Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Ch.2 Économie et Développement / Régime français

No description
by

Emmanuelle Durocher

on 1 December 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Ch.2 Économie et Développement / Régime français

Chapitre 2: Économie et développement
Période 2: Régime français (1608-1760)

A . Ressources et activités économiques
La France voit sa colonie, la N-F, comme une source de richesses. Elle va en exploiter les ressources selon le modèle économique du Mercantilisme.
Dans le mercantilisme, les colonies n'existent que pour enrichir la Métropole (France). Elles doivent fournir les ressources et aussi être un marché potentiel (endroit où on peut vendre les produits français).
Le commerce triangulaire est le circuit organisé entre la France et ses colonies pour favoriser les échanges de marchandises.
Pendant la N-F, il y a 3 activités économiques principales: Pêcheries, Fourrures et Agriculture.
1.
Pêcheries
2.
Traite des fourrures
(ou pelleterie) (à partir de 1580)
C'est l'activité la plus lucrative (payante). Elle est à la base de la naissance et du développement de la N-F.
Grâce à la traite des fourrures, on fait des alliances avec des Autochtones (alliances qui amènent aussi des ennemis et éventuellement la destruction des Hurons nos alliés).

3.
Agriculture
Activité très lente à se développer puisque la population est faible en N-F. On pratique l'auto-suffisance. La production agricole est surtout pour la consommation locale (exportation vers la fin du régime seulement grâce à des surplus)

Activité la plus importante (
et la plus ancienne
grâce aux pêcheurs normands, bretons, basques, portugais, espagnols et français du 16e siècle) de la N-F. On pêche au large de Terre-Neuve et dans le Golfe du St-Laurent (morue surtout).

Évolution:
Au début et jusque vers 1650, les Amérindiens viennent échanger les fourrures dans les établissements (Qc, T-R et Mtl).
De 1650 à 1680, c'est l'époque des coureurs des bois (aventuriers qui se rendent en territoire amérindien).
Ensuite, les cies engagent des voyageurs (coureurs des bois avec permis nommés "congé") et financent les expéditions jusqu'en territoire amérindien.
Époque de la traite à domicile
Époque des coureurs des bois
Époque des voyageurs
Autres activités:
Plusieurs administrateurs vont tenter de diversifier l'économie (Champlain, Talon, Hocquart).
Raisons:
Assurer des revenus à la N-F
Réduire la dépendance de la N-F face à la France

Ex: Forges St-Maurice, chantier naval, brasserie, etc.
B. L'Économie et le territoire
Réseau de transport
Au début, le transport se fait surtout sur les voies d'eau. On emprunte les usages autochtones: canot en été, raquettes en hiver.
Puis, de petits tronçons de route sont créés à travers les seigneuries (circa 1650)
Au 18e siècle, le Chemin du Roy (Québec - Montréal)
est aménagé sur ordre du gouvernement et est accompli par les corvées imposées aux habitants. 2e réseau de transport
. 1737
300 km environ= la plus longue route en Amérique du Nord à cette époque.
Occupation du territoire
Au début, l'occupation se fait le long du St-Laurent seulement.
Québec 1608
Trois-Rivières 1634
Montréal 1642
Ensuite, pour les fourrures, ils explorent et occupent sporadiquement le territoire en construisant des forts afin de :
Protéger leur territoire des Anglais et des Espagnols (SURTOUT L'OHIO ET L'ACADIE)
Se protéger contre les nations ennemies
Faire la traite des fourrures
Ex: Nouvelle-Orléans 1718 pour
contrôler le Mississippi
C. Économie et société
1. Lien entre les Autochtones et les Européens
Les Autochtones utilisent et propagent les produits européens pour répondre à leurs besoins et leur mode de vie. Ils n'adoptent pas le mode de vie des blancs.
Ex. draps, couvertures en laine, armes, couteaux, haches, chaudières en cuivre, ...
En échange de: CASTOR et martre, raton laveur, loutre et ours.Et peaux d'orignaux, cerfs, caribous, bisons, ...
2. Alliances nécéssaires:
Les Hurons ont besoin des Français contre les Iroquois et les Français ont besoin des Hurons pour la survie de la N-F. (économie basée sur la traite et alliés militaires contre ennemi anglais).
3. Nouveaux groupes sociaux
Se rajoute à la pyramide sociale française les métiers reliés à la traite des fourrures tel que coureurs des bois, voyageurs et marchands équipeurs (ceux qui fournissent les marchandises aux voyageurs pour échange contre fourrures).
*Certaines cultures débutent à l'époque de Talon pour diversifier et exporter: houblon, lin, chanvre.
Organisation et développement
Tout au long du régime français, le territoire cultivé augmente, des moulins sont construits, on tient des marchés, l'artisanat se développe (perruquier, charpentier, maçons, tonnelier, ferblantier, ...) et ainsi se développent les villes et leurs quartiers d'artisans avec des boutiques et des ateliers.
Conclusion
La N-F connaît un développement lent car il y a plusieurs obstacles:
Économie axée sur la traite qui nécessite peu de main-d'œuvre et sur les pêches qui amène de la main-d'œuvre saisonnière seulement.
L'application du mercantilisme
Le manque de capitaux
Le manque de main-d'œuvre spécialisée
Et donc une cible facile pour les 13 colonies qui sont très peuplées, très diversifiées et riches.
Full transcript