Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Copy of l’optimisation de la performance de la Supply chain de YMO, selon le référentiel ASLOG : flux Amont et Aval

L'évaluation et l'amélioration de la performance des flux logistiques de YMO
by

Mahamane Kamaloudini

on 3 May 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Copy of l’optimisation de la performance de la Supply chain de YMO, selon le référentiel ASLOG : flux Amont et Aval


Réalisé et soutenu par : Salma RHAFIR et Soufiane HMADOUCH

Président du Jury : M.Brahim BENBBA
Membre du Jury : M.Abderrahman AMINE
1. Les flux logistiques de YMO sont-ils optimisés ?

2. Comment accroitre la performance des opérations logistiques non optimisées. Problématique Outils d'analyses Diagnostic du flux logistique amont :
Application de la méthode AMDEC PLAN Contexte et intérêt du sujet

Problématique et objectifs

Cadre théorique

Méthodologie suivie

Résultats et recommandations

Limites et perspectives
Conclusion référentiel d'audit de la Supply Chain conçu dans le but d'améliorer les performances des entreprises. Il concerne l'ensemble de leur dispositif logistique L'ASLOG : La finalité de ce référentiel est de stimuler le développement des entreprises au mieux
de leurs possibilités et de leurs intérêts AMDEC : Analyse des modes de défaillances de leurs effets et de leur criticité Objectifs :

Analyser les risques liés à la mise en place ou à l’évolution des flux logistiques
Analyser les dysfonctionnements sur des flux logistiques existants
Préparer et piloter un plan d’actions préventif ou correctif Les 5 étapes de l'AMDEC ETAPE 1 : IDENTIFICATION DES OBJECTIFS DES LIMITES DE L’ETUDE
ETAPE 2 : MODELISATION DU PROCESSUS
ETAPE 3 : ANALYSE DES RISQUES ET DES DYSFONCTIONNEMENTS : ANALYSE AMDEC
ETAPE 5 : GESTION DU PLAN D’ACTIONS
ETAPE 4 : SYNTHESE Le diagnostic interne Etape 1 : Identification des objectifs :
• Diagnostic des flux de la chaîne logistique amont : Processus d’import .
• Détection des anomalies et formulation des recommandations . Planning : Etape 3 : Analyse des risques et des dysfonctionnements : Etape 4 : Hiérarchisation des défaillances Etape 5 : Plan d’action   Un diagnostic logistique est une étude des performances de l'entreprise à un instant T. Le déroulement chronologique d’un diagnostic logistique se fait en trois phases principales : Phase 1 : Etude de l'existant
Phase 2: Scénarios possibles d'évolutions- Axes d'améliorations possibles
Phase 3: Plans d'actions
Phase 4: Mise en œuvre (optionnelle) L'optimisation du flux aval : Application du diagnostic logistique interne La démarche du diagnostic Logistique interne bien entendu a été appliquée pour étudier, analyser et optimiser des flux de la chaine logistique de YMO notamment le Projet :
« HELP FLOWS SITUATION »
« YMO TRANSIT »
« TRUCK DENSITY »
« ORDERS FLOWS YMO YMK » 1- HELP FLOWS SITUATION :
Projet de régularisation de la situation des matières livrés à des sociétés du même secteur d’activité dans le cadre d’une relation « Help » et qui sont susceptibles d’être retournées ultériément vers YMO.

Ce projet est toujours en phase de réalisation (70%).les détails jusqu’à présent sont les suivants : 2. YMO Transit :
Ce grand projet reste parmi les projets phares de la société, vue son importance et son impact direct sur l’optimisation des coûts logistiques relatifs aux opérations de dédouanement et à la maitrise de ses délais. Une analyse préalable des coûts a permis de dégager les résultats suivants :

Les Frais relatifs aux opérations de transit et dédouanement sont répartis comme suit :
180 EUR = 156 EUR pour TMSA (Autorité portuaire) + 25 EUR pour le transitaire ESMATRANS (dédouanement)

Depuis Juillet 2011 et jusqu’au Mai 2012, nous avons pu étudier la situation des exports des produits finis, et nous avons eu les résultats suivants : L’intérêt du projet YMO TRANSIT est de bien optimiser les couts de dédouanement des produits finis exportés et donc d’épargner les 25 EUR par opération. Une analyse comparative des deux scénarios a donné les résultats suivants : Depuis Juillet 2011 et jusqu’au Mai 2012, YMO a dû payer une somme de 215 028 EUR comme redevances portuaires et de dédouanement, au lieu de 185 328 EUR via son propre transitaire, ce qui fait une différence subie de 29 700 EUR, avec un manque à gagner de 14 % des charges totales supportées durant cette période . 3- Taux de remplissage des camions d’export : Le taux de remplissage des camions est un indicateur clé de la performance et de
la maitrise de la chaine logistique de toute entité. Dans le Cas de YMO et vue que
les couts relatifs au transport international sont indépendants des volumes exportés et qui ne concernent que le nombre de KM parcourus pour chaque destination, la gestion et l’optimisation de cet indicateur semble être indispensable à la réduction de couts de transport.

Pour cette finalité nous avons réalisé une analyse des taux de remplissage des
camions d’export selon les destinations pour l’année 2012, ci-après les résultats obtenus : Par simple calcul de moyenne mensuelle relative à cet Indicateur nous aurons :
Janv-12 ==> 84.70 %
Févr-12 ==> 87.40%
Mars-12 ==> 85.40%
Avr-12 ==> 81.88%
Mai-12 ==> 85.1% Ce qui nous donne une évolution annuelle de : Cette situation nous oblige à se poser plusieurs questions relatives à la gestion et l’optimisation des volumes à l’export, et vers la fin de remonter un certain nombre de recommandations :

• Cas d’une seule destination :
Augmenter les volumes (en mcb) exportés en tenant compte des commandes clients et des délais de livraison à respecter.

• Cas de plusieurs destinations :
Le choix des expéditions a livrer par le biais d’une seule remorque doit se faire selon des critères de distances à parcourir, de zone géographiques des magasins de destinations,

Respecter la norme qui favorise les volumes de la deuxième destinations par rapport à ceux de la première ( généralement 1/3 pour la 1ere et les 2/3 pour la deuxième de la capacité globale du camion ) car les frais de transport sont calculés selon la destination la plus éloignée. 4- Orders Flows YMO YMK : Merci pour votre aimable
attention « L’optimisation de la performance de la Supply chain de Yazaki Morocco, selon le référentiel ASLOG : flux Amont et Aval »
Contexte du projet :
L'importance que les différents auteurs attribuent à la logistique dans la vie d'une entreprise et le contexte actuel qui est favorable au développement de la logistique nous a poussé à la recherche de la réalité en se servant comme cas la société YAZAKI MOROCCO . Intérêt personnel

Intérêt scientifique

Intérêt Académique

Intérêt pour l’entreprise Intérêt du projet Présentation de la société d'accueil :
YAZAKI MOROCCO Créé en 1929,le groupe YAZAKI est devenu l’un des leader dans le domaine du câblage, composants pour automobile avec un capital de 31.915 milliards Yen, actuellement YAZAKI est représentée dans 38 pays, y compris le Maroc avec YAZAKI MOROCCO, inaugurée en 2001 et spécialisée dans la production et le montage du câblage automobile,pour ses clients :NISSAN ,PSA , FORD et récemment RENAULT Limites Limites et perspectives Objectif Comprendre l'impact que peut avoir l'optimisation des flux logistiques sur l'amélioration de la performance de la Supply Chain de YMO Optimisation Logistique : de quoi parle t on exactement ?



Il s'agit d'optimiser tous les composants de la supply chain qui permettent à une entreprise de gérer efficacement le cycle qui conduit de la conception à la commande et à la livraison. Un seul objectif : livrer aux clients, en temps et en heure, des produits de qualité au meilleur prix. Cadre théorique Temps Documentation Complexité de la supply chain Perspectives LONG TERME


•Maîtriser la responsabilité du transport , ainsi que la façon de comprendre le jour et l'heure de la demande de livraison.

•Entretenir des relations de type collaboratif avec les fournisseurs permettent de chercher à généraliser l'utilisation de l'Incoterm EXW.


•Optimiser le transport en partenariat avec plusieurs fournisseurs.

•A chaque niveau, la manière de déterminer les besoins devrait être formalisée : méthode appliquée, responsable, fréquence de détermination. •Améliorer le dispositif de détermination des besoins grâce à une démarche de progrès
continu .

•Définir des règles en commun, à chaque changement de besoin les fournisseurs et prestataires sont informés de l'évolution des facteurs les concernant.

•Optimiser les conditionnements des produits reçus , diminuer les stocks, les coûts de stockage, de transport et de manutention (éviter les changements de conditionnement).

COURT TERME


•Vérification auprès de la centrale logistique de la validité des incoterms.
•Envoi des tableaux explicatifs à la centrale logistique pour demande de remboursement auprès des fournisseurs.

•Prise de mesures de précaution quant à la répartition des risques et frais relatifs à chaque incoterm.

•Etablissement d’un time chart supplier pour les fournisseurs jugés critiques en raison de l’importance de leurs transactions avec YMO . (Voir annexe)

•Envoi des commandes aux fournisseurs tout en précisant l’ETD ( Estimated time of delivery) au lieu de l’ETA (Estimated time of arrival ) pour maîtriser le temps de transit réel. Année 2012 Résultats obtenus du référentiel ASLOG Meilleur analyse des flux

D'autres anomalies à découvrir

Aller vers des pratiques meilleures de gestion de la SC CONCLUSION
Full transcript