Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Conférence l'image comme support pédagogique

No description
by

ADRIEN PAYET

on 24 August 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Conférence l'image comme support pédagogique

Pourquoi privilégier
ce type de support ?

L'image comme support pédagogique

Rituels et observation
d'images

Propositions d'activités de production à partir
d'images

Illustration de projets
à partir d'images

Conférence du 25 février 2016 à l'Alliance Française de Cuneo, Italie
par Adrien Payet
Plan de la conférence
1
Pourquoi privilégier
ce type de support ?
2
Quand et comment
utiliser
les images ?
Rituels et
observation
d'images
3
4
Propositions d'activités de production à partir
d'images
5
L'illustration de
projets à partir
d'images
Exemple 2 : les dangers de la séduction
Un coup de maître dans le domaine de la publicité !
1. Des images pour faire parler
e. Attirer l'attention des apprenants sur une absurdité
a. Utiliser l'humour
1. Des images pour faire parler
d. Faire réagir les apprenants
3
Des publicités :
Des bandes dessinées
Des dessins de presse
Des peintures
Exploitation proposée sur : http://urlz.fr/37bI
Des vidéos
Des dessins animés
4. Des images pour apprendre et mémoriser
4. Des images pour apprendre et mémoriser
c. Les dessins d'Archibald sur TV5 monde
source : http://urlz.fr/37cb
Parce qu'un dessin vaut mieux qu'une longue explication !
4. Des images pour apprendre et mémoriser
Ouvrage : 99 dessins pour ne plus faire de fautes, de Sandrine Campese, édité par Projet Voltaire
Et maintenant les dessins !
La longue explication...
Les beaux malaises
- épisode 15 -
4. Des images pour apprendre et mémoriser
Des diaporamas
Paris VS New York
d. Les dessins de Pef dans
L'ivre de français aux éditions
Folio Cadet
Source : L'ivre de français de Pef, Foliot Cadet
4. Des images pour apprendre et mémoriser
d. Les imagiers pour la classe
Sources : Imagiers proposés par LCFF
Quand et comment
utiliser ces images ?

2
1. Les rituels par l'image
Pourquoi des rituels ?

- Pour
créer des habitudes
et donc pour
rassurer
les apprenants.

- Pour
structurer
son cours.

"Préparer un cours c'est comme écrire une partition de musique, il faut veiller au rythme "
Les rituels en début de leçon :
Une image qui introduit le thème de la leçon

Objectifs :
- Faire découvrir le thème de la leçon à partir de l'image.
- Faire parler les apprenants sur l'image

Exemple :
Les rituels en début de leçon :
Une image partiellement cachée que l'on dévoilera en fin de leçon

Objectifs :
- Donner envie aux apprenants d'en savoir plus
- Faire des hypothèses

Exemple :
Les rituels en fin de leçon :
Une image ou un message qui conclut la séance

Objectifs :
- Clôturer le cours avec une image qui reste au tableau
- soit un récapitulatif par carte mentale
- soit les suggestions d'activités à faire à la maison
- soit une mission à réaliser d'ici le prochain cours

Exemple :
1. Les rituels par l'image
Quand les mettre en place ?

- En début de cours
- Dans le cours comme déclencheurs d'activités
- En fin de cours

Quel matériel est nécessaire ?

- Idéalement un ordinateur avec vidéoprojecteur
- Dans le cas contraire, des images imprimées (à se partager en petits groupes)


Jouer sur la frustration !
Ne pas tout montrer de l'image permet de susciter l'intérêt des apprenants.

Floutez, pixellisez ou cachez les images grâce au site :
http://www.facepixelizer.com/
Quand utiliser
des images ?
Comment utiliser
des images ?
Exemple avec une publicité :
N°2
Créer un jeu de découverte avec cet outil
Pour découvrir une personnalité, un lieu etc.
Exemple : Les reconnaissez-vous ?
N°1
Affiche n°1 :
Affiche n°2 :
Personnalité n°1 :
Personnalité n°2 :
Se poser les bonnes questions
- Comment vais-je montrer l'image ?
- A quoi va me servir cette image ?
- Quelles compétences je veux faire travailler ? (CO, CE, PO, PE)
- A qui vais-je montrer l'image ? (toute la classe, un seul apprenant, des binômes etc.)
- Que vais-je montrer de l'image ?
- Quelles images dois-je éviter de montrer ?
- Quelles images permettront d'éveiller l'attention et la curiosité ?


Comment présenter l'image ?
A. en grand groupe :
- sur un écran (TBI, TNI ou vidéoprojecteur)
- affichée au tableau

B. distribuée aux apprenants
- individuellement
- en binômes
- en petits groupes / équipes

Les rituels en début de leçon :
Où trouver
des images ?
Sur Internet
A. la plus grande base de données au monde :
Google image

:
https://images.google.com/

B. Un site d'images libres de droits :
Pixabay :
https://pixabay.com/

C. Deux sites d'images payantes mais avec démos téléchargeables gratuitement :
Fotolia :
https://fr.fotolia.com/
123RF :
http://fr.123rf.com/




En support papier
A. Publicité, prospectus
B. catalogues
C. journaux
D. Magazines et notamment revues photographiques (Chasseur d'images, GEO etc.)





Quand utiliser des images ?
- Au début ou en fin de cours sous forme de rituels.
Exemple : une image pour introduire une nouvelle thématique

- A l'intérieur du cours comme déclencheur d'une activité de production.
Exemple : décrire ce qu'il y a ou ce qu'il n'y a pas dans une image

- Au sein d'un projet de classe, à l'intérieur ou à l'extérieur du cours.
Exemple : projet BD, projet d'exposition photographique etc.
Classification des activités selon Francis Yaiche

Activités pour :

1) Identifier

2) Décrire

3) Imaginer

4) Raconter

5) Argumenter

Et j'ajoute 6) Jouer/Interpréter
Un premier pas vers l'image :
- rejet/attirance
- compréhension /interprétation
- quel rapport affectif on entretient avec cette image ?

Activité d'activité n°1 : La photo-miroir
Montrer ou faire choisir une photo.
Poser des questions personnelles sur la photo (choisie).
I. Identifier (et s'identifier à) l'image
Exemple de questions :
- Que représente cette photo pour vous ?
- Si cette photo pouvait parler et vous dire un mot, quel serait-il ? Et une phrase, quelle serait-elle ? Pourquoi ?
- Est-ce que d'une certaine façon vous vous reconnaissez dans cette photo ?

Si la photo a été choisie par l'élève :
- Quelles sont les raisons de votre choix ?
- Pourquoi cette photo vous plaît-elle (ou ne vous plaît-elle pas) ?
Exemple d'activité n°2 : L'album de famille
Ici l'objectif est de commenter un album de famille réel ou imaginaire en indiquant les souvenirs qui s'y rattachent : les dates, les lieux, les noms, les circonstances.

Option 1 : Demander aux apprenants d'apporter des photos de famille. Un jeu de reconnaissance est alors possible.

Option 2 : Distribuer des photos et prétendre qu'elles appartiennent à une personnalité connue de tous.

Exemple d'activité n°3 : La photo préférée
Demander aux apprenants d'apporter leur photo préférée, celle qu'ils gardent sur eux ou qu'ils ont encadrée sur leur bureau ou leur table de chevet. Leur demander :
- ce qu'elle représente pour eux
- dans quelles conditions ils pourraient s'en séparer.
Utiliser sa capacité d'observation pour :

- mettre des mots sur une image
- interpréter le sens d'une image
- inventorier (faire ressortir et classer du vocabulaire)

Objectifs :
- Faire comprendre qu'on ne voit pas tous la même chose et que nos interprétations sont multiples.
- Passer de l'observation à la production écrite ou orale.

2. Décrire l'image
Objectifs :
- Se présenter au groupe et parler de soi d'une façon détournée.

- Impliquer davantage les apprenants en intégrant une dimension personnelle et affective.

Les exemples ci-après sont tirés du livre Photos-Expressions, F. Yaiche, Hachette 2002
Exemple d'activité n°1 : Oui/Non
- Choisir une photo et faire l'inventaire des choses qui y figurent.
- Un apprenant (ou l'enseignant) pose des questions avec "Il y a..." ou "On peut voir..."
- Les participants répondent par oui en levant la main droite ou par non avec un signe négatif de la main gauche.
Variante : Présenter une photo en décrivant tout ce qu'il n'y a pas à l'intérieur.
Exemple : Il n'y a pas de... On ne voit pas de...
- Imprimer des photos en double et les distribuer de manière aléatoire dans la classe.

- Faire écrire secrètement un commentaire à chaque apprenant.

- Ramasser les commentaires puis les faire lire pour retrouver les paires.

Activité d'activité n°2 :
Les paires
Développer sa capacité d'imagination pour :

- sortir du cadre de la rationalité
- raconter ce qu'il y a à l'extérieur de l'image
- Inventer une histoire et la jouer ou la raconter

Objectifs :
- Prendre conscience du hors cadre et du hors-temps.
- Prendre plaisir à raconter et écouter quelqu'un raconter une histoire à partir d'une image.

3. Imaginer et raconter
Exemple d'activité n°1 : Imaginer le hors cadre et le hors-temps
Source : Photos-Expressions, F. Yaiche, Hachette 2002
Exemple d'activité n°2 : Les dialogues ou monologues
Choisir une photo avec un ou plusieurs personnage(s) et demander aux apprenants d'écrire :
- soit le monologue intérieur du personnage
- soit un dialogue entre les personnages.
Source : http://soocurious.com/fr/chine-photo-moment-rue-parfait/
Exemple d'activité n°2 : Les yeux fermés
En binôme faire observer la photo pendant une minute.
Ensuite l'un des participants ferme les yeux et décrit la photo de mémoire.
L'autre n'intervient pas au début puis demande des précisions dans un second temps.

Variante : Les apprenants retournent la photo puis essaient de se souvenir du plus de choses possibles ensemble.
Écrire collectivement un journal intime imaginaire
Distribuer une photo d'objet ou de personne et demander au groupe d'apprenants d'écrire son journal intime.
Par exemple chaque apprenant est en charge d'écrire une journée pour obtenir un véritable journal entre toutes les productions.
Exemples de personnages :
Utiliser l'image pour argumenter :

1. Une image choc pour faire réagir et donc inciter les apprenants à prendre parti et à développer des arguments.

4. Argumenter
2. Débattre sur le thème de la photographie et de l'image :

Quelques exemples de thèmes :

- Peut-on tout photographier ? Doit-on tout montrer ?
- Peut-on croire aux images photographiques ?
- Un appareil photo peut-il être considéré comme une arme ?
- Vous sentez-vous opprimés par l'excès d'images qui nous entoure ?
- Pour ou contre le partage de photos sur Facebook ?
Utiliser la photo comme déclencheur pour :
- un jeu en classe
- un jeu de rôle en classe

Objectif :
- Guider les apprenants à travers un support plus facile à comprendre et à interpréter qu'un texte ou une consigne.

5. Jouer
Exemple de jeu de rôle : La photomacie
Ce jeu de rôle se réalise en binômes.
Un apprenant joue un voyant qui lit, non pas dans les cartes mais dans les photos !
L'autre apprenant joue le client qui va se faire prédire son avenir.
Dans son livre, Photos-Expressions, Francis Yaiche recommande de disposer les photos avec beaucoup de sérieux, face cachée et de la manière suivante :

- une photo à gauche pour parler du passé;
- une photo au centre pour parler du présent;
- une photo à droite pour parler de l'avenir;
- une photo en haut pour parler de la vie spirituelle (rencontres, découvertes etc.);
- une photo en bas pour parler de la vie matérielle; (argent, promotions, biens etc.).
Des images personnages pour les jeux de rôle :
Personnellement j'ai beaucoup utilisé les personnages de Roger Hargreaves pour distribuer des rôles déjà caractérisés.
Diversifier les supports avec :
Se servir des images pour mettre en place un projet
Pourquoi créer un projet de groupe ?

- Pour fédérer les membres de la classe.
- Pour aboutir à un résultat commun.
- Pour encourager la créativité et le travail d'équipe.

Trois idées de projets :

- Création d'une exposition photographique
- Réalisation d'une BD photographique
- Création d'un journal intime à partir d'une photo
Créer une exposition photographique :
- Choisir un thème proche des préoccupations des apprenants
- Donner un délai et des consignes claires (dimension, couleur ou N/B etc.)
- Préparer l'exposition et le vernissage
- Inviter des gens
NB1 : Faire signer des documents de droit à l'image
NB2 : Il est possible de réaliser une exposition virtuelle sur Internet
Exemples de thème :
- pour les enfants : "Mes jouets préférés"
- pour les adolescents : "Ma chambre, mon univers"
- pour les adultes : "Le vert dans la ville", "l'ancien et le moderne"
En groupes de 5 ou 6 :
- Imaginer l'histoire
- Faire le scénarimage
- Faire les photos (ou choisir les personnages et fonds pré-faits)
- Disposer les photos sur le logiciel
- Écrire les dialogues dans les bulles
- Imprimer la BD ou la sauver au format JPG.

3 logiciels pour réaliser vos BD en classe :
Réaliser une BD photographique
http://comiclife.com/
http://stripgenerator.com/strip/create/
https://www.storyboardthat.com/storyboard-creator
Exemple de BD photographique avec Comic Life :
1
4
5
Constat et interrogations :
Nous vivons dans une société où l'image est omniprésente, mais concrètement, dans nos cours...


- quelle place donnons-nous aux images (et plus généralement aux éléments extra-linguistiques) ?

- que faisons-nous des images ? Leur apparition est-elle utile ou décorative ?

- connaissons-nous et utilisons-nous les compétences de nos apprenants en matière d'images ?

"On accepte enfin de considérer une langue dans son aspect vivant de communication et non pas seulement comme objet d'analyse et de description (cf. Moirand 1974 et 1982). Or, prendre en considération la dimension communicative du langage dans un véritable échange signifie remettre le verbal à sa juste place parmi les autres éléments extra-linguistiques. Si l'élément verbal ne représente qu'une des composantes de la communication, il faut pouvoir évoquer les autres; et puisqu'elles n'appartiennent pas au domaine du verbal, il faut pouvoir les montrer."
Carmen Compte, dans Langue française 1989, volume 83 N°1, page 32-50.
Citation de Carmen Compte dans l'article "L'image animée dans l'apprentissage du français langue étrangère".
Il y a de ça déjà plusieurs années...
... et aujourd'hui, qu'en est-il ?
Constat et interrogations
Les atouts de
l'image pour
l'enseignement
Un intérêt soulevé dès le XVIIème siècle
Dès le XVIIème siècle le pédagogue tchèque J. A. Komesky (dit Comenius) considère le potentiel des images dans l'enseignement.
Il insiste sur le rôle joué par les sens dans la mémoire des apprenants.
1. L'image facilite la compréhension d'un message
C'est bien connu : "un dessin vaut mieux qu'un long discours" !
Petit tour de piste des atouts de l'image pour l'enseignement des langues
Quelques exemples concrets :
a. des consignes imagées
b. des notions grammaticales
c. des supports imagés en complément d'un texte ou d'un audio
d. des Q.C.M. (Q.C.M. imagés recommandés au niveau A1)
Jus d'orange 1, CLE International 2015
b.
a.
Source :
2. L'image touche et marque plus facilement les apprenants
""Les photos parlent, "interpellent" et tout naturellement on se met à leur répondre.""
Francis Yaiche dans Photos-Expressions, Hachette FLE 2002
Petit test :
- De quoi vous souvenez-vous de vos classes de collège ?
- Quels sont vos souvenirs les plus ancrés ?
Il est important de diversifier les approches et les supports pour s'adapter aux différents profils d'apprenants (auditifs, visuels, kinesthésiques...) et à leurs intelligences multiples.
3. L'image est un excellent tremplin à la production
L'image :

- provoque l'expression qu'elle soit écrite ou orale

- fait réfléchir les apprenants et leur permet d'échanger leurs points de vue.

- favorise la participation du groupe (regards convergents vers l'image)

- lève certains verrous de l'apprentissage, notamment les inhibitions des apprenants à parler d'eux-mêmes.
4. L'image parle à un grand nombre d'individus
Travailler en F.L.E. à partir d'images est possible :

- pour tous les niveaux, des plus petits aux plus élevés

- pour tous les âges

- pour toutes les cultures

Un énorme atout pour travailler sur l'intercuturel et l'interpersonnel :

Travailler avec l'image c'est confronter les apprenants à la multiplicité des points de vue.

Une expression québécoise lourde de sens :
"Dans mon livre à moi"...
La condition :

"Il faut savoir choisir des documents dans lesquels le code iconique sera un facilitateur et non pas un problème supplémentaire pour l'apprenant."

Carmen Compte, dans Langue française 1989, volume 83 N°1, page 32-50.
5. L'image transmet des informations sur la/les culture(s)
Un reflet du monde...

- Un levier formidable pour appréhender certains particularismes culturels

- L'image permet d'apercevoir les multiples facettes d'une culture ou d'une société.

- L'image donne accès aux mimiques et micro-expressions si difficiles à transmettre à l'écrit.





On voit bien ici les 3 lectures pour un seul et même cliché :
cadrage 1 : on menace un homme
cadrage 2 : on force un homme à boire
cadrage 3 : on aide un homme à boire
Qu'en est-il ici ?
Proposition de sens de lecture d'une image
I. Comprendre et décrire

1. Dire ce que l'on voit.

2. Situer le lieu.
Où sommes-nous ?

3. Dater l'image ou la photographie.
Époque, saison, moment de la journée etc.

S'il y a un personnage :
4. Identifier le ou les personnages.
Qui sont-ils ? Quelles sont leurs relations ?Comment sont-ils (description physique, psychologique, comportementale etc.)


II. Entrer dans l'imaginaire...

5. Imaginer le hors-champ.
Qu'est-ce qu'il y a hors du cadre ?

6. Imaginer le hors-temps.
Que s'est-il passé avant, que se passera-t-il après ?

7. Exprimer des sensations.
Avec un peu d'imagination : qu'est-ce que l'on entend (des bruits, une musique), qu'est-ce que l'on sent etc.

8. Imaginer des intérieurs.
Inventorier ce qui n'est pas visible dans l'image, par exemple l'intérieur d'une poche ou d'un sac.

9. Imaginer la relation entre la photo et le photographe
ou le dessin et le dessinateur. A-t-il été ému, est-ce que ça l'a fait rire, est-ce que ça l'a gêné etc.


III. Produire

A l'écrit : 10. Écrire un texte
poétique sur l'image, un dialogue, un monologue, un texte qu'on ne voit pas mais qu'on imagine quelque part sur l'image (une petite annonce, un graffiti, une page de journal intime, une lettre etc.)

A l'oral : 11. Jouer la scène
en prenant en compte le hors-champ et le hors-temps.


Proposition de sens de lecture d'une image
Proposition de sens de lecture d'une image
Les rituels
par l'image
Des images pour
mémoriser
- En cours il est également possible de s'intéresser à l'évidente subjectivité du photographe, caméraman ou dessinateur.
Court métrage d'animation "Bouts en train" d'Émilie Sengelin
et aussi...
Merci !

CONTACTS :
adrien-payet@hotmail.com
www.fle-adrienpayet.com
www.theatre-fle.blogspot.com
Full transcript