Loading presentation...
Prezi is an interactive zooming presentation

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Organisation et gestion des soins cliniques

Cours aux RV en psychiatrie UdeM 24 juillet 2013
by

André Delorme

on 30 July 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Organisation et gestion des soins cliniques

Organisation et gestion des soins cliniques
André Delorme, MD, FRCPC
Directeur national de la santé mentale
24 juillet 2013
Le pasm
Cours R-IV
U de M
1 - Savoir où aller !
Cours R-IV
U de M
Cours R-IV
U de M
Aucun pédopsychiatre ou service de pédopsychiatrie dans certains secteurs de la province
Accès aux soins selon le code postal
2 - Avoir une réponse rapide !
Cours R-IV
U de M
Cours R-IV
U de M
Cours R-IV
U de M
Cours R-IV
U de M
Cours R-IV
U de M
Absence de psychiatres ou plus souvent de pédopsychiatres en région avec “psychiatres volants”
L’accès à un psychiatre requiert une référence d’un médecin de famille
Listes d’attente de 12 mois fréquentes
Certaines listes ont atteint 36 mois !!!!!
3 - Rencontrer la bonne personne !
Cours R-IV
U de M
Cours R-IV
U de M
Diversité de goulots
Cours R-IV
U de M
Cours R-IV
U de M
Ne permet pas d’utiliser à leur pleine capacité les autres professionnels
Le vieux modèle hospitalier
L’accès à tout type de professionnel doit être “approuvé” par un psychiatre
Produit un goulot d’étranglement autour de l’accès au psychiatre
Objectifs du PASM
Un réseau intégrant la perspective du rétablissement;
Les chapitres du PASM 1
Reconnaître le potentiel et le rôle des personnes utilisatrices de services, des familles et des proches
Les chapitres du PASM 2
Préciser la gamme de services offerts pour:
La population en général (Services de crise)
Les enfants et les adultes ayant un trouble mental
Les personnes à potentiel suicidaire élevé
Cours R-IV
U de M
1e ligne
3e ligne
2e ligne
3e ligne
1e ligne
2e ligne
16 différents numéros de téléphone pour prendre un rendez-vous au département de psychiatrie d’un hôpital universitaire

Différents mécanismes de référence pour le même médecin de famille pour le même problème selon le service ou l’hôpital auquel le médecin veut référer son patient
À quoi je m'attends
quand je suis malade ?

Le « patient »
1e ligne
2e ligne
3e
Pour le bien-être de notre population, l’intégration des soins est INCONTOURNABLE, y compris pour la toxico
Vous devez vous préoccupez de la santé complète des patients de tout âge

Les problèmes de santé sont fréquents et conséquents dans tous les milieux de soins de santé mentale
Un diabétique avec une dépression augmente son risque de mortalité de 30%
Les problèmes de santé mentale sont fréquents et conséquents dans tous les milieux de soins physiques
On doit se préoccuper de la santé mentale de tous nos patients avec un trouble physique
SP
SP
SP
SP
SP
SM
Un changement de pratique centré sur les soins en collaboration et l’échange de connaissances.
L’accès aux services de santé mentale en temps utile, peu importe le niveau de soins requis (1re, 2e ou 3e ligne);
L’organisation de services hiérarchisés autour d’une 1re ligne forte (virage 1re ligne);
Intervenir dans les domaines de la prévention et de la promotion de la santé mentale
Lutter contre la stigmatisation
Suivre et évaluer
Financer les services
Soutenir le changement
Organiser un réseau de services en santé mentale (hiérarchisation)
2 Grands
2) les jeunes
1) Wellness
Santé mentale
Santé physique
Un schizophrène a une espérance de vie amputée de 20 ans !
Un schizophrène a un risque 50% plus élevé de mourir d’un cancer
Un jeune dépressif a un risque 20% plus élevé de développer un DB de type II
SM
SM
SM
SM
SM
SP
Après un infarctus, la présence d’une dépression augmente le risque de mortalité à 6 mois de 3% à 17%
Une personne atteinte d’un cancer avec une dépression augmente son taux de mortalité de 39%
On doit se préoccuper de la santé physique de tous nos patients avec un trouble mental
CONCLUSION :
La santé mentale des enfants
6e Colloque inter-établissements
6e Colloque inter-établissements
S’attaquer aux problèmes de santé mentale TÔT et BIEN prévient les maladies chroniques chez l’adulte, développe la résilience, améliore le mieux-être
6e Colloque inter-établissements
6e Colloque inter-établissements
www.acestudy.org ou Centers for Disease Control
L’étude ACE :
Adverse Childhood Experiences
L’influence des ACE à travers la vie
Death
Early
Disease, Disability
Health-risk Behaviors
Adoption of
Cognitive Impairment
Social, Emotional, &
Adverse Childhood Experiences
Les problèmes psychosociaux chez l’enfant engendrent les maladies chroniques chez l’adulte
Abus psychologique
Abus physique
Abus sexuel
Dysfonction familiale
Abus de substance
Maladie mentale d’un parent
Mère traitée violemment
Emprisonnement d’un membre de la famille
Les ACE sont très communs
A =
Ils sont de forts prédicteurs de risques de santé et de maladies ultérieurs
B =
A
+
B =
"le
déterminant
principal
de
la
santé
et
du
bien-être"
Les problèmes de santé mentale chez les enfants :
Sont les plus prévalents et les plus coûteux des problèmes de santé chez les enfants:
La majorité des problèmes de santé mentale émergent à l’adolescence (Kessler, Harvard):
50 % avant 14 ans
75 % avant 22 ans
“LES maladies chroniques de l’enfance”
2,4 x maladie du foie
Susceptibilité physique
4 ou + ACE =
2,2 x cardiopathie ischémique
1,9 x cancer
3,9 x MPOC
1,6 x fractures
4 ou + ACE =
Susceptibilité psychique
2,5 x ITSS
3,2 x au moins 50 partenaires sexuels !
12 x tentatives de suicide
4,6 x dépression
2,2 x fumeur
10,3 x toxicomanie
7,4 x alcoolisme
75 % avant 22 ans
Les problèmes de santé mentale chez les enfants :
Sont les plus prévalents et les plus coûteux des problèmes de santé chez les enfants:
“LES maladies chroniques de l’enfance”
La majorité des problèmes de santé mentale émergent à l’adolescence (Kessler, Harvard)
50 % avant 14 ans
D’où viennent les citoyens?
Où iront-ils?
Différences dans l’activité du cortex préfrontal à l’entrée à l’école selon le statut socioéconomique
Où vis-je?
Où vais-je?
Clyde Hertzman, UBC
Un appel à l’action basé sur des données probantes
Investir dans la résilience et le Mieux-être: Retour sur l’investissement (James Heckman)
Entraînement au travail
Programmes scolaires
Programmes préscolaires
Programmes ciblant la petite enfance
Age
Rerour sur l’investissement en capital humain
0
0-3
4-5
École
Post-scolaire
On doit repenser l’avenir et la forme de nos soins
Conclusion
Le paradigme de la prévention
Pour le bien-être de notre population et notre avenir, les services aux jeunes sont INCONTOURNABLES
Tous les professionnels doivent conjuguer leurs efforts afin de prévenir la maladie ou de la dépister TRÈS précocément

On doit pouvoir dépister et traiter BEAUCOUP PLUS TÔT
ON DOIT DÉVELOPPER LA CAPACITÉ DE PRÉVENIR LA MALADIE MENTALE
CONCLUSION :
CONCLUSION
www.prezi.com
ETP services aux adultes mars 2009
ETP services aux jeunes mars 2009
Prochain PASM
compléter les mesures du PASM 2005-2010
tracer un portrait économique
systèmes d'information
indicateurs qualité/besoins/satisfaction
développer une véritable préoccupation pour les jeunes
prévention/promotion
développer un véritable arrimage avec les omnis
être capable d'entendre et de répondre aux besoins
vieillissement de la population
Merci!
Des données probantes soutiennent plusieurs mesures préventives :
Les mesures préventives, en particulier, les traitements non-pharmacologiques, sont souvent très efficaces chez les enfants et les adolescents et contribuent à développer la résilience
73 %
2010-2011
55 %
2010-2011
Présentation du présentateur
Psychiatre x 1994
Chef de département
Granby
CHUM
DSPH Granby
Direction de la santé mentale x 2004
Identifier les enjeux sur lesquels vous aurez un impact
Identifier les leviers de pouvoir
Faire un exercice pratique ?
Complexité du réseau
Survol du réseau

Mes Objectifs
Survol du réseau
Complexité du réseau
Identifier les leviers de pouvoir
Identifier les enjeux sur lesquels vous aurez un impact
Faire un exercice pratique

Le Québec à l'heure
de la santé mentale
en 2003-2004, près du tiers des 60 000 signalements à la DPJ concernait des enfants dont les parents étaient atteints de maladie mentale.
http://www.ffapamm.com/publications/bibliotheque-virtuelle/le-saviez-vous_1297
Une hospitalisation sur sept concerne des patients atteints d’une maladie mentale (ICIS)
50% des maladies mentales sont apparues avant 14 ans
75% avant 22 ans
Kessler, Harvard
cpe
écoles
cégeps
décrochage
emplois
Selon un rapport du MSSS :
45 % des enfants en CJ ont une maladie mentale
près de 18 % ont un trouble mental sévère combiné ou non à d’autres troubles mentaux ou à un abus de substances
environ 10% de nos civières sont occupées par des patients psychiatriques et les DMS sont en hausse constante
50% des patients vus dans 1 journée par un omni ont un trouble mental
les omnis sont LA porte d'entrée de notre population en santé mentale (ESCC 1.2)
50% de la population autochtone a moins de 18 ans!
Le taux de suicide des autochtones est jusqu'à 10 fois plus élevé que celui des autres Québécois, alors que le Québec a le plus haut taux de suicide au Canada
Prévalence élevée de maladies mentales et de toxicomanie
20% des adultes consomment 5 verres ou + d'alcool par jour (ERLSPNI)
"traitez d'abord l'autre problème, puis revenez nous voir..."
0-17
18 et +
Selon le Protecteur du Citoyen:
17,4 % Troubles mentaux graves
32,5 %́ Dépendances
50% des malades mentaux ont un problème de toxico
50% des toxicomanes ont un trouble mental
les services de crises sont lacunaires
l'application de la loi P-38 pose de nombreux problèmes
la jonction entre l'univers judiciaire et notre réseau est très problématique
le SPVM reçoit 38 000 appels/an pour une personne dont l'état mental est sérieusement perturbé (Crocker, 2007)
La maladie mentale compte pour 30 % des demandes d’indemnité pour invalidité, ce qui représente des coûts de 15 à 33 milliards de dollars par année au Canada. (IRSC)
6.72 lits / 100 000 h. en psychiatrie légale
14% des lits de psychiatrie
Vous convaincre de l’importance de la prévention de la maladie et de la promotion de la santé
Mes objectifs subliminaux
Vous initier au « Good enough » soins
Vous sensibiliser à la notion « d’empowerment » des acteurs du réseau
Offrir des soins – patients
Offrir du soutien – partenaires du réseau
Participer au transfert de connaissances
FMC
Réseau
Grand public

Vos fonctions : « multiaxiales »
Où vont les patients?

MSSS
MERCI


Omnis
Ressources communautaires
Autres professionnels
Rapport Trudeau – Office des Prof. du Qc – Loi 21
Infirmières
Infirmières de pratique avancée
Psychologues
Psychiatrie ou pédopsychiatrie

Soins partagés

Le psy répondant, le professionnel répondant, en favorisant auprès de l’omni, du professionnel, etc:
l'autonomie,
la prise en charge de soi,
l'autodétermination et
le ressort psychologique
participent à la promotion de la santé mentale du personnel du réseau ET à la qualité des soins

Donc

Développer un réseau de soutien clinique et professionnel :
Psychiatres soutenant les MF
Pédo ou gérontopsychiatres soutenant les psychiatres généralistes
Professionnels de CE soutenant les professionnels des équipes de SM de 1e ligne
Professionnels des équipes de SM de 1e ligne soutenant les MF
Etc, etc, etc, etc.
Nous croyons que oui

Doit-on même se préoccuper d’autres professionnels?

Devrez-vous vous préoccuper de la SM des MF?
30 - 45 % des problèmes dans un cabinet de md sont liés à la santé mentale (direct / indirect)
86 % des MF prodiguent des soins à des patients atteints d'une maladie mentale chronique. (Sondage national des médecins 2007)
7000 médecins de famille
7000 heures SM / jour
1 734 780 visites / an au Québec (données de facturation, sous-évalué)
Soins primaires construits autour du médecin de famille

Mise en pratique

Soins de santé et de santé mentale dans les prisons
Prévenus
Condamnés

MSP
Québec
Canada
Données ICIS
Manque-t-il de psychiatres au Qc?

Disponibilité des ressources psychiatriques?
Politiques
Orientations nationales
Réforme du réseau
Plutôt sensible aux régions
Objectifs organisationnels nationaux
Plans d’action (SM), stratégies nationales, etc.

Ministère
94 CSSS
60 comprenant leur propre département de psy
34 auront à négocier une entente
Population variant de 15 000 à 350 000

CSSS

Outre son mandat de dispenser un certain nombre de services directement, le CSSS aura à s’assurer que les personnes demeurant sur son territoire auront accès aux soins et services dont elles ont besoin, quels que soient leurs problèmes de santé ou leurs difficultés.
Établissement

Univers en pénurie de ressources ?
médecins
psychiatres
professionnels
Impératifs financiers eg Rapport Castonguay
Good enough soins
Meilleur soin possible vs meilleur soin requis?

L’avenir?

Promotion d’une relation formelle et spécifique entre partenaires
Psychiatre et équipe SM 1e ligne
Psychiatre et GMF
Etc.
S’investir dans cette relation (20%)
Relation de confiance mutuelle
Empowerment
Transfert de connaissances et de compétences
Soutien clinique
Etc.

Le psychiatre répondant

Le MF « typique »

ASSS
Justice
CSSS
MRC
Municipalités

Territoires différents

Liens évidents avec la pédo
Opinions diagnostiques ou de traitements
Expertises pour la Cour
Soutien – Transfert de connaissances
Psychiatre répondant

Centres Jeunesse

OSBL
Prévention, aide et soutien aux pers de la région (eg. hébergement temporaire, CDJ, centres de crises, CPS, etc.)
Activités de promotion, de sensibilisation et de défense des droits et des intérêts des utilisateurs
Financés par les ASSS quand portée locale
Financés par le MSSS quand portée nationale
Compétition ou complémentarité?

Communautaire
Consultations par catégorie de prestataires ESCC 1.2

S’éloigner du mode historique

S’approcher d’un modèle basé sur les besoins

Négociation d’ententes de gestion avec les ASSS selon les priorités du MSSS

Ministère – Financement
Chaque CSSS est imputable d’assurer le continuum des soins et des services à sa population.

Chaque CSSS est imputable au regard de l’amélioration de l’état de santé de la population demeurant sur son territoire.

CSSS

Département
Établissement
CSSS
Hôpital
Régional
Affilié universitaire
Universitaire
Psychiatrique
Institut
ASSS
MSSS
Santé
‘CLSC’ vs Cliniques externes vs privé
Faire on non une pratique centrée sur la psychothérapie?
Soutenir les bonnes pratiques (SIM / PACT???????)
Se limiter aux patients?
Revoir les pratiques

2 % référés et vus par les services psychiatriques
Modèle de Goldberg et Huxley
Mental Illness in the community: The pathway to Psychiatric Care (1980)
Ressources « parallèles » pour clientèles partagées

Champs souvent délaissés par les psychiatres

Tendance canadienne de rapprochement allant jusqu’à la fusion des services dans certains ministères ou sur le terrain

Toxicomanie & DI

Criminel
Inaction des forces de l’ordre
Expertises d’aptitude / resp. criminelle
Civil
Requêtes d’ordonnance
d’examen psychiatrique en Cour du Québec
de garde en établissement en Cour du Québec
d’ordonnance de traitement en Cour Supérieure

Justice

FMC aux omnis
FMC aux pairs
Communautaire

Santé
Soutien
Transfert de connaissances

Planification régionale
Financement
PEM et PREM
Organisation des soins spécialisés
ASSS
Chef de département et chefs de services
Responsabilités
Qualité des soins
Organisation médicale
Pas de gestion des RH, RM ou RF
Mais rôle conseil
Département

Politique
Responsabilité populationnelle
Il devra pour cela conclure des ententes avec les autres partenaires et accompagner les personnes qui nécessiteront des services qu’il n’est pas en mesure de donner lui-même.
CSSS voisin
hôpital régional
hôpital universitaire

CSSS

Responsabilité populationnelle
CSSS

Responsabilité populationnelle
Peu ou prou proactive
OCDE

Psychiatres / 100 000 h.
Jaune < 10
Vert 10 à 16
Rouge > 16

Santé
Locale
Régionale
Communautaire

80 % ont vu leur généraliste pendant la dernière année
10-25 % avaient un trouble mental pendant la dernière année
5-15 % reconnus par leur généraliste comme souffrant d’un trouble mental
Full transcript