Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Enquête

No description
by

Alice Caillé

on 21 May 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Enquête

Enquête
La formation à distance des usagers
Des répondants venus d'ailleurs
Résultats de l'enquête proposée par Alice Caillé, stagiaire au SCD de Lille 2
Le niveau des formations
Les plates-formes pédagogiques
Les contenus pédagogiques
Les activités et exercices
La médiation proposée
36 répondants
L (89 %), M (86 %), D (72 %)
Enseignants-chercheurs (56 %)
Extérieurs, en partenariat (28 %)
Autres (42 %) :
Professionnels des bibliothèques et de l'université
Documentalistes
Praticiens hospitaliers
Lycéens, élèves de CPGE
Paramédicaux
Diplôme d'accès aux études universitaires
En Franche-Comté, dans le cadre du catalogue de la formation permanente de l'université, les formations des doctorants-enseignants-chercheurs-autres personnels sont mutualisées.
35 répondants sur 36 en ont une.
26/36 utilisent Moodle et ses dérivés.
AMeTICE (Aix-Marseille université)
FormaToile (Université de Bordeaux, santé)
Euréka (Université du Havre)
Spiral Connect à Lyon 1
Jalon à Nice (plate-forme développée par la cellule TICE)
5 répondants utilisent une autre plate-forme pédagogique que Moodle
NB :
Paris 8 a l'intention d'utiliser prochainement Moodle.
La BU Droit Lettres de Grenoble n'a pas d'espace dédié dans le Moodle d'une des universités que dessert le SID2.

33 répondants sur 35 disposant d'une plate-forme pédagogique y déposent des supports de cours.
NB :
Paris 8 et Lyon 2 déposent d'abord certains de leurs contenus pédagogiques sur Arbradoc et Accrodoc.
Lyon 2 dépose ensuite ses contenus pédagogiques sur Moodle.
Paris 8 a le projet d'en faire autant pour certains contenus pédagogiques.
NB :
Quelques contenus pédagogiques sont aussi mis en ligne sur les sites web des SCD, ou sur l'intranet.
Certains se trouvent également sur Slideshare.
Une réponse anonyme : une bibliothèque d'école d'ingénieur.
18 répondants utilisent un logiciel de création de contenu pédagogique.
11 utilisent Scenari, 2 ont le projet de l'utiliser.
Plate-forme de téléchargement de Scenari.
Exemple d'un cours réalisé avec Scenari (sur Arbradoc).
Des logiciels de
screencast
: Camtasia et ActivePresenter
Page de téléchargement de Camtasia, utilisé par l'université Pierre et Marie Curie et l'université de Nice et de Savoie.
Exemple de module réalisé avec Camtasia (Université de Savoie)
Autres logiciels de création de modules d'
e-learning
.
Adobe Captivate, pour créer des tutoriels vidéo (utilisé par Lyon 2 et l'université de Caen Basse-Normandie).
Jing, l'équivalent libre d'Adobe Captivate (utilisé par la BU droit, science politique, économie de Bordeaux)
Un logiciel libre de création d'exercices : Hot Potatoes.
Utilisé par la bibliothèque de droit, science politique, économie de l'université de Bordeaux.
Exemple d'exercice (mots croisés) réalisé avec JCross de Hot Potatoes.
NB :
Hot Potatoes a l'avantage de pouvoir être intégré dans Moodle.
Des QCM (83 %)
Des réponses libres (48 %)
Des exercices par "glisser-déposer" (45 %).
Mais aussi :
Des mots croisés (BU droit, science politique, économie de Bordeaux),

Alimentation d'un glossaire par les étudiants (BU droit, science politique, économie de Bordeaux),

Dépôt de travaux type revue de presse (BU droit, science politique, économie de Bordeaux),
La médiation en présentiel reste la plus utilisée (41 %).
En distanciel, c'est le forum d'utilisateurs qui est la solution préférée (32 %).
La communication par mail est un moyen courant.
A la BU santé de Lille 2, les étudiants sont invités à utiliser Ubib, mais sans lien direct dans le support vers l'application.

A la BIU de Montpellier, les usagers sont invités à utiliser le service de renseignements en ligne Boomerang.
Moodle fournit souvent les interfaces de médiation.
Mais le SCD d'Orléans utilise le logiciel libre iTALC, recommandé par le Ministère de l'Education nationale.
Les formations mixtes (
blended learning
)
Une solution populaire : 58 % des répondants en font.
Des exercices sur un Google site, à la BULAC,
Les supports et exercices 100 % en ligne depuis deux ans, à la BU santé de Lille 2.
Des exercices pour une séance en présentiel...

... mais pouvant être réalisés à distance (à l'université de Savoie et à l'université de Bordeaux).
NB : A Bordeaux, les exercices facultatifs réalisables à distance rencontrent un grand succès en période d'examen.
A Tours, les corrigés de devoirs se font en présentiel au CRFCB Média Centre-Ouest.
Au SCD de Paris 1, un projet de concevoir des quiz avec Socrative pour une formation en présentiel.
Les formations à distance (
e-learning
)
Seuls 9 répondants (25 %) en font :
Paris 8 et Lyon 2 ont leur plate-forme Arbradoc et Accrodoc,

Paris 3 propose le même contenu à tous les M1, inscrits à distance ou non, mais sous la forme de pages HTML, PDF, Prezi, cartes heuristiques, fiches, glossaires et test,

A la BU santé de Lille 2, les étudiants en chirurgie dentaire passent un test de positionnement pour savoir s'ils suivront la formation au D4 du C2i en présentiel ou à distance.

A la BU Lettres et Sciences Humaines de l'université Paul-Valéry de Montpellier, les formations à distance s'adressent aux Masters et aux doctorants, mais dans le cadre des Initiatives d'excellence en formations innovantes (IDEFI), un cours pour les L1 est en développement.

A la BUPMC, en 2013-2014, SeeVogh avait été utilisé pour les formations à distance des enseignants-chercheurs.

A l'université de Caen Basse-Normandie, le module à distance sert de cours pour la formation au D4 du C2i.
NB :
Des tutoriels vidéo seront bientôt mis en place à Lille 2.
Les collaborations internes et externes
En interne :
La cellule TICE (61 %),
Les enseignants (48 %),
Les directeurs d'UFR (6 %).
Paris 3 a développé une bonne expertise en interne, donc n'a besoin que ponctuellement des services du responsable de la plate-forme.
En externe, des collaborations plus rares (21 %) :
Des formateurs indépendants et professionnels consultants pour les CRFCB,
Des collaborations pour les formations doctorales : l'URFIST de Strasbourg et l'INPI à Nancy, et la COMUE pour Paris 3 et les six SCD du Nord-Pas-de-Calais.
A Bordeaux, dans le cadre du prochain contrat de l'université (2016-2020), un dispositif de formation en grande partie à distance sera mis en place.
Valenciennes collabore avec les BU de la région Nord-Pas-de-Calais pour l'offre de formations doctorales proposée au sein la COMUE.
Les financements
30 répondants sur 36 ne disposent pas d'un financement spécifique pour développer leur offre de formations.
NB :
A Paris 3, la formation à distance ne bénéficie pas d'un financement spécifique, contrairement à la formation en présentiel (tuteurs et enseignants payés).
L'université finance les formateurs en présentiel.
A Valenciennes, les tuteurs sont en contrat-étudiant (subvention régionale qui s'ajoute au budget octroyé par l'université),
Suite à un appel à projet, Lyon 2 a proposé de prendre en charge un financement incitant les chargés de cours de l'UE de méthodologie à utiliser le dispositif mis en place par le SCD ( formation des formateurs, dispositif combinant présentiel et cours en ligne, évaluation),
A Lyon 1, les heures de formation sont prises en charge par des personnes dont le salaire est assuré par l'université.
NB :
Bordeaux a fait une demande de subvention auprès du Conseil régional d'Aquitaine pour le prochain contrat d'université (2016-2020).
Vers un MOOC ?
58 % des répondants ne souhaitent pas aller dans cette direction.
Mais 15 ont répondu oui :
pour toucher un public différent (11),
pour diversifier l'offre de formations (9),
pour des raisons pédagogiques (7),
pour des raison organisationnelles (7),
pour l'aspect "médiation de la bibliothèque" (4),
pour l'aspect "communauté d'apprenants" (2).
Pour répondre aux besoins des internes et externes en médecine, la BU Santé de Nancy travaille actuellement à la conception d'une formation en ligne courte spécifique aux ressources de l'université, et non pas un cours ouvert et massif, contrairement à un projet de Lille 2.
Pour Lyon 1, le développement d'un MOOC nécessite une réflexion de fond, et n'est donc pas envisagé dans l'immédiat, avant que la plate-forme permettant d'intégrer ce type d'outil soit opérationnelle. La priorité est donc de répondre aux besoins urgents à l'aide de la technologie maîtrisée des parcours d'auto-formation conçus comme un ensemble de briques sur le site.
Pour Lyon 2, Accrodoc n'est pas un "MOOC" puisqu'il ne débouche sur aucune certification, n'est ni ouvert ni collaboratif, et que l'interaction y est limitée. L'idée du MOOC les intéresse.
Evry Val d'Essonne travaille à la réalisation d'un module mixte pour le D4 du C2i, mais voit un MOOC couvrant l'intégralité d'un enseignement documentaire comme un développement à envisager à moyen terme, quand les équipes en charge de cet enseignement disposeront de plus d'expérience.
Un MOOC représente un investissement important en moyens humains, financiers et techniques :
Nice, Valenciennes, Bordeaux, l'université Paul-Valéry à Montpellier, l'UVSQ et le SCD de Paris 1 ne l'envisagent donc pas pour le moment.
NB :
Le SCD de Paris 1 a à l'étude un projet d'auto-formation à plus petite échelle, dans Moodle.
Vers la ludification ?
Non, pour 24 répondants.
L'aspect compétitif n'est pas utile pour le but recherché au CRFCB Média Centre-Ouest.
Une idée intéressante comme produit d'appel mais pas prioritaire pour Lyon 1 et Lyon 2.
Mais des projets, à long et moyen terme.
Un développement envisagé, dans le cadre d'un projet pédagogique à repenser, à Nice.
Un souhait de développement de
serious game
à Aix-Marseille, Paris 3 et Nantes, mais rien de concret pour l'instant.
Le SCD de Paris 1 a l'idée d'une forme plus modeste de formation ludifiée (Trivial Pursuit ou quiz).
A Orléans et à la BUPMC, un système de quiz avec un aspect compétitif est envisagé/effectif.
L'exemple de Kahoot !
A Grenoble, la BU Droit Lettres a été sollicitée pour participer à l'offre de formation à distance de l'université mais n'a pu pour l'instant y participer.
NB :
A Bordeaux, certains supports sont accessibles à tous en ligne.
Paris 8 voudrait développer un service de formations à la carte, sur rendez-vous.
NB :
Jing a l'avantage de pouvoir être intégré dans Moodle.
NB :
En Franche-Comté, certaines BU ont le projet d'utiliser les outils de Moodle pour créer des exercices en ligne (QCM).
NB :
Bordeaux collabore également avec la Mission d'appui à la pédagogie et à l'innovation,
En Franche-Comté, la responsable de la formation des usagers est correspondante C2i et participe au groupe de travail C2i de l'université,
Le SCD de l'université de Caen Basse-Normandie collabore avec le Centre d'enseignement multimédia universitaire de l'université pour la mise en place des formations à distance (y compris le C2i).
Un grand merci aux CRFCB Bretagne Pays de la Loire, Média Centre-Ouest et Médiad'oc, à la bibliothèque interuniversitaire de Montpellier, à la BULAC, à la BU de l'université du Havre, à la DBU de Paris 3 Sorbonne Nouvelle et aux SCD d'Aix-Marseille Université, de l'université des Antilles-Guyane, de Bordeaux, de Caen Basse-Normandie, d'Evry Val d'Essonne, de Franche-Comté, de Grenoble, de Lille 2, de Lorraine, de Lyon 1, de Lyon 2, du Maine, de l'université Paul-Valéry de Montpellier, Pierre et Marie Curie (Paris 6), de Nantes, de Nice, de Nîmes, d'Orléans, de Paris 1 Panthéon Sorbonne, de Paris 8, de Paris-Sud, de Poitiers, de Savoie, de Tours, de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, et à la mystérieuse bibliothèque d'école d'ingénieur.
L'université de Savoie cherche à améliorer la participation des étudiants, par exemple grâce à des boîtiers de vote.

Après plusieurs actions pédagogiques gamifiées en présentiel ("murder party" en 2014), la BUPMC envisage une "murder party" avec une partie en présentiel et une partie pour valoriser l'outil Libguides très récemment acquis par la COMUE Sorbonne universités.
NB :
Au SCD de Nice, c'est le service Pédagogie Innovante (cellule TICE) qui gère le forum d'utilisateurs et la FAQ.

L'introduction de séquences filmées dans les formations en ligne ou dans les présentations en ligne est à l'étude à Nîmes.

A l'université Paris-Sud, le service de questions/réponses Rue des Facs permet une médiation avec les usagers.
E-campus à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
La BU Lettres et Sciences humaines de l'université Paul-Valéry à Montpellier utilise principalement Moodle pour l'enseignement à distance.
Page de téléchargement d'ActivePresenter, utilisé par l'université Paul-Valéry de Montpellier et l'université de Caen Basse-Normandie.
A la BU STAPS de Paris-Sud, un contrat doctoral a été obtenu pour une étude sur les web tutoriels.
Sakai à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris 6)
L'exemple de la BUPMC
Des exercices avec Socrative
Des boîtiers de quiz avec QuizzBox
En 2013-2014, la BUPMC a testé SeeVogh pour les formations à distance des enseignants-chercheurs.
Pendant une séance en présentiel :
Des QCM en ligne, à Aix-Marseille et Nîmes,
Des questionnaires en ligne pour le D4 du C2i, à Poitiers,
Des exercices en ligne sur le site de l'Université Laval au Québec, sur les boîtiers-réponses, sur Socrative et sur le site de la BUPMC,
NB :
A la BUPMC, le Budget Sorbonne Universités (COMUE) est utilisé pour déployer du matériel pédagogique et technologique.
L'université Pierre et Marie Curie privilégie plutôt les SPOC (
small private online courses
).
A la BUPMC, c'est Socrative qui est utilisé.
NB :
Tours collabore avec le CRFCB Média Centre-Ouest pour les formations à distance.
Reconstitution de références bibliographiques dans le désordre (SCD de Paris 1),

Questionnaire d'auto-évaluation (Paris 8),

Des énoncés à recopier et à renvoyer, une fois résolus (Nîmes),

Des tests d'auto-évaluation comprenant des textes à trou et des vrai/faux (Caen Basse-Normandie).
Articulate Storyline 2 (utilisé par l'université de Savoie).
Umtice (Université du Maine)
FOAD Unicaen (Université de Caen Basse-Normandie)
Des modules mixtes :
A Paris 3, les M1 suivent une formation de 12 heures dont les 3/4 s'effectuent à distance.
La BUPMC a le projet de réaliser une action pédagogique gamifiée à destination de lycéens venus visiter l'université.
Un serious game envisagé pour l'Université du Maine.
Full transcript