Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Untitled Prezi

No description
by

jean-luc bonvalot

on 27 February 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Untitled Prezi

LES 4 BASES
de l'ARS Franche-Comté Les fondations L’accès de tous à l’eau, en quantité et en qualité, doit être considéré comme un acquis précieux pour la santé publique. Dans les sociétés industrialisées modernes, le développement des adductions collectives, la protection des captages et le traitement des eaux, ont permis, parallèlement à la collecte et au traitement des eaux usées, l’élimination des grandes épidémies hydriques. Rien n’est cependant jamais acquis, et tout relâchement peut conduire au développement rapide de maladies, comme le montrent les cas groupés de gastro-entérites d’origine bactérienne ou virale dus à des pollutions accidentelles. Ainsi, la fourniture d’une eau de bonne qualité demeure pour les pouvoirs publics une préoccupation de tous les instants. Le préfet est l'autorité compétente en matière de sécurité sanitaire liée à l'eau potable et l'Agence Régionale de Santé (ARS) est chargée de l'organisation du contrôle sanitaire des eaux. Ce contrôle sanitaire est destiné à s’assurer de la qualité de l’eau de la ressource au robinet du consommateur, au moyen d’analyses régulières et de programmes d’inspections. Bien entendu, le dispositif ne serait pas complet sans une information permanente du consommateur. Ce document présente les résultats des contrôles effectués sur les années 2009 à 2011 en région Franche Comté. Les actions menées par les collectivités ces dernières années avec le soutien de leurs partenaires financiers ont permis d’améliorer sensiblement la protection des captages et la qualité bactériologique des eaux distribuées. Des efforts importants restent néanmoins à accomplir, notamment dans les petites communes rurales, pour assurer la protection sanitaire des installations et la désinfection de l’eau. En ce qui concerne les pollutions diffuses, notamment par les pesticides, la situation demeure encore préoccupante sur certains secteurs de la région. Traiter l’eau, abandonner des captages mutualiser les ressources de bonne qualité, créer de nouveaux captages sont autant de mesures nécessaires à court terme pour préserver la santé des populations. Néanmoins, ces actions doivent s’accompagner d’un engagement fort de tous, collectivités, agriculteurs, industriels, pour freiner la dégradation chronique de la qualité des ressources et assurer à terme un retour à une situation satisfaisante de manière pérenne. Enfin, la qualité de l’eau dans le milieu naturel n’est pas toujours compatible avec la santé publique et nécessite la mobilisation d’investissements importants pour traiter l’eau : correction de l’agressivité, traitement de la turbidité, traitement de polluants naturels tels que l’arsenic ou le fluor. Ce document constitue un outil permettant de pointer les situations à corriger et d’évaluer lors du prochain bilan, les améliorations apportées. Je souhaite ainsi que ce document contribue à une prise de conscience collective et facilite la définition d’une politique d’amélioration de la qualité de l’eau en région Franche Comté.

La Directrice Générale
de l’Agence Régionale de Santé
Sylvie MANSION La localisation Du sens Exact ...et n'oublions pas le PRS !
Full transcript