Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Copy of Secteur touristique marocain

exposé economie du maroc
by

Oussama Aoutah

on 17 May 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Copy of Secteur touristique marocain

Le Secteur Touristique Marocain
LE PLAN:

1-Histoire du secteur touristique marocain:




2-1-L'offre d’hébergement touristique au Maroc
2-1-1-Capacité d'hébergement touristique par type d’établissement

2-2-Type de tourisme au Maroc et les produits touristiques

2-3-La formation:
2-3-1-Les écoles touristiques
2-3-2-Les métiers du tourisme

2-4-Les agences de voyage



3-1 La politique générale du tourisme marocain
et les institutions de tutelles
3-2-Promotion et publicité institutionnelle

4-1- le programme Azur 2020 (en continuité avec le plan Azur)
4-2- le programme Patrimoine et Héritage (faire rayonner l'identité culturelle du Maroc)
4-3-le programme Eco & Green (valoriser des espaces naturels préservés d'exception)
4-4-le programme Niches à forte Valeur Ajoutée
4-5-le programme Biladi (une des grandes priorités de la Vision 2020 )
4-6-Le e-tourisme
V- Conclusion
Fatimzahra
Alimam
Encadré par:
Mme BENAMAR
Chaimae
Bessam
Godfred
Bada
Dontege
Yasmina
Basta
Hicham
Hiba
Travail réalisé par:
II -Etat des lieux du secteur du tourisme dans l'économie marocaine:
2-1-L'offre d’hébergement touristique au Maroc
Les dernières années ont connu un contexte économique international marquée par les crises. Ceci n'a pas empêché le Maroc d’accueillir 9.3 millions de touristes et d’atteindre une offre en hébergement touristique classé de 173 133 lits et de réaliser plus de 440 milliards de dirhams de recettes voyages (cumul entre 2001 et 2010).
Quelques statistiques de l'année 2011.
-1% des arrivées aux postes frontières en 2011 contre +5,9% en 2009 et +6,4% en 2008.
-7% des recettes voyages en 2011 contre -4,9% en 2009 et -5,3% en 2008.
-6% des nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés contre -1,4% en 2009 et -2,6% en 2008.
2-1-1-Capacité d'hébergement touristique par ville
D'apres les chiffres de l'année 2008, les capacités
d'hébergement par ville marocaine :

Marrakech 44 394
Agadir 28 605
Casablanca 12 762
Tanger 7431
Fes 7224
Ouarzazate 7006
Rabat 4812
Tetouan 4359
Meknes 3139
Essaouira 3322
Le Maroc a vu sa capacité d’hébergement croître en moyenne de 7% par an, passant de 97 000 lits en 2001 à 175.000 en 2010. Le rythme de production est de l’ordre
La production de 7800 lits par an .
Quant au montant annuel des investissements conventionnés dans le secteur hôtelier, il est passé de 3,7 milliards DH en 2001 à 8,7 milliards en 2009.
 
2-2-Type de tourisme au Maroc
En 2009, Les touristes ont été de nationalité: Française avec 1,699,201 touristes, Espagnole avec 642,817 . À noter aussi dans la catégorie "autres nationalités", la forte présence de touristes américains et surtout canadiens.
Type de tourisme :
Au Maroc , on trouve:
Tourisme culturel : Fès, Meknès (visite des monuments , musées..)
Tourisme sportif : la pratique du ski a michelifen , oukaimden , dar essalam
Tourisme de cure : les sations thermales de Moulay Yacoub , Sidi Hrazem , les dunes de Merzouga
Tourisme des affaires : localisé sur casablanca comme premier pole economique et industriel du pays
Tourisme religieux : l’organisation de la zaouia Boutchichia a ouazzana ; visites religieuses provenantes du Senegal
Tourisme balnéaire : agadir , essaouira , tanger , et d’autres villes qui proposent le meme produit
Tourisme montagnard :l’atlas propose un choix irrésistible pour la clientele qui vise ce type de tourisme (Tizi'n Tichka - Tizi'n Tast )
2-3-1-Les écoles touristiques
La première école hôtelière est ouverte sous le protectorat à Rabat en 1950 et la première promotion est sortie en 1952 et était reçue par SM Mohamed V en personne.
Le Ministère du Tourisme compte ainsi :

- Un Institut supérieur et international du tourisme à Tanger: ISITT (bac + 4)
- Trois Instituts spécialisés de technologie appliquée hôtelière et touristique (ISTAHT) à Agadir, Marrakech et Mohammedia - DTST (Diplôme de technicien spécialisé en tourisme ) en plus du diplôme de DTHT (diplômes de technicien en hôtellerie et tourisme) .
- Huit Instituts de technologie hôtelière et touristique (ITHT) à Tanger, Fès (deux instituts), El Jadida, Ouarzazate, Erfoud, Salé et Saïdia. Ils sanctionnent leur cursus de formation par le diplôme de technicien en hôtellerie et tourisme (DTHT).
- Quatre centres de qualification professionnelle en hôtellerie (CQPH) à Casablanca, Benslimane, Azila et Rabat: Diplôme de qualification professionnelle en hôtellerie (DQPH). Le centre de Touarga à Rabat est spécialisé en cuisine marocaine.
2-3-2-Les métiers du tourisme
Les professionnalisations continues des métiers du tourisme concernent généralement :
  L'hôtellerie (et ses différentes formes d'hébergement);
  La restauration (selon ses différentes spécialités) ;
  Les agences de voyages (pour l'organisation de voyages) ;
  Le transport touristique (pour les déplacements) ;
  Les guides de tourisme (accompagnement et animation des touristes).

2-4-Les agences de voyage
Les agences de voyages ont une influence sur les différents départements du secteur de tourisme :
Développement du secteur "hôtels et restaurants"
Développement des infrastructures hôtelières
Augmentation du nombre des nuits réservées
et augmentation de l’activité des restaurants
Amélioration de l’évolution de secteur hôtels et restaurants
Au maroc, les agences sont au nombre de 558.
2-5-La demande touristique :
2-5-1- Arrivées et nuitées dans l’hébergement touristique:
Selon les données communiquées par les professionnels de l’hébergement touristique , les nuitées totales enregistrées dans les établissements d’hébergement touristique classés , ont baissé de -6% durant la période de janvier – décembre 2011 par rapport a la même période 2010 .
Au cours de l’année 2011 , la baisse des nuitées a touché la majorité des destinations . Ainsi , les deux pôles touristiques en l’occurrence , Marrakech et Agadir ont accusé un recul de -7% et -5% respectivement .
Egalement , les villes de Rabat , Casablanca et Fès ont enregistré des baisses de -2% , -1% et -6%.
En revanche , la ville de Tanger a vu ses nuitées stagner par rapport a 2010 .
Par marché émetteur , les nuitées des touristes belges et arabes ont continué a progresser de +2,5% a fin décembre 2011 comparativement avec la même période de l’année précédente .
Evolution des nuitées par ville a fin décembre 
Evolution des nuitées par marché a fin décembre :
2-3-La formation:
III- La politique du tourisme au Maroc:
3-1- la politique générale du tourisme marocain
et les institutions de tutelles:

La politique touristique au Maroc découle des dispositions des différents plans triennaux et quinquennaux adoptés depuis 1965. C’est aussi la date de la reconnaissance du tourisme, comme priorité de développement national et de l’institution d’un ministère du tourisme à part entière. Le décret du 13 juin 1990, relatif à l’organisation et aux attributions du Ministère du tourisme stipule que : « l’autorité gouvernementale chargée du tourisme a pour mission d’élaborer et de mettre en œuvre la politique gouvernementale en matière de tourisme »
Organnigramme du département touristique marocain:
Le ministre du tourisme et de l'artisanat
L'inspection générale
Le Cabinet
La direction de la stratégie et de la coopération
La direction des ressources et de la formation
Le secrétariat général
La direction de la réglementation et de la qualité
La Direction de la Stratégie et de la Coopération est chargée de :

Réaliser les études, analyses stratégiques et prospectives ;
Assurer une veille stratégique et concurrentielle du secteur du Tourisme ;
Publier les informations concernant le secteur du tourisme ;
La Direction des Ressources et de la Formation est chargée de :
Encadrer et contrôler les établissements de formation relevant du Département du Tourisme ;
Elaborer et suivre l'exécution du budget du Département du Tourisme ;
Concevoir et gérer les Systèmes d'Information du Département du Tourisme.
La Direction de la Réglementation, du Développement et de la Qualité est chargée de :

Elaborer et actualiser les textes législatifs régissant les établissements et les activités touristiques ;
Concevoir les plans pour le développement des activités touristiques ;
Délivrer les autorisations nécessaires à l'exercice des activités et professions touristiques

Société Marocaine d'Ingénierie Touristique (SMIT):

La Société Marocaine d'Ingénierie Touristique (SMIT) émane de la nécessité de faire émerger un acteur public chargé de la construction du produit touristique, selon la note de loi relatif à la création de cette société.
La SMIT a comme missions de réaliser de nouveaux projets d'envergure pour le compte de l'Etat ou des personnes morales de droit public sur l'ensemble du territoire national.
En plus, la SMIT devra mener des actions de promotion et de développement touristiques auprès des investisseurs et assister les pouvoirs publics dans le choix des candidatures aux appels d'offres.
3-2-Promotion et publicité :
Partenaires institutionnels:

Comité stratégique du tourisme (CST): instance de pilotage et d'arbitrage.
Conseils régionaux du tourisme (CRT)
Centres régionaux d'investissement (CRI)
Féderation nationale du tourisme (FNT)
La promotion à travers les actions de l'O.N.M.T:
Vise à diversifier le produit pour pouvoir éviter toute dépendance.
1) - La publicité institutionnelle:
Vise à instaurer une image de marque du Maroc claire et durable, adressée directement aux prospects sur la base d'étude de marché obéissant à une stratégie triennale, pouvant assurer la permanence au niveau de la communication.
2) - La publicité commerciale:
La publicité commerciale vise à consolider les liens avec les producteurs de voyages et les tours opérateurs, en égard du rôle prépondérant qu'ils jouent dans la réussite ou l'échec des destinations touristiques.
La promotion à travers la révision de la fiscalité et la privatisation:
1) - Fiscalité:
Le secteur touristique est le secteur le plus taxé en matière d'impôts directs et indirects.
A cet égard, l'Etat s'est engagé, dans le cadre du contrat-programme, à mettre les terrains à vocation touristique à la disposition des promoteurs à des prix subventionnés à hauteur de 50%.
2) - Privatisation:
Par la loi n° 39/89 autorisant le transfert des entreprises publiques au secteur privé, le législateur a décidé de céder tous les hôtels qui sont en possession de l'Etat, essayant ainsi de résoudre le problème de la qualité du service et le manque de rentabilité de ces derniers
IV- Stratégies et Vision 2020:
4-1-Le programme AZUR 2020:
Les conventions signées concernent les stations de Saïdia, Lixus et Taghazout et rentrent dans le cadre du lancement "des projets Azur 2020" visant à relancer les stations touristiques du Plan Azur, les recadrer, revoir leurs produits et les adapter à la demande nationale et internationale en impliquant plusieurs opérateurs pour donner plus de force et de moyens et diversifier le risque
Cette initiative intervient dans un contexte où la crise économique internationale en matière d'investissement se fait de plus en plus ressentir et la capacité financière des aménageurs développeurs s'essouffle. Aussi, les stations de Saïdia, Lixus et Taghazout seront accélérées en mettant en place un montage financier diversifié et une approche intégrée en vue de rendre ces destinations matures dans des délais assez courts.
4-2-Programme patrimoine et héritage:
Le programme Patrimoine & Héritage a pour objectifs la structuration et la valorisation du patrimoine matériel et immatériel du Royaume et la construction des produits touristiques cohérents et attractifs.
Il prévoit la réhabilitation et la reconversion de quelques monuments historiques du pays tout en préservant leur identité architecturale.
Au programme également, la création d’une société de revalorisation touristique du patrimoine pour mettre à profit l’héritage architectural du Royaume (kasbahs, ksours, ryads, fondouks, palais d’hôte, greniers, …) par sa transformation en hébergement haut de gamme authentique caractérisé par un fort cachet culturel.
4-3-Le programme Eco & Green:
Ce programme porte sur le développement d'Eco Resort comme la transformation des Ksour et Kasbahs de Ouarzazate en structures d'accueil touristiques afin de Valoriser des espaces naturels préservés d'exception.
4-4-Le programme Niches:
Le Département du Tourisme, en partenariat avec des acteurs publics et privés, a déployé une stratégie pour améliorer les capacités et structures d'accueil, renforcer les circuits de commercialisation, élaborer des campagnes promotionnelles, et ce afin d’augmenter le flux des visiteurs
L'Objectif principal visé du programme est de soutenir les nouvelles façons de mettre en valeur les ressources naturelles et humaines en misant sur le développement de produits et de services de niche et ce, à travers :
• La Valorisation et l'enrichissement des potentialités touristiques locales;
• La Diversification du produit touristique local et positionnement sur des marchés en plein essor
• La Génération de retombées socio-économiques directes au niveau local (création de richesses et d'emplois)
4-5-Programme BILADI (tourisme interne):
Le tourisme interne constitue un axe prioritaire de la Vision 2020 et fait l’objet d’une stratégie spécifique à travers le Plan Biladi. Ce programme ambitieux vise à promouvoir le tourisme interne (cible : catégories à revenu moyen) qui contribue à hauteur de 20% du total des nuitées enregistrées au niveau national.
4-6- Le e-tourisme (tourisme éléctronique):

Internet a bien contribué au développement du tourisme au Maroc par les voyages organisés « pas cher » au départ des pays européens. Mais localement parlant, on ne peut toujours pas parler de e-tourisme car le Maroc n’est pas encore au niveau des sites web intéractifs et attractifs où on peut organiser, réserver et payer son voyage touristique en quelques clics.

II- Etat des lieux du secteur tourstique dans l'économie marocaine:
III- La politique touristique marocaine:
IV- Stratégies et Vision 2020:
I- Introduction:
I- Introduction:
1-1-Histoire du secteur touristique marocain:
Les voyages et circulations touristiques et de loisirs ont commencé à s'évoluer et à se développer au début du XXe siècle
Le rôle actif du tourisme dans l’économie, la culture, et les relations entre les pays, sont des facteurs qui ont encouragé les responsables à travers le monde à prêter plus d’attention à ce que leurs pays possèdent en termes de richesses culturelles, patrimoniales, et de zones géographiques qui attirent les touristes.
Ces pays ont commencé à prendre soin des équipements accompagnant le secteur touristique, en développant les divers moyens
Le véritable tourisme débuta au Maroc pendant la période du protectorat français
Les Politiques consistaient à offrir un endroit de "repos" pour les Français et les touristes fortunés.C’est ainsi que les investissements étaient orientés vers la construction d’hôtels de luxe .
Instauration du Comité Central du Tourisme en 1918.
La recherche des moyens propores à developper les questions se rapportant au tourisme.

En 1937: l'office chérifien du tourisme.
La gestion et le controle des organismes d'accueil et de renseignements touristiques.

1946 ,on verra naître l’actuel ONMT.
Le Maroc était caractérisé par 3 types de tourismes :
Le tourisme culturel.
Le tourisme balnéaire.
Le tourisme itinérant.

En 1965, le Maroc crée le ministère du tourisme et fait officiellement son entrée sur le marché du tourisme international.
Le ministère du tourisme s’est basé sur plusieurs politiques notamment les investissements massifs afin de promouvoir le tourisme.

Problème rencontré au niveau touristique : la trop grande quantité d’hôtels de luxe (quatre et cinq étoiles).
Le Maroc a un potentiel touristique énorme qui en fait de lui un pays hautement attrayant. De ce fait le Maroc est devenu au fil des années la destination préférée des  touristes.
Situation actuelle du pays :
En Europe, les perspectives sont moroses, avec un déclin attendu de 0,3% dans l’Union Européenne et ce, en raison de l’affaiblissement escompté de la demande suite aux mesures d’austérité entreprises dans plusieurs pays
Situation actuelle du pays:
En 2011, le secteur touristique a contribué de plus de 58 milliards de DH à l'économie nationale.
Une progression de 4.4% des arrivées touristiques internationales , pour atteindre 1 Milliard de touristes.
Croissance des arrivées de touristes internationaux par pays ( 2010-2011 )
Le Maroc a accueilli plus de 9,34 millions de touristes en 2011
Taux d’occupation enregistré dans les EHTC : 40% à fin décembre
En revanche, les nuitées des touristes provenant des pays arabes et de la Belgique maintiennent leur bon comportement, enregistrant des hausses respectives de 9,4% et 8,8%. Le nombre des nuitées réalisées par les touristes anglais et français ont marqué une quasi-stagnation. Quant au nombre de nuitées réalisées par les résidents, il s’est élevé à 4,5 millions de nuitées, marquant une hausse de 9,5% comparativement à la même période de 2010.
Par ville, Oujda-Essaidia est la première source de nuitées additionnelles avec 119.767 nuitées, en rapport avec une progression de 33,6% du total de ses nuitées. Essaouira-Mogador est le deuxième contributeur, totalisant 40.997 nuitées additionnelles, suivi d’El- Jadida-Mazagan qui a accueilli 14.510 nuitées supplémentaires.
Taux d’occupation enregistré dans les EHTC : 40% à fin décembre
Les recettes globales générées par le secteur ont augmenté de 4 pc par rapport à 2010 pour atteindre un total de 59 milliards de dirhams.
Ces chiffres sont le résultat d’une communication et d’une promotion active maintenue sur l’ensemble des marchés en 2011 tant sur le plan national que sur les marchés étrangers
la montée en puissance d’Internet a eu un impact structurant sur la stratégie marketing de la destination Maroc.
Malgré cela , la conjoncture 2011 a été difficile et la demande voyage a baissé à cause de la crise économique qui a touché les principaux marchés émetteurs de touristes .
Conséquence : le Maroc passe à la 24eme position en termes d'arrivées et à la 36ème en termes de recettes touristiques.
Ces résultats confirment la justesse des choix stratégiques et la maturité de l’industrie touristique et hotlière
L’année 2011 a été une année difficile pour le secteur, rappelant qu’au niveau mondial le Maroc est passé à la 24ème position en termes d’arrivées et à la 36ème en termes de recettes touristiques.

La destination Maroc occupera une place de strar au niveau régional pour l’an 2012, précise le ministère. Les prévisions pour la région du Moyen-Orient, sont plus modérées avec une croissance estimée à 3%. La Syrie, deuxième plus importante destination au Moyen-Orient après l’Arabie saoudite, est prévue de voir ses revenus fléchir de plus de 20% à cause des troubles socio-politiques qu'elle connaisse actuellement.
Je vais en parler 9bal la conclusion
Ce type de tourisme s’est développé avec l’arrivée massive de touristes en provenance des pays arabes du Golfe. De nombreux observateurs estiment que ce phénomène a touché le secteur touristique de manière significative, ainsi que ses dimensions culturelles, récréatives, et économiques.
Selon eux, Il a terni le secteur, affecté son éthique et la crédibilité de ses travailleurs, et a profondément porté atteinte à la société.
V-Conclusion
Durant des années , le secteur touristique marocain a connu une forte concurrence qui était menée par des pays comme la tunisie , l’egypte , la turquie , Chypre , mais le Maroc était toujours parmi les 1eres destinations favorites des touristes en partageant cette 1ere position anciennement avec l’egypte et actuellement la turquie .
Conjoncture difficile:
le monde arabe a connu dernierement une instabilité socio-politique qui a rendu la situation touristique dans certains pays concurrents déficitaire et qui a avantagé le maroc qui se caractérise par une stabilité malgres les aspirations a la democratie des pays voisins .
L’attentat terroriste d’argana.
le calendrier lunaire qui a fait coincider le ramadan avec l’eté.
L'instabilité sociale chez nos voisins.
Tous ces facteurs ont rendu de l'année 2011 une anné exceptionnelle qui a eu des effets négatives sur le tourisme national.

Ramifications:
le secteur touristique au Maroc a tenu le coup en 2011, malgré le « Printemps arabe » et l'instabilité qu'il a générée : 9,34 millions de touristes ont visité le pays.
Prévisions 2012
Le maroc devrait connaître une année touristique « très difficile », affirme le directeur général de l’Office national marocaine du tourisme(ONMT) Abdelhamid Addou.
D'après Mr Addou,il faut s'armer et redoubler d'efforts pour surmonter la situation et résister à la difficulté de la conjonture actuelle.

Des investissements importants dans ce secteur sont toutefois prévus en particulier en provenance de la région du golfe.
La création d’un fonds d’investissement touristique doté de plus de 2 milliards d’euros ( Novembre 2011)
Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le tourisme est la deuxième source de devises du pays après les les transferts étrangers.
Merci
Pour
Votre Attention :)
En fin de compte , je vous conseille avant de voyager de visiter le siteweb
" www.tripadvisor.com" pour avoir toutes les informations dont vous en aurez besoin (hotels,villes et les avis des voyageurs qui vous ont précédé...)

1-2 Place de star pour la destination Maroc:
Le programme "Azur 2020" constitue une composante importante de la stratégie de développement touristique "Vision 2020" qui s'articule autour de six programmes structurants et qui ambitionne de positionner le Maroc parmi les 20 premières destinations touristiques mondiales.
Cette initiative intervient dans un contexte où la crise économique internationale en matière d'investissement se fait de plus en plus ressentir et la capacité financière des aménageurs développeurs s'essouffle. Aussi, les stations de Saïdia, Lixus et Taghazout seront accélérées en mettant en place un montage financier diversifié et une approche intégrée en vue de rendre ces destinations matures dans des délais assez courts.
Full transcript