrait croire calquées sur le quotidien.
Quelques poèmes du recueil traitent de grands hommes d’État, notamment Louis XIV et Napoléon Bonaparte.
Prévert veille à ne pas les placer sur un piédestal.
Pour ce faire, il les situe dans certaines situations qu’on n’associe pas d’emblée à un personnage royal. En enlevant toute notoriété à ces personnages,
Prévert ne leur donne pas l’auréole de sainteté avec laquelle on les dépeint généralement.
La guerre entraîne la révolution d’une société. Plus jamais elle ne sera la même à la suite des ravages d’une guerre. L’ambiance n’est plus la même, ni les gens. D’ailleurs, on entend dans le mot « révolution » une nouvelle évolution de l’être humain. Celui-ci prend désormais conscience du côté sombre qui l’habite et cela changera sa façon de voir les choses. Cela fait également un lien avec un concept existentialiste, c’est-à-dire que l’homme est responsable de ses actions, et de ce fait, il est en mesure de percevoir les conséquences de ses actes.
(1e moitié)
Full transcript