Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Politiques économiques

Il n'y a pas de déficit heureux ?
by

DUTHOIT Claire

on 19 February 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Politiques économiques

Conclusion - Tendance actuelle : respect de la règle d'or et réduction des déficits sous le seuil des 3% du PIB

Le déficit était de 4.4% du PIB en 2011
contre 6.5% en 2010 en UE.

Un tel objectif est-il réalisable
sachant qu'aucune solution n'est miraculeuse ? Qu'est ce qu'un déficit budgétaire ? Les différentes théories du déficit budgétaire Il n'y a pas de déficit heureux ?
Un Etat est en situation de déficit budgétaire
lorsque ses recettes sont inférieures
à ses dépenses.




Le déficit budgétaire est un moyen pour les pays membres de la zone Euro d'harmoniser les politiques budgétaires et
d'éviter apparition de déficits budgétaires trop importants. Les effets du déficit Les moyens de réduction des déficits La situation en Europe Traité de Maastricht Signé en Février 1992


Les pays de l'UE peuvent participer l'UEM à la condition de remplir certains critères :
- Le déficit public ne doit pas dépasser 3% du PIB
- La dette publique ne doit pas dépasser 60% du PIB XVI et XVII siècle Excédent commercial prôné par les mercantilistes
-> Exportations > Importations
-> Enrichissement pour le pays

Puis changement de vision : augmentation du stock d'or n'augmente pas la richesse du pays Vision Keynésienne des années 1930 Après la grande dépression, nouvelle vision du déficit avec Keynes :
- Opposition à l'équilibre budgétaire Vision Classique des années 1960 Hypothèse de l'effet d'éviction de la dépense privée par la dépense publique :

Emprunt de l'Etat -> baisse de l'épargne disponible -> montée des taux d'intérêt -> baisse de l'investissement
A long terme, pas d'augmentation du PIB

Mais hypothèse contredite par plusieurs théories : épargne disponible en situation de crise La théorie de la croissance endogène Dépenses de l'Etat nécessaires pour favoriser la croissance
Le moteur de la croissance est le progrès technique et il est expliqué par :
- l'innovation,
- l'accumulation de connaissances
- l'accumulation de capital humain
L'Etat doit augmenter les dépenses publiques dans la production, la recherche et développement, la formation et les aménagements d'infrastructures pour favoriser la croissance La planche à billets Droit de seigneuriage

Pour créer de la monnaie : ouvrir le robinet monétaire

Ses limites : risque inflationniste avec répercussion sur la croissance Réduction des dépenses publiques Dépenses réalisées par les administrations dont le financement est assuré par les recettes publiques.

dépenses > recettes = déficit public Augmentation des recettes Augmentation de la pression fiscale : les recettes perçues seront plus importantes

Réduction du déficit Dépenses de fonctionnement

95% Dépenses d'investissement

5% La courbe de Laffer Trouver un taux qui va maximiser les recettes de l'Etat Sources http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/
http://www.cndp.fr/stat-apprendre/comptes/etat/solde/politiq_budg.htm
http://www.slate.fr/tribune/61311/dette-publique-croissance
http://www.forum-scpo.com/economie/deficit-budgetaire-dette-publique.htm
http://www.touteleurope.eu/fr/actions/economie/euro/presentation/comparatif-l-austerite-en-europe.html

“Les vraies lois de l'économie : un bon déficit vaut mieux qu'un mauvais excédent” de Jacques Généreux

Cours de Politique économique (L3 CFA) dispensés par Monsieur Didier VAN PETEGHEM
Cours d’Economie publique et Budget de l’Etat (L3 CFA) dispensés par Madame Valérie DOSIMONT Merci de votre attention. Groupe 4

DE BOUVET Isaure, DEPREZ Luc, DUTHOIT Claire, LIENART Clémence, PANZALA Valentin

M1 Management des Entreprises Plan
I. Les différentes théories du déficit budgétaire

II. Les effets du déficit

III. Les moyens de réduction des déficits

IV. Les déficits budgétaires en Europe 3% de déficit public
Un indicateur pertinent ? Perte d'autonomie sur la
politique monétaire compensée par
des marges de manœuvre importantes
sur la politique budgétaire Le déficit public ne peut excéder 3 % du PIB
(sauf exception) Principes

1992 : Traité de Maastricht
1996 : Pacte de Stabilité et de Croissance Vers un plus grand contrôle du déficit... 30 Janvier 2012
Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance Ses objectifs

- Renforcer la coordination des
politiques économiques

- La règle d'or
Déficit structurel < ou = 0,5% du PIB
Pays ayant une dette < 60% du PIB, déficit structurel de 1%
3% du PIB pour les déficits publics annuels maintenu Avantages
- Suivre l'évolution de la dette publique
- Règle d'or -> plus dans la chasse au déficit

Inconvénients
- Dogme de l'équilibre budgétaire
- Règle d'Or -> Répercussion sur les investissements publics et croissance But de ce traité ?
Mieux suivre l’évolution de la dette publique

Comment ?
En approfondissant mieux les causes structurelles du déficit Les effets bénéfiques

Le déficit peut permettre l'investissement

Le déficit peut aider à relancer la croissance

Le déficit d'un pays peut aider un autre pays Les effets néfastes

Risque de dette importante

Le déficit peut entraîner un risque de faillite

Risque de bloquer la croissance

La dette qui s'accumule pour les générations futures Le Japon

Endettement très important et pays parmis les plus riches

Les suites de la catastrophe de Fukushima

Dans l'avenir? La Chine

Le Canada

-> Le Japon Exemples de pays gagnants du déficit Augmentation de la demande Augmentation de la production Embauches, augmentation de l'investissement ... Cercle vertueux de la demande
Full transcript