Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

La liberté est-elle une illusion ?

by

Baptiste Nicolino

on 19 January 2018

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La liberté est-elle une illusion ?

.
LA LIBERTE EST-ELLE UNE ILLUSION ?
INTRODUCTION
Conclusion
Liberté d'action et liberté de la volonté
La liberté d'action
Exemples
Limite la liberté
La liberté de la volonté
Source de nos choix
Agir autrement
Exemples
Nous ne sommes pas libres
L'alcoolique
Le nouveau-né
Tourette
Remplissez le tableau
Le libre arbitre existe-t-il ?
Le sentiment de la liberté
Le résultat d'une délibération
Nécessaire à la responsabilité
De sérieux doutes
Tout a une cause
Nos choix ont-ils des causes ?
Des forces qui nous déterminent ?
Quelles forces ?
Une illusion ?
Quelques questions
Droite ou gauche ?
Le prénom de ses enfants
Naît-on pédophile ?
Le résultat de notre personnalité ?
La racaille
Ont-ils du mérite ?
Si Dieu existe
Plan du cours
La défense du libre arbitre
Contre le libre arbitre
Trois difficultés
A° L'argument de l'expérience du libre arbitre
L'expérience du libre arbitre
Après avoir choisi
Avant de choisir
Une bonne preuve
Par les sens
Par la conscience
Avoir deux mains
Nous faisons l'expérience de la liberté de notre volonté.
Donc, le libre arbitre existe.
Faire l'expérience d'un phénomène constitue une preuve que ce phénomène existe.
B° La raison nous rend libres
Thomas d'Aquin
1224-1274
« Il est nécessaire que l'homme soit doué de libre arbitre, du fait même qu'il est doué de raison »
Thomas d'Aquin,
Somme théologiqu
e
Une profonde différence
Les objets inanimés
Le cas de la pierre
Les objets inanimés ne sont pas libres
Les animaux
La brebis
La poule
Les animaux ne sont pas libres
Les humains
Comment ?
Se représenter ses options
Peser le pour et le contre
Choisir la meilleure option
Face à un ours
Nous faisons nos propres choix
Nous sommes libres
C° La liberté est nécessaire pour la responsabilité
Il semble parfaitement insensé de douter de l'existence de notre libre arbitre. Pourquoi ? Tout simplement car nous faisons l'expérience directe de la liberté de notre volonté. Nous percevons, à chaque moment de notre vie, que nos choix sont les nôtres et que c'est nous qui les contrôlons. Nous nous en rendons compte avant de faire un choix. Si nous nous apprêtons à acheter une glace à la vanille, nous savons parfaitement que nous pouvons aussi opter pour la pistache, la fraise ou même ne rien acheter du tout. Le même phénomène est sensible quand nous repensons à notre choix après l'avoir fait. Quand nous repensons au passé, nous éprouvons souvent des regrets ou des remords. Nous éprouvons des regrets quand nous regrettons de ne pas avoir saisi une occasion et des remords quand nous regrettons nos choix. Or, ces sentiments n'ont de sens que si nous supposons que nous avons fait ces choix par nous-mêmes.
Cette expérience directe de la liberté de notre volonté semble constituer une excellente raison de croire que cette liberté existe. En effet, l'expérience directe d'un phénomène constitue en général une très bonne preuve en faveur de l'existence de ce phénomène. Après tout, si nous pensons que le monde existe, que nous avons deux mains et que la Terre est ronde ; c'est principalement parce que nous sommes capables d'en faire l'expérience directe. Tout ceci nous permet donc de formuler un argument tout à fait raisonnable en faveur de l'existence du libre arbitre. C'est d'ailleurs exactement la démarche adoptée par le philosophe français Henri Bergson, qui écrit dans ses Leçons Clermontoises : « un fait est indiscutable, c’est que notre conscience témoigne de notre liberté ».
1) Les partisans de l'existence du libre arbitre affirment souvent que nous faisons l'expérience de la liberté de notre volonté. Ils affirment en particulier que l'on sent notre liberté avant et après nos choix. Expliquez.

2) Trouvez un phénomène quelconque dont vous faites l'expérience directe. Pensez-vous qu'il existe réellement ? Pourquoi ?

3) Complétez le raisonnement de Bergson
Nous faisons l'expérience...
Faire l'expérience d'un phénomène constitue...
Donc,
Il faut croire à la liberté
Voiture meurtrière
Crise d'épilepsie
S'endort au volant
On est responsable d'un acte quand on assume les conséquences de cet acte.
Responsabilité
Il faut avoir choisi librement
Si la liberté n'existe pas
On ne choisit jamais
Échec scolaire
La racaille
Nous sommes responsables de nos actes
Si la liberté de la volonté n'existe pas, nous ne sommes jamais responsables de nos actes.
Donc, la liberté de la volonté existe.
Or, les hommes sont responsables de leurs actes.
Complétez le texte
A° LE LIBRE ARBITRE EST INCOMPATIBLE AVEC LE DÉTERMINISME
Pour le comprendre, il faut d'abord comprendre ce qu'est le déterminisme. Dans le cadre de ce cours, on peut affirmer que le déterminisme est la position selon laquelle tous les événements de l'univers ont une cause. Tout ce qui existe dans l'univers est le résultat d'une cause ou d'un ensemble de causes. Si vous êtes malade, il existe une cause qui a produit votre maladie. Si de la buée se forme sur la vitre de votre voiture, il existe une cause qui a produit cette buée. Si nous recevons de la lumière de notre soleil, c'est parce qu'il existe une cause qui a permis à notre soleil de naître. Mais en quoi le déterminisme pose-t-il un problème ?
Le problème est le suivant. Supposons que tous les événements de l'univers aient une cause. Dans ce cas, vos choix aussi ont des causes. Vos choix peuvent par exemple être causés par vos désirs. Mais si le déterminisme est vrai, vos désirs eux-mêmes doivent avoir des causes. On peut par exemple proposer que vos désirs résultent du fonctionnement de votre cerveau. Quoi qu'il en soit, le même problème se pose à nouveau : quelles sont les causes qui ont fait de votre cerveau ce qu'il est ? On peut supposer que l'état de votre cerveau est le produit d'un ensemble complexe de causes parmi lesquelles on peut citer : votre patrimoine génétique, votre éducation, vos expériences de vie ou votre milieu social. Si déterminisme est vrai, vos choix dépendent donc en réalité de vos gènes, de votre éducation, de votre vie ou de votre milieu social.
Or, c'est justement cette affirmation qui rend l'existence du libre arbitre incompatible avec le déterminisme. En effet, il est parfaitement clair que personne n'est en mesure de choisir ses parents, ses gènes ou son milieu social. On ne choisit pas de naître ici ou là, de recevoir telle ou telle éducation ou de posséder tel ou tel gène. En conséquence, on ne choisit pas d'être la personne que l'on est. Et puisque nos choix sont le résultat de ce que nous sommes, il apparaît clairement que nos choix sont le résultat de forces qui sont hors de notre contrôle. Nous faisons les choix que nous faisons car nos gènes, notre milieu social, notre éducation ou nos expériences personnelles nous ont donné la personnalité que nous avons. Si ces forces avaient été différentes, si les facteurs avaient été modifiés, nous n'aurions pas eu la même personnalité et nous n'aurions pas fait les mêmes choix. La conclusion de tout ce qui précède peut à présent se résumer facilement : le libre arbitre n'existe pas.
1) Qu'est-ce que déterminisme ? Donnez quelques exemples qui ne se trouvent pas dans le texte.

2) Si le déterminisme est vrai, par quoi sont déterminés vos choix ?

3) Avez-vous du contrôle sur les causes de vos choix ? Pourquoi ?

4) Complétez
Si le déterminisme est vrai, nos choix sont...
Or, nous n'avons aucun contrôle sur...
Donc, si le déterminisme est vrai, nous n'avons aucun contrôle...
Donc, si le déterminisme est vrai...
Le déterminisme
Qu'est-ce qu'une cause ?
Jean est malade
De la buée se forme
Le soleil brille
Si tout a une cause, nos choix ont des causes
Le rôle du désir
Nos désirs ont des causes
Le rôle du cerveau
L'état de notre cerveau a des causes

Lesquelles ?
Gènes
Milieu social
Éducation
CAUSES
CHOIX
Des causes hors de notre contrôle
Déterminent nos choix
Pas de libre arbitre
Si le déterminisme est vrai, nos choix sont probablement déterminés par nos gènes, notre éducation et notre milieu social.
Donc, si le déterminisme est vrai, le libre arbitre n'existe pas.
Donc, si le déterminisme est vrai, nous n'avons aucun contrôle sur nos choix.
Or, nous n'avons aucun contrôle sur nos gènes, nos expériences de vie, notre éducation et notre milieu social.
B° Le déterminisme est-il vrai ?
1° Le reste de l'univers semble déterministe
Les explications scientifiques
Physique
Géologie
Biologie
Chimie
Économie
Les humains sont des êtres naturels
Composés d'atomes
Issus d'une évolution
Pourquoi les hommes seraient-ils une exception ?
« L'homme n'est pas un empire dans un empire »
Spinoza,
Éthique
2° Le cerveau semble être la cause immédiate de nos choix
Le cerveau semble causer nos choix
Les expériences de José Delgado
Le dispositif
Les résultats
Qui apparaissent comme volontaires
CHOIX
Démence frontale
L'alcool
3° Trois théories sur les causes du comportement humain
Science du comportement humain ?
Éducation et expériences
Expériences personnelles
Les choix éducatifs
L'imitation des modèles
Le déterminisme génétique
Les gènes
L'explication génétique
Quelle base scientifique ?
Les frères Jim
Jack Yufe et Oskar Stöhr
Les jumeaux élevés séparément
Des similitudes
Le déterminisme social
Le choix des prénoms
Diane
Steven
Cindy
Kimberley
Dylan
François
Grégoire
Adèle
Cadres et ouvriers
Classes préparatoires
Les goûts musicaux
CAUSES
CHOIX
A° Pourquoi ne peut-on pas prédire le comportement humain ?
On devrait pouvoir prédire
À la naissance
Impossible
Plutôt prévisible
Possible à prédire
Possible à prédire
B° Pourquoi avons-nous le sentiment d'être libres ?
Des automates humains
Pourquoi nous sentons-nous libres ?
La réponse de Spinoza
La réponse que propose Spinoza à cette question est la suivante : les hommes se croient libres parce qu'ils conscients de leurs choix mais ignorent les causes qui les déterminent. De quoi est-il question ? Si nous nous croyons libres, c'est tout d'abord parce que nous sommes conscients de nos choix. Nous avons conscience de faire les choix que nous faisons et nous avons conscience que ces choix déclenchent des actions. Nous nous rendons très bien compte que quand nous choisissons de nous lever, nous nous levons et que quand nous choisissons d'aller courir, nous allons courir. En conséquence, nous avons le sentiment de contrôler notre comportement.
Spinoza, cependant, ne s'en tient pas là. En effet, si nous nous croyons libres ; c'est parce que nous sommes conscients de nos choix mais ignorants des causes qui les déterminent. Pour le dire autrement, nous nous rendons parfaitement compte que nous faisons des choix mais absolument pas que ces choix sont le produit de causes extérieures à nous. Nous ne percevons absolument pas les forces qui nous influencent et nous déterminent à faire les choix que nous faisons. Nous ne sentons absolument pas l'influence de nos gènes, de nos expériences de vie, de notre éducation ou de notre milieu social. Nous sommes conscients de nos choix sans en sentir les causes. En conséquence, nous nous imaginons que ces causes n'existent pas. Puisque nous ne les percevons pas, puisque nous sentons nos choix sans sentir une quelconque cause ; nous nous figurons que nous sommes parfaitement libres. En réalité, nous sommes aussi peu libres qu'une marionnette incapable de voir les fils accrochés à ses membres. Spinoza peut à présent conclure : « Telle est cette liberté humaine que tous se vantent de posséder et qui consiste en cela seul que les hommes ont conscience de leurs appétits et ignorent les causes qui les déterminent. »
1) Les hommes sont conscients de leurs choix. Expliquez et donnez quelques exemples.

2) Les hommes ignorent les causes qui déterminent leurs choix. Expliquez et donnez quelques exemples.

3) Puisque les hommes sont conscients de leurs choix mais ignorent les causes qui les déterminent, cela les pousse à s'imaginer quelque chose. De quoi s'agit-il ?
Conscience de nos choix
Choix, action
Ignorance des causes
Le choix des prénoms
On s'imagine qu'elles n'existent pas
Si on était conscient des causes
Spinoza,
Éthique
« Les hommes sont conscients de leurs actions et ignorants des causes qui les déterminent. »
C° Sommes-nous tous irresponsables ?
Si la liberté n'existe pas
Aucune repsonsabilité
Une conséquence étrange
Pourquoi ?
Punitions
Récompenses
Sans responsabilité, plus de punitions ?
Le libre arbitre
L'expérience du libre arbitre
La raison nous rend libres
Nécessaire à la responsabilité
Déterminisme
Libre arbitre
Des raisons de croire au déterminisme
Gènes
Milieu social
Éducation
Incapables de le faire
Punitions et récompenses
Problème 1
Problème 2
Problème 3
Full transcript