Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

GREFFE D ORGANE

No description
by

mariem BEN ABDALLAH

on 3 May 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of GREFFE D ORGANE

Suite à l'évolution croissante des techniques et à la maîtrise des phénomènes de rejet, des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants peuvent désormais échapper à la mort grâce à une greffe Introduction Historique en 1981, le développement des immunosuppresseurs en particulier la ciclosporine ont permet la maîtrise du phénomène de rejet de greffe. Les premières tentatives de greffes de rein et de moelle osseuse datent de la fin des années cinquante.
En 1981, le développement des immunosuppresseurs _en particulier la ciclosporine_ a permis la maîtrise du phénomène de rejet de greffe.
*La greffe d’organes consiste à prélever sur un cadavre certains organes tels, par exemple, les reins, le cœur, la cornée, les poumons, les os…, en vue de les transplanter chez un receveur atteint généralement d’une maladie incurable ou terminale.
* La transplantation d’organes ou de tissus humains est possible aussi à partir d’un donneur vivant, pour certains types d’organes ou de tissus qui sont régénérables (moelle osseuse), ou en double (rein) ou en quantité suffisante (partie du poumon et du foie). « La loi assure la primauté de la personne,
interdit toute atteinte à la dignité de celle-ci et garantit le respect de l'être humain dès le commencement de sa vie » La loi énonce quatre principes éthiques :
le consentement, la gratuité du don, l’anonymat donneur-receveur, l’interdiction de publicité en faveur d’une personne ou d’un organisme déterminé. Consentement :
Aucune intervention en matière de santé ne peut être effectuée sur une personne sans son autorisation libre et éclairé. La personne concernée peut, à tout moment, librement retirer son consentement. Gratuité :
le corps humain est hors du commerce, et ne peut être l'objet de conventions. La loi a clairement interdit la commercialisation du corps par l'argent. L’anonymat donneur-receveur :
Afin d’éviter une relation qui peut être complexe entre la famille du donneur et le receveur, l’identité du receveur ne peut être révélée à la famille du donneur et inversement. L’interdiction de publicité :
le code de la santé publique interdit « la publicité en faveur d'un don d'éléments ou de produits du corps humain au profit d'une personne déterminée ou au profit d'un établissement ou d'un organisme déterminé » OFFRE DEMANDE les progrès rapides de la médecine techniques modernes de conservation des organes Les avancées réalisées dans le domaine de l’immuno-suppression Pour ce qui est de la gestion des coûts de santé, les greffes de reins sont moins coûteuses que le traitement permanent par dialyse Pas assez de donneurs CHINE Les personnes condamnées à la peine de mort sont utilisés à des fins de transplantation, généralement sans consentement des intéressés. Les prisonniers sont même la principale source d'organe de transplantation. Inde Amérique Latine "tourisme de transplantation" trafic d'organe dans le monde Pénurie d'organe Critère de mort Critère de Sélection jusqu'à la fin des années 60: mort = arrêt respiratoire et cardiaque
maintenant: mort= mort cérébrale - Coma profond irréversible
- Absence de respiration autonome
- Absence de réflexes au niveau du tronc cérébral recours aux nouveau-nés anencéphales comme donneurs d’organes Or,selon les critères largement acceptés de la mort comme la cessation irréversible de toutes les fonctions du cerveau : ils sont des êtres humains. Situation:
Un homme de 80 ans attend un rein depuis 10 ans
Une mère de 3 enfants attend depuis 1 an un rein Face à une ressource rare, sur quel critère doit-on donner une chance de survie à un patient? Par quel mécanisme va-t-on distribuer les organes entre les centres qui effectuent les transplantations?
Suivant les critères médicaux (meilleur compatibilité tissulaire)?
Ou suivant la règle "chacun son tour"? -Critère d'âge (porte en lui le germe de discrimination)
-Critère de la cause de la maladie : doit-on refuser de transplanter un foie à un patient alcoolique qui a détruit son propre foie par un comportement "irresponsable"?
-La capacité de payement L'idée de greffer des organes d'animaux à des humains soulève trois importantes questions d'éthiques:
* la répugnance du receveur à porter en lui des tissus animaux . *Exploitation des animaux au profit de l'Homme. * Risque de transmission de redoutables virus animaux à l'humain. Sommaire Définition I-Introduction
Définition
Historique
II- Aspect légal
III-Problème éthique
déséquilibre offre demande
critère de mort
critère de sélection
trafic d’organe
VI- les voies d’avenir
xénogreffe
V- conclusion Réalisé par:
BEN ABDALLAH Mariem
ABOUDA Amal LA VIE EN QUESTION
La Bioéthique au regard de Greffe D'Organe voie d'avenir: xénogreffe Conlusion:
la transplantation d'organes pose un certain nombre de questions éthiques qui tournent autour du corps humain. Le corps humain est un bien précieux dont on ne peut se passer.Cependant, peut-on faire ce que l'on désire de son corps en sachant qu'il est fondamental pour tout être humain ? Merci pour votre attention Qui choisir? Des pauvres sont vendus comme pièces détachées pour répondre à la demande des riches malades asiatiques en attente de transplantation.
Il s'agit la plupart de pauvres paysans qui vend un rein, un oeil,... pour permettre à leur famille de survivre. ==> Un profit auprès des pauvres Des enfants albanais orphelins ont été assassinés et leurs organes sont partis pour l'Italie ou la Grèce dans des valises diplomatiques de fonctionnaires albanais. Chaque année, un million de personnes sont victimes de la traite des êtres humains. Une infinité d'enfants finissent entre les mains de trafiquants de viandes humaines.
Le trafic est si lucratif qu'il a même dépassé celui des ventes d'armes. ==>Vols d'enfants, menace de tout genre La pauvreté a poussé les gens de certaines régions à vendre un de leurs organes.
Mutilés, ils ne reçoivent qu'une petite somme alors que les intermédiaires vendent à prix d'Or les organes "volés". Ouverture d'Agences de Transplantation Illicites
Full transcript