Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

FR - Exposition EFIS - Découvrez vos gardes du corps !

No description
by

EFIS Prezi

on 28 August 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of FR - Exposition EFIS - Découvrez vos gardes du corps !

In the white cells family, here is the Lymphocyte, the smallest member, no bigger than 100th of a millimeter. Small but very strong at killing pathogens too! Like their big brother, they are able to move and check if there are enemies around.
Voici des globules blancs. Sans eux, notre corps serait incapable de se défendre contre les maladies, même contre le plus insignifiant des rhumes.Le globule blanc au milieu, recouvert de pétales, est spécial : c’est un “Macrophage”. Il se débarrasse de ses ennemis en les avalant.
La plupart des globules blancs est capable de se déplacer. C’est même vital : ils doivent patrouiller dans le corps pour trouver et détruire des germes. Jouez la vidéo pour les voir bouger.
Dans la famille des globules blancs, il y a aussi le “lymphocyte”. C’est le plus petit : il ne dépasse pas le 100e de millimètre!
Petit mais très efficace pour tuer des germes! Surtout, il possède une incroyable mémoire de ses ennemis : il peut donc reconnaître et éliminer les envahisseurs immédiatement!
L’efficacité de la famille des globules blancs dépend de leur capacité à communiquer les uns avec les autres. Voici un petit “lymphocyte” (devant) qui échange des informations avec son grand frère
“macrophage”.Si l’un d’eux détecte un ennemi, le signal d’alerte est propagé aux autres globules blancs, et la défense s’organise.
Dans notre corps, il y a peu de globules blancs différents, mais ils sont des millions de copies ! En plus, ils ont une bonne mémoire et des armes très efficaces pour reconnaître et détruire des germes.
Regardez la bataille de près!

Grace à leur mobilité, les globules blancs patrouillent partout dans le corps.

Ils inspectent tout, même l’intérieur de nos propres cellules pour vérifier qu’aucun germe ne s’y cache.
Jouez la vidéo où un gros macrophage (à gauche) inspecte deux cellules.
Détruire les germes et se débarrasser d’une infection est la principale activité des “macrophages” dans le corps.

C’est exactement ce que cette cellule -en bleu -est en train de faire subir à la dangereuse bactérie jaune: elle l’avale tout rond!
Voici un autre cliché d’un macrophage –à gauche- absorbant une bactérie en forme de bâtonnet. Une fois avalée, la bactérie est mise en pièces et digérée par le globule blanc.
Les globules blancs ont d’autres façons d’éliminer un germe que de l’avaler. Ils peuvent aussi le détruire en lui tirant dessus.Regardez des cellules cancéreuses se faire abattre par des globules blancs.
Le système immunitaire n’est pas invincible, sinon il n’y aurait ni maladies, ni cancer, ni infection. Il est pourtant extraordinairement efficace, capable de reconnaître des millions de germes différents! Mais parfois l’adversaire est plus fort.

Ici, les petites bulles sortant de la surface d’une cellule sont des particules d’un virus mortel: le virus du SIDA.
Même les globules blancs peuvent être infectés! A droite un globule blanc -ici un lymphocyte- est infecté par le virus du Sida. Normalement il devrait détecter sa propre infection. Mais la cellule est comme aveugle et ne reconnaît pas l’intrus.

Ici, le bras qui s’élance du globule blanc infecté vers un autre propage le virus à tout le système immunitaire.Ce triste scénario n’a pas de fin heureuse, car le virus infecte et détruit une grande quantité de globules blancs, laissant le corps sans défense. Dans cet état “immunodéprimé”, même un rhume peut vous tuer.
Soldats Affamés
Toujours en mouvement
Self-contrôle
Petits mais costauds
Sentinelles du corps
Famille soudée
La lutte pour la vie
Casser du germe
Gros Appétit
Tireurs d’élite
Personne n’est parfait
Talon d’Achille
Regardez ce qu’il se passe quand votre système immunitaire ne fonctionne pas.
Ici, les globules blancs sont impuissants et une infection détruit les cellules du poumon. La mort cellulaire débute dans le cercle rouge puis s’étend très rapidement. Des déficits immunitaires comme celui là peuvent être causés par des germes comme le virus du SIDA, mais aussi par des maladies génétiques.
Bug dans le système
Comme leurs grands frères “macrophages”, les “lymphocytes” aussi se déplacent et patrouillent le corps. Jouez la vidéo : un “lymphocyte” inspecte une grosse cellule à la recherche d’une infection.
Notre système immunitaire est très efficace, mais il ne gagne pas à tous les coups. Parfois nous avons besoin de l’aide de spécialistes : les immunologistes pour nous aider à combattre les maladies contre lesquelles nous ne pouvons rien par nous-mêmes.
Mais dans la plupart des cas, c’est le système immunitaire qui gagne, sinon, nous ne serions pas là pour en parler...
Quand tout va bien, le résultat est fantastique : regardez le tissu pulmonaire se réparer presque- comme par magie! Et cela, grâce au système immunitaire et son armée de globules blancs.
Une Fin heureuse
Un Macrophage, au milieu.
Dantchev, Dimitri ©Inserm

Macrophages en mouvement.
Pouchelet, Marcel ©Inserm
Un macrophage (à gauche) inspecte
deux cellules (à droite).
Pouchelet, Marcel©Inserm
Un lymphocyte, au milieu de globules rouges.
Dantchev, Dimitri ©Inserm
Deux lymphocytes, au milieu, inspectant une cellule à gauche.
Pouchelet, Marcel ©Inserm
Un lymphocyte, au premier plan, communiquant avec un macrophage, au second plan.
© Institut Pasteur
Ingestion de bactéries (jaune) par un macrophage (bleu).
© Institut Pasteur
Ingestion d’une bactérie
(à droite) par un macrophage
(à gauche).
U65 © Inserm
Globules blancs détruisant des
cellules cancéreuses.
Marcel Pouchelet ©Inserm
Virus du SIDA (VIH) sortant d’une cellule infectée.
Roingeard, Philippe ©Inserm
Le lymphocyte infecté (à droite) transmet le virus du SIDA (VIH) à un lymphocyte sain.
© Imagopole Institut Pasteur
Infection (en noir) d’un tissu pulmonaire dépourvu de défense immunitaire.
Zahm, Jean-Marie© Inserm
Lung tissue repair
Zahm, Jean-Marie ©Inserm
Chaque jour, notre corps
doit lutter contre des millions d’ennemis, contre des millions de germes. Nous survivons grâce à nos gardes du corps : des cellules que l’on nomme des “globules blancs”. Ensemble ils forment une ligne de défense prête à tout que l’on appelle le “Système Immunitaire”. Pour découvrir
vos “gardes du corps”,
laissez-vous guider!
Sortez pour découvrir le monde des germes.
Le système immunitaire peut détruire beaucoup de germes différents : bactéries, virus, parasites... Mais les globules blancs peuvent aussi éliminer les cellules cancéreuses.Voici des globules blancs (rouge) qui digèrent et éliminent des cellules cancéreuses (jaune).

Les cellules cancéreuses sont des cellules anormales de notre corps, mais les globules blancs peuvent les reconnaître comme dangereuses et les éliminer.
Des cellules dendritiques (rouge) ingèrent des cellules cancéreuses (jaune). En bleu, le noyau de la cellule dendritique.
Valladeau, Jenny ©Inserm
Full transcript