Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

TS - Espaces maritimes et mondialisation

No description
by

Eric Michelangeli

on 14 December 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of TS - Espaces maritimes et mondialisation

Espaces maritimes et mondialisation
Le cours, l'exercice
Le manuel
Document 2
Document 1
Document 4
Ormuz : passage clé
Depuis la position qu’il occupe, vers la mi-octobre 2012, sur la côte sud de l’île d’Hengam1, Wax2, s’il s’y était maintenu sans discontinuer au cours des dix derniers mois, aurait pu être témoin des faits suivants […] dans le détroit d’Ormuz. Dans la nuit du samedi 11 au dimanche 12 août, le destroyer USS Porter, de la classe Arleigh Burke, entre en collision avec le pétrolier japonais (sous pavillon panaméen) Otowasan, de 160 000 tonnes de port en lourd. […]
Dans la matinée du 16 juillet, […] le pétrolier-ravitailleur USNS Rappahannock, dans les eaux côtières de Dubaï, ouvre le feu à la mitrailleuse lourde contre un bateau de pêche indien qui a négligé de répondre à ses sommations, tuant un membre de son équipage et en blessant trois autres.
[… En] février, le pétrolier-ravitailleur Kharg, de la marine iranienne, accompagné du destroyer Shahid Naghdi […], franchit le détroit pour se diriger vers le canal de Suez, […] et de là, suppose-t-on, vers Tartous, le port syrien où les Russes disposent de “facilités”.
Jean Rolin, Ormuz, Paris © P.O.L., 2013.
1. Île iranienne au sud de Bandar Abbas.
2. Personnage principal du roman.
Document 3
IV. Les espaces maritimes : approche géostratégique
Document 5
Les conteneurs, une révolution
L’environnement commercial international a profondément changé au cours de la dernière décennie. Ces modifications proviennent, en partie, de l’ouverture des marchés, mais plus encore des transports, des communications et des technologies de l’information. Désormais, il est moins cher d’expédier un conteneur de Marseille à Shanghai – de l’autre côté du monde – que de le transporter de Marseille à Avignon – à 100 kilomètres. Un appel téléphonique vers Los Angeles coûte aussi peu qu’un appel local. Les multinationales organisent couramment leur activité suivant le système des “trois huit” correspondant aux trois principaux fuseaux horaires – Europe, Amérique du Nord et Asie – et fournissent des services en ligne – saisie de données, écriture programmatique, assistance – depuis n’importe quel endroit du monde ou presque.
Pascal Lamy, “L’évolution de la structure du commerce mondial”, Discours au World Trade Institute, Berne, 1er octobre 2010.
Document 6
Document 7
Shanghai, un centre
Shanghai n’est pas, comme Singapour, une cité-État isolée au bout d’une péninsule […]. Sa position sur la côte, mais au centre de gravité géopolitique du pays, l’investit d’une fonction particulière de médiation entre une Chine relevant d’une tradition maritime, commerciale et cosmopolite, et une Chine continentale.
[…] En raison de sa position géographique à l’embouchure de l’immense bassin du Yangzi, qui a été l’un des atouts essentiels de son développement depuis le milieu du xixe siècle, Shanghai reste le principal portail de la Chine. Elle donne accès et sert de débouché non à quelques plaines côtières encastrées dans les montagnes proches (comme c’est le cas pour les ports du Sud et du Sud-Est), mais à des provinces parmi les plus étendues et les plus peuplées du pays : Sichuan, Hunan, Hubei, Jiangsu.
Marie-Claire Bergère, Histoire de Shanghai, Paris, Fayard, 2002.
Full transcript