Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

F.A.E.

Ergonomie et signalétique de l'AVP.
by

Marcou Eric

on 16 March 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of F.A.E.

F.A.E.
Ambulancier S.M.U.R.

Ergonomie et signalétique de L'A.V.P.
Ergonomie et signalétique de L'A.V.P.
F.A.E.
Ambulancier S.M.U.R.

Les causes
de L'A.V.P.

95 %
Vitesse
Météo
Fatigue
Inattention
Alcool
Drogues
Médicaments
Téléphone portable
dus au facteur humain.
5 %
La faute a pas de chance ..........
Les Facteurs aggravants :
L’environnement :
(ville, campagne, montagne…).

L’état du véhicule :
(récent, ancien, bien entretenu…).

La vitesse conjointe des véhicules impliqués.

La suite de l’impact :
(collision, tonneau, …)

Mais aussi
Les accidents avec transport de
matières dangereuses
La signalétique
Les conséquences :
Explosion
Incendie
Nuage toxique
Pollution
Les différentes victimes
et les notions abordées

Incarcérées
Impliquées
Éjectées
La victime peut être conducteur,
passager (adulte ou enfant).
Le piéton lui est
plus souvent :
- Heurté
- Projeté
- Ecrasé
Le cycliste, cyclomotoriste, motocycliste.

Ejecté
Incarcéré dans ou sous l’obstacle rencontré
Notion d'impact direct et indirect
Impact direct
Arrêt brutal du véhicule
Le corps continue de ce déplacer
à la vitesse avant impact
et s’arrête au contact d’obstacles
(pare-brise, volant, tableau de bord)
les systèmes de sécurité passifs jouent
un rôle important pour limiter les dégâts.
Impact indirect
Lors du choc
les organes continuent de se déplacer
et s’écrasent contre les parois osseuses
et musculaires qui les entourent.
Poids d'un cerveau adulte 1,5 Kg.
A 130 km/h il pèse 54,6 Kg.
Notion de chute
La chute peut être comparée a un impact contre un objet immobile.
10 m pour 50 km/h
32 m pour 90 km/h
66 m pour 130 km/h
Distance de freinage
Distance nécessaire à l'immobilisation
du véhicule à l'aide des freins.
La sécurité à bord des véhicules.
Prétensionneurs
Airbags
Zones de déformation
programmées
Rôles et missions des différents intervenants sur un A.V.P
Travail en groupe
;)

Forces de l’ordre :
Mettent en sécurité le site, informent la préfecture et décident de la régulation, de la fermeture et de la déviation de la circulation.
Réquisition des moyens de remorquage et nettoyage.
Organisation de la prise en charge des D.C.D..
Pompiers :
Mise en place de leur signalisation, désincarcération et/ou prise en charge des victimes.
Extinction des incendies.
Dans le cas de matières dangereuses, évaluation des risques et des mesures à prendre.
D.D.E. ou A.S.F. :
Mise en place d’une signalisation temporaire.
Organisation avec les forces de l’ordre, de la circulation du trafic, de la déviation…
Nettoyage et réparations urgentes.
S.M.U.R.
Prise en charge médicale des victimes.
Evacuation et orientation des victimes en fonction des pathologies.
Régulation médicale.
Que faire à notre arrivé
sur un A.V.P ?
Travail en groupe
;)
Rechercher toutes les victimes de l’accident
(nombre, gravité), périmètre de recherche
en fonction de la vitesse (environ 50 m
autour, en fonction de l’environnement).
Recenser les différents moyens nécessaires (V.S.R, Gendarmerie, E.D.F., ….) à l’extraction des victimes et à la sécurisation des lieux.
Baliser et sécuriser la zone afin
d’éviter le sur-accident.

Mettre en place un moyen
d’extinction afin de
prévenir les risques
d’incendies (extincteur de
la VL).

Couper l’alimentation
électrique de la
voiture accidentée
( débrancher la
batterie si possible
(tjs commencer par le -,
ou couper le contact).
Transmettre à la régulation dans les plus brefs délais :
La Localisation
La nature de l’accident
Le nombre de blessés, incarcérés, éjectés…
Le nombre d’impliqués
Les actions entreprises
Les renforts nécessaires
Le Balisage
Le balisage a pour but d’informer le conducteur, de le guider et le convaincre de modifier son comportement en fonction de la situation.
Le balisage doit tenir compte des distances d’arrêts, de la configuration du terrain, et du flux de circulation.
Les véhicules de secours participent activement au balisage de la zone par leurs moyens lumineux et réfléchissants.
C' est la réalisation d’une zone de travail protégé, où les intervenants portent tous les équipements individuels de sécurité.
Travail en groupe
Positionner
Une route départementale
La zone de danger
La zone de travail
Le balisage
Le P.R.V, le P.R.M
Les cas particuliers...
Point rassemblement des victimes, du matériels.
Règles de sécurités
lors du balisage

Marcher le long des voies de circulation
(BAU), (derrière la glissière de sécurité si
possible).
Traverser les voies perpendiculairement
(pour limiter la distance).
Faire toujours face à la circulation.
Attention ne jamais marcher sur les grilles des viaducs car elles n’ont pas la résistance mécanique pour supporter le poids d’un homme. Il est donc impératif de ne jamais franchir le terre plein central.
Positionnement des différents
intervenants sur un A.V.P. en
fonction de la nature de la route.

VSR

VSAV

VSR

VSAV

Intervention sur route
Accident sur 1 seule voie
V.S.A.V.
V.S.R.
Intervention sur route
Accident dans un virage
V.S.A.V.
V.S.R.
VSR

VSAV

VSR

VSAV

VSR

VSAV

VSR

VSAV

VSR

VSAV

Intervention dans un rond-point
Accident sur la voie d’entrée
V.S.A.V.
V.S.R.
Intervention dans un rond-point
Accident sur la voie du milieu
V.S.A.V.
V.S.R.
Intervention dans un rond-point
Accident sur la voie de sortie
V.S.A.V.
V.S.R.
Intervention sur autoroute
Accident sur la B.A.U.
V.S.R.
V.S.A.V.
Intervention sur autoroute
Accident sur la voie de droite
V.S.A.V.
V.S.R.
FPT

VSR

VSAV

Intervention sur autoroute
Accident sur la voie centrale
V.S.A.V.
V.S.R.
F.P.T.
Cas particuliers :
accès à l’A.V.P. à contre sens
Demande formulée aux forces de l’ordre.
Regroupement des moyens au point de ralliement défini.
Le déplacement s’effectue sous l’autorité des forces de l’ordre, sur la B.A.U. (50km/h max), gyrophares et feux de croisement allumés en respectant les distances de sécurité.
À l’arrivée sur la zone, les véhicules font demi-tour pour se placer prêts au départ.
En règle générale :
Le véhicule qui arrive le premier sur les lieux d’un A.V.P. doit le dépasser et se garer en retrait de façon à laisser la place aux véhicules lourds (V.S.R., F.P.T., A.S.F…..).
Les véhicules lourds servent à baliser l’A.V.P.
Les véhicules des autres intervenants (Police, gendarmerie, V.l. pompiers,…) se placeront après les V.S.A.V. Qui seront eux-même juste après les véhicules impliqués.
Approche de la victime
Dans la V.L. accidentée le premier au contact de la victime est « l’écureuil ».
C’est le seul pompier qui entrera dans la voiture pour sécuriser le conducteur (après que le véhicule ait été sécurisé).
Sécurisation du volant et du tableau de bord si les airbags ne se sont pas déclenchés.
Attention ce ne sont pas les seuls...
Positionnement de l’équipe S.M.U.R.:
Le médecin supervise les soins et indique au chef de la désincarcération ce qu’il préconise pour le patient.
L’infirmier(e) se fraye une place dans la voiture pour perfuser et scoper le patient.
L’ambulancier(e) se place non loin de l’infirmier(e) pour positionner le matériel et être en mesure de lui passer ce dont-il a besoin rapidement.
Monitorage du patient :
La découpe du véhicule peut débuter.
Durant cette phase :
La communication permanente entre les pompiers et l’équipe samu est indispensable à la sécurité de tous et au bon déroulement de l’intervention.
Demande de moyen héliporté :
Désigner un responsable pour guider le pilote lors de l’atterrissage.
Proposer une zone d’atterrissage au pilote suffisamment sécurisée (sans ligne électrique, ni lampadaire…).
Arrêter le trafic routier dans les deux sens.
Evacuer les objets volants et fermer les portes des véhicules.
Respecter les distances de sécurité.
Dégager la zone de posé avant l’arrêt complet du rotor excepté le responsable désigné.
Dimensions nécessaires pour la pose d’un hélico
Le responsable du posé se tiendra en amont de la zone de posé, immobile bras en croix, sans coiffure (sauf casque), dos au vent.
Le responsable doit vérifier la zone de posé pour éviter tout objet qui pourrait s’envoler par le souffle du rotor (gravillons, quilles,...).
Dimension mini 15m par 15m (terrain de tennis).
Une surface plane de 4m / 4m pour les patins.
Règles d'approche d'un hélicoptère
Ne jamais aborder l'appareil par l'arrière (rotor de queue).
Approcher la machine par l'avant après accord du pilote.
Attention les hélicos du S.A.M.U. n'ont pas de mécanicien a bord, donc le pilote est le seul chef à bord.....
DZ
Hélistation de Purpan Toulouse
Merci de votre écoute.
Des questions
Bonus
??????????????????
;)
Playmobilesque
Attendre l'arrêt complet du rotor pour aborder l'hélico (sauf cas particulier).
Full transcript