Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

L'entrée de la Colombie-Britannique dans la confédération

No description
by

Caroline Barton

on 24 May 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of L'entrée de la Colombie-Britannique dans la confédération

L'entrée de la Colombie-Britannique dans la confédération et ses enjeux
La Colombie-Britannique joignent la confédération
Quiz
Quelle est la principale raison de pourquoi la Colombie Britannique était en dette?
Nomme les 3 groupes que la population de la Colombie Britannique s'est divisé en.
Pourquoi est-ce que Amor de Cosmos a-t-il créé la Confederation League?
Nomme un défense des annexionnistes.
Qu'est-ce qui est changé en 1869 qui a assuré la fusionne de la Colombie-Britannique et le Canada?
Les causes
après les ruées vers l'or du Fraser et du Cariboo, la population est en déclin et le gouvernement perd du revenu
la C-B a un gouvernement pas responsable
elle veut un meilleur accès aux marchés
elle est en dette
Les solutions
la population de la C-B s'est divisée en 3 groupes:
les confédéreationistes
les anticonfédérationistes
les annextionistes

La route Cariboo
initiée en 1860 par James Douglas, gouverneur de la C-B
avait comme but de créer une route plus facile pour se rendre de Yale à Barkerville qui est dans la région Cariboo où il y avait d'or
dû passer une zone dangereuse plienne des canyons
causée une dette de $1 millions en C-B et de $300 000 à l'Île de Vancouver
banques refusent de faire des prêts
En 1866, le C-B et l'Île de Vancouver avaient fussionés leurs deux colonies comme essai de résoudre leurs dettes mais il n'a rien fait.
Les confédérationistes
Amor de Cosmos
veulent joindre Canada (ils sont pour la cofédération)
en 1868, ils ecrivent une liste des resolutions de pour argumenter leur point
Canada va prendre leur dette
Canada a un gouvernement responsable
rejetée par l'Assemblé Législative mais ils continuent à exprimer leurs idées dans la presse
si la C-B joigne la confédération, le gouvernement canadien promis de construire un chemin de fer qui relie la C-B avec la reste du Canada (Lac Supérieur à New Westminster)
déménagé de la Californie à Victoria pour chercher d'or
fondé le journaux «British Colonist» où il a exprimé ses idées
pense que la seule façon d'obtenir un gouvernement responsable est de devenir partie de la Confédération
met sur pied la «Confederation League»
a servi dans la législature provinciale et a devenu le 2e premier ministre de la C-B
né William Smith
La Confederation League
créée quand l'assemblé législative a refusé de voter pour la confédération en avril 1868 avec l'aide de Robert Beaven et John Robson
milite pour la confédération et un gouvernement responsable
pendant l'été de 1868, a fait une séries des discours
en septembre un conférence était tenu où 26 délégués ont passé des motions pro-confédération

«la première corps ressemblante un parti politique jamais créée en Colombie Britannique»
Les anticonfédérationistes
loyaux à la couronne; pensent qu'il est utile de maintenir des liens avec la Grande-Bretagne
croient que la Canada est trop loin, qu'il ne les consultera pas sur les décisions ni elle aura un influence politique
leur argent sera utilisé pour le Canada-Est et pas pour l'amélioration de la colonie
surtout les députés de l'Île de Vancouver
Les annexionnistes
veulent être annexer par les États-Unis
les États-Unis prendront leur dette
savent que la Colombie-Britannique ne peut pas survivre seule mais pensent que la Canada est trop loin (par contre elle est proche à l'Oregon)
communication sera pauvre entre la Colombie Britannique et le Canada
les États-Unis seront une meilleur marché pour leurs ressources: les forêts et les mines
déjà beaucoup d'immigration et du commerce avec les États-Unis
Washington et Oregon étaient déjà prospères
surtout les gens d'affaires de Victoria
1869 – le gouverneur Seymour, un anitconfédérationiste meurt
remplacé par Anthony Musgrave
Anthony Musgrave est un confédérationiste et un ami de John A. MacDonald
MacDonald, qui veut que le Canada s'étend d'un océan à l'autre, commande Musgrave de faire en sort que la Colombie-Britannique joignent la confédération aussitôt possible
Le point tournant
les annexionnistes circule un pétition pour l'union avec les États-Unis mais il ne reçoit pas assez des signatures
au même temps, Musgrave propose aux anticonfédérationistes qu'ils collaborent à la création d'une politique union
les annexionnistes savent qu'ils ont perdu la bataille alors ils font une liste des souhaits qui est envoyé à Ottowa par Musgrave
le gouvernement accepte presque tout les souhaits et promis de construire un chemin de fer dans les 10 prochaines années
pendant tous, la Grande-Brétange encourage la confédération car elle ne la veut pas supporter
maintenant il y de l'acceptation unanime de joindre la confédération (sauf les premières nations qui n'étaient pas demandées)
Le déclin à la confédération
La décision de joindre la confédération est prise le 10 mai 1870.

La Colombie Britannique joigne la confédération le 20 juillet 1871.

1.

2.

3.

4.
5.
John Sebastian Helmcken
anticonfédérationiste car il a pensé que le Canada était trop loin mais était forcé de parler aux autorités à Ottowa à propos de la confédération
car il n'était pas pour la confédération il a argumenté pour plusieurs conditions favorables pour la C-B (ex. le chemin de fer)
L'économie (l’agriculture, la peche et le sylviculture) prospère
Full transcript