Loading presentation...
Prezi is an interactive zooming presentation

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Présentation 17 mai 2016

No description

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Présentation 17 mai 2016

Commission populaire
pour l’action communautaire
autonome (ACA)
Questions posées aux organismes
1. Quels sont les
impacts positifs
des interventions de votre organisme auprès de vos membres et de la population?

2. Quels sont les
impacts du sous-financement
(pas d’indexation intégrale, pas d’augmentation significative) du gouvernement du Québec pour la réalisation de votre mission?

3. Outre la question du financement,
quelles sont les embûches
qui vous empêchent de mener à bien votre mission?

4. Avez-vous identifié des
impacts liés au contexte d’austérité
sur votre organisme, sur vos membres, sur votre communauté? Si oui, lesquels?

5. Selon vous, quels sont les
principaux enjeux
pour votre organisme, votre secteur, votre région, l’ensemble du mouvement d’ACA dans les prochaines années?

La Commission populaire en quelques chiffres
Une tournée de
septembre 2015 à février 2016

Des audiences régionales dans
12 régions

Une audience à Montréal pour les regroupements
et organismes nationaux

31 commissaires
qui ont entendu les témoignages et lu les mémoires

1 126 personnes
qui ont assisté aux audiences

145 organismes
qui ont fait une présentation

278 mémoires
qui ont été transmis
« Les organismes comme le nôtre sont à l’écoute des personnes qui franchissent nos portes, nous les aidons à traverser une période difficile, nous les accompagnons, nous les soutenons avec nos services, qu’il s’agisse de leur assurer des repas pour la semaine, de les rassurer quand ils éprouvent des difficultés avec les enfants ou de les guider dans la recherche d’un emploi ou d’un logement, nous répondons TOUJOURS PRÉSENTS. »
Centre d’éducation populaire, Mauricie
« Les politiques néolibérales du gouvernement québécois qui détruisent le filet social et nuisent à l’égalité pour toutes les femmes en s’attaquant aux avancées significatives des 30 dernières années : conditions de travail en éducation et en santé, réduction et privatisation des services de santé, réduction et privatisation des services de garde, menaces au Régime québécois d’assurance parentale, les coupes à l’aide sociale, le démantèlement des structures de concertation régionale. [...] En plus d’abolir les ententes qui permettaient d’injecter 3 millions par année dans des projets en matière d’égalité pour les femmes, on assiste à un immense accroissement du déficit démocratique pour les femmes et pour la population en général [...]. »

Regroupement national
« Des coupures, encore des coupures! De l’insécurité mur à mur! Le respect de notre autonomie, quelle autonomie? … La volonté d’ingérence est de plus en plus flagrante. En cela, tout le monde y perd! On s’éloigne DANGEUREUSEMENT de la personne au centre des interventions, des grands principes comme la compensation équitable et l’universalité et, de fait, de la démocratie. »
Regroupement d’organismes d’ACA, Lanaudière
« Et si l’organisme fermait? On perdrait notre droit de parole, droit qu’on a parce qu’on est réuni en un groupe. Ce serait une grosse perte comme si on perdait une protection. On se sentirait complètement rejeté et même bâillonné par le gouvernement. On n’aurait pas de moyens de se revoir et poursuivre l’association. On se retrouverait isolé. Seul et brimé, on se sent être rien et on risque le repli sur soi. »
Organisme de défense collective des droits, Bas-Saint-Laurent
« Tout bien pesé, les décideurs financiers semblent manquer de vécu réaliste. Ne semblent pas être à l’écoute de la communauté et des besoins grandissants de la population que nous desservons. La consolidation de notre organisme apparait primordiale afin de supporter [la population que nous desservons] dans leurs démarches. Le respect de la Politique [gouvernementale] provinciale, le financement adéquat et de son indexation années après année appuieraient, allègeraient et faciliteraient le travail des organismes communautaires dévoués tels que le nôtre. »
Organisme local d'ACA, Abitibi-Témiscamingue
Quelques faits saillants de la Commission populaire pour l'ACA
Présenté à l'Assemblée générale annuelle, 17-18 mai 2016, Montréal, Québec
Dans le cadre de la campagne :
« Le gouvernement du Québec nous oblige à produire un plan d'affaires pour prouver notre viabilité économique en allant chercher plus d'argent dans le privé, ce qui contrevient directement à la politique de l'ACA qui spécifie que la survie des groupes repose sur un financement public récurrent et adéquat. On nous parle également de fusion d'organismes (une direction et un CA pour plusieurs points de services dans des quartiers différents) et on nous demande de modifier la constitution de nos CA pour aller chercher des gens d'affaires, des experts, plutôt que des participants/citoyens. C'est notre autonomie, le pouvoir décisionnel des citoyens, qui est en jeu. On ajoute à cela la nouvelle loi sur le lobbying et BANG! : finie notre autonomie! »

Centre d’éducation populaire, Montréal
Bravo à toutes les personnes et tous les organismes d'ACA ayant participé à la Commission populaire
pour l'ACA!
Full transcript