Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Je suis d'ailleurs

No description
by

Sabine Rey

on 21 January 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Je suis d'ailleurs

Je suis d'ailleurs
FONTS
Parutions:
1 ère fois: en 1926 dans le " Weird Tales", magazine américain (1923-1954)
Puis: en 1961, pour la première fois en français, dans
"Je suis d'ailleurs", recueil de nouvelles fantastiques et d'horreur

Critiques sur l'aspect autobiographique de la nouvelle
Résumé
Schéma actantiel
Howard Phillips Lovecraft
- 20 août 1890 - 15 mars 1937
- Enfance difficile
- Début de l'écriture fantastique pendant l'enfance
- Romancier, nouvelliste, poète américain
- Romans d' horreur, fantastiques et de science-fiction
- Devient connu seulement après sa mort
Sommaire
Présentation de l'auteur
Genèse de la nouvelle
Résumé de la nouvelle
Analyse générale
Analyse du passage
Conclusion
Avis personnels
Le narrateur
Voir la lumière du jour
Lui-même
La solitude
L'enfermement
La curiosité
La tour
L'obscurité
La porte
La peur
Le monde en haut de la tour
Sa volonté
Narrateur-focalisation
Narrateur intérieur
Focalisation interne
Pas de récit enchassé
Passé simple, imparfait, plus-que-parfait => récit au passé
Fin => présent, car ressentis présent
passé composé, car élément du passé du récit
Cadre spatio-temporel
espace
temps
château: lugubre, vieux, humide
forêt : arbres absurdes et gigantesques
tour noire : ruine
pièce en haut de la tour: sans fenêtre, remplie de boîte
cimetière, vieille église, campagne
2ème château
Thèmes
Analyse générale
Analyse du passage
Genèse
Introduction 
: château sombre, solitude, jamais vu la lumière du jour.
Avertissement
: échoué la première fois qu'il avait essayé de voir la lumière, la tour difficile d'accès, la porte ne s'ouvre pas.
Transgression
: sort voir la lumière, monte en haut de la tour, force la porte.
Aventure fantastique
: traverse cimetière, fleuve, champs, château + gens terrorisés, créature immonde.
Sanction
: comprend que c'est lui, les souvenirs lui reviennent, se sent différent, n’arrive pas à rentrer chez lui.
Pas précis, mais on comprend une fois en haut de la tour que c'est la nuit
son voyage dure 2 heures au moins
le narrateur ne précise pas depuis quand il est dans ce château -> toujours vague

Rythme:
pause, sommaire, ellipse (p.124)


la peur: crainte, angoissées, menace, terreur, éperdu de panique, affolé, frissons, effroi, horreur, être figé, effrayant,...

la laideur: misérable, affreux, pourrissante, déformée, moisis, putrides, épouvantable, grasse, répugnante, abominable,...

la lumière du soleil (présente ou pas): crépusculaires, obscurs, nuit, jour, soleil, sombres, ensoleillés, ombre, crépuscules, obscurité,...

la mort: charniers, meurent, os, squelettes, cryptes, putrides, au-delà, morte, cimetière, décomposé, catacombes, tombales,...
Conclusion
Cadre spatio-temporel réaliste:
Structure en 5 points:
Atmosphère lugubre:
Protagonistes n'ont rien de surnaturel:
Intervention d'un phénomène ou d'un être surnaturel:
Le danger n'est jamais écarté:
Caractéristiques du surnaturel implicite:
Présence du champ lexical de la peur:
Chute qui laisse le suspense de la réalité ou non:
Hypothèses explication
Narrateur est mort, il vit sous terre (= château), remonte dans le cimetière où il est enterré.
C'est une momie, car à la fin il y a des éléments de l'Egypte antique.

Mais métaphore avec la vie de l'auteur
Full transcript