Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Comment comprendre la gentrification à Lagos, Nigéria

No description
by

Blaise Lefebvre

on 20 May 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Comment comprendre la gentrification à Lagos, Nigéria

Comprendre la gentrification à Lagos, Nigéria.
II) ...Mais qui ne semble pas directeur dans l’évolution de la ville
III) Comment expliquer les phénomènes de gentrification et plus largement de ségrégation?
- Par l'histoire de Lagos

- Par la géographie de Lagos
Principales caractéristiques de Lagos
Origines et rôles de la ville
I) La gentrification à Lagos, un phénomène visible...
Des populations rurales qui alimentent quartiers pauvres et bidonvilles
Une ville qui fascine et attire : une croissance importante produite par la secteur pétrolier.

Des campagnes qui incitent à l'exode.

600 000 nouveaux arrivants à Lagos chaque année.

42 bidonvilles qui regroupent la majeur partie des citadins. Makoko et Ajegunle sont les plus importants.
Le manque d'infra-structure y est frappant.

Des initiatives publiques encore trop faibles.

Vers une redotation des zones rurales pour limiter la croissance démographique de Lagos ?
Les centres économiques cotôient les quartiers d'habitations destinés à l'élite économique et politique, liée à l'industrie du Pétrole. Le Nigéria est le 6ème exportateur mondiale de pétrole.

L'élite se concentrent sur Lagos Island, composé de Ikoyi et Banana Island, et sur la péninsule Victoria Island, centre historique de Lagos.

Les prix de l'immobiliers y atteignent des sommets, parfois plus élevés qu'à Londres.

La concentration des gated communities y est bien plus élevé que dans le Mainland.

Un projet monumental au sud de Victoria : Eko Atlantic City. Une île artificielle de 6500 mètres de long sur 1260 de large destinée à accueillir une ville de 250 000 habitants fortunés.

Lagos et la gentrification en plusieurs questions:
Quelles sont les principaux phénomènes de gentrifications à Lagos?
Ces phénomènes sont-ils primordiaux dans les évolutions socio-urbaines de la ville?
Comment expliquer ces particularités visibles dans les évolutions de Lagos?
L'importance de l'histoire dans les dynamiques socio-urbaines actuelles de Lagos
L'importance de la géographie dans les dynamiques socio-urbaines actuelles de Lagos
Un ville qui s'est construite initialement sur la seule Ile de la Lagos.

On peut l''expliquer par le double atout de cette île:
- En retrait des batailles ethniques
- Ouverte sur le monde maritime et ses potentialités.
Une explosion démographique qui laisse une place particulière à l'ile de Lagos
La ville passe 267 000 à 953 000 habitants en l’espace de 10 ans (1953- 1963).

L' exode rural massif voit les populations jusque là paysannes, se concentrer de plus en plus loin à l’intérieur des terres dans des bidon-villes, sans jamais avoir eu accès à l’ile de Lagos.

Avant même la globalisation financière des années 1990, villas de luxe et le centre d'affaires sont en place sur l'île.

Les deux dernières décennies viendront moderniser les infrastructures, sans changer la nature socio-économique de l'île .

=> Permanence sociologique assez singulière de cette ile
Victoria Island: une île désormais reliée à la Péninsule mais qui conserve son "caractère insulaire"
Une île qui n' en est plus une depuis l' ère coloniale.

Comme l'Hinterland, elle n' a été peuplée qu’à partir de début de l’exode rural massif des années 1960.

Son peuplement est assez conventionnel : Populations aisées et ambassades à l' ouest (en lien direct avec l'île de Lagos), et de plus en plus de populations défavorisées vers l'est et la péninsule de Lekki.

Dans les années 1990, un mouvement de gentrification repousse les bidon-villes au-dela des frontières historiques de l' ile; créant une cassure très nette.

Mais depuis, si les quartiers aisés se développent vers la péninsule, cela n' est que très lent (comparé à la croissance de la ville). Il n' y a en rien les phénomènes de gentrifications de classes moyennes que l'on a pu voir dans l'Hinterland.

=> Le projet Eko Atlantic illustre la dynamique actuelle de cette partie de la ville: l' extension des quartiers riches se fera par de terres gagnées sur la mer et non pas par la conquête de
territoires pauvres de l' est.
Finalement, l' opposition entre l’ "archipel" constitué des îles de Lagos et Victoria, et le reste de la ville (Interland et la Péninsule de Lekki) se dégage assez nettement.

Au vue de l'organisation actuelle de la ville, , il semble y avoir un le lien important entre ségrégation/gentrification et la géographique.

Mark Lee: « la construction urbaine sur une île ou un archipel est potentiellement un modèle (dans le sens de cas d’étude et pas de modèle à suivre) pour la ville contemporaine dans la mesure où sur une île ou un archipel, c’est là ou la ségrégation territoriale s’exprime à l’extrême ».

Lagos: des ressemblances avec certaines villes à la géographie similiaire. Exemples de Venise et de New York






L'augmentation des inégalités économiques s'accompagne en effet d'un important éloignement spatial, dynamique majeure de Lagos.
Un effort politico-économique
qui profite aux plus aisés
Une ville cosmopolite à la croissance démographique unique
Lagos, une ville désormais globale
Lagos est une ville d'origine multiséculaire.

Lagos, petit village insulaire change de nature avec la colonisation: Elle joue progressivement un rôle central dans le système de commerce international.

Capitale du Nigéria indépendant à partir de 1914 et jusqu' en 1991.
Trois groupes ethniques du Nigéria : les Haoussa, les Igbos et les Yaroubas (plusieurs ethnies mais une véritablement dominante).

521 langues parlées à Lagos.

4 millions d'habitants dans les années 1980 à près de 14 millions en 2010 (+/- 10% de la population nigériane (170M)). A l'horizon 2020, elle pourrait atteindre près de 24 millions d'habitants.

Une superficie totale de 800 km2.
La population n' est qu''un élèment parmi d' autres témoignant de son dynamisme.

Lagos, aujourd'hui, continue à être un des centres décisionnels les plus importants du Golfe de Guinée même si ce n'est plus la capitale politique du Nigéria.

Capitale économique du pays et de la région: Concentration de sièges de FMN et d'activités tertiaires, ce qui en fait une plate-forme incontournable des échanges régionaux et internationaux (ports et aéroport).

Une des villes les plus dynamiques d' Afrique sur le plan artistique, intellectuel et culturel. Exemple caractéristique de Nollywood.

Easy life

La gentrification désigne un phénomène urbain par lequel une population aisée s'approprie un espace auparavant occupé par des habitants plus modestes et la transformation du profil socio-économique du quartier qui en découle.

La gentrification lagosienne accompagne d'une part la croissance démographique anarchique amorcé dès les années 1950 et d'autre part son essor économique fulgurant irrigué par la manne pétrolière.
La gentrification à l'usage des élites :
le contrôle du Lagos insulaire
La gentrification à Lagos est d'abord le fruit d'une stratégie des élites économiques et bureaucratiques de conquête de la centralité urbaine.
La démolition de la communauté de Maroko1 dans les années 1990, offre un cas archétypale de la gentrification lagosienne dont l'upper class soutenue par l'Etat, est ici l'artisane et la bénéficiaire.

Devenu le Oniru Private Housing Estate, le quartier de Maroko est le témoin d'un phénomène remarquable de gentrification.
La classe moyenne émergente, un acteur central de la gentrification à Lagos
La gentrification à Lagos est principalement le fait de la classe moyenne qui s'installe dans des quartiers originellement très pauvres à la faveur d'une part de la régénération urbaine et de l'érection localisée de
gated communities.

Le premier phénomène consiste en la réhabilitation de certains quartiers pour la plupart frappés par la misère sociale et une insalubrité extrême. Le cas récent du quartier de Makoko1 est à ce titre particulièrement éloquent.
A ces projets de régénération urbaine s'ajoute enfin la multiplication des gates communities dans le Mainland destiné principalement aux classes moyennes. Ce terme désigne selon l'américain Blakely, « des quartiers résidentiels dont l'accès est contrôlé, et dans lesquels l'espace public est privatisé »1.
Conclusion
Dayo Olopade (l'International Herald Tribune) « les riches font partis des plus riches d'Afrique, les pauvres, des plus pauvres. Et, malheureusement, le jeu fixe ces inégalités pour la postérité".


La gentrification, si elle est relativement présente, ne prend pas réellement le pas sur l'organisation différenciée de la ville.


Lagos, bien au contraire, tend à développer chacun des pôles de la richesse et de la pauvreté de façon différenciée est surtout totalement séparée.


Malgré l’existence de gentrification disséminée, l'organisation de la ville et on évolution se font particulièrement selon des pratiques urbaines héritées de la particularité de la géographie locale ainsi que de l'histoire de la ville de Lagos.
Full transcript