Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La tectonique des plaques un modèle qui s'enrichit.

No description
by

Jacques florimont

on 30 January 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La tectonique des plaques un modèle qui s'enrichit.

1°) La mobilité des plaques confirmée par les données GPS
Dès le début des années 1980, le géopositionnement par satellite (GPS) est utilisé dans le domaine de la tectonique des plaques. Désormais, il est possible de mesurer des vitesses instantanées.
Les déplacements déterminés grace au GPS sont cohérent avec ceux déduits des anomalies magnétiques, des alignements volcaniques et des données sédimentaires.
3°) Le fonctionnement des dorsales
4°) Le fonctionnement des zones de subduction.
Apartir de 1970, la tomographie sismique permet d'ausculter l'intérieur du globe. Cette technique est fondée sur la détection d'anomalies de vitesse de propagation des ondes sismiques.
2°) La dynamique de la lithosphère océanique.
Les anomalies positives au niveau des zones de subduction traduisent l'enfoncement de la lithosphère océanique froide dans le manteau, les anomalies négatives à l'aplomb des dorsales traduisent une remontée de matériel mantellique chaud à l'origine de la nouvelle lithosphère océanique.
La tectonique des plaques: un modèle qui s'enrichit
La mise en place des roches caractéristiques de la lithosphère océanique ou accrétion est due à l'existence d'une remontée de matériel mantellique chaud à l'aplomb de la dorsale.
La baisse de pression résultant de l'ascension déclenche une fusion partielle des péridotites (quelques %). Les magmas de composition basaltique qui se forment s'accumulent dans une chambre magmatique puis migrent vers la surface.
En se refroidissant plus ou moins rapidement, ces magmas donnent naissance aux gabbros et basaltes qui constituent la croûte océanique.
Au niveau des zones de subduction, les données tomographiques confirment l'enfoncement et la disparition de la lithosphère océanique dans l'asthénosphère et la grande lenteur de réchauffement de la lithosphère océanique plongeant dans le manteau plus chaud.
Une proposition de synthèse
Selon ce schéma, la descente des plaques plongeantes jusqu'au noyau et, par ailleurs, la montée de laves de composition différentes deviennent possibles. Les deux réservoirs ne sont plus considérés comme deux couches superposées.
À 1250 km de profondeur, des masses chaudes et moins chaudes sont animées de mouvements ascendants et descendants. Les très belles et performantes images des géophysiciens restent fixes, elles n'ont pas encore livré le film de ces mouvements; des expériences en laboratoire seront utiles.
Full transcript