Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Finance Islamique

Exposé en classe
by

Hamza Boukili

on 6 June 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Finance Islamique

Obligation de partage des profits et des pertes :
Que se soit entre associés ou entre banque et client,
le partage des profits et des pertes est obligatoire,
il se fait selon le contrat initial ou selon les apports respectifs



Quand la roue de l’économie tourne c’est tout
le monde qui en profite La Finance Islamique Croissance de 1890-1950 émergence des premières
banques nationales arabes 1963 premières institutions bancaires
islamiques en Egypte puis en Malaisie 2004 1980 1975 1970 d’autres institutions
bancaires en Egypte la fore financiaire contemporaine:
Banque islamique de développement
& Dubaï Islamic Bank Pakistan, Irak, Soudan Islamic Bank of Britan En termes de chiffre d'affaires Selon 1000 Mds en 2010 selon 70% 21% 6% 3% Marché de la finance islamique 5 banques islamiques et une société d’assurances
Plus de 20 autres instituions proposent des produits islamiques Croissance annuelle: entre 10% et 20% selon les classes Entre Economie & Morale Finance conventionnelle: visant l’efficacité comptable, elle se concentre sur la quantité de biens et de services sans chercher à les qualifier à l’aide d’étiquettes morales.
Finance éthique: cherche à pousser l’économie dans la bonne voie au nom de valeurs individuelles et collectives (morale, religion, défense de l’environnement…) qui, prétend-elle, peuvent aussi être bénéfiques à l’efficacité économique Une banque sans intérêts est possible! Principes de la Finance Islamique Instruments de la Finance Islamique Instruments de dette Instruments de financement participatif Les défis de la finance islamique La finance islamique s'expose à des difficultés techniques dues aux contraintes que la morale lui impose.
Déviation entre la théorie et la pratique.
La globalisation financière comme un défi majeur à la finance islamique.
La mise en place de la finance islamique nécessite des aménagements de la loi bancaire.
L'insécurité juridique Le droit islamique des affaires se superpose à des droits nationaux Plusieurs écoles de pensées de l'islam sunnite ont des positions divergentes. En effet: Ecole Malikite : les contrats entachés d'un vice de consentement sont systématiquement nuls.
Ecole Hanéfite : il faut disposer de deux déclarations pour former un contrat type à savoir le "rida" suivi du "qasd". Sinon chacun des deux parties peut demander la nullité du contrat.
Les clauses adjointes aux contrats font aussi sujet de controverses doctrinales. 1-L'autonomie de la volonté Exemple 1: vente "Salam"
Ecole Chaféite : il suffit que l'objet soit bien déterminé, mais il peut ne pas être présent lors de la vente.
Ecole Malikite : le paiement peut être différé jusqu'à la livraison.
Exemple 2: vente "Mourabaha"
Prix différé entaché du riba! 2-Difficultés d'interprétation A tous les défis précèdents s'ajoute la problématique de la coexistence d'un droit religieux et d'un droit laïque dans la plupart des pays musulmans. Finance Islamique & la Crise L’économie de marché aurait-elle besoin d’une moralisation ? L’occident est sous l’emprise d’une crise financière, la pire depuis celle de 1929. La mondialisation accélère sa propagation en effet domino. La crise engloutit des centaines de milliards de dollars du trésor mondial, somme qui aurait sauvé des millions de vies humaines de la famine et de la maladie. Avis d’experts Proclamer une moralisation de l’économie de marché pour qu’elle soit ‘’au service de l’Homme’’ La finance islamique pourrait offrir une réelle alternative à l’actuelle économie de marché, ou du moins y être bien intégrée en tant que complément indispensable. Les Fameux cinq piliers Pas d’intérêt ou d’usure:
Les prêts d’argent doivent être dénués de profit, ce qui revient à des taux d’intérêts proches du zéro.



Le capital n’a d’autre possibilité d’augmenter que par son investissement dans le secteur de la production des richesses. Pas de spéculation ou d’incertitude:
Les jeux d’argent basés sur le hasards sont prohibés
de même que les transactions à visées spectatrices



Le capital est investi physiquement et concrètement sur le marché.
L’achat d’action boursière n’a pas pour objectif de gagner sans effort ni de perdre suite à un risque. Pas de secteurs illicites :
Sont aussi défendus, tous les investissements dans les secteurs illicites par la Charia (Alcool, tabac, pornographie, …)


La moralisation de l’économie de marché pour qu’elle soit ‘’au service de l’Homme’’ Principe d’asset-backing (adossement à un actif tangible) :
Les transactions financière islamiques doivent avoir un lien directe avec un actif réel et tangible donc avec l’économie réelle


La réservation de contrat-futur ne peut se faire puisque les clauses ne peuvent être identifiées que le moment venu. Le terme "Subprime" Il désigne des emprunts plus risqués pour le prêteur que la catégorie prime, particulièrement pour désigner une certaine forme de crédit Hypothécaire. Prime lending rate: le taux d'intérêt accordé aux emprunteurs jugés les plus fiables
Subprime est accordé à des emprunteurs moins fiables dont on exige en compensation un taux plus élevé
Junk: encore plus risqué mais de rendement encore meilleur Quelques mots sur la crise … Les emprunteurs Des ménages à faible revenu, ayant eu des retards de paiement ou des absences de paiement par le passé. Les créanciers Les banques et organismes de crédit spécialisés. Les garanties le plus souvent sur le logement, avec une hypothèque Les taux d'intérêt Variables avec toute une palette de modalités. La titrisation des créances Regrouper par paquet (plus de 1 000) provenant de plusieurs États américains, de façon à permettre en théorie une diversification du risque, en une obligation appelée Asset-backed security (ABS) L’application de ces principes islamiques aurait-elle pu éviter une telle crise? Techniquement, l’application stricte des cinq principes de la finance islamique n’aurait pas eu pour conséquence la crise des subprimes.
Celle-ci est d’abord fondée sur l’octroi de crédits immobiliers à des populations risquées, du point de vue de leurs revenus, par rapport à leurs charges de remboursement, puis sur le repackaging de ces crédits de base dans des structures financières très complexes et très risquées. Les crédits hypothécaires risqués, les subprimes, et leurs dérivés extraits de structure de titrisation sont fondés sur les taux d’intérêt. Comme ces derniers sont interdits en islam, alors effectivement on n’aurait pas pu rencontrer un tel cocktail explosif dans le monde musulman. Et la fiscalité? Il n’y a pas d’impôts en islam
Zakate : l’aumône obligatoire que tout musulman verse annuellement en vertu des règles de solidarité instituées par l’Islam



Quelqu’un qui possède pendant toute une année une somme d’argent équivalente à 85gr d’or doit à la fin de cette année verser 2.5% de cette somme au profit des nécessiteux
Solidarité sociale # Service public L’interdiction d’intérêts financiers aurait-elle permis la croissance économique qu’a permise le système capitaliste? EN GROS L’augmentation du capital par lui-même L’équilibre masse monétaire/biens et services est constamment rompu et de nouveaux équilibres interviennent par l’augmentation des prix des biens et services => L’inflation La non augmentation des capitaux rentiers aura un effet incontestable sur la stabilité des prix et le pouvoir d’achat des monnaies nationales. Les taux d’intérêt sont prohibés La relance de la consommation par l’augmentation des bas revenus
L’incitation à investir le capital thésaurisé pour éviter son extinction
L’incitation à consentir des prêts sans intérêt pour maintenir sa valeur initiale La diminution des capitaux dormants par de 2,50% Vincent Beaufils Editorialiste français Dr. Mohammad Umar
Chapra Adam Smith Si chacun recherchait son intérêt personnel, la ‘’main invisible’’ des lois du marché, à travers la contrainte imposée par la concurrence, favoriserait l’intérêt de la société toute entière Plan de l'exposé 1. Entre économie et éthique
2. Croissance de la finance islamique
3. Les principes
4. Les instruments
5. Les défis
6. Question de la crise financière Préparé par:
ABOUSELHAM Karim
ALAMI MAROUNI Youssef
BOUHJITI El Mahdi
BOUKILI Hamza Encadré par:M. LAHYANI Croissance Principes Instruments Défis La crise Merci pour votre attention
Full transcript