Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les banques islamiques

No description
by

Maroua salama

on 27 March 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les banques islamiques

Les banques islamiques
Encadrè par : Mr KHALOUKI
Réaliser par : Maroua SALAMA , KARIMA BACHIRI et Meryem HAMADELLAH
Sommaire :
1-Introduction
2-Historique de la Finance islamique
3-Definition , objectifs, et principes du BI
4-Fonction et financement des BI
5-La finance islamique dans le monde entier
6-Les instruments financiers des BI.
7Conclusion .
1-Introduction
La religion musulmane englobe tous les aspects de la vie spirituelle comme de la vie sociale du croyant, instituant des principes aussi bien pour le rapport de l'homme à Dieu qu'en ce qui concerne ses rapports sociaux et notamment les transactions commerciales.
2-Definition,objectifs et principes
Definition:
La finance islamique est basée sur les principes de la Sharia qui imposent justice, équité et transparence. La finance islamique se distingue des pratiques financières conventionnelles par une conception différente de la valeur du capital
Historique :
-1962: La 1ere banque islamique en EGYPTE
-1973: la création de la BID( banque islamique du developpement)
-1975:La création dans les pays de GOLFe
-1981:La création d'une association d'investisseurs musulmans .

Suite
-1983:La crèation des 3 banques ( MASRIF, FAISAL, ALISLAMI) , sont des 3 stés d'investissement dans 3 pays d'afrique ( SENEGAL, NIGER , GUINÉE)
-1983-2000: Le développement du FI en ASIA du SUD , et en MOYEN ORIENT
-2000-2008: Le Développt du FI en EUROPE.

Aujourd'hui le royaume uni est le leader du développement du FI en occident..........
Suite
Suite
-Promouvoir et encourager le respect des principes, lois et traditions islamiques dans les milieux de la finance, de la banque et des branches d'activité similaires par la création et la gestion de Modarabas d'investissement.

Suite:
- Offrir à tous les musulmans de la sous-région des services financiers modernes leur permettant de réaliser des transactions financières tout en respectant les prescriptions de la Charia islamique et sans enfreindre les interdictions coraniques
Le but de la banque est de stimuler le développement économique et le progrès social des pays membres et des communautés musulmanes individuellement aussi bien que conjointement selon ces principes .
Objectifs:
Suite
- Aider la communauté islamique de la sous-région dans la collecte et l'utilisation des ressources financières nécessaires à un vrai développement économique tout en respectant les principes islamiques.
Principes:
Dans chaque banque islamique, il y a un conseil de la Charia qui vérifie si l'opération est conforme au principe de la loi religieuse. Par exemple, un investissement sera refusé dans une compagnie d’hôtel où l'alcool y est servi.

Suite :
L'équité, la justice sociale et la participation des différentes parties. Le rejet de toute source de création de richesse injustifiée, dont l'intérêt, car l'argent n'est pas un bien que l'on peut vendre, acheter ou sur lequel on peut donner un prix.

Fonctionnement et adhésion :
La BID intervient dans les domaines de la science et de la technologie, de l'économie islamique, de la banque et de la finance. Les trois objectifs stratégiques majeurs suivants ont été identifiés pour diriger ses actions :
Par:
1. Promotion des institutions financières islamiques et des autres institutions islamiques
2. Réduction de la pauvreté
3. Promotion de la coopération entre les pays membres.
1. Promotion des institutions financières:
• La Banque a pour fonction de participer (via injection en capital ou prêt) à des projets productifs d’entreprises et de fournir l'aide financière aux pays membres en vue de leur développement économique et social.

2-Réduction de la pauvreté:
• Elle est autorisée à accepter les dépôts et à mobiliser les ressources financières selon des modalités conformes à la Shari'ah .

1-La coopération entre les pays membres:
• La Banque a également pour mission d’établir et de gérer des fonds spéciaux pour des objectifs spécifiques, yc un fond d’assistance aux communautés musulmanes dans des pays non-membres, outre l’établissement de fonds patrimoniaux.

Financement des Banques Islamiques :
Les opérations de la BID dans le secteur privé sont principalement axées sur l’aide :

La premiére opération :
Aux intermédiaires financiers s’occupant du crédit-bail, des opérations entre banques islamiques, des fonds communs de placement et des assurances .
La deuxiéme :
Aux projets d’infrastructure (Fonds d’infrastructure de la BID) concernant notamment les secteurs de l’électricité, de l’approvisionnement en eau, des transports et des télécommunications .

La troiséme :
Aux projets menés dans le domaine de l’industrie, de l’agro-industrie, ou dans d’autres domaines, et dont l’importance économique est considérable.
La finance islamique dans le monde :
Les principales banques islamiques dans le monde par ordre de taille décroissante : Al Rajhi Bank (A.saoudite), la Kuwait Finance House,la Dubai Islamic Bank (Dubaï, Émirats a, l'Abu Dhabi Islamic Bank ,En Algérie, Al Baraka Bank est une banque islamique.
les différents instruments de la banque islamique :
les instruments financiers sont : mourabaha, moucharaka, salam, moudaraba, ijara)
Almocharaka et almodahara :
La Mousharaka et la Moudharaba sont les deux produits de base de la finance islamique car basés sur le principe de partage des pertes et profits. Ce sont des contrats de participation qui mettent en relation deux parties.
Al ijara:
Le contrat de ijara est un contrat de location. Aujourd'hui, il est associé à un contrat de vente qui vient s'ajouter en fin du contrat de location. Ceci est alors équivalent au contrat de leasing contemporain.
Conclusion :
Au Maroc, Attijariwafa Bank présentait début mars ses ambitions concernant la finance islamique, deux autres grandes banques marocaines lui emboîtent le pas : BCP et BMCE. Ces groupes préparent déjà le lancement de leur filiale.
Webographie :
http://www.yabiladi.com/
http://www.saphirnews.com/
http://www.memoireonline.com/
Full transcript