Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

sans attali

description
by

gilles auberger

on 13 May 2011

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of sans attali

Une boîte-mail ouverte en permanence,
une fenêtre MSN dans un coin d'écran,
une connexion à Facebook, LinkedIn ou Viadeo
à portée de clic et à portée d'oreille, un téléphone portable ou un iPod
d'où s'échappent des morceaux téléchargés sur iTunes...


Nos cabinets doivent réussir à fidéliser ces profils parfois déroutants
et renouveler la population des 85 000 consultants enFrance......
se remettre en question pour mieux répondre à leurs attentes.
Faites les comptes : on est 16 millions à partir à la retraite.....
ils seront seulement 13 millions à pouvoir nous remplacer..... commission animée par Gilles Auberger ces jeunes, c'est pas NOUS en MOINS VIEUX..... (Hervé SERIEYX) ...leur talent et leur rareté vont les aider à reprendre le pouvoir. Voilà à quoi ressemble le bureau d'un consultant - issu de la génération Y n'oublions pas : un jeune diplômé changera 12 fois d'employeur dans sa vie professionnelle

il changera 3 fois de profil de compétence ;

et les compétences qu'il utilisera à 40 ans n'auront pas été apprises à l'école...... (nathalie Brion) ils n'hésitent pas à tenir tête au client,

(contrairement aux générations précédentes)

même s'il a l'âge de leur père. "nous ne sommes pas leur modèle,
mais.... il faut (dé)montre l'exemple " (Frère Samuel) leur manager direct >>> un coach :
transmettre son expérience et son savoir,
+ les informations utiles,
faire preuve d'exemplarité, être légitime....
être aussi réactif qu'eux, à leur écoute, fixer des objectifs,
tout en leur laissant un maximum d'autonomie qq recommandations ...

> affirmer (partager) ses convictions
> l'expérience = somme des échecs assumés
> des objectifs courts
> 2 échelons max avec le chef
> reconnaître compétences + permettre l'auto-évaluation
> siffler les hors-jeux
> stimuler l'individualité au sein du collectif
> relation de confiance
> écouter (un chef qui écoute ≠ chef qui ne sait pas...
qui se renseigne....)
> co-construire le parcours
> valider les règles
> valoriser les progrès
> et surtout, surtout.... tenir les promesses « Leur engagement se mérite et se monnaie » (Ineum Consulting) le paradoxe du rapport des Y à la pub :

ils ne font pas du tout confiance à la pub, mais il attendent de la marque
une posture responsable, une capacité d'échange & de partage de valeurs,
qui les aide à grandir (Maslow)

>>> les marques qui arriveront
à les toucher à l’avenir seront celles
qui sauront établir un dialogue, admettre leurs erreurs, et devenir plus transparentes Y et les stratégies d'influence

cernés par le marketing,
ils sont en immersion constante dans les média
- en ligne ou hors ligne -mais quand ils ont une décision à prendre,
ils se retournent vers leurs amis,
leur réseau social et ses recommandations,bien plus que sur le marketing et la publicité. Y et la politique...

La génération Y est sensible à la politique (pas celle de leurs ainés...), aux problèmes sociaux et écologiques
(qu’ils auront, eux, à affronter de leur vivant), et leur implication militante à travers internet est en pleine croissance
>>> une nouvelle forme de militantisme. Y et la TV...

non seulement la télén’est pas morte, bien au contraire, elle est en pleine réinvention :
en se pluggant au digital, elle devient
« hyper télévision », multiple, plurielle.

Pour 81% des 15-24 ans, la télévision se regarde en groupe… physiquement ou à distance : « le soir, j’allume mon PC, MSN, Facebook, de la musique, des vidéos,
je travaille, je dîne, je regarde la TV.
En même temps, je parle à mes amis
de ce qui sepasse à la TV ».

Commenter en direct ou en différé les programmes,« tagger » les programmes et les recommander, échanger sur les contenus… Voici les tendances de demain. Y et le partage

le partage est synonyme de pouvoir quel que soit ce que l’on partage : connaissance, liens,
compétences ou musique, au sein d’un cadre privé
ou professionnel....
le pouvoir s’acquiert par le partage là où le fait de posséder sans partager était lié au pouvoir des anciennes générations, qui ont vécu dans une économie
de la rareté et ne comprennent rien
à l’économie de l’abondance
propre au numérique. conclusion.....
crise de sens ?

génération du « baby boom » = génération du « miracle » pour la première fois dans l’histoire de l’humanité....
ni mortalité infantile,
ni guerre,
ni grande épidémie.
+ expansion économique sans précédent
+ espérance de vie (+ 2 mois / an)
+ revenus + patrimoine inégalé dans l’Histoire

or, jamais génération n’aura été aussi « égoïste »,
> n'a pas suffisamment fait d’enfants,
mais surtout, elle a constitué une dette globale
(publique et privée) sans précédent. AUJOURD'HUI :
la génération BB - encore au pouvoir dans les pays occidentaux - assiste désemparée à « la fin d’un monde »
(≠ la fin DU Monde) :
un processus lent,
d’autant plus que ceux qui sont au pouvoir mettent tout en œuvre pour en organiser la survie.... (WN) C’est à la génération qui vient,
enfants des « baby-boomers »
que reviendra la lourde tâche
de s’atteler à l’édification d’un monde nouveau ;

la question que nous devrions donc nous poser n’est pas : « quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? », mais plutôt :
« quels enfants allons-nous laisser au monde qui vient ? ».

Cette génération qui accèdera au pouvoir dans une dizaine d’années devra conforter ses repères historiques comme philosophiques pour trouver les réponses aux questions qui vont surgir et redonner un sens à notre modèle de développement.
Sa réactivité naturelle devrait néanmoins lui permettre de tirer rapidement les bonnes leçons de cette crise ;
elle n’aura pas d’autre choix. (WN) Quand à nous, Baby Boomers...
Ignorer la voix de la génération Y est quelque chose qui n’est pas sans risques.
Que ce soit pour un gouvernement ou une entreprise, c’est tourner le dos à son avenir et risquer une confrontation dont on ne peut sortir vainqueur.
Il est encore temps de les accueillir plutôt que de les affronter,
car quoi que vous fassiez,
le monde leur appartient. l'entreprise & la génération Y....

travail = tripalium >>>>> travail = labor
lieu de production >>>>> lieu de création
usine >>>>> hôtel la "mission" de la marque a évolué pour coller au cadre :

(1.0 >>> 2.0 >>> web squared)

de brand image à brand content

de brand content à connecting brand « Il n'est plus possible de leur dire : fais cela.
Il faut prendre le temps de leur expliquer »
(Accenture). 1. recherche de nouvelles autorités
2. hyper-fragmentation de la société
3. web squared - objets connectés
4. du conso 1.0 au conso 2.0
5. bienvenue dans l'économie de l'immatériel
6. l'internaute, un ami qui vous veut du bien
7. la marque et son adn
8. cohérence et cohésion Bienvenue dans l'économie de l'immatériel....

économie matérielle >>>>> économie de l'immatériel

l'économie de la re-production >>>>> l'économie de l'innovation
le moteur = énergies >>>>> le moteur = information
usines/machines/actifs "cachés"-KH >>>>> marques/brevets/CRM
secret gardé >>>>> secrets partagés
marque ombrelle >>>>> marque HUB - infrastruct ouverte
brand image >>>>> brand content
(émettre des messages, propagande) >>>>> partager des contenus
produits >>>>> économie des bouquets (services, produits dérivés)
output >>>>> outcome
cibles >>>>> publics 5 choses faciles à faire demain matin......

1) invitez votre président....
2) écoutez les conversations...
3) prenez du recul : votre adn est très sociable....
4) vous etes issus d'une région identitaire forte
5) keep connected ! partager >>>>> contenus émettre >>>>> message « Ils font preuve d'une agilité et d'une débrouillardise dans leur mode de fonctionnement .....qui les rend plus réactifs » éclatement des parcours individuels
en une quantité d'épisodes et de projets à court terme
non combinables en séquences....
>>>> "développement" - "maturation" - "carrière" - "progrès" ... sont obsolètes quelle application de cette réflexion dans les agences de pub demain .... ? avoir ... faire .... être être....faire...avoir.... mais... être "tout - tout de suite" : dans un avenir dévalorisé, attendre c'est perdre.... retour en force du "brands content" * l'Etat n'est ni Big Brother, ni Big Mother. Faible, il culpabilise chacun afin d'installer son pouvoir. Face à l'émergence d'un besoin de projet de Société, et face aux enjeux planétaires, il invente une démocratie de la repentance, de la plainte, de la victimisation 6) l'internaute, c'est un ami qui vous veut (74%) du bien...

>>>>> il attend plus de vous :
une relation sociale...
une ascension sociale... >>>remise en cause des autorités gilles@auberger.me
gilles@theconnectingplace.biz ® salahbenzkour.com Les évolutions à venir restent

• le Web 3.0 (ou Web sémantique allié
à l’Internet des objets car la révolution mobile
+ puces RFID multiplieront le champ des possibles
notamment avec les enjeux de la géolocalisation)

• le Web 4.0 ou Web neuronal, plus lointain
(analogie entre nos neurones et les dizaines de milliards de liens, les milliards de pages, les centaines de millions de sites, de webmasters et d’internautes qui font le web) . maslow : 1) du besoin de biens au besoin de lien
2) la recherche du .... progrès 2) hyperfragmentation de la société....
• mass markets
• mass medias
• le temps
• les valeurs (l'amitié, l'amour, l'intimité...) boycoting ou "buycoting"....? 7) ......bonus : l'intégration de la génération Y....... merci gilles@auberger.me we are whar we share....... nouveaux droits
nouveaux devoirs ....
du produit, de la marque, du management, de l'entreprise... autoriser = rendre auteur >>> besoin de nouvelles autorités révolution des autorités
hyperfragmentation des médias
ouverture web social (2.0)
mutation de l'économie vers l'immatériel
&
comportements des consommateurs...

>>> de nouveaux besoins de cohérence......



(sept 2010) quelques "signaux faibles "
pour éclairer votre avenir... proche !

1. recherche de nouvelles autorités
2. hyper-fragmentation de la société
3. du conso 1.0 au conso 2.0
4. web squared - objets connectés
5. bienvenue dans l'économie de l'immatériel
6. l'internaute, un ami qui vous veut du bien
7. la marque et son adn
8. cohérence et cohésion (co)créateur Publicis-Koufra
placedesvosges
The Connecting Place
Marathon du Vignoble d'Alsace
TT: Utopie2020 et "signaux faibles ...."
VP Cogifactory - R&D empathie digitale 50 ans
4 enfants
Cercle de l'Ill - APM - EDC
AC - BA - Adie
objectif 3h10 Berlin........ .... changement de repères, changements d'habitudes, changements d'exigences..... 6) web squared - objets connectés 20%PIB monde - 15% MS 7) la marque et son adn >>>> les marchés sont des "conversations"

• B to B to C to C......
• ignite, TedX, Barcamp, blogs, webTVs..... 8) cohérence et cohésion (dans l'omelette au lard : la poule est impliquée - le cochon est engagé.......) événementiel = resynchronisation avec le temps social
RP2.0= RP avec une nouvelle forme d'empathie émettre ------> image
partager ------> contenus 1.0 2.0

brand image brand content
émission de messages partage de contenus
design = dessin, identité design = dessein, identitaire
marque = USP, bénéfice-conso marque = adn, radicalité promesseprogrès
ce que vous dites de vous aux gens ce que les gens disent de vous
"le mass média formate "les marchés sont des
le cerveau disponible du shopper" conversations" (B to C to C)
sujet - objet sujet - sujet
B to C C to B
webmaster community manager
vendre + vendre mieux
priorités : avoir - faire - être priorités : être - faire - avoir

individualités des réussites actif collectif
produits = solutions produits = vision (d'un monde meilleur)
(je vends du nettoyage) (je vends de la propreté)

secrets de fabriques Co-production richesse collective
conférences, congrès plate-formes collaboratives
marque ombrelle marque-hub, infrastructure ouverte
territoires de marques lexicologie, plate forme éditoriale
CRM (customer relationship manag) BRM (bloggeur) – CRM
R & D (recherche et développement) C & D (connect & dév)


et quelques repères socio :

travail = tripalium (torture) travail = labor (oeuvre)
priorité résultat, produit fini, output priorité process, bouquet produit/service, outcome
on se définit dans le futur on se définit dans l'ubiquité
individualité singularité - personnage (social), en réseau
dominance esprit (cartésianisme, lumières)
dominance corps, esthétisme, health-conscience
modèle produit (principal) modèle bouquet (valo des produits dérivés)

échanges d'expériences partage d'expériences
moi d'abord yougether
consommateur consomm'acteur
entreprise-usine entreprise-hôtel
i am what i know we are what we share 12 signaux faibles
pour éclairer votre avenir... proche !

1. faillite des autorités
2. montée des "cum"
3. hyper-fragmentation de la société
4. du conso 1.0 au conso 2.0
5. l'économie de l'immatériel
6. web squared - objets connectés
7. l'internaute, un ami qui vous veut du bien
8. la marque et son adn
9. cohérence et cohésion
10. R&D - BRM - CRM
11. événementiel, RP 2.0
12. connecting brands output outcome l'entreprise produit
des produits finis

matière première
+ main d'oeuvre
= produit fini
+ vernis marketing
= Output l'entreprise produit
des bouquets

produit principal
produits dérivés
périphériques
services associés
consulting
formation
engagement solidaire Groupe ESC Dijon Bourgogne/Burgundy School of Business proposition de titre pour notre journée...

"les repères du monde changent.
Plus d'interaction, c'est aussi des attentes et des mentalités différentes.
Dans cette nouvelle donne, l'influence de la marque change.....
une opportunité à saisir pour ESC Dijon Bourgogne, au moment
de consolider à la fois son enracinement et son internationalisation. " proposition de réflexion avec le Comité de Direction
pour élaborer une feuille de route
pour la marque Dijon/Oxford à 3 ans. première partie
notre monde a changé 1.0 2.0

brand image brand content
émission de messages partage de contenus
design = dessin, identité design = dessein, identitaire

marque = USP,
bénéfice-conso marque = adn, radicalité

promesse progrès
ce que vous dites de vous ce que les gens disent de vous
"le mass média formate "les marchés sont des
le cerveau du shopper" conversations" (B to C to C)
sujet - objet sujet - sujet
B to C C to B
webmaster community manager
vendre + vendre mieux
priorités : avoir - faire - être priorités : être - faire - avoir

individualités des réussites actif collectif
produits = solutions produits = vision
(je vends du nettoyage) (je vends de la propreté)

secrets de fabriques Co-prod richesse collective
conférences, congrès plate-formes collaboratives
marque ombrelle marque-hub, infrastructure ouverte
territoires de marques lexicologie, plate forme éditoriale
CRM BRM (bloggeur) – CRM
(customer relationship management)
R & D C & D (connect & dév)


et quelques repères socio :
travail = tripalium (torture) travail = labor (oeuvre)
priorité résultat, produit fini, output
priorité process, bouquet
produit/service, outcome
on se définit dans le futur on se définit dans l'ubiquité
individu,personnage en réseau
dominance esprit dominance corps, esthétisme,
(cartésianisme, lumières) health-conscience


échanges d'expériences partage d'expériences
moi /ma famille d'abord yougether
consommateur consomm'acteur
individualité singularité
entreprise-usine entreprise-hôtel
i am what i know we are what we share quelques éléments de base
économie de la reproduction économie de l'innovation
moteur : énergies moteur : information
actifs : outils, machines, usines actifs : brevets, marques, CRM 5) le Progrès pour l'Homme = facteur discriminant :
"est-ce que je fais grandir ?
mon client, sa communauté ?
la Société ?" la marque se définit par rapport à l'ADN de l'entreprise qui la porte adn de michelin :
de la fiabilité/sécurité >> à la liberté

adn de l'apiculteur :
vend du miel >> pollinise la planète 2 ème partie
que pouvons nous prendre de cette conscience
pour Dijon/Oxford ? - 1. altérité / intersubjectivité de ce "riche mariage d'amour"
> passer de l'addition de nos identités au "produit de nos différences"
>> en deux temps : connais toi d'abord toi-même... pour accueillir l'autre. - 2. "deviens ce que tu es" = bien se connaître
> quelle adn Dijon/Bourgogne / quel progrès pour qui ?
- progès social /sociétal ? microfinance....
- progrès d'une Région ? vini/viti...
- progrès de l'humanité ? healthcare alicaments....

(ce qui nous apportera aussi des réponses sur la place stratégique
et la lisibilité de notre recherche...) -3. piste adn/radicalité
la place de l'identitaire -4. pour quel processus de communication ?
"nos marchés sont des conversations" adn
> lexicologie
>> verbalisation
>>> partage
>>>> contagion -5. un point de méthodo dans le 2.0 > définir l'identitaire Dijon/Bourgogne
(radicaliser sans le réduire) quelques pistes......
6 idées
à mettre en place
demain matin.... -6. chiche, on essaie...?
alors
bienvenue à l'atelier
"derrière les murs...." peut être une façon de sortir
des axes convenus (& réducteurs) pour répondre aux attentes des publics propres de Dijon/Oxford
>> et être incomparable ! "you have the answer !"
"la business school de la 1ere université de France"
"donnez une nouvelle impulsion à votre carrière"
"school of business"
"bien plus que le savoir"
engagement - intégrité - curiosité - humilité
"performance durable"
intelligence - reconnaissance - responsabilité - adaptabilité - innovation
"école du leadership"
etc...... "derrière les murs"
2 rdv cet am :
- quelle adn ?
- pour quel projet ? Leclerc vend des disques Fnac diffuse de la culture
Full transcript