Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Théorie de l'apprentissageVF

No description
by

Courtois sabine

on 28 June 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Théorie de l'apprentissageVF

Béhaviorisme (comportementalisme)

Conclusion

Quelques principaux courants théoriques qui ont donné lieu à des démarches pédagogiques :

Qu’est ce que l’apprentissage ?

Apprentissage ≠ enseignement

Cognitivisme

Constructivisme

LES THEORIES DE L’APPRENTISSAGE


L’APPRENTISSAGE = CONDITIONNER UN COMPORTEMENT = FAIRE APPRENDRE

L’apprentissage est particulièrement centré sur les conditions de mise en activité, sur les manières de faire travailler qui peuvent entraîner des changements dans les comportements des apprenants. Inculquer des comportements, acquérir des automatismes, sont des activités opérationnelles de l’enseignant qui relèvent de la théorie du Behaviorisme.


L’APPRENTISSAGE = CONNAISSANCES PERSONNELLES ANTERIEURES ENRICHIES AVEC LE CONTEXTE ACTUEL

L'enseignement « constructiviste » est fondé sur la croyance que les étudiants apprennent mieux quand ils s'approprient la connaissance par l'exploration et en étant acteur de leurs propres apprentissages. Les mises en pratique remplacent les manuels, et les étudiants sont encouragés à penser et à expliquer leur raisonnement au lieu d'apprendre par cœur et d'exposer des faits.

Source : Théories de l’apprentissage et pratiques d’enseignement
Gérard Barnier, formateur, IUFM d’Aix-Marseille



Il n'est pas suffisant de considérer que l'élève est là pour recevoir un savoir transmis par l'enseignant et pour être capable de le reproduire avec plus ou moins de fidélité.

Il est donc important, scolairement parlant, de considérer d'abord la dimension du savoir comme processus. Du coup, l'enseignant devient davantage celui qui encadre, accompagne les élèves dans des activités didactiques où ils sont en position d'avoir à comprendre, à agir.

Conclusion :
Le constructivisme
Le béhaviorisme :
Le cognitivisme :

APPRENTISSAGE = MOBILISATION DE CONNAISSANCES ACQUISES POUR RESOUDRE LE PROBLEME

Les théories de l'apprentissage
Auteur: Katia Ambrosini
Full transcript