The Internet belongs to everyone. Let’s keep it that way.

Protect Net Neutrality
Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Bi/plurilinguisme et alternance des langues

No description
by

Patricia Lick

on 29 January 2017

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Bi/plurilinguisme et alternance des langues

Bi/plurilinguisme et alternance des langues
Bi/plurilinguisme dans
les textes officiels: la politique des langues AEFE
1-La politique des langues AEFE promeut:
le dialogue des cultures, la diversité linguistique, le respect des identités et des différences
La pratique pour tous de la langue et de la culture du pays d’accueil, à égale qualité d’enseignement et d’apprentissage, à égale dignité de considération accordées à l’histoire et à la culture
l’apprentissage du plurilinguisme aussi tôt que possible.
une organisation de l’enseignement bilingue: réfléchir au
volume horaire et à l’alternance
. La langue doit être objet d’apprentissage et vecteur d’apprentissage.

Le bilinguisme : désigne la compétence d’un sujet capable de maîtriser à peu près également deux langues, y compris dans la dimension socio-culturelle et les codes comportementaux supposés par chacune d’elle.
Définir l'alternance des langues
Elle est pratiquée de manières différentes qui ne sont pas toutes définies dans les textes officiels :
1- l'observation comparée des langues
2- la macro -alternance
3- la micro-alternance
4- doublettes et binômes
5-la meso-alternance

Bilinguisme et plurilinguisme dans
les textes officiels: le CECRL
LE CECRL- Plurilinguisme et pluriculturalisme
Les différentes cultures, nationale, régionale ou sociale auxquelles quelqu'un a accédé ne coexistent pas simplement côte à côte dans une compétence culturelle. Elles se comparent, s'opposent et interagissent activement pour produire une compétence pluriculturelle enrichie et intégrée dont la compétence linguistique n'est qu'une composante

L'apprenant ne classe pas ces langues et ces cultures dans des compartiments séparés mais construit plutôt une compétence communicative
Bi/plurilinguisme et pluriculturalisme:
le projet de zone AMCECA
Axe 2: favoriser l'éducation bi/plurilingue et pluriculturelle
2.1.4 Donner du sens aux apprentissages en favorisant les passerelles entre les programmes nationaux et français
2.2.2 Adapter et contextualiser certains domaines du programme
2.31 Mieux articuler les apprentissages en L1 et L2
2.3.4 Développer le plurilinguisme a travers l'enseignement de l'anglais
2.3.5 mettre en place des échanges, projets entre établissements de la zone (ou inter-zone) avec des projets communs autour de deux ou trois langues
La macro-alternance
La micro-alternance
La meso-alternance
L'observation comparée des langues ( OCL)
Elle est préconisée dans les programmes officiels de
l’enseignement des LV à l’école
(BO n° 8 du 30 août 2007):
L’observation comparée de quelques phénomènes simples dans des langues différentes (dont la langue française) crée chez les élèves une distance qui leur permet d’être plus sensibles aux réalités grammaticales et renforce la maîtrise du langage

Elle est mentionnée aussi dans les textes officiels de l'AEFE (T.D de 2008, relatif à l’organisation du service des enseignants du premier degré) :
L'OCL permet de comparer les deux langues au cycle 3 et de mener une réflexion guidée sur les similitudes et les différences concernant les 2 langues support de l'enseignement

Elle permet de mettre en avant les interférences possibles entre les deux langues, sans les juger.
La micro - alternance désigne le fait que durant le cours dispensé et structuré majoritairement en l’une des deux langues, on aura recours, ponctuellement et de manière non programmée, à l’usage de l’autre langue. La micro - alternance est un phénomène naturel qui doit être maîtrisé, il peut prendre plusieurs formes : on distinguera notamment : une micro - alternance de reformulation, une micro - alternance de type métalinguistique, une micro - alternance enfin dans les interactions.



Le terme est employé pour les sections internationales en lycée et la "DNL" discipline non linguistique: le volume horaire de chaque langue est institutionnalisé.

La macro - alternance se prévoit à l’avance, avec tout ce que cela implique au niveau des préparations et collaborations éventuelles avec d’autres collègues, notamment le professeur de langue 2.
Doublettes et binômes
Le dispositif de la
doublette
peut être considéré comme une micro- alternance: c'est l’intervention ponctuelle de deux enseignants dans la même salle de classe qui entraîne l’utilisation de deux langues, par les élèves et par le(s) professeur(s), de manière spontanée ou dirigée. C'est une micro-alternance proposée, souhaitée par les enseignants. Elle peut se décliner autour de plusieurs de plusieurs activités différentes: rapprochement de textes littéraires par le genre, le thème, l'époque, observation comparée des langues ( OCL)... La doublette est préparé en amont par les deux enseignants, qui feront converger leurs programmes.

Elle est différente d'une organisation en
binôme
, qui consiste à préparer des séquences en parallèle sans que les deux professeurs ni les deux langues ne soient jamais réunis dans la même salle de classe.
Elle se pratique lors de l'enseignement de la DNL
. Il s'agit de l' alternance de langues opérée par le professeur pendant le cours de manière raisonnée, réfléchie, volontaire, sous forme de séquences successives
et ceci, dans la perspective de favoriser chez les élèves la mise en œuvre des processus d’ apprentissage.
Cette méso - alternance, composée de
séquences monolingues plus ou moins longues,
qui peut prendre par conséquent différentes configurations, a pour objet d’enrichir les contenus, de croiser les documents en différentes langues, de varier les entrées méthodologiques ; en stimulant les comportements de concentration, de curiosité, d’attention, de mémorisation, de flexibilité cognitive en général, cette méso - alternance peut permettre en effet de faciliter les constructions conceptuelles disciplinaires.
Les avantages de la doublette et du binôme
Les binômes et doublettes
luttent contre la domination d'une langue sur l'autre.

L'alternance L1 /L2 et la présence des deux enseignants compétents dans les deux langues (doublette) redonne un statut égal aux deux langues. C'est un moment de réflexion sur les langues et les cultures.

Ces dispositifs facilitent le transfert de vocabulaire.

La doublette rassure: on peut faire des erreurs dans les deux langues, on peut analyser ces erreurs sans les juger ( OCL)

Le travail en binôme et la doublette permet de
rapprocher les deux programmes et créer une mise en réseau
,
dans le cadre de la littérature par exemple
: établir des liens entre les oeuvres, les auteurs, les cultures, créer des références chez les élèves qui facilitent leur compréhension générale: une thématique qui devient familière, un vocabulaire récurrent, des portraits de personnages qui s'affinent avec des points communs et des caractéristiques différentes....
Full transcript