Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Jackie Robinson

No description
by

Laurent Forcione

on 8 November 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Jackie Robinson

Jackie Roosevelt Robinson
Monarchs de Kansas City
Royaux de Montréal (1946)
Jackie avec les Dodgers
Conclusion
La naissance de Jackie Robinson
Jackie est né le 31 Janvier 1919 à Cairo en Géorgie, en pleine épidémie de la grippe Espanole. Sa mère, Mallie, choisit Roosevelt comme deuxième prénom en hommage au président Theodore Roosevelt, mort vingt-cinq jours avant la naissance de Jackie.
Jackie -1949
Doders de brooklyn
Armée
Naissance
Armée
Robinson est recruté le 23 octobre 1945 par les dogers de brooklyn. Avant d'aller rejoindre l'équipe, il va jouer avec les Royaux de Montréal leur club école dans la ligue internationale (AAA). Quand il comence a jouer avec les Royaux, le manager de l'équipe ne veut pas travailler avec un joueur noir. Robinson a completé sa formation a tous les postes du champ intérieur. Il fait son entrée avec les Royaux le 17 mars à Daytona beach dans un match amicale.
Robinson quitte l'armé l'hiver 1944-1945 pour allé jouer au Baseball, ne sachant pas comment il allait faire pour jouer dans la ligue majeur, il décida d'aller jouer premierement pour les Monarchs de Kansas City, une ligue uniquement pour les "negros", car personne ne voullait avoir de noir dans son équipe majeur, il essaya tout de même avec les red sox, l'équipe refusa de lui donner un contrat, elle sera la dernière équipe à admire un noir dans son équipe.
Ses débuts au baseball
il pose plusieurs demandes d'envoi à la guerre mais il est rejeté. Le 3 Avril 1942 suite à l'accord du gouvernement Américain pour que les noirs intègre l'armé, il est envoyé dans l'armé défendre son pays
Au niveau sportif, Jackie Robinson est l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du jeu. Il aide d'ailleurs les Dodgers à passer du statut de perdants à celui de champions : six fois vainqueurs du championnat de la Ligue nationale. Ses statistiques, il a joué;
1382 matchs,
1518 coups sûrs,
137 coups de circuit,
937 points,
moyenne au bâton de 0,311.


Jackie en 1947 avec les dodgers de Brooklyn
Finalement, Jackie a été une inspiration pour tout les discriminés racial, il a donc inspiré plusieurs communautés à ce défendre contre le racisme.
Jackie avec les dodgers
Dodgers
Jeunesse
Jeunesse
-Le père les abandonne quand Jackie n'a que 6 mois

-Ils déménagent ensuite en 1920 à Pasadena en Californie.

-Délinquance, Il fréquente ainsi le capitaine Morgan, chef du service de la délinquance juvénile à Pasadena

-Jackie Robinson est un athlète complet durant sa jeunesse, au baseball, quarterback au football américain, meneur au basket-ball, et est membre des équipes d'athlétisme et de tennis à la John Muir Technical High School puis au Pasadena Junior College.

il débute des cours universitaires à l'université de Californie à Los Angeles (UCLA) et porte avec succès les couleurs des UCLA Bruins de 1939 à 19418 devenant le premier étudiant d'UCLA avec quatre lettres de recommandations sportives : athlétisme, basket-ball, football américain et baseball.
Son héritage
Son héritage
Avant la publication de ses mémoires en 1972, Jackie utilise le cinéma, les journaux et la radio pour faire avancer la cause de l'égalité. Dès le début des années 1950, il prend ainsi part à l'émission radiophonique This I believe sur CBS, qui propose à ses invités une présentation de leur philosophie de la vie. Robinson est brillant lors de ce programme diffusé pour la première fois le 7 décembre 1952 en utilisant des formules qui seront ensuite largement reprises : « je crois en la race humaine », « pas de garanties, mais une chance » ou « je crois en la bonté d'une société libre », notamment. Il est parfaitement conscient que ses débuts en Ligue majeure malgré l'interdit racial ne constituent qu'une étape ; elle doit servir d'exemple aux autres pour faire avancer la société vers l'égalité raciale. À ceux qui lui font remarquer que la société américaine est trop ancrée dans ses approches raciales, il répond au contraire que ce combat est gagnable, et qu'il sera gagné : « Le progrès modifiera les dogmes en vigueur aujourd'hui ».
Sa mort
24 octobre 1972, North Stamford, Stamford, Connecticut, États-Unis
Ses obstacle
ses obstacle on été très dur pour lui, car malgré l'ouverture des gens, légalité raciale ne font pas tous des ravis. Le racisme, et le vide que son père a laissez était ses plus gros obstacle.
Full transcript