Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Journée de formation du 20 avril 2012

Catégorie A
by

Admin Exempl

on 23 June 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Journée de formation du 20 avril 2012

LE DEVELOPPEMENT DURABLE
1972 Création du Club de Rome et 1er sommet de la Terre

1987 Rapport Brundtland qui définit le développement durable

1992 2ème sommet de la terre à Rio

2002 Sommet de Johannesburg

2005 Entrée en vigueur du protocole de Kyoto

2009 Conférence de Copenhague sur le climat

2010 Conférence de Cancun sur le climat

2012 Conférence mondiale des Nations Unies sur le développement durable Rio+20
Contexte général
Mission :
Ancrer le développement durable dans le fonctionnement des services de l’État et de ses établissements publics.
Enjeux :
Réduction de l’impact environnemental du fonctionnement des administrations via les achats et l’éco-responsabilité
Diffuser la dynamique sociale contenue dans le DD
Disséminer les bonnes pratiques
Structurer et orienter la production et la consommation
Le fonds financier
Application au MAE
En centrale : mise en œuvre complète (PAE)
En poste : mise en œuvre partielle mais rôle clé.
LE PLAN ADMINISTRATION EXEMPLAIRE
Constitution à partir de 2010 :
1% budget de fonctionnement de chaque ministère =100 M€. Pour le MAE = € 3,1 M en 2012

Mise en réserve de crédits.
Chaque ministère cotise au prorata de sa part dans les achats courants de l’État.

Des indicateurs progressifs en terme de difficultés et de périmètre

Performance liée au nombre d’indicateurs atteints
Intégralité du fonds répartie chaque année
50% des fonds si atteinte de 11 critères sur 14 en 2011
50% en fonction de la performance des autres ministères

Suppression du fonds financier en 2012.
Via l’éco-responsabilité, les achats, et la responsabilité sociale de l’Etat :


Gestion des Flux : énergie, éclairage, eau

→Transport : flotte de voitures particulières, éco-conduite, déplacements

Services : nettoyage, espaces verts, solutions d’impression, gestion des déchets

Fournitures : papier, bureautique, fournitures de bureau, alimentation, mobilier,
textile, achat public de bois

Responsabilité sociale de l’État : formation, achats socialement responsables, diversité, handicap, parité
Calendrier et dynamique
Démarche Ambassade Verte
Communication auprès des agents
Centrale:
Bulletin vert bimensuel présentant les différents projets et l'actualité du développement durable
Ambassades:
Lettre info mensuelle présentant l’état d’avancement des projets
Relais services avec les correspondants
Réception
Direction Générale de l’administration et de la modernisation DIL/SCL

Jean-Charles Demarquis
Haut fonctionnaire en charge du Plan Administration Exemplaire
jean-charles.demarquis@diplomatie.gouv.fr

Chargée de mission État exemplaire
Morgane Paulin
morgane.paulin@diplomatie.gouv.fr
QUESTIONS ?
La circulaire du 3 décembre 2008
Objectifs :
Réduire nos coûts
Réduire notre impact environnemental
Améliorer notre image





Initiatives prises dans certains postes:

- Afrique du Sud et Ethiopie: Charte environnementale
- Costa-Rica : Recyclage des déchets
- Danemark: Palais en lumière économe en CO²
- Etats-Unis : Projet ambassade verte
Un sujet d'actualité
Les indicateurs 2011
Le développement durable sur Diplonet
Le Bilan Carbone
Initiatives innovantes
Première partie


La France et le développement durable : un enjeu international
Big and....
... small
Première partie

Le Plan Administration Exemplaire
Quels écogestes adopter ?

Deuxième partie


Les bonnes pratiques dans
le réseau diplomatique
et consulaire
A vous de jouer !
2. Sur un trajet de 30 km effectué chaque jour, combien le covoiturge permettrait-il
d'économiser par an et par personne ?

1760 euros

200 euros

1230 euros
3. Un agent MAE consommait 24 ramettes de
papier A4 en 2009, soit 10 000 pages par an.
Quelle a été la quantité de bois nécessaire a la fabrication de ces 24 ramettes ?


10 kilos
75 kilos
130 kilos
1.Quel objectif de réduction des consommations énergetiques fixe l'article 5 de la loi Grenelle I d'ici 2020 ?

15 %

27 %

40 %
4. Combien de tonnes de déchets municipaux sont générées chaque année par le 27 pays de l'UE ?
1,5 milliards
2,7 milliards
9 milliards
5. En oubliant d'éteindre la lumière de votre bureau, à l'heure du déjeuner et le soir vous émettez...











2 kg de CO2 par an
10 kg CO2 par an
20 kg CO2 par an
6. En oubliant d'éteindre votre ordinateur à l'heure du déjeuner et le soir vous émettez...
20 kg de CO2
17 kg de CO2
12 kg de CO2
7. L'ONU a déclaré l'année 2013 année internationale de ... ?
La coopération dans le domaine de l'eau
La forêt
De l'énergie durable pour tous
8. Dans la cadre de sa démarche en faveur du développement durable, le MAE porte un projet original en vue de valoriser ses espaces verts :


La réhabilitation du potager de la
Celle Saint-Cloud

La replantation de 50 arbres à
Convention

Mur végétal à la Courneuve
9. Selon l'Organisation Mondiale du Tourisme combien de voyageurs internationaux ont été enregistrés en 2010 ?






255 millions
500 millions
935 millions








70 000 tonnes équivalent CO2
41 000 tonnes équivalent CO2
21 000 tonnes équivalent CO2
10. Selon le Bilan Carbone réalisé en 2010, à combien s'élèvent les émissions de GES générées par le MAE ?
Les actions de la France
Intégration de la dimension environnementale dans les politiques publiques de développement.

Sensibilisation et la formation aux enjeux et défis du développement durable.

Participation aux grandes réunions internationale :
- Rio +20 (2012)
- Conference de Durban (2011)
- Conference de Cancun (2010)
- Conference de Copenhague (2008)
- Conference de Johannesburg (2002)
- Conference de Rio (1992)
- Conference de Stockholm (1972)

Création d'un Ambassadeur délégué à l’environnement : M. Jean Pierre THEBAULT

Ratification des statuts de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (International Renewable Energy Agency - IRENA).

Ratification des traités environnementaux internationaux
Ambassade verte ?
Une ambassade qui inscrit son fonctionnement quotidien dans une démarche de développement durable !
Les chartes environnementales : exemple de l'Afrique du Sud
En oubliant d’éteindre la lumière de votre bureau à l'heure du déjeuner et le soir vous émettez 20kg de CO2 par an.
En oubliant d’éteindre votre ordinateur à l'heure du déjeuner et le soir vous émettez 17 kg de CO2 par an !
2,7 milliards de tonnes de déchets municipaux sont générés chaque année par les 27 pays de l’UE
Un agent au MAE consommait 24 ramettes de papier A4 en 2009, soit 10 000 pages par an, soit 75 kilos de bois
L’ONU a déclaré l’année 2013, année internationale de la coopération dans le domaine de l'eau.
Selon le Bilan Carbone réalisé en 2010, les émissions de GES générées par le MAE s’élèvent à 41 000 tonnes de CO2
En vue de valoriser ses espaces verts : le MAE a lancé la réhabilitation du potager du Château de la Celle St Cloud
Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme 1 milliard de voyageurs internationaux ont été enregistrés en 2012
Les constructions : l'exemple de l'Ambassade de France à Tokyo
Sur un trajet de 30 km effectué chaque jour, le covoiturage permet
d’économiser 1 760 €
L’article 5 de la loi Grenelle I fixe un objectif de réduction des consommations d’énergétiques de - 40% d’ici 2020
La démarche État exemplaire et les achats publics
Circulaire PM du 3 décembre 2008
Champ d'application


Application par les services de l'État (administrations centrales, services déconcentrés, établissements publics)
des principes d'écoresponsabilité et de responsabilité sociale

Contenu

20 fiches thématiques définissant les leviers
et les moyens d'action associés à un objectif
Deux outils efficaces pour améliorer l’exemplarité de l’État

Circulaire PM
3 décembre 2008
PAE à remettre en
2009 par chaque
ministère+ Un bilan
annuel du PAE
Fonds de 100 M € - 11 indicateurs de
performance en 2010, 14 en 2011, 18 en 2012
Supprimé en 2012
PAE
Fonds incitatif Bonus- Malus


Délégation Interministérielle
au Développement Durable Commissariat général au Développement Durable


Concertation interministérielle
animée par la DIDD au sein du
Comité de Pilotage Etat exemplaire
(CPEE)

Correspondants État
exemplaire de chaque
ministère


Des progrès par rapport à 2009 alors que les indicateurs de performance sont plus nombreux et plus exigeants

Une seule administration n’a pas atteint le seuil des 8 indicateurs
Un bâtiment moderne et respectueux de
l'environnement :

- Préservation et valorisation des espaces
verts existants
- Gestion de l’eau par la récupération et
le retraitement des eaux de pluie
- Optimisation de l’isolation thermique
- Utilisation de matériaux
recyclables-isolement acoustique
- Optimisation de l’éclairage naturel.
L’ambassade a développé une réflexion sur la mise en œuvre du développement durable dans ses services et l’adoption de mesures éco-responsables visant à diminuer les impacts environnementaux de son fonctionnement.

L'Ambassade a donc adopté une Charte environnementale destinée à rappeler les bons réflexes à adopter en faveur de l’environnement.
Vers un fonctionnement exemplaire de l'Etat
LES BONNES PRATIQUES
Les opérations de rénovation
l'Ambassade de France à Rabat
Renouvellement des éclairages

Mise en place d’une toiture végétalisée

Installation de panneaux solaires

Mise en place d’un système de géothermie

Mise à disposition de vélos libre-service

Objectif de réduction de 35% des émissions de GES et de 53% des consommations d’énergie.
L'Ambassade de France à Washington
L'Ambassade de France à Copenhague
Suite à la réalisation d’un diagnostic de performance énergétique, l’ambassade a entrepris une opération de rénovation afin de réduire ses consommations énergétiques de 42%
2009 : 8 indicateurs

centrés sur le socle des achats : papier, appareil d’impression, véhicules, énergie…= la colonne vertébrale

2010 : 11 indicateurs

après l’état des lieux, fixation d’un seuil de performance

2011: 14 indicateurs

renforçant les axes :
- « comportement éco-responsables » : indicateurs dans le domaine des transports et déplacements
- « Responsabilité sociale de l’État »

2012 : 18 indicateurs

pour couvrir plus de fiches de la circulaire du 3 décembre 2008 (gestion des déchets, alimentation biologique)
Renforcement progressif des indicateurs du fonds financier pour atteindre les objectifs de la circulaire du 3 décembre 2008
Bilan des résultats aux indicateurs 2010 et objectifs cibles de la circulaire du 3 décembre 2008
Selon l'Organisation Mondiale du Tourisme, combien de voyageurs internationaux ont été enregistrés en 2012 ?







500 millions
935 millions
1 milliard
Pilotage du dispositif État exemplaire
Bilan positif au terme du deuxième exercice (2010)
Service des achats de l'Etat
Les indicateurs 2012

Introduction


Monsieur Demarquis, Haut fonctionnaire en charge
du Plan Administration Exemplaire


Formation à l'éco-responsabilité
Full transcript