Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Le culte de la personnalité chez les dictateurs

No description
by

Manolis Sfendourakis

on 1 March 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Le culte de la personnalité chez les dictateurs

Le culte de la personnalité chez les dictateurs
Note : Il y a un lecteur pour écouter le texte si vous n'avez pas envie de le lire :
Qu'est ce que le culte de la personnalité ?
Le culte de la personnalité est le fait, pour un dictateur, de se faire passer pour un dieu auprès de sa population et d'être vénéré comme tel, d'être admiré par tout le monde. Les dictateurs vont mettre en œuvre tous les moyens possibles pour parvenir à cela.
Quels sont les moyens mis en œuvre pour renforcer le culte de la personnalité ?
Pour cela, beaucoup de propagande est faite avec des affiches, des films, des œuvres littéraires, des rassemblements, des défilés militaires, des statues et les médias comme les journaux et, plus tard, la télévision. La plupart des grands dictateurs avaient aussi un surnom flatteur qui les élevait au rang de dieu.
Qui a utilisé un culte de la personnalité ?
La plupart des chefs d'État totalitaire ont utilisé un culte de la personnalité. Les plus connus étaient Mao Tse Tong (RP Chine), Ceaucescu (Roumanie), Kadhafi (Libye), Franco (Espagne), Hitler (Allemagne), Mussolini (Italie), Staline (URSS). Ici, les trois derniers seront abordés lors des exemples qui vont suivre.
Joseph Djougachvili (Staline)
Benito Mussolini
Adolf Hitler
OTALITARISME
Surnom
Staline était surnomé "le petit père des peuples". Ce surnom fait penser à l'appellation "mon père" que l'on donne aux curés et l'élève au rang de "Saint". Il donne également à Staline une image de père qui se soucie de sa population et qui fait tout pour la rendre heureuse.
Surnom
Mussolini se faisait appeler "il duce", venant du latin "dux" qui signifie "guide","conducteur" ou "chef". Il était donc celui qui devait guider l'Italie vers la gloire et la puissance.
Surnom
Hitler était surnommé "führer", qui veut dire "guide" en allemand. Il était donc celui qui était censé guider tout le monde vers la bonne voie et guider l'Allemagne vers la gloire. Il a, en quelque sorte, le rôle de Dieu.
CONCLUSION
Surnoms
Ces trois dictateurs ont un surnom qui prouve qu'ils sont au dessus des autres personnes. Hitler et Mussolini sont "guides", dieux alors que Staline est "père", ce qui lui donne une image de gentil.
Affiches
Sur la première affiche, on voit Staline en train de tenir le gouvernail d'un bateau de l'URSS. Il regarde loin devant. Il y est écrit "le grand Timonier nous guide, Staline à la barre". Le dictateur est donc présenté comme un guide qui mène l'URSS vers la réussite. Sur la deuxième affiche, on voit deux enfants qui offrent des fleurs au "petit père des peuples". Il est écrit "Merci à notre cher Staline pour notre enfance heureuse". Il est donc représenté comme un père qui fait le bonheur de sa jeunesse.
Cliquez sur une affiche pour l'agrandir
Affiche
Sur cette affiche, on voit Mussolini représenté de la même manière que les empereurs romains. Il porte une tenue militaire, ce qui veut dire qu'il veut conquérir, à la manière des empereurs romains. On retrouve le mot "dux", "guider". Le Duce veut donc guider l'Italie vers de nouvelles conquêtes.
Cliquez sur une affiche pour l'agrandir
Affiches
Sur la première affiche, il est marqué "Un Peuple, un État, un Guide". Hitler se présente donc comme étant le seul apte à guider son pays. Tout le monde doit s'unir autour de lui. Sur la deuxième affiche, Hitler est en grand devant et est plébiscité par le peuple allemand qui crie "Oui! Guide, nous te suivons". Hitler est admiré par tous les Allemands selon l'affiche. Il se montre prêt à guider son pays.
Cliquez sur une affiche pour l'agrandir
Affiches
Sur les affiches, Hitler, Staline et Mussolini se montrent sous leur meilleur jour. La notion de "guide" est très importante. Ils se montrent prêts à guider leur peuple vers la gloire. Staline se montre également affectif.
Film
Cet extrait est tiré du film
La Chute de Berlin
de Mikheïl Tchiaourelli. Les soviétiques sont entrés dans Berlin et ont tout détruit. Staline arrive triomphant par avion. Il est acclamé par tout le monde comme un héros. Il est le sauveur de l'URSS, celui qui l'a menée à la gloire.
Cliquez sur le lien pour accéder au film. L'extrait en question commence à 28:00
http://www.dailymotion.com/video/xtgwt1_la-chute-de-berlin-part-4-v-o_shortfilms
Film
Ce film est Scipion l'Africain et a été réalisé par Carmine Gallone. Il met en avant les exploits de Scipion qui a conquis Carthage. Cela fait référence à Mussolini qui a conquis l'Éthiopie en 1936 et le présente comme un héros romain.
Version originale (italienne)
Film
Ceci est un extrait du film Les Dieux du stade de Leni Riefenstahl. Ce film est réaliste et ce sont les vraies éppreuves des Jeux Olympiques de 1936 à Berlin. La contre-plongée sur Hitler donne l'impression qu'il est supérieur à tout le monde.
Version originale (allemande)
Films
Hitler et Staline se font bien mettre en valeur dans les films de propagande. Mussolini préfère utiliser des "métaphores" en rapport avec l'empire romain.
Rassemblements
Staline aimait bien se montrer lors des défilés militaires alors que Mussolini préférait les discours enflammés. Hitler a utilisé les deux pour se montrer et à même organisé des Jeux Olympiques.
Parades militaires
Staline organisait souvent des parades militaires. Il y avait toujours son image en grand, au départ à côté de celle de Lénine, puis tout seul. Cela montrait sa grandeur auprès de tous les soviétiques qui étaient en train d'admirer des défilés magnifiques.
Cliquez sur une image pour l'agrandir
Discours
Mussolini rassemblait énormément de personnes pour que ces dernières écoutent ses discours depuis des balcons. C'était lui le maître et il parlait avec conviction à la foule. Il levait le bras. Ceci était un symbole de la force de sa dictature.
Cliquez sur une image pour l'agrandir
Jeux Olympiques de Berlin 1936
Hitler a organisé les jeux Olympiques de 1936, des jeux très modernes pour l'époque et les plus impressionnants. Ceux-ci ont séduit le monde entier qui a reconnu la grandeur d'Adolf Hitler.
Cliquez sur une image pour l'agrandir
Les trois "grands" dictateurs européens du XXème siècle ont utilisé un culte de la personnalité pour se faire aimer par leur population. Il ont utilisé tous les moyens à leur disposition (affiches, surnom, films, rassemblements) pour parvenir à cela. Ils se montrent comme "guides" de leur nation. Staline se montre doux pour se faire apprécier.
Sources
toupie.org
culture-generale.fr
universalis.fr
ac-grenoble.fr
fr.wikipedia.org
assistancescolaire.com
hnilcogn.blogspot.com
propagandestalinienne.centerblog.net
marjorie-art.voila.fr
minerva.unito.it
dailymotion.com
youtube.com
cinoque.blogs.liberation.fr
propagande-par-le-cinema.over-blog.com
orta.dynalias.org
pythacli.chez-alice.fr
culturevisuelle.org
info.rts.ch
Full transcript