Loading presentation...
Prezi is an interactive zooming presentation

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

TPE LES CATASTROPHES NATURELLES

No description
by

Christine AL assas

on 6 March 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of TPE LES CATASTROPHES NATURELLES

- Minimiser l’impact des vents sur les habitations :
LES CATASTROPHES NATURELLES
SOMMAIRE
I- CATASTROPHES NATURELLES
B-Origine des séismes
I- Catastrophes naturelles
a- Etude d'un séisme dévastateur
b- Origine des séismes
c- Origine des cyclones
INTRODUCTION
A-Un séisme dévastateur
C-Origine des cyclones
II- PREVISION DES CATASTROPHES NATURELLES
III- ANTICIPATION ET PROTECTION
B-Isolations para-sismiques
C-Constructions paracycloniques
A- Politiques de sécurité
B-Surveillance et prévision d'un séisme
C-Surveillance et prévision d'un cyclone
Avant un séisme:
limiter les meubles
fixer aux murs les objets susceptibles de tomber
optimiser le matériel pour qu'il reste stable
fixer les bureaux au sol
L'aléatoire, l'insolite, le prévisible
Sommes-nous capables de prévoir les catastrophes naturelles
et quelles sont les solutions pour les anticiper?
• Déforestation, dégradation des sols -> inondations + glissements de terrain
• Sol stable
• Architecture simple et symétrique
• Matériaux souples et résistants
• Appuis parasismiques sous les bâtiments
• Espacer les bâtiments
Systèmes à base d'élastomère
Systèmes à base de glissement
Appuis constitués de matériaux légèrement déformables séparée par des plaques d'acier
frettes
élastomères
Capsule de survie anti-tsunami
• Entourer la zone à préserver de trous cylindriques concentriques
Se réfugier à l’intérieur de la capsule
Cape d'invisibilité sismique
- Rendre des bâtiments ou des villes «invisibles» aux séismes
D- Projets
En cas de cyclone :
fermer les ouvertures
enlever ce qui peut devenir un projectile
- Magnitude
:
Quantité d'énergie libérée au
foyer
Force du séisme
Echelle de Richter
1960 au Chili > 9,5
- Capte les mouvements de la Terre
- Enregistre les ondes sismiques
- Retranscrit leur signal sur un support visuel
Augmentation nombre et intensité des catastrophes naturelles
Interfaces de glissement : plot de glissement et plot de retenue
- Plaques séparées par des failles


Pendant un séisme:
se réfugier sous une table
fermer toutes les sources potentielles d’incendie
s'éloigner des fenêtres, lignes électriques
ne pas utiliser les ascenseurs
• Zone dépressionnaire : 40 km de diamètre au centre

• Entoure l'œil du cyclone, vents les plus violents

• Bandes d'averses
- Intensité
Echelle de Saffir-Simpson
Vitesse des vents
Dégâts possibles
Niveau de la mer
Pression atmosphérique
Point en surface à la verticale du foyer
- Roches :
Accumulation d'énergie
Seuil de rupture mécanique
Rupture au foyer
Energie libérée
Cyclone : immense perturbation
Formation :
Prévision des cyclones jusqu’à 24h avant leur arrivée
- Conséquences : énormes ravages

Force des vents > 110 et 270 km/h
Pluies diluviennes > crues, glissements de terrain
- Surveillance cyclonique : OMM --> CMRS/centres d’alerte
- Surveillance cyclonique
Détection cyclones
Prévision trajectoire, intensité
- Satellites météorologiques
Zones océaniques
Apport d'informations
- Outils météorologiques :
Bouées océaniques
Stations terrestres
Bateaux
Ballons sondes
Taux d’humidité
- Prévision cyclones
> Alerter la population
> Diminuer les dégâts
Trop de flexibilité
Perte de stabilité en temps normal
glissement trop important
mouvements trop brusques
forme concave
diminue vitesse de glissement
pas d'effet de choc
Effets des forces horizontales diminuées
plus d'effondrements
A-Influence de l'Homme
26 décembre 2004
Magnitude 9,3 sur l'échelle de Richter
Plaques eurasienne et indo-australienne
Tsunami de 30 mètres de haut
Mort de 220 000 personnes
Modification des milieux par l'Homme --> influence sur ces aléas
Augmentation des catastrophes naturelles
• Croissance démographique
• Urbanisation rapide
• Changement climatique
Fixations : vis et non des clous
Pente du toit
: élément principal de défense contre les vents puissants
Fondations profondes et épaisses
--> éviter que la maison ne s'envole
Matériaux : tôle ondulée
Diminuer la taille des débords de toiture des murs porteurs en béton
• Réchauffement climatique -> conditions favorables aux cyclones
• Séismes induits
• Populations, infrastructures en zones à risques -> pertes humaines + économiques
Résistant aux tornades et aux cyclones
Forme arrondie
DOMESPACE
DOMESPACE
- Résistance :
Ecologique, auto-rotative, en bois, forme sphérique
Excellente pénétration dans l’air : tenue à des vents de 240 km/h
Echelle de Richter
• Ondes arrivant sur la cape déviées + atténuées
Renforcement ou protection des ouvertures
Graphique obtenu : un sismogramme
•Enregistrer puissance, fréquence des séismes > établir leur régularité
Forme aérodynamique de la structure -> limite prises au vent
Moins de frottements de l’air
• Adaptation aux contraintes de terrain différentes
AL ASSAS Christine
BERTRAND Donna
GUILLEMOT Céline

s
Sismographe
Conçue pour se laisser flotter sur l’eau pendant un tsunami
Habitants protégés : forme sphérique --> fragments rebondissent
Résistance aux séismes/à l'effondrement de bâtiments
• Modification des propriétés de propagation des ondes
• Lentille anti-sismique
II- Prévision des catastrophes naturelles
a- Influence de l’homme
b- Surveillance et prévision d’un séisme
c- Surveillance et prévision d’un cyclone
III- Anticipation et protection
a- Politiques de sécurité
b- Isolations para-sismiques
c- Constructions para-cycloniques
d- Projets

Conclusion
- Intensité :
Sévérité de la secousse
Effets causés en surface
Lieu d'observation
Estimation
MSK > 1 à 12
cape d'invisibilité diapo bizarre
ccl texte a voir
ouverture : question ?
- Température de l'eau : 26°C
- Evaporation de l'eau
- L'air chaud et humide
- Formation de nuages
- Système nuageux : 10 000 à 15 000 m
- Rideaux de pluie, vents, tourbillons
Séisme et tsunami de 2004 --> catastrophes naturelles dévastatrices
CONCLUSION
Prévision d'un séisme Impossible
Prévision d’un cyclone Possible
Augmentation de ces phénomènes
--> politiques de sécurité

Constructions parasismiques et paracycloniques
--> vies sauvées
Mieux sensibiliser, mieux informer, protéger l’environnement
• L’ouragan Donna
- 29 août 1960, Océan Atlantique Nord
- Vitesse maximale des vents : 260 km/h
• Le cyclone Céline :
- 8 février 1979, Océan Indien
- Vents : 232 km/h et rafales à 287 km/h
• Le cyclone Christine :
- 31 décembre 2013, ouest de l’Australie
- Vents à plus de 200 km/h
Plaques tectoniques :
Mouvements de
divergence
Mouvements de
convergence
Mouvements de
subduction

Détection des phénomènes
Prévoir leur évolution
Avertir du danger > plans d'urgence
•Impossible de prévoir l'arrivée d'un séisme
Full transcript