Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Délirium en soins critiques

No description
by

Kay Tsang

on 1 December 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Délirium en soins critiques

Délirium aux soins critiques
Anne-Frédérique Girouard P0991943
Serge Ilufa Illefa P0935750
Laurie Leblanc P1056712
Mathilde Gagnon-Naud P1005353
Ka Wai Tsang P1026850
Anne-Julie Vézina P0959964
Ludovik Viau P1060809
Délirium : Dépréciation globale des processus cognitifs, qui apparaît généralement de manière soudaine, associée à une désorientation, à des troubles de la mémoire à court terme, à une modification des perceptions sensorielles, à des processus de la pensée anormaux ainsi qu'à des comportement inappropriés [traduction libre] (Urden, 2012 p.167 ).

Hyperactif (1.6%) - Agité, combatif et agressif
Hypoactif (43.5%) - Calme, somnolent, passif. Le diagnostic est parfois confondu avec celui de la dépression
Mixte (54.1%) - Alternance d'agitation et de ralentissement psychomoteur






Que disent les écrits à propos de 
ce sujet?  

Pourquoi est-ce une problématique actuelle?
-Prothèses auditives et visuels si besoin
-Exercices passifs et actifs, mobilisation précoce
-Diminuer l'anxiété
-Favoriser l'environnement calme
-Structurer l'environnement pour favoriser cycle sommeil/éveil
-Diminuer les facteurs prédisposant le patient au délirium
-Utiliser les options pharmacologiques en dernier recours
-S'assurer que le personnel médical est apte à reconnaître des divers types de délirium





Interventions possibles
Rôle de l’infirmière
-Administrer la médication seulement si nécessaire selon la condition médicale
-Conscientiser les infirmières sur l'importance du problème ainsi que de l'évaluation rigoureuse du délirium
-Être alerte face aux signes de tous types de délirium (particulièrement à l'hypoactif)
-Favoriser un bon cycle de sommeil/éveil
-Personnaliser les interventions à la condition du patient ainsi qu'aux conseils fournis par la famille quant aux préférences du patient
-Encourager les interventions non-pharmacologiques en premier recours
Recommandations
Confusion Assessement Method for the ICU
- Se fait rapidement (2-5 min)
-Ne dépend pas seulement de la réponse verbale (pratique pour les patients sous ventilation mécanique)

Intensive Care Delirium Screening Checklist
-Évaluation faite sur une période de 24h
-Facile
-Manque de spécificité
-Évalue : niveau de conscience, niveau d'inattention, hallucinations, agitation psychomotrice, désorientation, humeur inappropriée, cycle d'éveil/sommeil


Échelles diagnostiques
Facteurs prédisposants : Âge avancé, troubles cognitifs préexistants, perte d’autonomie, déficits visuels ou auditifs, déshydratation, maladies concomitantes, toxicomanie, gravité de la maladie ayant entraîné l'admission, médicaments (benzodiazépines, opiacés, antidépresseurs, anticholinergiques)


Délirium aux soins critiques - 5.4
- Une des complications les plus fréquentes aux soins intensifs
-Compte un haut taux de non-diagnostic
-Augmente la durée de séjour aux soins intensifs
-Augmente le besoin de ventilation mécanique
-Associé à une augmentation du taux de mortalité (10% par jour)
-A des répercussions sur le patient sur les plans physique et psychologique
-A des répercussions sur la famille (détresse psychologique, stress, anxiété)

-Détection des signes et symptômes de délirium
-Utilisation des outils d'évaluation du délirium en soins critiques, et ce 1 fois par quart de travail ou selon le protocole du milieu hospitalier
-Évaluation fréquente de la douleur
-Enseignement à la famille au sujet du délirium aux soins intensifs
-Surveillance étroite des effets secondaires des médicaments
Facteurs précipitants : perturbation du sommeil, stress, anxiété, environnement bruyant, soins invasifs, manque d'explications quant aux soins, douleur, anesthésie, processus infectieux, médicaments (sédatifs, opiacés)
Full transcript