Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Économie et Développement Cours no.4

No description
by

Mathieu Normand

on 10 April 2012

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Économie et Développement Cours no.4

Cours no.4
L'expansion territoriale
Le besoin d'avoir plus de fourrures va forcer l'exploration du continent américain.
Les conséquences de ces expansions:

- Prise de contrôle d'un immense territoire
- Encerclement des 13 colonies britanniques
Tentatives de diversification économique
Pour la France et les compagnies, la Nouvelle-France n'a qu'un rôle à jouer:
enrichir la métropole.
Certains colonisateurs (Champlain) et religieux préfèrent l'idée de faire en Nouvelle-France, une
colonie de peuplement
afin qu'elle prospère et devienne une société fonctionnelle.
Malheureusement, la plupart des ressources de la Nouvelle-France sont disponibles en Europe et les distances à parcourir pour les acheminer font gonfler les coûts.
Jusqu'en 1663, l'économie tourne autour de la fourrure. Il y a bien l'agriculture du blé, mais les récoltes vont essentiellement nourrir ceux qui travaillent la terre.
Jean Talon sera le premier à tenter de faire en sorte que la colonie devienne
autonome
économiquement.
- Il fait venir vaches, chevaux et moutons pour développer l'élevage.

- Introduit de nouvelles cultures (orge, seigle, avoine, carotte, chou, haricot)

- Création de petites manufactures (laine, cuir, transformation du lin en voiles)

- Mise sur pied d'une brasserie et d'un chantier de construction navale.
D'autres intendants feront des tentatives de diversification:

-
Michel Bégon (1711-1726)
: Scieries pour les chantiers maritimes français

-
Gilles Hocquart (1729-1748)
: Forges du Saint-Maurice et chantier naval.
Mais il y a plusieurs obstacles à la diversification:

- Rareté de la main-d'oeuvre
- Coûts de production plus élevés qu'en France
- Manque d'investissements
- Faiblesse du marché local
À cause du mercantilisme, la France n'encourage pas la diversification de la production afin de ne pas
avoir de concurrence de sa colonie
.
La pratique du commerce triangulaire entre la France, la Nouvelle-France et les Antilles en fait la preuve:

- Exportations de matières premières seulement
- Interdiction de commercer avec d'autres empires
C'est la monnaie française qui est utilisée en Nouvelle-France

La livre se divise en 20 sols ou 240 deniers.

Le problème vient du fait qu'il manque souvent de monnaie métallique qui est alors remplacée par:

- Peaux
- Blé
- Monnaie de carte
- Lettre de change
Infrastructures de transport
Les cours d'eau constituent les principales voies de communication et de transport en Nouvelle-France.
Parce que l'on ne peut utiliser les cours d'eau 12 mois par année, il est impératif d'avoir une alternative: les routes.
On inaugure, en 1737, le Chemin du Roy, qui relie Montréal à Québec, en passant par la rive nord du fleuve Saint-Laurent.
Cela va permettre le développement d'un commerce local.

Cependant, ce n'est qu'avec la Conquête que le Canada, sous administration britannique, vivra une véritable révolution économique.
Full transcript