Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Pierre Corneille

Yasmin Ismail
by

Yasmin Ismail

on 5 June 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Pierre Corneille

Horace -Pierre Corneille Mélite (1629)
Clitandre (1630–31)
La Veuve (1631)
La Galerie du Palais (1631–32)
La Suivante (1634)
La Place royale (1633–34)
Médée (1635)
L'Illusion comique (1636)
Le Cid (1637)
Horace (1640)
Polyeucte (1642)
La Place royale, 1637 edition.
L'Illusion comique, 1639 edition.
La Mort de Pompée (1643)
Cinna (1643)
Le Menteur (1643)
Rodogune (1644)
La Suite du Menteur (1645)
Théodore (1645) CERTAINS PIÈCE DE THÉATRE DE CORNEILLE -En 1652, Pertharite avait pauvres commentaires critiques et de ce fait il a quitté le théâtre. Héraclius (1647)
Don Sanche d'Aragon (1650)
Andromède, (1650)
Nicomède, (1651)
Pertharite, (1651)
Cinna, 1643 edition.
Sophonisbe, 1663 edition.
L'Imitation de Jésus-Christ (1656)
Oedipe (1659)
Trois Discours sur le poème dramatique (1660)
La Toison d'or (1660)
Sertorius (1662)
Othon (1664)
Agésilas (1666)
Attila (1667)
Tite et Bérénice (1670)
Psyché (w/ Molière and Philippe Quinault,1671)
Pulchérie (1672)
Suréna (1674) -Il est mort à son domicile en 1684 chez lui à Paris. -Né le 6 Juin 1606 à Rouen, France
-Etudes de droit
Après avoir étudié le droit, il rejoint le parlement de Rouen en 1629
-Première pièce de théâtre écrite 1629, Melite
Sa pièce de théâtre a été un énorme succès et il a décidé de s'installer à Paris et a continué à écrire d'autres pièces. Statue sur l'esplanade du Théâtre des Arts de Rouen, du sculpteur David d'Angers en 1834 Façade de la maison natale de Pierre Corneille, devenue aujourd'hui Musée Pierre Corneille Par: Yasmin Ismail Biographie HORACE SOMMAIRE Horace est une pièce de théatre-tragédie en cinq actes écrite en vers par Pierre Corneille durant la XVII°siècle. C'est dédié à la Cardinale de Richelieu. Cette pièce a vu le jour au théâtre de l'hôtel de Bourgogne en 1640. -Écrit La Place Royale (1633-1634)
Comédie dans laquelle le héros abandonne sa femme parce qu'il croit que l'amour n'est qu'une phase dans la vie. -Corneille a exprimé l'autre problème de choix sur quatre de ses pièces majeures:
Le Cid (1637), son premier chef-d'œuvre, a souligné sur l'honneur
Horace (1640) était le patriotisme
Cinna (1640-1641), la politique
Polyeucte (1642-1643), la religion -Plus de pièces écrites après Polyeucte n'était pas assez reconnu comme chefs-d'œuvre.
Theordore (1646), est son premier échec de chef -Corneille marié à Marie de Lampérière en 1641
-7 enfant -Il a écrit son dernière pièce Suréna (1674) et se retire de la scène pour la dernière fois. Personnage Horace Camille Curiance Sabine ROME ALBE -Se situe à l'origine de Rome
-Guerre éclate entre les deux villes rompt cette harmonie.
-Pour en finir, chaque ville désigne trois champions qui se battront en combat singulier pour décider qui devra ganger. ... QUI? Trois frères Horaces pour Rome et les trois frères Curiaces pour Albe.
Horace, étonné, ne s'attendait pas à un si grand honneur. Lors du combat, deux Horaces sont rapidement tués et le dernier, héros de la pièce, doit donc affronter seul les trois Curiaces blessés.
Il va les tuer un par un et remporter ainsi ce combat. Horace entre et demande à sa sœur de se montrer respectueuse de sa victoire. Camille ne lui rend que des pleurs et des . Horace, offensé et la jugeant traître à sa patrie puisqu'elle pleure un ennemi de Rome, la tue en pensant qu'il a fait un acte de justice. VALЀRE: chevalier romaine (Amoureux de Camille)
VIEIL HORACE: chevalier romaine, père d'Horace
TULLE: roi de rome Tulle dit qu'il veut que le lendemain soient inhumés en un même tombeau Camille et Curiace. Rome, l’unique objet de mon ressentiment !
Rome, à qui vient ton bras d’immoler mon amant !
Rome qui t’a vu naître, et que ton cœur adore !
Rome enfin que je hais parce qu’elle t’honore !
Puissent tous ses voisins ensemble conjurés
Saper ses fondements encore mal assurés !
Et si ce n’est assez de toute l’Italie,
Que l’orient contre elle à l’occident s’allie ;
Que cent peuples unis des bouts de l’univers
Passent pour la détruire et les monts et les mers !
Qu’elle-même sur soi renverse ses murailles,
Et de ses propres mains déchire ses entrailles !
Que le courroux du ciel allumé par mes vœux
Fasse pleuvoir sur elle un déluge de feux !
Puissé-je de mes yeux y voir tomber ce foudre,
Voir ses maisons en cendre, et tes lauriers en poudre,
Voir le dernier Romain à son dernier soupir,
Moi seule en être cause, et mourir de plaisir ! EXTRAIT LEQIQUE Saper: Chercher à détruire quelque chose par une action progressive et secrète Personne qui prend part à une conjuration
(comploteur, conspirateur) Conjuré: ■Éléments incombustibles d'une chose qui, après la combustion de celle-ci, se retrouvent à l'état pulvérulent sous forme solide. (Les cendres sont constituées de sels de potassium, de calcium et de magnésium ainsi que d'oxydes de fer et de manganèse, qui leur donnent leur coloration.) Cendre: Inondation universelle, d'après la Bible et les diverses traditions du Proche-Orient ancien.
Pluie torrentielle Déluge: Promesse faite à la divinité pour obtenir sa faveur ou en remerciement d'une prière exaucée.
Vif souhait, vif désir de voir se réaliser quelque chose : Le résultat est conforme à vos vœux.
Souhait particulier, fait dans certaines occasions, liées à une tradition, une coutume, des superstitions, etc.
Faire un vœu quand on voit une étoile filante. Voeux: Conflit Cornélien Oui? Non? héroïsme honneur intégrité amour amitié famille Vive colère ; emportement, rage, rancoeur Courroux: ■Viscères abdominaux, ensemble des organes contenus dans les cavités abdominale
et thoracique. Entrailles: Rome (4) Ressentiment t'honore
mont
mers
muraille
Italie
l'Orient
l'Occidental
Romain
fondement
univers hais
mal assuré
déchir
détruit
renvers
courroux
contre
vœux
soupir
mourir
plaisir Amant cœur
adore
allumé
allie ton bras t'honore
immoler
détruit
déchir
main
renvers
saper
entrailles pleuvoire ciel
foudre
déluge
feux Rome, l’unique objet de mon ressentiment !
Rome, à qui vient ton bras d’immoler mon amant !
Rome qui t’a vu naître, et que ton cœur adore !
Rome enfin que je hais parce qu’elle t’honore !
Puissent tous ses voisins ensemble conjurés
Saper ses fondements encor mal assurés !
Et si ce n’est assez de toute l’Italie,
Que l’orient contre elle à l’occident s’allie ;
Que cent peuples unis des bouts de l’univers
Passent pour la détruire et les monts et les mers !
Qu’elle-même sur soi renverse ses murailles,
Et de ses propres mains déchire ses entrailles !
Que le courroux du ciel allumé par mes vœux
Fasse pleuvoir sur elle un déluge de feux !
Puissé-je de mes yeux y voir tomber ce foudre,
Voir ses maisons en cendre, et tes lauriers en poudre,
Voir le dernier Romain à son dernier soupir,
Moi seule en être cause, et mourir de plaisir ! voisins peuples
maisons Thème principale: Thème secondaire: La Patriotisme du bataille aidé la colère de Camille (à cause de "Rome") Camille (Curiace) veut de la vengeance contre la pays qui a tué son amant. SYNTAXE Mesure: -phrase courte (1 ligne chaque)
quelque phrase son 2 ligne
-12 syllables = alexandrins Ponctuation: 9 = !
10 = ,
1 = ; émotion violent , passionner patriotisme pensée approfondi Rythme: saccadé
-exprime la panique
-émotion fort de Camille Effet: l'intensité, violence, impression de colère
émotions fort= pathétqiue ANNONCE: les émotions de Camille... -mécontentement violent
-grande agressivité
-violence clôture = elle dit tous ce qu'elle veut, n'a rien laisser LES SONS |k| = coupe, intensité, son fort |r| =son guttural (grondement) Figure de Style « Voir le dernier Romain à son dernier soupir »
-pour atténuer le sens de sa défaite. Gradation Synecdoque: «Rome, à qui vient ton bras d’immoler mon amant ! »
-signifie le bataille Périphrase: «Rome, à qui vient ton bras d’immoler mon amant ! »
(tué) Personification: Oxymore: «Fasse pleuvoir sur elle un déluge de feux !» Métaphore: «Que le courroux du ciel allumé par mes vœux» «Et si ce n’est assez de toute l’Italie,
Que l’orient contre elle à l’occident s’allie ;» «Et de ses propres mains déchire ses entrailles!»
Un pays n'a pas des entrailles et ne peut pas les déchiré Peut pas plevoir la feux (l'eau ≠ feux) Anaphore « Rome […] Rome […] Rome[...]Rome » que cette ville est très importante à ses yeux, et même plus, qu'elle ne peux s'en passer : « l'unique objet de mon ressentiment! » Rome, resssentiment, bras,naitre,coeur,honore,
adore,conjurés, assuré, contre, détruire, l'Orient... que, l'unique, qui, qu'elle,l'Occident, courroux, cause, encor ... |e| =interpellation, déclarer pour l'attention objet, immoler, hais, assez, assurés, conjurés, déchir, détruire .... | | c ="o" plainte, douleur, stuperfaction rome, propre, honore, immoler, occident, orient, |s| = son sifflant, vengeance ressentiment, puissent, passent, occident,sur, soi, renverse, ses, fasse, puissé, ce, cendre, son, soupir, seule, Conclusion FIN :) vers 1-4 vers 5-14 vers 15-18 Poésie Théatral: Dialogue En 1647, Corneille est reçu à l'Académie française. Le théâtre de Corneille présente des héros d'une rare grandeur, confrontés à des situations nécessitant des choix difficiles. L'honneur, le devoir, l'élévation de pensée sont les qualités de ses personnages. Ceci met en place le décor de l'affrontement entre l'engagement héroïque de ces hommes aux intérêts d'états d'un côté et les valeurs féminines de l'autre côté. Pièce de Théatre Tragique Pathétique (baroque) A,A,B,B,C,C... Répétition: « Rome […] Rome […] Rome[...]Rome »
«Que... Que...»
«Voir...Voir...» pour mettre l'emphase sur les point qu'elle dit et démontrer l'importance.
Full transcript