Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Formation des référents numérique

Formation académique des référents numérique Nov/Dec 2015 Jan 2016
by

Lény Robin

on 25 November 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Formation des référents numérique

Formation des référents
numérique 2015/2016

Le contexte
Kahoot : Que se passe-t-il en 60s sur internet
Usage numérique des jeunes et éducation aux médias
Activité : Quels sont les usages numériques des jeunes ?
L'identité numérique
En petits groupes de 3 ou 4, donner trois pratiques qui permettent de protéger votre identité numérique
Les réseaux sociaux
Quelques chiffres
en France ...
Le référent numérique, son rôle
1- Conseiller les personnels de direction dans le pilotage de l'établissement et accompagner les enseignants dans la prise en compte du numérique au quotidien dans les classes.
Pourquoi protéger son identité numérique ?
Des outils pour analyser ses traces
Et les élèves ?
En petits groupes, pensez-vous que les élèves sont plus à l'aise que nous ?
L'école change avec le numérique
http://www.education.gouv.fr/panorama-services-numeriques/
Réforme du collège
http://www.education.gouv.fr/agrandissement_media.php?media=418068
https://play.kahoot.it/#/k/a5686f40-d98e-4754-8718-038342a14552
82 % des ménages disposent d'internet
79% des jeunes
utilisent un smartphone
2- Assurer la disponibilité technique des équipements en lien avec les collectivités territoriales chargées de l'équipement et de la maintenance
3- Administrer les services en ligne par délégation du chef d'établissement.
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html&cid_bo=87297
De l'international au local
http://scrumblr.ca/forefnum
Vidéo Libération http://www.dailymotion.com/video/x1b5x5l_facebook-c-est-le-reseau-social-des-vieux_news
99% des 12-17 ans se disent internautes
80% des moins de 5 ans utilisent Internet 1 fois par semaine
20% des 3 à 6 ans ont une pratique solitaire de l’Internet, sans connaissance ou contrôle des parents
70% des 13-17 ans disent mentir à leurs parents sur ce qu’ils dont en ligne
54% des 6-15 ans disent préférer demander à Google plutôt qu’à leurs parents quand ils ne savent pas
10% des 13-17 ans passent plus de 10h par jour en ligne

98% des lycéens on un compte Facebook

76% des moins de 16 ans pensent que les infos de l’Internet ne sont pas toutes fiables
50% des 11-17 ans se
connectent à Internet
via leur ordiphone
ou smartphone personnel

93% des lycéens ont un
compte
sur un réseau social
sous
leur vrai nom
Source : http://www.netpublic.fr/2013/03/pratiques-numeriques-des-jeunes/
http://www.geekjunior.fr/snapchat-c-est-quoi-comment-expliquer-parents-4398/
http://www.ac-orleans-tours.fr/enseignements_et_pedagogie/dispositifs_transversaux/clemi/
http://www.blogdumoderateur.com/etude-ipsos-junior-connect-2015/
Qui a peur du
grand méchant web ?
Notre ambition ne doit pas se limiter à
« diminuer les dégâts » des nouvelles
technologies, mais bien à faire en sorte que
celles-ci apportent une plus-value au plus
grand nombre.
Pascal Minotte
http://www.yapaka.be/livre/qui-a-peur-du-grand-mechant-web
Diaporama libre de droit
https://myshadow.org/fr/trace-my-shadow
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/
Un prezi de Nadia Lepinoux-Chambaud
https://prezi.com/ssgs4itieeni/des-lidentites-numeriques-a-la-presence-numerique/
http://www.slate.fr/story/96995/fracture-numerique-existe-aussi-digital-natives
La net génération à la loupe
L'ACTU

http://ejournaux.playbac.fr/medias/numero/pdf_ejournal_telechargement.pdf
Des données personnelles convoitées
Si c'est gratuit, vous êtes le produit
Pour rester net sur le net, construire son e-réputation
http://www.jeunes.cnil.fr/fileadmin/documents/Jeunes/Poster_BAT_def.pdf
Et si vous faisiez le test ?
http://ereputation.paris.fr/le-test/
Dangers d'internet, préfecture de Police
http://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/layout/set/print/Vous-aider/Vous-etes-victime/Atteintes-aux-personnes/Les-dangers-de-l-Internet
Ce qu'il faut savoir en matière
de législation
https://play.kahoot.it/#/k/eaea149e-bb6a-4c97-a729-afdfedbd92c6
- Droit à l’image et voix (diffusion individuelle de l’élève) : autorisation des responsables nécessaire !
Pour chaque activité !
Chaque utilisation d’image nécessite une autorisation qui doit préciser l’activité les objectifs la durée et le support.

- Toute manifestation collective publique ne demande pas d’autorisation, à condition que l'on ne puisse pas reconnaître les élèves individuellement (photo de groupe).
Les droits d'auteur
Par défaut, tout document appartient à son auteur et ne peut être uilisé/diffusé/modifié
Il existe un protocole d'accord entre l'éducation et CERTAINS éditeurs : c'est l'exception pédagogique
Les œuvres couvertes par le présent protocole d'accord sont uniquement les œuvres éditées, quel que soit leur support (papier ou numérique), pour lesquelles les titulaires de droits d'auteur ont apporté leurs droits aux sociétés de gestion collective signataires de l'accord (centre français d'exploitation du droit de copie – CFC, société des éditeurs et auteurs de musique – SEAM, et société des arts visuels associés – AVA).



Par conséquent, les utilisateurs doivent s'assurer que l'œuvre protégée à laquelle ils souhaitent recourir (extraits d'œuvres ou, dans leur forme intégrale, œuvres des arts visuels) entre bien dans le champ de l'accord.

Un moteur de recherche est disponible à cet effet sur le site Internet du CFC à l'adresse : http://www.cfcopies.com/V2/cop/cop_ens_num_rep.php

La notion
d'extrait d'oeuvre
En ce qui concerne les utilisations relevant du champ de l'exception pédagogique définie par le code de la propriété intellectuelle, la notion d'extrait est modifiée puisqu'elle n'est plus définie par référence à un nombre de pages maximum, mais par la notion plus souple, reposant sur deux conditions cumulatives de « partie ou fragment d'une œuvre d'ampleur raisonnable et non substituable à la création dans son ensemble » (article 4.1.5. de l'accord).

En revanche, pour les œuvres ne relevant pas de l'exception pédagogique, telles que les œuvres musicales éditées et les œuvres conçues à des fins pédagogiques (OCFP) éditées sur support papier, mais dont l'usage est autorisé par le protocole d'accord, l'extrait ne peut excéder 10 % de la pagination de l'ouvrage (pour les OCFP éditées sous forme de livres et de périodiques) ou de l'œuvre (pour les œuvres musicales éditées), par travail pédagogique et de recherche (article 4.2.1 de l'accord).
Condition d'utilisation d'extraits ou d'oeuvres entières
Cela dépend de la nature de l'oeuvre elle - même.
- Un livre : Sa reproduction en totalité n'est pas autorisée dans un travail pédagogique, mais seulement 5 pages, sans coupure, et dans la limite de 20 % de la pagination de l'ouvrage.
- Un article de journal : Sa reproduction est autorisée, mais le travail pédagogique ne peut inclure plus de 2 articles d'une même parution.
- Une image fixe : La notion d'extrait est inopérante. On utilisera donc l'image entière mais sous sa forme numérique. Sa définition est limitée à 400 x 400 pixels et sa résolution à 72 DPI.
- Une oeuvre musicale : Son écoute en intégralité dans la classe est autorisée.
- Une oeuvre audiovisuelle (film, émission) : Sa diffusion en intégralité dans la classe est autorisée, à condition que le film provienne d'un service de communication non payant (chaîne de TV gratuite). On ne pourra en utiliser que des extraits inférieurs à 6mn si le film provient d'un DVD édité dans le commerce, ou d'un service de communication payant (Canal+, chaînes du câble ou du satellite, chaînes de TV sur Internet, services VOD).Cela dépend de la nature de l'oeuvre elle - même.
- Un livre : Sa reproduction en totalité n'est pas autorisée dans un travail pédagogique, mais seulement 5 pages, sans coupure, et dans la limite de 20 % de la pagination de l'ouvrage.
- Un article de journal : Sa reproduction est autorisée, mais le travail pédagogique ne peut inclure plus de 2 articles d'une même parution.
- Une image fixe : La notion d'extrait est inopérante. On utilisera donc l'image entière mais sous sa forme numérique. Sa définition est limitée à 400 x 400 pixels et sa résolution à 72 DPI.
- Une oeuvre musicale : Son écoute en intégralité dans la classe est autorisée.
- Une oeuvre audiovisuelle (film, émission) : Sa diffusion en intégralité dans la classe est autorisée, à condition que le film provienne d'un service de communication non payant (chaîne de TV gratuite). On ne pourra en utiliser que des extraits inférieurs à 6mn si le film provient d'un DVD édité dans le commerce, ou d'un service de communication payant (Canal+, chaînes du câble ou du satellite, chaînes de TV sur Internet, services VOD).Cela dépend de la nature de l'oeuvre elle - même.
- Un livre : Sa reproduction en totalité n'est pas autorisée dans un travail pédagogique, mais seulement 5 pages, sans coupure, et dans la limite de 20 % de la pagination de l'ouvrage.
- Un article de journal : Sa reproduction est autorisée, mais le travail pédagogique ne peut inclure plus de 2 articles d'une même parution.
- Une image fixe : La notion d'extrait est inopérante. On utilisera donc l'image entière mais sous sa forme numérique. Sa définition est limitée à 400 x 400 pixels et sa résolution à 72 DPI.
- Une oeuvre musicale : Son écoute en intégralité dans la classe est autorisée.
- Une oeuvre audiovisuelle (film, émission) : Sa diffusion en intégralité dans la classe est autorisée, à condition que le film provienne d'un service de communication non payant (chaîne de TV gratuite). On ne pourra en utiliser que des extraits inférieurs à 6mn si le film provient d'un DVD édité dans le commerce, ou d'un service de communication payant (Canal+, chaînes du câble ou du satellite, chaînes de TV sur Internet, services VOD).
Ressources
http://eduscol.education.fr/internet-responsable/
Autorisations des responsables
http://eduscol.education.fr/internet-responsable/ressources/boite-a-outils.html
Un excellent document de synthèse de Vincent Patigniez :
https://magic.piktochart.com/output/9065131-enseignement-et-legislation-conflict-copy
Un thinglink de l'incontournable
Karen Prevost-Sorbe, CLEMI
https://www.thinglink.com/scene/594874875206696962
Et un Prezi, de Karen, toujours
https://prezi.com/fro9p5bwaoyw/legislation-droit-et-ethique/

Cédons nos droits pour
s'entraider !
Un socrative pour vérifier ?
Quels sont les outils et ressources à votre disposition pour élaborer un scénario pédagogique ?
Construire une carte mentale par
groupe de 4 (
sketchboard.io)
https://sketchboard.me/zzE3CcFfjeeY
Ressources institutionnelles
Ressources informelles
Outils
institutionnels
Outils non
institutionnels
Attention
au stockage des
données et à la création de compte
Full transcript