Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

L'organisation d'une entreprise internationalisée

No description
by

Ader Reda

on 27 April 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of L'organisation d'une entreprise internationalisée

L'entreprise doit gérer de manière efficiente ses activités dans les différents pays où elle s'internationalise à travers sa structure organisationnelle, donc sa performance est étroitement liée à l'organisation mise en place par la Direction générale .
Les relations entre les différentes entités d'une firme multinationale
• Coordonner les relations entre les différentes entités d’une firme internationale
:
Dans un monde en évolution permanente et un écosystème fort fluctuant, l’interférence entre les filiales d’une firme internationale devient complexe. Ceci est du, en effet, à leur dispersion géographique, culturelle et politique. En outre la gestion des ressources humaines de ces dernières constitue un paramètre décisif .

• Les différents types de conceptions de management des relations ( siège/filiales)
Tenant compte de cette complexité internationale, toute entité multinationale se doit d’organiser ses filiales afin de faciliter sa communication interne pour une meilleur flexibilité et un temps de réactivité moins important.
Ces conceptions se distinguent entre elles et on entend ici :
l’ethnocentrisme, le polycentrisme, le régiocentrisme et le géocentrisme.

Introduction
Image by Tom Mooring
L'organisation d'une entreprise internationalisée
Les principales structures organisationnelles
Plan :

- Introduction

- Les principales structures organisationnelles des EI

- Les relations entre les différentes entités d'une firme multinationale
Généralement, l'entreprise est amenée à adopter une structure spécifique lorsque ses activités internationales deviennent importantes et contribuent de manière plus significative à la création de valeur . Dans ce cas, l'entreprise a 2 deux choix à faire :


Choisir des structures organisationnelles classiques ou favoriser une organisation en réseau
Les structures organisationnelles classiques
Ce type de structures concerne la gestion des différentes unités appartenant à une même entreprise
Les structures différenciées
Les structures intégrées
L'organisation en Réseau
« Les organisations s'articulent dorénavant en
réseaux plutôt qu'en pyramides de pouvoirs,
en cellules interdépendantes plutôt qu'en
postes cloisonnés et en systèmes
informationnels plutôt qu'en secteurs aux
frontières imperméables »
• Gestion internationale des ressources humaines

: un élément clé des relations siège/filiale

-
Le recrutement des salariés dans un contexte mondial :


Sous l’effet d’une mondialisation économique, le marché des emplois s’est internationalisé, certaines entreprises ont mis en place une politique de recrutement visant à attirer des talents du monde entier.
Ce mode de recrutement vise une complexité culturelle au sein de l’entreprise ce qui va faciliter l’intégration économique et sociale des filiales à l’étranger.

- La gestion des carrières internationales :

Il en va d’une internationalisation de entreprise, une diversité de parcours et de culture de ces collaborateurs. Pour une gestion pertinente de ce paramètre, l’entité en question se doit une considération des règles fiscales et de rémunération qui peuvent changer selon les pays.


L'organisation en réseau constitue une structure qui privilégie la coopération entre de multiples partenaires , plûtot qu'une organisation hiérarchique des activités au sein d'un même groupe . Elle est compsée d'acteurs ou noeuds ( individus, équipes, filiales, partenaires ) liés par des relations ( transactionnelles, informationnelles, de confiance, de pouvoir ... )
Ce type de structure reflète la volonté de l'entreprise d'accrorder une certaine autonomie à la gestion des activités internationales qui sont regroupées au sein d'une division spécifique ( division internationale ) qui est responsable de l'ensemble des activités menées à l'étranger
Dans ce type de structure les activités internationales sont intégrées à l'ensemble des activités de l'organisation
- L’ethnocentrisme :
Ce modèle préconise un mode de management centralisé qui met en avant la culture d’origine de l’entreprise. Les filiales disposent d’une autonomie limitée, le siège communique ainsi les valeurs et pratiques managériales et les décisions stratégiques, dans ce cas les filiales ne s’occupent de l’opérationnel. La direction de ces centres opérationnels est effectuée par des cadres ayant acquis une expérience au sein de la société mère.
Généralement utilisée par des firmes multinationales pour implanter un concept développé dans leur pays d’origine, ne nécessitant pas une adaptation culturelle, ce type d’organisation limite drastiquement l’initiative prise par les filiales.

- Polycentrisme :
Ce modèle implique un mode managérial décentralisé, en divergence avec l’ethnocentrisme, il accorde aux filiales une indépendance .Chaque entité a ainsi sa propre direction et culture organisationnelle, de surcroit le contrôle du siège est limité ce qui aplanit l’intégration dans le tissu économico-social local.
Ce mode favorise l’adaptation et l’initiative mais restreint l’interaction entre les unités qui opèrent dans un nombre étendu de marchés géographiques.

- Le régiocentrisme :
Ce type de mode s’opère par la division du monde en régions géographiques interdépendantes. Chaque région a, en effet, sa propre direction.
Néanmoins, ils disposent d’un siège régional, c’est à ce niveau que sont déterminées les objectifs strategiques et coordonnées les activités des différentes filiales nationales

- Le géocentrisme :
Dans ce mode de management , les filiales et les sièges se trouvent dans un système global de prise de décision. Il est adapté aux types d’entreprise multinationales qui souhaitent une coopération entre leurs composantes tout en conciliant les exigences d’intégration mondiale et de différentiation locale.

Projet réalisé par :

- Moutkane Ghita
- Bajaar Reda
- Laabouchi Oussama
Full transcript