Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

zakaria

o3
by

zakaria elketrani

on 31 October 2012

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of zakaria

Exposé sur :
Ozone & couche d'ozone Introduction I. Ozone 2-L'ozone stratosphérique ou de hautes altitudes forme une couche fondamentale : c’est la couche d'ozone cette formation se fait selon les étapes suivantes: III-Trou d'Ozone : Les coupable ?? 1- gaz responsable : 2.Ozone Troposphérique et stratosphérique: 1- L’ozone troposphérique ou de basses altitudes représente les 10% d’ozone qu’on retrouve à proximité des villes. C’est lui qui donne naissance à cette brume brunâtre épaisse (SMOG) qui stagne parfois au-dessus des grandes villes comme pékin par exemple. - L'effet de serre et aux pluies acides -C'est un facteur de dégradation des matériaux: caoutchouc.. - Pour l'Homme et l'animal il est à l'origine d'irritation des muqueuse oculaires et respiratoires... Ils ont estimé qu' un atome de chlore peut détruire jusqu'a 100.000 molécules d'ozone En 1985, des mesures au sol faites par la ‘British Antarctic Survey’ a établi que des pertes massives d’ozone (connu habituellement sous le nom de trou de la couche d’ozone) avaient eu lieu au dessus de l’Antarctique En 1974: les chimistes ont découvert que les CFC pourraient menacer la couche d'ozone (cc) image by nuonsolarteam on Flickr En 2000 le plus grand trou 29,9 millions Km². celui de 2002 était le plus petit qui ait été observé depuis 1998. En effet, à la fin de l'été 2003, le trou a de nouveau atteint un record de superficie pour diminuer rapidement durant le mois d'octobre 1-Le trou d'ozone n'a cessé d'augmenter Entre 80 et 90
le 1er record était de 10,5 millions Km² en 1998. 2-Evolution du trou d'ozone 2-Pourquoi le trou se situe en Antarctique ? Les pays les plus proches du trou sont les plus touchés:l'Australie,le sud de l'Argentine.. Les CFC et
autre composé
bromé et halogéné pourquoi alors une telle disparité alors que les poles sont des zones peu habitées et peu polluantes?? sont rejetés par les industries La circulation atmosphérique achemine ces composés vers les pôles. ils se concentrent principalement au niveau du continent antarctique car le vortex polaire -un vent circumpolaire présent entre la moyenne et la basse stratosphère pendant la nuit polaire- maintient l'air chargé de ces particules bloqué. L’air se refroidit très rapidement du fait de l'absence de rayonnement solaire. Des nuages stratosphériques polaires se forment et les composés chlorés se dissocient sous forme de chlore. Au printemps austral (l'automne chez nous) les UV vont alors entraîner les réactions chimiques destructrices de l'ozone. (cc) photo by medhead on Flickr Cas Du Maroc Le Maroc a ratifié La Convention MARPOL 73/78
sur la prévention de la pollution par les navires,
La Convention stipule dans ses Annexes I, II, IV, V et VI
que les navires doivent déposer les substances qui appauvrissent la couche d’ozone, dans des installations
de réception portuaires lors de leurs escales dans
les ports. Ces installations sont déjà disponibles
dans certains ports, notamment ceux de
Casablanca, Mohammedia et Tanger Med. MARPOL -Elimination du bromure de méthyle dans la désinfestation du sol du fraisier: L’objectif est d’éliminer 259 tonnes de bromure de méthyle (BM) représentant 20% de la consommation totale au Maroc en 1998 -Elimination du bromure de méthyle dans la désinfection du sol du bananier et de la fleur coupée : L’objectif est l’élimination de 102 tonnes
métriques de bromure de méthyle dont 60 tonnes
dans la production des bananes et 42 tonnes
dans celle des fleurs. Conclusion Plan
Introduction
I .Ozone
II. Couche d’Ozone
III. Trou de la couche d’ozone
IV. Destruction de la couche d’ozone et gaz responsables

V. Moyens mis en œuvre pour remédier à la
perte de la couche d’Ozone

VI.Maroc : Actions pour protéger la couche
d’Ozone

Conclusion L'atmosphère terrestre désigne l'enveloppe
gazeuse entourant la Terre solide, son principal rôle est la protection de la vie sur Terre en absorbant le rayonnement solaire ultraviolet.
Elle est divisée en plusieurs couches. La troposphère et la stratosphère sont les deux couches qui nous intéressent dans ce sujet vu que c’est là ou se trouve l’ozone. Que signifie –t-il alors ?et quelle différence y’a-t-il entre l’ozone stratosphérique et troposphérique? Il contribue à : 3-Formation d'ozone dans les tropiques et accumulation dans les pôles

Comment? II-Couche d'ozone Son existence a été démontrer en 1913 par les physiciens Français.
Elle présente la partie de l'atmosphère ou la concentration de O3 est la plus élevé: une concentration voisine de 8 ppmv ( particule en million par volume ) dans la couche appelé stratosphère , d'où l'appellation d'ozone stratosphérique . 1-Définition : 2-Son role 1-Historique En 2012:18 millions Km² V.Moyens mis en œuvre pour remédier à la perte de la couche d’Ozone FSt Fés
Génie industriel -MST
Ghita Bouhdili
Zakariae El ketrani Demandé par :
Mr. El Hammoumi Merci
Pour
votre
attention Vos Question ?? Vos Question ?? 2- Interdiction d'importation du HCFC 141B et tout équipement HCFC 22
L’initiative vise à en éliminer définitivement l’usage d’ici 2039 1- Arrêt de la consommation
et le contrôle des HCFC 141b
utilisé dans la mousse et
HCFC 22 employé dans la
Réfrigération et la
Climatisation 1. Définition 2000 2006
Full transcript