Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La violence dans les sports

No description
by

alexandre-benoit leclerc

on 3 June 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La violence dans les sports


Argument 3
Argument 2
Argument 1
argument 3
arguments 2
argument 1
Conséquence physiques et mentales.
la violence et le spectacle chose commune?
La violence dans le sport est identifiée comme une des grandes menaces.
La violence dans les sports
La violence dans le sport est un phénomène ancien qui touche tous les sports de compétition et tient à la rivalité qui peut opposer deux compétiteurs ou deux équipes. Verbale, morale ou physique, la violence sur les terrains est un vrai motif de préoccupations pour les fédérations sportives qui prévoient de lourdes sanctions pour les auteurs de violences dans le cadre sportif dans leurs règlements généraux. De plus, on peut observer des violences dans les tribunes entre supporters (exemple : Bruins et les Canadiens) lors de manifestations sportives opposants deux équipes rivales.
POUR
contre
Menaces:

Le dopage: Menace l’intégrité du sport.

La violence: Est entrain d'en faire un jeu de survie.


L'éthique sportive.
La violence dans le sport semble rivaliser avec le dopage en tête de liste. Elle ne respecte pas les règles du sport .

Des limites à la violence dans le sport doivent être établies, des limites qui sont le reflet des valeurs canadiennes.
Toutes les quatre minutes au Canada, une personne est victime d’une commotion cérébrale. Les jeunes en sont les plus grandes victimes. Environ 20 % de toutes les commotions cérébrales surviennent dans la pratique d’une activité sportive. Le reste est imputable aux accidents de travail, de la route, sur les terrains de jeux, ou sont la conséquence d’un acte criminel.
Les personnes subissant un choc à la tête réagissent parfois plus lentement aux commandes motrices qu’envoie le cerveau.
-Depuis toujours, la violence est présente dans le sport que sa soit la crosse dans le temps des autochtones que le football d'aujourd'hui peut importe le sport qu'on pratique il a un danger même quand tu travaille tu a un danger de te faire tuer ou même de te blesser gravement.
- Le sport n'a pas été inventer pour se donner des félicitations à l'adversaire ou même lui parler amicalement, le sport a été inventer dans le but d'avoir de l'adversité entre deux (tribus) et maintenant entre deux villes exemple : Boston/Montréal.
Patrick Pouliot
Alexandre-benoit Leclerc
Les tests que passent actuellement les footballeurs victimes de commotions cérébrales sur le terrain montrent que les effets mesurables disparaissent de 10 à 12 jours après le choc à la tête, explique Louis de Beaumont, qui rédige une thèse de doctorat sur la question. <<Or, nos recherches ont signalé que des séquelles sont observables jusqu’à neuf mois plus tard. Nous craignons même que les chocs au cerveau aient des répercussions permanentes.>>
L'histoire de la violence dans le sport
La testostérone est une hormone stéroïdienne, du groupe des androgènes. Chez les mammifères la testostérone est sécrétée essentiellement par les testicules des mâles (et en plus faibles quantités par les glandes surrénales et quelques autres tissus). C'est la principale hormone sexuelle mâle et le stéroïde anabolisant « originel »
L'homme lui même est naturellement atteint d'un vouloir de violence, on a fait le test à l'université de Michigan qui démontre que les homme on plus de testostérone quand il regarde un film d'action donc quand le jeu augmente d'intensité l'homme est générallement plus violent et sans le vouloir, de se démontrer supérieur à l'autre comme les animaux le font avec un autre mâle quand vient le temps de prendre une femelle.
La testostérone
La violence n'est pas une chose de hier mais une des cause de violence est le spectacle, comme la boxe ou la UFC. C'est un événement qui réuni des amateurs de violence.
1.
Se conformer aux règles du jeu.
2.
Respecter les décisions de l’arbitre.
3.
Respecter ses adversaires et ses partenaires.
4.
Refuser toute forme de violence ou de tricherie.
5.
Donner à chacun une chance égale de participer.
6.
Être loyal dans les sports.
7.
Être exemplaire, généreux et tolérant.
Il y a sept principes qui s'attachent à l'éthique sportive.
Les voici :
Oui, dans les sports de contact il y a de la violence, mais jusqu'où devons nous tolérer cette agressivité. Je dis que si tu veux mettre toute ta rage sur le monde fait du UFC. C'est violent et tout est permis.
La violence est tellement devenue dangereuse et permanente dans tout, que les jeunes n'ont plus envie de faire parti d'une équipe sportive.
Pourquoi risquer de blesser quelqu'un gravement ou pire de le tuer. Peut-être que le sport a été inventé pour démontré que les hommes sont doté de muscles fermes et qu'ils sont remplis de testostérones mais je crois que le sport est une activité qui sert à dépenser de l'énergie et à s'amuser avec nos amis plutôt que de les blesser.
Elle est l'une des valeurs les plus importantes qu'un sportif devrait posséder.
Merci à tous !!
Full transcript